Dubaï a lancé les travaux de la plus haute tour du monde

 |   |  397  mots
Les travaux de la tour devraient s'achever à l'horizon 2020 pour l'organisation de l'exposition universelle.
Les travaux de la tour devraient s'achever à l'horizon 2020 pour l'organisation de l'exposition universelle. (Crédits : Credits : Emaar Properties)
Graphique - La dernière tour débutée il y a quelques jours va atteindre des hauteurs vertigineuses avec ses 1.000 mètres. Avec cette construction, Dubaï devrait renforcer sa domination dans le classement des bâtiments les plus hauts du monde.

Dubaï poursuit ses projets dans la folie des grandeurs. Après avoir construit le plus haut gratte-ciel au monde qui culmine déjà à 828 mètres, le souverain de Dubaï, le cheikh Mohamed ben Rached Al-Makhtoum, a donné le coup d'envoi des travaux de construction de la tour de Dubaï Creek Harbor, au centre de la cité État il y a quelques jours.

"La structure sera la tour la plus haute du monde en 2020", année de l'Exposition universelle qui se tiendra à Dubaï, souligne un communiqué publié à l'occasion. En avril, le géant de l'immobilier Emaar avait annoncé la construction de cette tour en indiquant qu'elle serait plus haute que Burj Khalifa, mais sans préciser sa hauteur exacte. Emaar avait estimé le coût de construction à environ un milliard de dollars.

Conçue par l'architecte hispano-suisse Santiago Calatrava Valls, la tour sera dotée d'une plateforme d'observation, en plus de 18 à 20 étages qui accueilleront des restaurants et des hôtels, a précisé le président d'Emaar, Mohamad Alabbar. La future tour qui évoquera par sa structure la forme d'un minaret sera arrimée au sol par des câbles. Au mois d'avril, une présentation de la maquette avait été faite pour préciser l'ampleur et la forme du projet.

 

#emaar #thetower #dubaicreekharbour

Une vidéo publiée par Hei Sen Berg (@dennisbmallari) le

Démesure des tours

Dans la course au bâtiment le plus haut du monde, la firme Kingdom Holding du prince milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal a lancé la construction à Jeddah, ville portuaire saoudienne sur la mer Rouge, d'une tour qui doit également culminer à plus d'un kilomètre de hauteur. Elle devrait être opérationnelle en 2019.

D'après les données du centre skyscraper, le monde arabe et l'Asie dominent le classement des constructions les plus impressionnantes en termes de hauteur. En effet, la seule tour en dehors de ces zones géographiques est le One World Trade Center de New-York qui culmine à 541 mètres comme l'indique le graphique ci-dessous.

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2016 à 14:59 :
la démesure de ces projets est incroyable, tout cela n'a pas de sens
tout est bâti sur du sable là bas, déjà que Burj Khalifa s'est enfoncée de quelques décimètres....
a écrit le 18/10/2016 à 13:16 :
"Dubaï devrait renforcer sa domination dans le classement des bâtiments les plus hauts du monde"

C'est que c'est vachement important ça hein...

Plus on possède et plus on est possédé.
Réponse de le 22/10/2016 à 10:19 :
C' est pour l' image, pas plus que nos gamines de 13ans qui vont à l' école maquillées

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :