L'urgence d'un soutien de l'épargne au logement

 |   |  559  mots
Début février, François Hollande a annoncé son intention d'améliorer « l'orientation  de l'épargne pour faire  de l'immobilier » / Reuters
Début février, François Hollande a annoncé son intention d'améliorer « l'orientation de l'épargne pour faire de l'immobilier » / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement va réorienter une partie de l'assurance-vie vers le financement du logement pour contribuer à résoudre le déficit d'offre d'immobilier résidentiel.

L'objectif de construire 500000 logements par an, dont 150000 logements sociaux, est ambitieux. Ne pouvant assumer seul ce plan d'envergure, l'État a besoin que l'épargne domestique soit allouée de manière optimale vers le secteur du logement. Mais force est de constater que tous les supports collecteurs d'épargne ne se pressent pas au portillon pour apporter leur soutien au secteur de l'immobilier résidentiel. Une réalité criante pour l'assurance-vie, dont les encours s'élèvent à 1370 milliards d'euros. Seuls 16 milliards d'euros sont investis dans l'immobilier résidentiel par les assureurs, ce qui représente un parc de 30000 logements. Une goutte d'eau. Si l'on ajoute les supports « pierre papier » que sont les SIIC, les SCPI et les OPCI, l'investissement dans l'immobilier résidentiel par les institutionnels représente un peu moins de 30 milliards d'euros, selon l'Institut de l'épargne immobilière et foncière.

L'assurance vie pour le logement intermédiaire

L'assurance-vie devrait être très rapidement sollicitée, plus particulièrement pour le logement intermédiaire qui est destiné aux classes moyennes. Le rapport sur l'épargne longue des députés Karine Berger et Dominique Lefebvre, qui sera publié le 27 mars, va ainsi préconiser d'orienter "une partie de l'assurance vie vers le logement intermédiaire", indique une source proche de l'Elysée. Le président de la République a en parallèle précisé jeudi dernier que la Caisse des dépôts se disait déjà "prête à lancer la construction de 10 000 logements intermédiaires si elle a le soutien des investisseurs institutionnels". "Une fiscalité appropriée pour que les investisseurs institutionnels puissent être massivement présents sur le logement intermédiaire", sera adoptée, a poursuivi le chef de l'Etat.
Les parties prenantes sont en ce moment impliquées dans des réflexions de place sur le sujet.

Les investisseurs fuient un secteur peu rentable

Les assureurs-vie semblent cependant peu enclins à voir une partie de leur collecte s'orienter vers l'immobilier. Parce qu'ils estiment que l'effort doit être collectif; mais aussi car l'immobilier résidentiel est peu rentable, ce qui fait fuir les épargnants. Le désengagement des institutionnels du secteur du logement à cause de sa faible rentabilité est d'ailleurs une tendance structurelle. Entre 1985 et 2009, 1,2 million de logements ont été cédés par les personnes morales, préférant les plus lucratifs immobiliers de bureau ou commercial.
Les promoteurs militent de leur côté pour un retour de l'assurance-vie vers le résidentiel. Ils indiquent ainsi que 30000 logements pourraient être créés immédiatement avec 5 milliards d'euros prélevés sur la collecte nette de l'assurance-vie - elle s'est élevée à 3,8 milliards d'euros en janvier dernier après avoir été négative sur l'ensemble de 2012.

Le logement social ne manque pas de moyens

Des moyens, le logement social n'en manque pas. Son pourvoyeur principal, le livret A, a vu son plafond croître de 50%, à 22950 euros. Ce qui a dopé la collecte à 28,16 milliards d'euros en 2012, un record historique. Pourtant, la Cour des comptes chiffrait en juillet dernier (avant le relèvement du plafond) le surplus de liquidités du livret A à 52 milliards d'euros. Cet élément n'a pas changé la posture du gouvernement, qui jugeait nécessaire un nouveau coup de pouce au logement social. Il faut dire qu'il a annoncé la création de 750000 logements sociaux durant le quinquennat, soit 150000 par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2013 à 9:24 :
la spesculation fonciere a casser la poule au yeux D OR???une seule solution revenir a des pris plus realiste
a écrit le 27/03/2013 à 15:32 :
ATTENTION : écoutons Olivier Delamarche (sur BFMBusiness le mardi 26 mars 2013)
http://la-dissidence.org/2013/03/26/olivier-delamarche-26-mars-2013-on-sera-tous-chypriotes/
a écrit le 27/03/2013 à 15:27 :
L'immobilier trop cher freine la competitivite des Eses dixit L. Gallois. Je comprends les proprietaires qui ont peur de voir leur bien perdre de la valeur mais je soutiens le Gvt. au nom de l'avenir des jeunes. Travailler toute sa vie pour finir proprietaire d'un clapier ne motive pas a rester dans ce pays de vieux.
a écrit le 27/03/2013 à 1:16 :
pour que les prix baissent c'est facile : il suffit de ne pas acheter !
a écrit le 26/03/2013 à 17:07 :
Moi je l'ai trouvee plutot bonne l'idee du PTZ+.... 118 000 euros a taux 0 m'ont bien aide. Merci Sarko!!!!
Réponse de le 27/03/2013 à 17:15 :
Il ne vous est jamais venu a l'esprit que ces aides a l'accession on surtout aidé les vendeurs à augmenter leurs prix.
a écrit le 26/03/2013 à 17:02 :
Ben ecoute, achete toi une vie. C'est justement la democratie qui autorise tout le monde a dire ce qu'il pense. Elle n'est pas belle la vie?!?!
Et si vous payiez un peu plus d'impots, vous en viendriez surement a pensez comme PSEUDO.
Bonne soiree!
a écrit le 26/03/2013 à 16:55 :
Il a une vraie tête de soutien
a écrit le 26/03/2013 à 16:42 :
j'adresse ce mail à la rédaction : n'y a t il pas de pré lecture des commentaires ! PSEUDO nous rappelle un passé peu glorieux. Je suis outré qu'on laisse passer de telle chose. J'attends une réponse.
Réponse de le 26/03/2013 à 18:31 :
Ah oui? Quand on pond des lois pour voler les citoyens honnêtes d'un pays, ne vous attendez pas à ce qu'ils vous en remercient. Et quand on veut priver la paroles les gens qui ne pensent pas comme "nous", cela s'appelle la censure. La censure ne s'exerce que dans les dictatures. Il est vrai que la France s'en approche de plus en plus et de façon de plus en plus visibles, mais ce sont les réactions comme la votre qui nous montre le chemin encore à parcourir pour atteindre la sagesse. Soyez outrer mais ne demandez pas la mise en place d'une dictature.
Réponse de le 26/03/2013 à 21:24 :
@ givry29 : Il est rapporté par Midi Libre, que dans les couloirs de l'Assemblée Nationale, le député PS Pascal CHERKI aurait dit à HOLLANDE "quand on est Président de la République, on n'est pas Conseil Générak". Il aurait ajouté "François Hollande n'a pas été élu pour conduire le peuple français sur le chemin sans fin de l'austérité et de la rigueur. CE N'EST PAS çA LE RËVE FRANçAIS".
a écrit le 26/03/2013 à 16:26 :
Il faut tout faire pour ne pas mettre toute son épargne sur livret A ou autres nouveaux produis dédiés immobilier social quand on sait que c'est pour construire du HLM...qui concentre des profiteurs des aides sociales exagérées (il en faut mais on n'en peut plus de payer pour des gens qui ne respectent pas les autres). La vermine, on n'en veut plus.
Réponse de le 26/03/2013 à 21:16 :
Que la personne qui vous critique écoute le discours de ce jour de CAMERON en Angleterre.
a écrit le 26/03/2013 à 15:18 :
on a soutenu, on soutient et on soutiendra un secteur qu'est celui de l'immobilier locatif...on nous ventera les mérites de tel ou tel investissment et son optimisation fiscale....quand quelque chose est rentable, a-t-on besoin que l'état le subventionne ? A part engraisser les promoteurs, n'y a-t-il pas autre chose à faire ? Porter ces millions de réduction d'impôt en les impactant sur d'autres secteurs (SUEDE, Silicone valley...) les choix peuvent être brutaux mais une ré orientation vers des secteurs d'avenir, seront à terme également porteurs d'emplois. Mettons fin à cet adage "quand le batiment va tout va !" il est vrai les promoteurs achètent de grosses cylindrés !
a écrit le 26/03/2013 à 15:14 :
Mais chez les pingouins on a trouvé déjà des grosses astuces pour promouvoir le logement, trente ans pour revendre une résidence secondaire, c?est pas beau ça ? blocage des loyers et bien sûr TVA rénovation en hausse et hausse des droits de succession. Alors que va t?il nous sortir le Pingouin numéro 1 ?
a écrit le 26/03/2013 à 13:38 :
De l'orientation d'épargne????? vers quels poches???? celles des banques? ou celles de l'état salvateur???? bon et si ce gouvernement et le précédent arrêtaient de vouloir nous sauver on pourrait peut être s'en sortir !!!
a écrit le 26/03/2013 à 13:25 :
Le krash immobilier en entamé !

Alors mr Hollande comme ce fut avec Mr Sarkosy en 2009, essai de trouver des astuces tout aussi tordues les unes comme les autres pour eviter aux gens de se loger.
a écrit le 26/03/2013 à 13:04 :
Le problème du logement en France, c'est qu'il coûte trop cher, tout simplement.
Et ce n'est sûrement pas seulement parce qu'on n'en construit pas assez (selon les politiciens et les promoteurs) : le nouvelle réglementation thermique en place depuis janvier augmente le prix d'une maison individuelle de 15%.
Bref : une aberration économique de plus.

Réponse de le 26/03/2013 à 16:46 :
c est pas les nouvelles reglementations qui sont la cause du logement trop cher. la preuve l ancien a double de prix en 5 ans pourtant c est la meme maison qu il y a 5 ans
pour le reste, quand on voit la qualite du bati en france, il est peut etre pas mal d essayer de faire de la qualite. la plupart des constructions neuves c est de la merde car les proprio tirent sur tout une fois le terrain paye
a écrit le 26/03/2013 à 12:54 :
J'aurais bien aimé que l'article explique ce que signifie "réorienter l'épargne" : encore des prélèvements sociaux supplémentaires ? Ou juste un nouveau type de support ?
a écrit le 26/03/2013 à 11:48 :
ATTENTION ATTENTION ! dès que l'état propose une carotte fiscale sur l'assurance vie, c'est sur un secteur qui va se casser la gueule ou alors les promesses ne seront pas tenues. Des précédents : les contrats DSK pour insciter les gens à avoir des actions françaises en assurance vie quand le CAC atteint 6700 points en 2000... puis on promet aux gens de ne pas prélever la csg sur les fonds en euros si on les bascule avec 20 % de supports action, et 2 ans après on ponctionne les fonds en euros, etc etc etc ... Au moment même ou AXA Immobilier annonce se retirer de la France car les perspectives économiques y sont maussades (sous entendu, ça va se casser la gueule grave) le gouvernement va nous inciter à investir !!! le gouvernement nous incite tjrs à investir à contretemps et nous fait tjrs perdre de l'argent, NE FAITES RIEN DE CE QU'IL VOUS DIT !!!
a écrit le 26/03/2013 à 11:21 :
Que l état arrête de mettre de l'argent immo et de faire gonfler la bulle immo... on va peut être avoir le premier gvt responsable ds ce domaine : non pas par vision économique mais par contrainte budgétaire...
Réponse de le 26/03/2013 à 12:00 :
La bulle immobilière à commencée avec le prêt à taux zéro .... l'idée de ce prêt était franchement une bonne " mauvaise idée " !!!!!!!!!!
a écrit le 26/03/2013 à 11:15 :
pour relance le logement ils faut arrete la speculation foncieres en 20ans elles a etait multipliez par 3 ils ne faut pas s etonnes si plus personnes N achette Ce n est ni les smiCars ni les chomeurs ni les retraites pauvres qui vont acheter ,?,EST CELA FAIT BEAUCOUP DE MONDE,?
Réponse de le 26/03/2013 à 12:55 :
si la spéculatuin fonciére etait aussi bonne, on aurait pas besoin de contraindre les institutionnelles d'y revenir ,,,,,????? ce qui faut c'est redonner confiance aux propriétaires les associations parlent toujours des mauvais propriétaires mais les mauvais locataires ils n'en parle jamais .ce qui en fin de compte se retourne contre LES BONS LOCATAIRES
a écrit le 26/03/2013 à 10:51 :
Le gouvernement vient de s'apercevoir que le livret A n?était pas le bon plan !!!!!!!!!! Bref des amateurs !
a écrit le 26/03/2013 à 10:12 :
L'urgence de cesser de faire!!!! Il est d'une urgence primordiale que le gouvernement cesse de mettre son nez là où il n'as rien à y faire... Qu'il se contente de ces fonctions régaliennes, et qu'il cesse de jeter notre argent par les fenêtres. Cela lui permettrait de dépenser beaucoup moins et donc de baisser fortement les impôts tout en ayant un budget à l'équilibre. Au gouvernement, CESSEZ DE VOULOIR TOUT CONTROLER, ce n'est pas à vous de le faire et en plus, vous le faites mal!
a écrit le 26/03/2013 à 9:44 :
Il serait plus urgent de soutenir l'investissement dans les entreprises. Il faut qu'elles puissent investir pour être performantes et pouvoir conquérir des marchés. C'est une nécessité absolue si on veut sauver des emplois. C'est d'ailleurs la recette allemande ! Nous pouvons également l'appliquer...
a écrit le 26/03/2013 à 8:44 :
" On ne conduit le peuple qu'en lui montrant un avenir " Napoléon...
a écrit le 26/03/2013 à 8:23 :
L'urgent serait que cette homme là rentre en Corrèze!!!!!!
a écrit le 26/03/2013 à 7:56 :
"l'État a besoin que l'épargne domestique soit allouée de manière optimale vers le secteur du logement"... et les épargnants ont besoin que les ressources que s'octroient l'état soient gérées de manière optimale. Mais ça, c'est le dernier des soucis de celui-ci semble-t-il. Quant à ses "ambitions" au niveau du logement, il devrait commencer par nous expliquer quelle est la destination du logement social, quand on sait qu'une grosse partie des nouveaux arrivants sont de facto prioritaires et que les français inscrits sur les listes depuis des années devront encore attendre longtemps. Enfin, on se demande bien pourquoi les particuliers devraient malgré eux investir dans un produit qui est clairement uen vache à lait pour tous sauf lui.
Réponse de le 26/03/2013 à 10:12 :
Le changement de " population" c'est maintenant. L'électorat de gauche vient d'ailleurs ! " En France on aime les étrangers ou à quitte son pays "...
a écrit le 26/03/2013 à 7:55 :
l'assurance vie, tt le monde veut sauter dessus; ca doit financer l'achat de voitures de logements, l'absence de fonds propres des boites, les emplois d'avenir ( conseiller pole emploi, p ex).... tt ca gratuitement avec rentabilite 0 tracas et insultes offerts par la maison........ he ' ca n'interesse personne!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!'
a écrit le 26/03/2013 à 7:29 :
En tous cas, David CAMERON annonce une restriction des droits des immigrés alors que François HOLLANDE va annoncer la construction et le financement de toujours davantage de "HLM" pour eux...Forcément, ils ont du mal à se comprendre.
Réponse de le 26/03/2013 à 10:00 :
C'est logique: les immigrés en moins d'un coté du Channel devront être accueillis de l'autre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :