Retraite : les jeunes ne se font aucune illusion

Ils voudraient anticiper et préparer dès aujourd'hui leur retraite, mais n'en ont pas forcément les moyens.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Au fait, que pensent les jeunes actifs de la retraite ? Après tout, ce sont eux les premiers concernés par la future réforme.

Amundi et TNS Sofres ont tenté de répondre à cette question à travers un sondage, réalisé aurpès d'un échantillon représentatif d'actifs âgés de 25 à 34 ans. Premier constat, guère surprenant : les jeunes ne sont pas très optimistes. 83% d'entre eux ne sont pas confiants dans l'avenir du système de retraite par répartition. Ils espèrent, malgré tout, toucher à la retraite 61% de leur dernier salaire, même s'ils trouvent qu'un taux de 80% serait "souhaitable".

Comment combler cette différence ? En épargnant, bien entendu. Les jeunes actifs estiment que l'âge moyen idéal pour commencer à épargner est 28 ans, contre 30 ans en 2008 et 2009. Presque les trois quarts d'entre eux pensent qu'il faudrait mettre de côté plus de 100 euros par mois dès cet âge (165 euros en moyenne). Mais ils avouent être loin d'en être capables : 46% de ces jeunes travailleurs ne pensent pas possible d'économiser plus de 50 euros par mois. Et seuls 32% d'entre eux peuvent s'offrir le luxe d'épargner plus de 100 euros mensuels.

Résultat: les deux tiers des personnes interrogées avouent "ne pas faire ce qu'il faut" pour préparer leurs vieux jours. Plus qu'un problème de volonté, il s'agit bien évidemment d'un manque de moyens financiers, pour 58% d'entre eux.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.