Lancement du "livret de famille" pour son logement

 |   |  420  mots
(Crédits : AFP)
L'importance croissante des normes environnementales rend intéressante la tenue d'un document qui recense tous les travaux effectués dans son logement.

C'est bien connu, les Français sont très attachés à la pierre. Au point de faire de leur logement un membre de la famille ? L'initiative de l'association Promotelec, qui promeut les usages durables de l'électricité, et du Synamob (organisation professionnelle de la maîtrise d'oeuvre en bâtiment) devrait, en tout cas, en intéresser plus d'un. Il s'agit de distribuer gratuitement aux propriétaires une sorte de livret de famille, ou de carnet de santé de son bien immobilier. Baptisé « livret d'identité du logement », il recueille toutes les informations essentielles sur les caractéristiques de conception et de construction de son bien et assure un suivi précis des travaux effectués au fil des ans.

A chaque intervention, il suffit de demander au professionnel de noter les améliorations, les contrôles ou les entretiens effectués, et d'apposer son tampon. Un rabat permet d'archiver les factures correspondantes.

L'air de rien, ce livret pourrait devenir prépondérant dans les années à venir. Avec la multiplication des normes, des labels, et autres certificats (lire la « question pratique »), et l'importance croissante des problématiques environnementales, les acheteurs vont devenir de plus en plus exigeants sur les performances énergétiques. Un tel carnet permettra au vendeur de donner une vue succincte de la qualité du bâti, de valoriser son bien en fonction des rénovations effectuées, et d'avoir une meilleure traçabilité. « En cas de problème plusieurs années plus tard, l'acquéreur pourra facilement retrouver les contacts de la société qui a réalisé les travaux », précise Damien Hasbroucq, directeur de la promotion chez Promotelec.

Afin de développer sa diffusion, Promotelec et le Synamob comptent sur ses partenaires (membres du Synamob, professionnels intervenant dans la certification Promotelec...), dont les réseaux Point P. La diffusion devrait réellement débuter à la rentrée prochaine.

Restent deux freins à cette initiative. La première est de voir le vendeur « embellir » son bien en exagérant les améliorations sur ce carnet, qui ne présente aucun caractère officiel. Mieux vaut donc vérifier la présence d'un tampon de l'entreprise et des factures correspondantes. Ensuite, il n'est pas certain que tous les professionnels soient prêts à jouer le jeu. Enfin, le carnet est moins efficace dans les immeubles : l'entreprise chargée des travaux dans les parties communes ne passera certainement pas chez tous les copropriétaires pour remplir le carnet.

Téléchargez gratuitement le livret d'identité du logement en format PDF

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :