Retraite  : faut-il privilégier la rente viagère comme complément de revenus  ?

Christian Carrega, directeur général de Préfon, détaille les avantages d'une rente pour compenser la baisse des pensions de retraite.
(Crédits : DR)

L'accroissement de l'espérance de vie et le fait que le nombre des retraités se rapproche du nombre des actifs inquiètent les spécialistes des retraites. Les statistiques Insee sur l'espérance de vie sont parlantes : aujourd'hui, une femme de 60 ans peut espérer vivre encore 27 ans (soit jusqu'à 87 ans) et un homme, 22 ans. Les interrogations sur l'avenir des pensions incitent donc à se constituer, dès les premières années d'activité, un complément de retraite. En privilégiant souvent la retraite par capitalisation (produits financiers), afin d'obtenir des compléments de revenus aux pensions allouées par les régimes traditionnels par répartition, de plus en plus menacés.

Pourquoi pas ? Il n'est pas inutile, lorsqu'on a les moyens, de se constituer un patrimoine qui pourra, le cas échéant, se transformer en rente à vie. Reste à savoir si ces placements sont sûrs. Auront-ils bien, à l'heure de la retraite, la valeur espérée au moment de leur souscription ? Et même s'ils ont été fructueux, suffiront-ils à garantir un complément de revenus stable jusqu'au décès ?

Une chose est sûre : la tranquillité d'esprit passe par la rente viagère. Elle constitue une véritable garantie tenant plus de la prévoyance que du pur placement financier. Avec une rente viagère, le retraité est certain de percevoir un revenu tout au long de sa vie, quelle que soit la conjoncture financière. C'est d'ailleurs la seule solution qui garantisse des revenus constants. Inversement, une personne qui place de l'argent en vue de le consommer au moment de la retraite fait un pari sur l'avenir : elle pense que, malgré une conjoncture fluctuante, le capital suffira à couvrir ses besoins. Et ce, quelle que soit la durée de ce futur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 12/05/2010 à 4:03
Signaler
j'ai 56 ans et à mes 60 ans j'aurai cotisé 28 années à la préfon et je ne regrette pas mon choix actuellement je cotise 70 euros par mois et à mes 60 ans j'aurai une rente mensuel de 120 E ou 100 E(avec réversion) ma femme étant dans le privé je ...

à écrit le 08/05/2010 à 10:04
Signaler
y a t'il un age butoir, a 78 ans peut on contracter une rente viagère

à écrit le 13/04/2010 à 10:35
Signaler
reprise de votre expression : "Une chose est sûre : la tranquillité d'esprit passe par la rente viagère" ; POUR QUI ?

à écrit le 13/04/2010 à 7:54
Signaler
à condition que la rente soi indexée sur l'inflation... or, la Préfon ne garantie rien à ce sujet ? ensuite, les rentes sont assujetties 2 fois des prélèvements sociaux... une première fois sur les salaires, une seconde fois au moment de la liquidat...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.