Foot et taxe à 75%  : un probable match nul à l'Elysée

 |   |  554  mots
Une immense majorité des Français (85% la semaine dernière) est favorable à cette taxe à 75%, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay. Et deux Français sur trois préféreraient que ce soit les joueurs, et non les club, qui soient assujettis à cette taxe à 75%.
Une immense majorité des Français (85% la semaine dernière) est favorable à cette taxe à 75%, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay. Et deux Français sur trois préféreraient que ce soit les joueurs, et non les club, qui soient assujettis à cette taxe à 75%. (Crédits : Reuters)
Les patrons des clubs français rencontrent ce jeudi François Hollande à l'Elysée. Mais il y a de grandes chances pour que le président de la République reste ferme sur ses positions. Ce qui pourrait déboucher sur une grève des joueurs fin novembre.

C'est un rendez-vous présenté comme celui de la dernière chance, mais la cause semble perdue d'avance. Les dirigeants des clubs de football français, qui menacent de faire grève contre la taxe à 75%, rencontrent ce jeudi François Hollande à l'Elysée.

Mais le président de la République qui a multiplié les reculades ces derniers jours risque de ne pas se montrer très sensible aux cris d'orfraie des patrons du football français. D'autant plus que dans son camp, les messages de fermeté s'accumulent. 

"Les Français ne comprendraient pas que le football soit exonéré de l'effort collectif"

Dans une interview parue ce matin dans le journal russe Kommersant, Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s'est exprimé pour la première fois sur le sujet et pour lui, il n'est pas question de céder aux revendications des dirigeants du football français. Pour lui, cette taxe "vise les entreprises qui peuvent se permettre de verser des revenus supérieurs à un million d'euro (...) Les Français ne comprendraient pas que le football soit exonéré de l'effort collectif."

Même son de cloche du côté du président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux qui a affirmé sur FranceInfo que "Le Président doit dire aux présidents de clubs de foot qu'il faut qu'ils mouillent le maillot pour notre pays". Tandis que le ministre du Travail, Michel Sapin, insistait sur LCI : "Il ne faut pas mollir sur ce point parce qu'il n'y a aucune raison de le faire".

Une "journée blanche" fin novembre ?

Comment les clubs de foot pros ont-ils encaissé ces déclarations ? Dans leur camp, les espoirs ont été clairement refroidis par la journée de mercredi, selon une source proche du dossier interrogée par l'AFP.

Le foot français, qui n'a plus connu de grève depuis 1972 (les joueurs voulaient alors faire reconnaître leurs droits contractuellement), en arrivera-t-il alors à cette extrémité ? Une "journée blanche", sans matches de L1 et L2 du vendredi 29 novembre au lundi 2 décembre inclus, est-elle possible ?

Ok au projet de loi, non à sa rétroactivité

Le rendez-vous reste en tout cas fixé à 16h30 jeudi à l'Elysée entre le chef de l'Etat et les présidents de la Fédération et de la Ligue du foot, accompagnés de six présidents de clubs et d'un représentant de chacun des autres acteurs du secteur, (Syndicat des joueurs professionnels, Union des acteurs du foot).

Les patrons du foot ne vont pas demander le retrait du projet du loi, mais négocier sa non rétroactivité. En clair, les clubs pourraient accepter le principe d'une taxation sur les "nouveaux contrats à durée déterminée (des joueurs)", comme l'a expliqué à l'AFP Jean-Pierre Louvel, président de l'UCPF, le syndicat des clubs professionnels, et lui même président du Havre (L2).

Les Français favorables à cette mesure

Pour rappel, une immense majorité des Français (85% la semaine dernière) est favorable à cette mesure, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay. Et deux Français sur trois préféreraient que ce soit les joueurs, et non les club, qui soient assujettis à cette taxe à 75%.

A lire aussi :

>> Taxe à 75% : Hollande va-t-il "zlataner" le foot français ?

>> Les clubs de football n'échapperont pas à la taxe à 75%

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2014 à 17:02 :
Il est tout a fait normal que les footballeurs et les clubs fassent eux aussi preuve de solidarité face aux mesures d'économie. Parce que là en salaire annuel on parle de million d'euros. Il ne faut pas que ce soit toujours les mêmes qui soient ponctionnés. Si les présidents de foot trouve que la taxe est salée, ils n'ont qu'a diminuer le salaire de certains de leurs joueurs, et ils le récupèreront.D'ailleurs je ne vois pas pourquoi les "pauvres" footballeurs ne participent pas au paiement de cette taxe. On ne va tout de même pas plaindre ceux qui ont de gros moyens. J'espère que sur ce dossier Hollande sera intraitable. Et s'ils veulent faire grève, et bien qu'il fassent grêve.On s'en fou !
a écrit le 08/11/2013 à 0:54 :
Voilà une séquence qui devrait beaucoup faire parler dans les prochains jours. François Hollande déclarait le 31 janvier 2012, pendant la campagne présidentielle, que les clubs de football, actuellement en lutte contre la taxe à 75% sur les très hauts salaires, ne subiraient "pas d'augmentation d'impôts", selon un document vidéo diffusé mercredi par i-Télé. M.Hollande s'exprimait lors d'une réception du club de football de Ligue 2 de Boulogne-sur-Mer, précise la chaîne, quatre mois avant d'être élu président.
a écrit le 07/11/2013 à 10:38 :
Mes commentaires toujours absents !
a écrit le 07/11/2013 à 9:07 :
Pourquoi mes commentaires ne s' affichent-ils pas ?
Censure ?
Où est le Droit à l' expression ? Où est la "Liberté" ?
Dans la mesure où la bienséance est respectée, bien entendu !
a écrit le 07/11/2013 à 9:03 :
Voilà une séquence qui devrait beaucoup faire parler dans les prochains jours. François Hollande déclarait le 31 janvier 2012, pendant la campagne présidentielle, que les clubs de football, actuellement en lutte contre la taxe à 75% sur les très hauts salaires, ne subiraient "pas d'augmentation d'impôts", selon un document vidéo diffusé mercredi par i-Télé. M.Hollande s'exprimait lors d'une réception du club de football de Ligue 2 de Boulogne-sur-Mer, précise la chaîne, quatre mois avant d'être élu président.

Alors ! Où est le menteur ?
a écrit le 07/11/2013 à 9:01 :
PARIS (Reuters) - François Hollande, alors candidat à l'élection présidentielle, avait promis le 31 janvier 2012 à des dirigeants de clubs de football professionnels qu'ils seraient exemptés de hausse d'impôts, selon un document vidéo diffusé mercredi par i>Télé.
Alors ! Où est le menteur ?
Le chef de l'Etat a réaffirmé le 31 octobre dernier que les clubs de football seraient soumis à la taxe à 75% sur les hauts revenus - un prélèvement exceptionnel sur la tranche supérieure des revenus de plus d'un million d'euros par an versés en 2013 et 2014.
a écrit le 07/11/2013 à 0:48 :
PARIS (Reuters) - François Hollande, alors candidat à l'élection présidentielle, avait promis le 31 janvier 2012 à des dirigeants de clubs de football professionnels qu'ils seraient exemptés de hausse d'impôts, selon un document vidéo diffusé mercredi par i>Télé.

Le chef de l'Etat a réaffirmé le 31 octobre dernier que les clubs de football seraient soumis à la taxe à 75% sur les hauts revenus - un prélèvement exceptionnel sur la tranche supérieure des revenus de plus d'un million d'euros par an versés en 2013 et 2014.
a écrit le 07/11/2013 à 0:45 :
Voilà une séquence qui devrait beaucoup faire parler dans les prochains jours. François Hollande déclarait le 31 janvier 2012, pendant la campagne présidentielle, que les clubs de football, actuellement en lutte contre la taxe à 75% sur les très hauts salaires, ne subiraient "pas d'augmentation d'impôts", selon un document vidéo diffusé mercredi par i-Télé. Hollande s'exprimait lors d'une réception du club de football de Ligue 2 de Boulogne-sur-Mer, précise la chaîne, quatre mois avant d'être élu président
Il a la mémoire courte, où bien il fait Alzheimer
a écrit le 07/11/2013 à 0:24 :
Voilà une séquence qui devrait beaucoup faire parler dans les prochains jours. François Hollande déclarait le 31 janvier 2012, pendant la campagne présidentielle, que les clubs de football, actuellement en lutte contre la taxe à 75% sur les très hauts salaires, ne subiraient "pas d'augmentation d'impôts", selon un document vidéo diffusé mercredi par i-Télé. Hollande s'exprimait lors d'une réception du club de football de Ligue 2 de Boulogne-sur-Mer, précise la chaîne, quatre mois avant d'être élu président
Et maintenant, comme sur beaucoup de sujets, il retourne sa veste. C' est une girouette cet individu
a écrit le 06/11/2013 à 10:54 :
si les footballeurs font grèves les jours de grève leur seront-ils décomptés sur leurs gros salaires injustifiés ?
a écrit le 06/11/2013 à 9:08 :
ON S EN FOUT DE LA GREVE DES FOOT BALLEURS - ILS DOIVENT PAYER COMME TOUT LE MONDE.
a écrit le 05/11/2013 à 11:34 :
Depuis jeudi, les mêmes articles! Les journalistes de la tribune font-ils tous le grand pont du1/11 au 11/11?
a écrit le 05/11/2013 à 11:14 :
Chouette grève des joueurs, si ça pouvait durer longtemps, ce serait encore mieux !
a écrit le 04/11/2013 à 12:11 :
Mais on s'en fout de la grève des joueurs de foot ! Pourquoi ne paieraient ils pas eux aussi les taxes et impôts que tous les français paient, même les plus bas salaires !
On n'y arrive plus et quand on voit les salaires et primes que ces messieurs touchent pour taper dans un ballon !!!! C'est une honte !!! Et les achats de joueurs, pff !!!
Ce n'est pas étonnant que les places pour voir un match de foot soient si chères
On devrait "boycoter" le foot - Il y en a tant qui ont du mal à boucler leur fin de mois, des familles, des enfants, les temps sont tellement durs en ce moment, on est écrasé par les impôts et l'augmentation du coût de la vie, nos salaires à nous n'augmentent jamais !!!
Et ces messieurs qui gagnent des fortunes ne devraient pas payer de taxe !! non mais, tu as vu ça où ?

les français en ont marre
Réponse de le 05/11/2013 à 18:24 :
le plus beau c'est que tous ces gars sont domiciliés à l'étranger pour ne pas payer l'impôt sur le revenu....
Réponse de le 05/11/2013 à 18:25 :
le plus beau c'est que tous ces gars sont domiciliés à l'étranger pour ne pas payer l'impôt sur le revenu....
a écrit le 01/11/2013 à 20:23 :
avec 1 M€ il reste 542 K€ pour vivre
avec 1.5 m € il reste 800 K €
en réalité l'erreur du gouvernement est de faire payer les entreprises et pas les bénéficiaires de ses salaires !
a écrit le 01/11/2013 à 18:03 :
Malhonnête, anormale et dangereuse pour tous les français une taxe rétroactive!!! Cela ne présage rien de bien si ce n'est le futur ciment d'une révolte. On n'est plus sûr de rien, demain l'Etat peut faire une augmentation rétroactive sur 10 ans de l'IRPP. le principe de la rétroactivité doit être déclaré inconstitutionnel !!!
a écrit le 01/11/2013 à 12:23 :
car si cela ne s'applique que aux nouveaux contrats cela ne s'appliquera a aucun contrat car ca ne dure que deux ans, pas sure que çà passe. lamentable du début à la fin ces 75 %.
a écrit le 01/11/2013 à 11:08 :
Mais on est vendredi....aors il s'est passé quoi jeudi, vous aussi vous etes en greve ????
a écrit le 01/11/2013 à 10:58 :
OUI CHOUETTE PLUS DE FOOT !
Réponse de le 01/11/2013 à 20:12 :
chiche
a écrit le 31/10/2013 à 18:03 :
Bravo, enfin des journées sans foot, à quand des télés, des radios, des journaux sans aussi quelle tranquillité !!!!!!!!!!!
a écrit le 31/10/2013 à 18:03 :
Bravo, enfin des journées sans foot, à quand des télés, des radios, des journaux sans aussi quelle tranquillité !!!!!!!!!!!
a écrit le 31/10/2013 à 17:29 :
si je compare avec monaco les club vont etre obligés de n'embaucher que des étrangers ????
a écrit le 31/10/2013 à 16:11 :
ils s affichent avec des revenus trop élevés et narguent les petits salaires ( a rejeter) le comble etre recu par le président
a écrit le 31/10/2013 à 16:10 :
ils s affichent avec des revenus trop élevés et narguent les petits salaires ( a rejeter)
a écrit le 31/10/2013 à 16:06 :
Vive la grève du foot!
Réponse de le 31/10/2013 à 18:00 :
Oui
a écrit le 31/10/2013 à 15:03 :
75% c'est encore trop peu ! A quand une télé sans match de foot ?
a écrit le 31/10/2013 à 14:55 :
je ne porte pas les clubs de foot ni les joueurs dans mon cœur néamoins, l'Etat se doit d'etre raisonnable : NON les clubs de foot ne sont pas des entreprises comme les autres , ils payent 5 millions d’euros à la D2 (ou plus je ne sais plus ??), ils ont une masse salariale qui fait 80% de leurs dépenses, ils ne peuvent pas faire comme les autres entreprises et délocaliser leurs "joueurs" ou modifier les termes des salaires ( ce que font la plupart des grandes entreprises) . Enfin ce n'est pas une grève mais un Lock Out car c'est à l'initiative des patrons et pas des employés pour qui le salaire ne changera pas. Enfin sauf erreur mais quand un club est déficitaire il est rétrogradé en D2, Il va y avoir du monde en D2 l'année prochaine !!
a écrit le 31/10/2013 à 14:14 :
en proposant la grève comme seule moyen de faire céder le président de la république, les présidents de clubs sont un peu à la ramasse - qu'il y ait des matches ou non le weekend, je ne vois pas ce que cela changerait dans la maison hollande qui ne semble pas à priori particulièrement sportive, ni dans la maison france dont une grande partie de la population se moque complètement du football, et l'autre moitié qui regarde les championnats étrangers - par contre, une grève des joueurs de l'EDF au mois de novembre pour les matches de qualification pour la coupe du monde aurait bien plus de poids et d'audience auprès de la population qui mettrait cette nouvelle grève (après celle d'afrique du sud) sur le crédit du pouvoir socialiste, ce qui ferait réfléchir pour une fois
a écrit le 31/10/2013 à 13:35 :
demander au foot français de mouiller la chemise pour la france, mais EN QUOI LE heros de ce gouvernement mouille-t-il la sienne ????????????????????????????????????????????????
a écrit le 31/10/2013 à 12:44 :
Ou sont passés les soit-disant 27 commentaires ? Ecrits en encre invisible ?
a écrit le 31/10/2013 à 12:40 :
A l'Élysée, ce n'est pas le match qui est nul !!!
a écrit le 31/10/2013 à 12:28 :
Question : lorsque le taux de tva a été modifié sur la téléphonie, la loi a donné le droit de dénoncer son contrat sans frais ! LA modification des taux de (voire la création de nouvelles) taxes ou charges sociales Peut-elle être considéré comme une modification substantielle des conditions du contrat de travail et donc en autoriser la dénonciation sans frais ni dédommagement??? J'aimerais bien connaitre l'avis d'un juriste... ca dissuaderait peut être les politiciens et partenaires sociaux de modifier les taux plusieurs fois par an !!!??
a écrit le 31/10/2013 à 12:25 :
"Il est bon de rappeler le principe posé par la loi selon lequel : la grève ne rompt pas le contrat de travail, sauf faute lourde (intention de nuire).
En revanche, la grève suspend le contrat de travail.
Puisque le travail est interrompu, l’employeur peut retenir sur la paie des grévistes la part du salaire et des compléments et accessoires du salaire correspondant à la durée de la grève "
Quid de la rémunération des jours de grève de nos footballeurs ?
Réponse de le 31/10/2013 à 13:01 :
Lorsque les foot "balleurs" ne courent pas sur le terrain, ils sont en grève de facto ... les cl_ubs pourront largement récupérer la taxe sur les foot "balleurs" qui se font leur cinéma !!!
Réponse de le 31/10/2013 à 20:45 :
Les footballeurs ne sont pas en grève... ce sont les employeurs qui interrompent leurs activités ! En effet, ce sont les employeurs qui sont taxés sur une base qu'ils ne peuvent à priori pas modifier (à moins que la modification de taxes ne devienne un motif valable pour interrompre un contrat de travail !!??! )
a écrit le 31/10/2013 à 12:23 :
Une Société quelconque décide d'augmenter les salaires de ses cadres pour les motiver et les empêcher de partir.
Elle porte leur salaire de 5000euros à 200000 euros
Résultat des course...elle dépose le bilan. Pareil pour le foot.. Et entre nous taper dans un ballon c'est léger... Il y a des choses plus utiles.
Réponse de le 31/10/2013 à 14:19 :
Entièrement d'accord avec vous!
a écrit le 31/10/2013 à 12:17 :
J'appelle de mes voeux une grève, sine die, des footballeurs. J'y vois une foule de bienfaits pour la société.
a écrit le 31/10/2013 à 12:11 :
Vive le foot !
a écrit le 31/10/2013 à 11:57 :
J'ai vu a la télé une scène dantesque ! d'un socialiste humoristique (excusez moi je me rappel pas le nom) qui expliquait que la taxe de 75 % ... est un impôt qui concerne que la tranche des salaires qui dépassent 1 million d'Euros...! le désinformateur à oublié de dire , que tout ce qui est au dessous d'1 million d'Euros est déjà imposé ..et que dans certains cas... cela peut grimpé entre 58 et 63 % de prélèvements et d'impôts sur le revenu !!! Les fouteux et les autres ont intérêt a fuir cet enfer fiscal..! Car grâce aux socialistes français ...le monde entier est devenu un paradis fiscal... !
a écrit le 31/10/2013 à 11:56 :
Le probleme n'est pas footballistique mais philosophique et éthique.
75% d'impositions c'est juste N'IMPORTE QUOI! Que ca soit payé par l'entreprise ou par le salarié, ca n'a aucun sens tout simplement, surtout quand c'est pour financer le gaspillage organisé depuis 50 ans par les dirigeants.
Réponse de le 31/10/2013 à 12:02 :
Il s'agit de 75% au delà de 1Millions d'euros...ce qui est déjà un gros salaire pour simplement taper du pied dans une baballe.
a écrit le 31/10/2013 à 11:31 :
Si il y a bien une grève qui va passer inaperçue c'est bien celle çi. Le marché permet d'enroler les joueurs à ce prix respectons le. Par contre le marché ne permet plus d’employer les gens au smic francofrançais compte tenu du peu de présence dans une entreprise, donc la variable d'ajustement c'est chomage mot inventé par nos politiques pour traduire leur incompétence de gestionnaire. donc si il y a des trops payés on peut diviser sans problème le nombre par 4 sénateurs et députés et baser leur rémunération sur la croissance à 4% donc ils nous doivent de l'argent.
a écrit le 31/10/2013 à 11:20 :
Cette affaire des 75% sur les hauts revenus c est traduite par un impot supplémentaire pour les entreprises sans remous patronal et des économistes . Car de fait les actionnaires ont vu leur rémunération par le biais des dividendes diminué.
Réponse de le 31/10/2013 à 12:37 :
Sauf que si la taxation est rétroactive et ne justifie pas la rupture de contrat pour modification substantielle des conditions extérieures à l'entreprise, c'est un dépôt de bilan de plusieurs clubs auxquels il faut s'attendre : on privilégiera ceux adossés à un état étranger (PSG) ou ayant leur siège à l'étranger, donc défiscalisé (AS MONACO)... sans parler des perte de compétitivité face à la concurrence étrangère dans les compétitions internationales!!! Mais comme toujours, ce gouvernement sans aucune notion d'économie, prend des mesures doctrinaires dogmatiques sans réfléchir aux conséquences ! Perso je me fiche royalement du foot, mais les taxations anti-économiques me sortent par les yeux !!!
Réponse de le 31/10/2013 à 12:37 :
Sauf que si la taxation est rétroactive et ne justifie pas la rupture de contrat pour modification substantielle des conditions extérieures à l'entreprise, c'est un dépôt de bilan de plusieurs clubs auxquels il faut s'attendre : on privilégiera ceux adossés à un état étranger (PSG) ou ayant leur siège à l'étranger, donc défiscalisé (AS MONACO)... sans parler des perte de compétitivité face à la concurrence étrangère dans les compétitions internationales!!! Mais comme toujours, ce gouvernement sans aucune notion d'économie, prend des mesures doctrinaires dogmatiques sans réfléchir aux conséquences ! Perso je me fiche royalement du foot, mais les taxations anti-économiques me sortent par les yeux !!!
a écrit le 31/10/2013 à 11:16 :
soyons logiques, cette idiotie est valable pour toutes les entreprises , comment voulez vous qu'elles embauchent ,avec cette nouvelle taxe elles ne peuvvent denonncer les contrats ???? quand aux clubs voyez le mans en depot de bilan qui paie la grosse facture le contribuable
a écrit le 31/10/2013 à 11:14 :
75% c'est trop ... mais les salaires versés aux joueurs sont honteux ! Il y a de l'ordre à mettre des deux cotés !
a écrit le 31/10/2013 à 11:08 :
Faudrait peut-être se pencher sur le cas de l'AS Monaco , cette équipe représentant un paradis fiscal au-dessus des lois, semble-t-il , de la République Française !
a écrit le 31/10/2013 à 10:44 :
En dehors du coté médiatique (perso je n'aime pas le foot, je trouve les joueurs trop payés... les salaires versés sont exagérés )... mais 75% c'est trop élevé !
a écrit le 31/10/2013 à 10:42 :
En dehors du coté médiatique (perso je n'aime pas le foot, je trouve les joueurs trop payés... les salaires versés sont exagérés )... mais 75% c'est trop élevé !
Réponse de le 01/11/2013 à 6:54 :
arretez de vous faire duper les ignards taxation à 75% sur hauts revenus supérieur DECLARE à 1 million d'euros et par part(rappel moyenne national 2,5 parts soit revenu supérieur à 2,5 millions d'euros??combien sont 'ils quelques dizaines et la plupart jouent à l'étranger donc pas concernés )alors que de l'esbrouffe seul 5 à 6 clubs concernés et pourquoi c'est pas ses glands de joueurs ne la payent pas et c'est les clubs??sui vous travaillez c'est votre patron qui paye vos impots??
a écrit le 31/10/2013 à 10:29 :
Des niveaux de rémunérations qui empêchent de payer l'impôt , cela s'assimile à une organisation d'insolvabilité . Quand les entreprises arrivent à cette situation , elles baissent les rémunérations ,après négociation pour ne pas licencier ; si c'est insuffisant , elles licencient les mieux payés ( en général les plus anciens ) ; simultanément , elles réduisent les frais généraux ( voyages des dirigeants , "repas d'affaires" ( on ne se réunit pas au Jules Verne ) , si c'est encore insuffisant , on met la clé sous la porte . Le problème en l'espèce , c'est que les membres des staffs ne savent rien faire d'autre ; Pôle Emploi peut leur trouver des formations pour leur reconversion.
a écrit le 31/10/2013 à 10:29 :
Des niveaux de rémunérations qui empêchent de payer l'impôt , cela s'assimile à une organisation d'insolvabilité . Quand les entreprises arrivent à cette situation , elles baissent les rémunérations ,après négociation pour ne pas licencier ; si c'est insuffisant , elles licencient les mieux payés ( en général les plus anciens ) ; simultanément , elles réduisent les frais généraux ( voyages des dirigeants , "repas d'affaires" ( on ne se réunit pas au Jules Verne ) , si c'est encore insuffisant , on met la clé sous la porte . Le problème en l'espèce , c'est que les membres des staffs ne savent rien faire d'autre ; Pôle Emploi peut leur trouver des formations pour leur reconversion.
Réponse de le 31/10/2013 à 13:29 :
Vous êtes un pro du droit du travail vous... Baisser les salaires unilatéralement ou licencier un salarié qui refuse de baisser son salaire, mais bien sûr!
a écrit le 31/10/2013 à 10:27 :
Le titre est excellent : Match de nuls

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :