Crédit "conso" : tout ce qui change pour vous le 1er mai

Ce dimanche entre en vigueur la loi de Christine Lagarde sur le crédit à la consommation, visant à mieux protéger l'emprunteur. Mais mieux vaut rester encore quelque temps sur ses gardes...

10 mn

Infographie La Tribune
Infographie La Tribune

Ce dimanche, la nouvelle loi sur le crédit à la consommation votée le 21 juin 2010 entrera en vigueur. C'est la première fois depuis plus de trente ans qu'une réforme globale touche ce type de prêts, avec pour but principal de limiter le surendettement, qui a explosé depuis quelques années (voir interview). Dans le même temps, la loi intégrera ? avec plus d'un an de retard ! ? de nouvelles directives européennes.

La base même des crédits à la consommation va donc changer. D'abord, il sera désormais possible d'emprunter jusqu'à 75.000 euros, contre 21.500 euros aujourd'hui, tout en bénéficiant du cadre très protecteur de la loi Scrivener. « Cela permettra aux consommateurs d'acheter à crédit une voiture haut de gamme ou un camping-car, tout en gardant la possibilité d'annuler le crédit si la vente est cassée », explique Denis Cotte, fondateur du site Moncreditpropre.com. Deuxième modification : le délai de rétractation, qui permet à n'importe quel emprunteur de changer d'avis sans pénalités, va passer de 7 à 14 jours calendaires. Après signature de l'offre de prêt, les fonds resteront indisponibles pendant quinze jours, « mais le client pourra débloquer la somme à partir du huitième jour à condition d'en faire explicitement la demande », précise Vincent Picard, responsable du marketing crédit de LCL.

Troisième point, moins réjouissant cette fois pour les emprunteurs : des pénalités de remboursement anticipé pourront être prélevées par les établissements financiers. Mais uniquement pour les crédits à la consommation « amortissables » et à condition que le remboursement anticipé soit supérieur à 10.000 euros. La pénalité sera toutefois plafonnée à 1 % maximum des sommes empruntées du moment que le délai entre la date de remboursement anticipé et la date de fin de contrat est supérieure à un an ; et de 0,5 % maximum si ce délai est inférieur à douze mois. Dans tous les cas, l'indemnité ne pourra pas dépasser le montant des intérêts qu'il reste à payer à l'emprunteur.

Enfin, la loi supprime l'escompte obligatoire de 3 à 5 %, que les commerçants devaient proposer aux clients qui ne voulaient pas profiter d'une opération de financement gratuit de plus de 90 jours (de type « paiement en dix fois sans frais ») et payaient au comptant. Désormais, le commerçant pourra choisir, ou non, d'accorder cet escompte. « Davantage d'offres de financement à taux zéro, très favorables aux consommateurs, vont fleurir, estime Denis Cotte. Auparavant elles étaient en nombre limité, car l'obligation d'accorder un escompte coûtait très cher aux commerçants. »

Pas de fichier positif

Malgré toutes ces améliorations, cette nouvelle loi ne va pas assez loin au goût des associations de consommateurs, car elle a écarté toute idée de fichier positif. La France ne dispose que d'un fichier négatif, qui recense les incidents de paiements et non l'ensemble des crédits déjà souscrits. « Le fichier positif fonctionne très bien dans les autres pays européens et permet aux prêteurs de savoir avec précision quel est le niveau d'endettement d'un particulier », précise Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis.com. Dommage, car la mise en place de ce fichier pourrait freiner la boulimie de crédits qui touche certains consommateurs compulsifs.

4 améliorations attendues

1 - L'information va devenir plus transparente qu'auparavant

De nouvelles mesures touchant la publicité sont incluses dans la loi : des termes comme « facilité de caisse », ou « réserve d'argent qui améliore votre situation personnelle », seront désormais bannis. À partir du 1er mai, une mention sanitaire obligatoire, qui précise qu'un crédit doit être remboursé, devra même être apposée sur toutes les publicités et offres de prêt.

De surcroît, ces offres de prêt ne pourront plus mettre en avant le seul taux promotionnel, mais devront faire apparaître clairement certains éléments tels que TAEG (taux annuel effectif global, qui intègre les frais de dossier et l'assurance), le montant emprunté, la durée de remboursement, les mensualités, etc. Les cadeaux mis en avant dans les publicités, offerts pour tout crédit souscrit, seront également bannis. « Mais ils pourront être proposés par l'établissement lorsque le client appelle le numéro vert, à condition que leur valeur ne dépasse pas 80 euros », précise un spécialiste.

Avant toute souscription, une fiche d'information sur le crédit - la même pour chaque établissement - détaillera les différents éléments du crédit et devra être systématiquement présentée au client avec l'offre de prêt. Le conseiller devra expliquer en détail chacun des éléments avant la signature. « Ces nouvelles mesures permettent d'aller plus loin dans la protection du consommateur, car elles donnent des éléments chiffrés et clairs à tous les clients afin qu'ils puissent comparer les offres de crédit », explique Pierre Pillin, chef de projet publicitaire chez LCL.

2 - Le remboursement du crédit ?ne sera plus allongé indéfiniment

Aujourd'hui, un consommateur qui utilise son crédit renouvelable est directement prélevé des mensualités minimum prévues sur son compte en banque, sauf remboursement partiel ou total de sa part. L'astuce des établissements de crédit consiste à allonger indéfiniment la durée, et, comme peu de capital est amorti chaque mois, le solde à rembourser génère un maximum d'intérêts. Le tout sans que l'emprunteur n'en ait vraiment conscience, car les mensualités de 20 ou 30 euros sont relativement indolores dans son budget.

À compter du 1er mai, les crédits de moins de 3.000 euros devront être remboursés en 36 mois maximum et ceux d'un montant supérieur, avant 60 mois. « Cela va obliger les prêteurs à inclure un amortissement minimum dès la première mensualité, et donc diminuer le coût global du crédit », explique Maxime Chipoy, chargé de mission banque-assurance à l'UFC- Que choisir. Vrai, mais seulement pour les petits crédits, car pour les emprunts qui tournent autour de 3.000 euros, « même avec un taux proche de l'usure et compte tenu des échéances actuelles d'environ 30 euros par tranche de 1.000 euros empruntés, le client mettait en général moins de 60 mois à solder son compte », précise Denis Cotte, fondateur de Moncreditpropre.com. En outre, à partir du moment où le client puise à nouveau dans son crédit renouvelable, le délai minimum de remboursement est reporté pour le solde à rembourser et le nouveau crédit. Ce qui limite la portée de cette mesure.

3 - Fini les crédits renouvelables que l'on détient sans le savoir

Même si les cartes de fidélité continuent à être couplées à des cartes de crédit renouvelable, une mesure de la loi évite que des clients s'endettent sans vraiment s'en rendre compte. Dès le 1er mai, c'est le volet « débit » de la carte qui sera systématiquement utilisé par défaut, alors que jusqu'à présent les achats faisaient quasiment toujours tourner le compteur à intérêts. Les dépenses payées avec une carte de magasin seront donc prélevées tous les mois sur le compte courant du client. Sauf s'il opte volontairement pour le paiement à crédit au moment du passage en caisse.

Seul bémol, « la loi précise que les cartes concernées sont celles qui délivrent des avantages commerciaux et promotionnels. Il sera donc facile à un établissement de la contourner, et de conserver l'ancien système, en précisant, par exemple, qu'il délivre des cartes avec des avantages commerciaux mais permanents et non promotionnels... », détaille Denis Cotte, fondateur de Moncreditpropre.com. Il faudra donc patienter jusqu'à la fin de l'année 2011 pour voir si les établissements ont réellement joué le jeu.

Une autre mesure va également dans le sens de la protection du consommateur : les prêteurs auront l'obligation, tous les trois ans, de refaire passer une procédure d'acceptation aux clients titulaires d'un crédit renouvelable. S'ils ne répondent pas au questionnaire envoyé, leur crédit sera clos automatiquement (du moment qu'ils n'ont plus rien à rembourser évidemment).

4 - D'ici à deux ans, le choix sera plus large pour l'emprunteur

Si le montant de l'emprunt dépasse le seuil de 1.000 euros, les établissements de crédit auront l'obligation de proposer un crédit amortissable en alternative au crédit renouvelable. La logique est d'éviter que des achats importants, de type électroménager ou équipement hi-fi, soient systématiquement financés avec un crédit renouvelable, très coûteux, alors qu'il pourraient l'être grâce à un prêt à la consommation « classique », meilleur marché. Le souci ? Il faudra attendre deux ans pour voir la véritable portée de cette mesure, une fois que la réforme du taux d'usure sera entrée en vigueur. Actuellement, « les taux d'usure, que les établissements ne peuvent pas dépasser, sont calculés par catégorie de crédit. Ils tournent autour de 21 % pour les crédits inférieurs à 1.524 euros, et, au-delà de cette limite, les taux avoisinent les 20 % pour les crédits renouvelables et de 8 % pour les crédits classiques », précise Denis Cotte, fondateur de Moncreditpropre.com.

Au 1er avril 2013, tous les taux d'usure dépendront, non plus de la catégorie de crédit (amortissable ou renouvelable), mais du montant emprunté. Trois taux coexisteront : le premier fixera la limite maximum pour les prêts inférieurs à 3.000 euros, un deuxième pour ceux compris entre 3.000 et 6.000 euros et un troisième pour ceux qui dépassent ce montant. Les établissements de crédit n'auront alors plus d'intérêt financier à proposer un crédit renouvelable. D'ici là, il faudra rester vigilant sur le type de crédit proposé.

Interview de Maxime Chipoy, chargé de mission banque-assurance chez UFC-Que choisir

Pourquoi Christine Lagarde a-t-elle fait voter une loi sur le crédit « conso » ?

Tout simplement parce que ces dernières années, le surendettement a explosé. D'après le rapport de la Cour des comptes, en 2008, 185.000 dossiers de surendettement ont été traités, puis 216.000 en 2009 et 218.000 fin 2010. Dans 92 % des dossiers, au moins un crédit renouvelable était présent, et souvent la cause du surendettement, car ils représentent 70 % des crédits non remboursés.

La loi est-elle satisfaisante selon vous ?

Elle va dans le bon sens, car elle a pointé les principaux problèmes. Elle devrait permettre d'améliorer la distribution de crédits, en limitant le poids des crédits à la consommation renouvelables au profit de ceux dits « amortissables ». À partir d'un certain montant, les organismes de crédit seront obligés de proposer une alternative à un crédit renouvelable, ce qui nous satisfait pleinement. De même, nous apprécions qu'une limite de durée soit enfin imposée à ce type de crédit. Auparavant les ménages pouvaient les rembourser sur plusieurs dizaines d'années. Enfin, les mesures liées à la publicité étaient nécessaires et devraient limiter les dérives que nous avions constatées. En revanche, notre association est très déçue de ne pas avoir été entendue sur la dissociation des cartes de fidélité et des cartes de crédit. Il est anormal qu'un client qui veuille profiter du système de fidélité d'une enseigne soit obligé de souscrire un crédit renouvelable, quand bien même il ne l'utilise pas.

Pensez-vous que cette loi va améliorer les choses ?

Tout dépend si les établissements de crédit jouent le jeu. Car les décrets d'application de la loi leur laissent une certaine liberté. Il serait facile, par exemple, de ne pas proposer de crédit amortissable, en expliquant au client que son dossier sera plus long et compliqué à monter.

10 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 68
à écrit le 19/09/2019 à 22:47
Signaler
Bonjour, Ceci est pour vous informer que la société de crédit Havillah propose désormais également des prêts aux agriculteurs à un taux très bas de 2% par an. Vous avez donc besoin de capital initial pour financer votre entreprise agricole ou hypothé...

à écrit le 03/04/2018 à 20:43
Signaler
Salut les téléspectateurs sur ce site Je suis Maria Hernandez par son nom. Je vis en français, je veux utiliser ce moyen pour alerter tous les demandeurs de prêts à faire très attention car il y a tellement d'escrocs partout. Il y a quelques mois j'é...

à écrit le 20/03/2018 à 20:38
Signaler
pour que les personne ne se surendette pas sa serai tout simple de limiter le taux des intérêt c'est çà qui endette les personne je prend un exemple si les personne gagne 810 euros par mois les intérêt ne devrons pas dépasser 1% une personne qui gagn...

à écrit le 18/02/2018 à 5:52
Signaler
Donald Trump USA prêt Aider les mains, pour fournir la source de vie tenir pour moins de privilèges. Indépendamment de la richesse .Extend couru, La créativité, de l'argent au monde entier [dans le monde]. C'est théorique analyse, pratique et pens...

à écrit le 06/10/2017 à 12:05
Signaler
Richez aujourd'hui et risque de transformer votre vie. Essayez et Obtenez une carte de guichet automatique aujourd'hui (MR WANDY) et soyez parmi les chanceux qui bénéficient de cette carte. Cette carte ATM en jeu blanc est capable de piratage dans n...

à écrit le 26/09/2017 à 12:21
Signaler
Bonjour,Mr /Mme Voici, mon Adresse E-Mail:isabellemaurion@gmailcom. Nous sommes pour des offres prêts entre le secteur Privé, Professionnel ou dans l'Investissement rentable. Nous donnons des offre de prêts à tout particulier ayant besoin de prêts po...

à écrit le 25/09/2017 à 6:00
Signaler
Cher Monsieur, Êtes-vous un homme ou une femme d'affaires? Vous êtes dans un désordre financier ou fait Aurez-vous besoin de fonds pour créer votre propre entreprise? Nous pouvons répondre à vos besoins financiers avec moins de retour, peu import...

à écrit le 18/09/2017 à 11:56
Signaler
Bonjour, Je suis Madame Jocelyne Duvivier vivant en France, pour toutes personnes ayant besoin d’une aide pour financer un projet, ou d’un prêt pour repartir à zéro je suis celle qu’il vous faut n’hésitez pas à me contacter : Duvivier11@outloo...

à écrit le 12/09/2017 à 8:17
Signaler
Attention, Demandez un prêt rapide, sûr et pratique pour rembourser les factures, prêt de Noël, prêt hypothécaire, prêt de consolidation et pour démarrer une nouvelle entreprise ou refinancer vos projets à un taux d'intérêt moins cher de 3%. Contact...

à écrit le 08/09/2017 à 7:07
Signaler
Loan offer You are informed that Mr Pinto Jolanda Foundation is currently giving out loans to individuals, companies and co-operation body with affordable 1% interest rates. We can afford to give you the loan and this loan will help you ...

à écrit le 08/09/2017 à 7:05
Signaler
Offre de prêt Vous êtes informé que la Fondation Mr Miotti Stefano accorde actuellement des prêts aux particuliers, aux entreprises et à l'organisme de coopération avec des taux d'intérêt abordables de 1%. Nous pouvons nous permettre d...

à écrit le 28/07/2017 à 3:53
Signaler
BONJOUR A TOUS j'ai pu mon credit grâce a Mme Pierette Hamard ce post peut être utile pour toutes personnes dans le besoin de crédit rendez vous sur sur sa page facebook : HAMARD FINANCE

à écrit le 04/07/2017 à 10:04
Signaler
Bonjour, je m'appelle NATHALIE FERNANDE BESCOTI une partenaire financière qui octroie des prêts allant de 1000 à 18.000.000 Euros à toute personne sérieuse et honnête pouvant adhérer à nos conditions avec un taux d'intérêt de 2% a 3% ; selon l...

à écrit le 15/06/2017 à 8:39
Signaler
Vous êtes particulier de bonne moralité Avez-vous besoin de prêt pour régler des dettes ou de payer vos factures ou de commencer une belle entreprise? Je vous offre un prêt allant de 3000euros à 57.000.000'00euros sur une durée de 3 à 30 ans selo...

à écrit le 25/04/2017 à 9:17
Signaler
Bonjour, bienvenue à la firme de prêt-à-faux william et nous sommes là pour que vos rêves d'obtenir un prêt deviennent réalité. Avez-vous besoin d'un prêt urgent? Un prêt pour rembourser vos dettes? Un prêt pour développer probablement votre entrepri...

à écrit le 15/04/2017 à 19:20
Signaler
Bonsoir je m'appelle julienne Renaud et Je suis commerçante des appareil électroménager et je note qu'en ce moment je suis comme la plus heureuse de ce monde. Je viens en témoignage d'un prêt entre particulier que je viens de recevoir. J'ai reçu m...

à écrit le 25/03/2017 à 9:33
Signaler
bonjour j attendais mieux de cette loi par exemple effacer le crédit conso dans le crédit immobilier tout en le remboursant afin que des milliers de personnes puissent enfin acheter leur propre maison et relancer l économie en france. cela va de soit...

à écrit le 24/03/2017 à 8:33
Signaler
Avez-vous besoin d'un prêt? Vous avez cherché comment obtenir l'accès à un prêteur privé? Si oui, voici une chance d'obtenir un prêt à bas prix. Nous offrons un prêt à faible taux de 2%, si le contact intéressé; Email: thomasloanservice11@gmail.com

à écrit le 20/03/2017 à 6:04
Signaler
Besoin d'un prêt pour rembourser vos dettes ou de payer vos factures? Avez-vous déjà rejeté par vos banques et autres institutions financières, juste parce que vous avez un faible pointage de crédit? Nom complet: Montant requis: Durée du prêt: Pays: ...

à écrit le 07/02/2017 à 12:24
Signaler
Bonjour j ai fais une demande de prêt en ligne don les frais de dossier était a zéro euros. Le dossier a était retourner ver ma banque plus information puis donnée suite . Je me retrouve a payer les frais dossier ???

à écrit le 02/09/2016 à 13:57
Signaler
moi j'ai eu mon credit grace a mme Pierette Hamard tu peux la contacter sur sa page facebook : Pierette Hamard

à écrit le 23/05/2016 à 8:47
Signaler
Un point que la loi pourrait également revoir, c'est le fait qu'après le décès d'un client dont l'assurance ne prend pas en charge le crédit, le crédit continue son chemin, alors que les héritiers n'ont aucun pouvoir durant la procédure de succession...

le 21/06/2017 à 10:11
Signaler
y a rien qui va dans ce pays moi mon beau père a remboursé le pret cofidis qu'avait en leur 2 noms souscrit ma mère. le jour de son enterrement : résultat 7 ans apres le beau père meurt et ses héritiers ont le culot de vouloir que je leur rembourse...

à écrit le 22/12/2015 à 12:17
Signaler
Moi ce que je vois c'est que ca ne change pas grand chose pour les gens à faible revenues qui ont un besoin urgent d'argent. Exemple avec mon cas. Je touche 750€/mois de chaumage je vis à 15 kilomètre de la ville mon scooter est foutue et personne ne...

à écrit le 10/08/2011 à 10:31
Signaler
Tout ca c'est gentil mais moi j attends qu'on me donne le meilleur établissement avec le meilleur taux de crédit pour un emprunt de 5Ke sur 48 ou 60 mois pour voiture d'occasion de plus de 3 ans.. qui a des conseils ?? Pour le reste, j'ai un cerveau...

le 11/08/2011 à 18:35
Signaler
tu sais choisir un etablissement de crédit en fonction d'un taux est la pire erreur que l'on peut faire. Il faut egalement prendre en compte les services liés au compte, l' ADI et la mise en place du crédit.

à écrit le 05/08/2011 à 14:15
Signaler
Peut on me saisir ma maison alors que je règle régulièrement sauf que ce mois ci j'ai demandé un réaménagement de mes mensualités par écrit depuis plusieurs mois je tirais la sonnette d'alarme auprès de la société GE money bank, je rembourse 360? moi...

le 11/08/2011 à 18:45
Signaler
non ne t'inquiete pas une saisie de maison n'est utilisée qu'en dernier recours pour un crédit.l'arrangement a l'amiable est quasiment toujours employé car il ne faut pas oublier que les contencieux coutent tres cher aux banques.

à écrit le 01/07/2011 à 10:27
Signaler
Et le crédit Immobilier dans tout cela??? Nombreux sont encore les français qui rêvent de devenir propriétaires, prêt impossible au motif : sur-endettés ou revenus insuffisants (ex.: célibataire, foyer mono-parental,...ect ) Il faudrait regarder leur...

le 29/07/2011 à 14:56
Signaler
croyez vous que c'est rendre service aux gens de leur fair eun pret si ce n'est pas dans leur moyen? croyez vous franchemetn que le banquier ressent une glore a faire saisir la maison de son client au bout de 2 , 3ans?

à écrit le 05/05/2011 à 22:07
Signaler
Un seul VRAI problème, la surconsommation dictée par les usuriers. Faire de l'argent avec de l'argent..celui qui a inventé ça était un petit malin et nous trop aveugles et moutons pour s'en rendre compte.

à écrit le 05/05/2011 à 10:47
Signaler
Interdire purement et simplement le crédit a la consommation serait plus simple et plus sain. Dans une économie de marché saine, un crédit sa sert à investir, pas à dépensé.

le 09/08/2011 à 19:03
Signaler
encore faudrait il savoir attendre... personne ne sait vivre sans portable, cable tv, canal+, canalsat, ps3, ou autre ipad... si vous saviez ce que certains sont prêts à faire pour vivre au dessus de leur moyen!

à écrit le 05/05/2011 à 7:46
Signaler
Cet article est une blague???? « Cela permettra aux consommateurs d'acheter à crédit une voiture haut de gamme ou un camping-car, tout en gardant la possibilité d'annuler le crédit si la vente est cassée », Cette mesurette ou rien c'est du pareil au...

à écrit le 04/05/2011 à 6:04
Signaler
quelle protection du consommateur? Celle qui permet à des sociétés financières (Suffren par exemple) de réclamer des arriérés 25 ans après alors que la société Crédipar avait encore contact avec son client?

à écrit le 03/05/2011 à 14:02
Signaler
Toutes les mesures qui seront prises dans ce domaine ne vaudront rien (je veux dire, pour les gens) tant qu'il n'existera pas de fichier positif, qu'il n'y aura pas un seuil maximum de ce que l'on peut emprunter à vil taux, et tant que les personnes ...

à écrit le 02/05/2011 à 21:31
Signaler
Ceci ne change rien rien à cela ! les surrendettés n'y voient rien qui les aide à sortir de leur situation sans y laisser les pauvres biens qu'ils ont peut etre encore !! Paria dépouillé de sa maison chèrement acquise, et coupable de s'etre laissé b...

à écrit le 02/05/2011 à 13:09
Signaler
Comme je dis toujours à mes enfants "si tu les a pas comme ça tu les dépenses pas".

le 04/05/2011 à 3:47
Signaler
Bien dit.

à écrit le 02/05/2011 à 12:12
Signaler
encore une usine à gaz du gouvernement. I. les vendeurs actuels ne connaissent déjà pas toutes les conditions de crédit actuelles, et on les change! II. le principal aurait été de changer le taux d'usure, pourquoi accepter encore des taux à 18 -20%...

le 09/08/2011 à 19:07
Signaler
stop stop stop!!!! arrêtez de confondre banque et etablissement de credit..... combien de fois les mauvais consommateurs à qui on a refusé un crédit consommation en banque (à cause de l'endettement excessif) ont retenté leur "chance" dans les établis...

à écrit le 02/05/2011 à 10:21
Signaler
Au regard de l'expérience belge, notamment, qui a créé un "fichier positif" depuis quelques années sans empêcher l'explosion du surendettement en 2010, on peut espérer que la commission ad hoc instaurée par la loi Lagarde pour "préfigurer" ce que ser...

à écrit le 01/05/2011 à 10:27
Signaler
Arrêtons l'hypocrisie, la seule solution est le Fichier Positif, au delà d'un endettement maximum (la loi Neiertz est très bien faîte), plus de possibilité d'emprunter.

le 09/08/2011 à 19:08
Signaler
tout à fait d'accord!!!

à écrit le 01/05/2011 à 9:24
Signaler
les pauvres viendront encore plus c'est tout !!!

à écrit le 30/04/2011 à 20:49
Signaler
Si vous ne savez pas calculer le coût final de votre emprunt, achetez vous plutôt une calculatrice, vous verrez comment vous vous faites rouler en payant 2 ou 3 fois le prix initial. Je sais les tentations sont grandes et il est difficile de patiente...

le 02/05/2011 à 21:01
Signaler
Tout à fait d'accord, les gens ne réfléchissent pas assez. Il sont attirés par tout ce qui brille et veulent tout, tout de suite.

le 04/05/2011 à 22:36
Signaler
Soprano. Avant de dire des âneries tu devrais d'abord faire les calculs .

à écrit le 30/04/2011 à 12:09
Signaler
Tous ces crédits à la consommation sont extrèmement dangereux. Et le crédit en général est dangereux. Or toute la société actuelle est basée sur le crédit... Regardez les USA avec leurs millions de ménages surendettés avec des subprimes... Regardez ...

le 30/04/2011 à 19:44
Signaler
on ne peut pas blamer les crédit de cette facon car c'est bien celui ci qui permet au ménage d'acheter,, consommer , donc de relancer la croissance. Sans crédit tout les usine de voiture francaise pourait fermer leur porte. Pour ce qui et du crédit r...

à écrit le 30/04/2011 à 11:02
Signaler
Au final, rien ne change, vivement 2012 .....

le 30/04/2011 à 13:31
Signaler
Les gens ont tellement la mémoire courte que déjà ils pourraient bien oublier la France de propriétaires promise par un certain NS. Je constate une chose il a été champion pour relancer la spéculation dans ce domaine par toutes les incitations qu'il ...

à écrit le 30/04/2011 à 10:00
Signaler
Je constate, moi, que cette nouvelle loi fait des dizaines de milliers de victimes : tous les heureux clients de la carte verte ONEY (ancienne carte Egg) dont je fais partie !!! À compter du 1er mai c'en est fini du « cashback » de rétro-commission d...

à écrit le 30/04/2011 à 4:21
Signaler
au pays des supermarchers et des banques.quelle bonne nouvelle l emprunt j usqu a 75 OOO euros de quoi faire du bon profits sur les 5 ans avenir.bientot ils nous metrons en cages et nous jetterons des cacahuettes, pauvres gogos!!?

le 03/05/2011 à 17:54
Signaler
les banquiers ne se privaient pas pour faire des près au delà des 21500? (cadre de la précédente loi SCRIVENER 1), l'apport de cette loi est d'encadrer les crédits jusqu'à 75k? et non plus jusqu'à 21.5k?

à écrit le 30/04/2011 à 4:10
Signaler
une armée d escros en puissances.Voilà les banques aujourd hui,gerer par une amée d employés d inutiles sans productivités pour notre societée de base.faite comme moi dépenser votre argent au comptant chez des petits commercants au moins eux le feron...

le 30/04/2011 à 8:30
Signaler
Encore un qui ne sait pas écrire en francais

le 30/04/2011 à 10:20
Signaler
encore un qui parle sans savoir.. sans banque il n y a pas d economie et c est tout le systeme qui s ecroule. il serait temps d elever le niveau et ne pas avaler et recracher la bouilli servis par les medias.

le 02/05/2011 à 9:50
Signaler
Je vous trouve bien aigris monsieur, je travail moi-même dans un organisme de crédit, et alors.. ??! La faute à qui si les gens s?endettent ? (je ne parle pas de problème de santé, chômage,? mais bien de SUR consommation). Vous s?avez lire com...

le 02/05/2011 à 13:37
Signaler
bien dit! les banques et autres organismes de credit ont "bon dos" Le probleme est que les français vivent au-dessus de leurs moyens, pour des raison d'ideaux. Ils cherchent à posseder pour se normaliser et du coup se créent des besoins inutils. j...

à écrit le 29/04/2011 à 17:35
Signaler
Perso je ne comprend pas comment ils peuvent pondre une réforme sans plafonner davantage les taux d'intérêts des revolving qui sont souvent autour de 20% ! Ou encore ces assurances emprunteurs à 0,65% par mois ! (contre 0,5% par an pour une assurance...

le 30/04/2011 à 17:54
Signaler
Bravo Guillaume, encore un scandale que celui des assurances

à écrit le 29/04/2011 à 17:28
Signaler
Pas de crédit, pas de soucis !

le 30/04/2011 à 10:53
Signaler
pas de crédit, moins de croissance... et pas de résidence principale !

le 02/05/2011 à 9:51
Signaler
Vous êtes de ceux qui n'ont jamais fait de crédit pour une voiture? Pour un achat immobilier? Mais bien sur que nous avons besoin de crédit, comment ferions nous sinon? Soyez réaliste!!

le 01/11/2012 à 14:45
Signaler
On apprend dans la vie ! Je vous conseille de ne plus contracter un crédit renouvelable ' ancien crédit Révolving' C'est de la pure arnaque des organismes de crédit type COFINOGA, FINAREF, SOFINCO,.... Sachez que si un crédit revolving n'est pas re...

à écrit le 29/04/2011 à 16:56
Signaler
Encore heureux qu il n y est pas de Fichiers Positifs ! Le respect de la vie Privé doit prévaloir . Je ne vois pas pourquoi mon Banquier a qui je n emprunte rien, devrait savoir que ma machine a laver a été payée en trois fois ?

le 30/04/2011 à 7:26
Signaler
ce fichier servirait surtout pour les gens irrespoonsables qui s'endettent pour des choses non indispensables et eviterait que les banques voit leur clients ayant 10 credit de societes differentes sans avoir été consultée!! cette réforme est minab...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.