L'impôt sur la fortune fait davantage recette en 2010

 |   |  228  mots
(Crédits : Reuters)
Selon des chiffres provisoires du ministère du Budget communiqués ce mardi, le nombre de Français redevables de l'ISF a augmenté en 2010. Les recettes attendues sont également en légère augmentation par rapport à 2009. Le nombre de contribuables ayant bénéficié de réductions d'impôt pour investissements dans les PME ou dons à des organismes a augmenté de manière notable.

Le nombre de déclarations imposables à l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune) et les recettes attendues sont en légère augmentation par rapport à 2008, a avancé le ministère du Budget ce mardi.

Selon le ministère, au début du mois de juillet, le nombre de déclarations relevant de l'ISF s'établit à près de 562.000, contre 539.000 à la même date l'an dernier, et le montant de l'impôt total déclaré s'élève cette année à 3,29 milliards d'euros contre 3,13 milliards à la même époque en 2009.

"Ces premiers résultats en matière d'ISF devront être confirmés par les statistiques exhaustives et définitives qui seront établies en début d'année 2011", précise le ministère dans son communiqué.

Concernant les réductions d'impôt prévues par la loi Tepa (loi travail, emploi, pouvoir d'achat), le ministère du Budget a indiqué dans son communiqué de ce mardi qu'elles avaient progressé : plus de 140.000 réductions d'impôt pour investissement dans une PME ou un don à un organisme ont ainsi généré un total de réductions d'impôts de 838 millions d'euros. L'an dernier, le fisc avait enregistré 102.000 réductions pour un montant de 718 millions.

Au total, le ministère chiffre à un peu plus de 1,1 milliard d'euros les sommes investies en 2010 dans les fonds propres des MPE via le dispositif ISF-PME.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :