Les mises en chantier en forte hausse sur un an

 |   |  240  mots
En août, le délai moyen d'ouverture de chantier des logements individuels était de 4,8 mois et restait inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois), tout comme pour les logements collectifs (délai d'ouverture de 9,0 mois contre une moyenne de longue période de 10,7 mois).
En août, le délai moyen d'ouverture de chantier des logements individuels était de 4,8 mois et restait inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois), tout comme pour les logements collectifs (délai d'ouverture de 9,0 mois contre une moyenne de longue période de 10,7 mois). (Crédits : Stephane Mahe)
Sur la période de septembre 2016 à août 2017, les autorisations de logements individuels progressent de 14,3% par rapport au cumul des douze mois précédents. Celles qui concernent les logements collectifs y compris en résidence progressent de 15,7%.

Les mises en chantier de logements ont atteint 411.300 sur les douze mois à fin août en France, soit 17,1% de plus qu'un an plus tôt et un nouveau plus haut depuis juillet 2012, selon des données publiées jeudi par le ministère de la Cohésion des territoires.

Les permis de construire délivrés se sont élevés dans le même temps à 499.500, soit 15,2% de plus que sur les douze mois à fin août 2016 et là aussi un plus haut depuis l'été 2012.

Les logements collectifs en repli

Sur les trois mois à fin août, les autorisations de logements restent en hausse (+3,7%) par rapport aux trois mois précédents, mais les mises en chantier fléchissent de 1,7% en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables. Ce repli est le fait uniquement des logements collectifs (-3,1%), alors que les mises en chantier de logements individuels progressent légèrement (+0,5%) sur la période.

La progression au cours des trois derniers mois des permis de construire résulte du dynamisme des logements collectifs (+9,3% après +7,5%) qui s'oppose au repli des logements individuels (-4,6% après +0,1%).

En août, le délai moyen d'ouverture de chantier des logements individuels était de 4,8 mois et restait inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois), tout comme pour les logements collectifs (délai d'ouverture de 9,0 mois contre une moyenne de longue période de 10,7 mois).

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :