Impôts : le fisc vous incite dès ce week-end de Pâques à déclarer sur Internet

 |   |  283  mots
Copyright Reuters
L'administration fiscale précise : "Pour télédéclarer et bénéficier des nombreux avantages de la déclaration, rendez-vous sur impots.gouv.fr dès le 26 avril.

Voici le e-mail reçu ces derniers jours par de nombreux Français. Il émane du fisc et vous incite dès ce week-end de Pâques à faire votre déclaration de revenus sur Internet.

"10 millions d'usagers déclarent en ligne, pourquoi pas vous !, peut-on y lire. La déclaration en ligne, c'est simple quelle que soit votre situation ! Vous vous êtes marié, vous avez divorcé, vous avez déménagé, vous avez des revenus complexes... laissez-vous guider.

Plus rapide, vous obtenez immédiatement une estimation de votre impôt. Plus sûr, un accusé de réception vous apporte la preuve des données déclarées. Plus souple, vous bénéficiez de délais supplémentaires et vous corrigez votre déclaration autant de fois que vous le souhaitez."

L'administration fiscale précise : "Pour télédéclarer et bénéficier des nombreux avantages de la déclaration, rendez-vous sur impots.gouv.fr dès le 26 avril. Notez votre date limite pour déclarer en ligne Votre date limite dépend du département de votre résidence principale : Départements nos 1 à 19 : jeudi 9 juin. Départements nos 20 à 49 : jeudi 16 juin. Départements nos 50 et plus : jeudi 23 juin."

Au cours du mois du mai et comme chaque année, La Tribune et son site Internet latribune.fr vont vous aider à remplir votre déclaration de revenus, toujours avec le soutien précieux de l'Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France, une opération qui connaîtra un point d'orgue avec un rendez-vous prestigieux le lundi 23 mais avec la présidente de l'Ordre, Françoise Berthon accompagnée d'un invité prestigieux, sans doute venu de Bercy, et peut-etre des surprises dans toute la France.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :