Crédit immobilier : quand les banques révisent leurs critères d'octroi

 |   |  786  mots
Copyright Reuters
Si certains établissements bancaires ont durci leurs conditions d'octroi de crédits immobiliers, d'autres les ont assouplis, en grande partie du fait d'une baisse de leur production d'affaires nouvelles cette année.

Les banques auraient-elles adouci leurs critères d'octroi de crédit immobilier ? C'est en tous cas ce que remarque le courtier Meilleurtaux, qui traitent avec de nombreux réseaux bancaires et à qui les banques transmettent donc leurs barèmes tous les mois.
En début d'année, les professionnels observaient une tendance à l'application très stricte des critères d'octroi de la part des banques. Et certains d'entre eux perdurent, à l'instar du refus de nombreux établissements de prêter au-delà d'une durée de 25 ans et de la demande d'un apport personnel plus élevé (entre 15% et 20% du montant total du prêt). Si les dossiers sans apport ou avec un apport inférieur à 5% représentent 41% des dossiers déposés chez Meilleurtaux, seuls 17.5% d'entre eux sont finalement transmis par le courtier aux banques.

Quatre réseaux bancaires plus souples

Cependant, plusieurs enseignes auraient aujourd'hui revu leurs critères à la baisse depuis cet été. Sans...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :