Epargne salariale : les entreprises n'ont jamais été aussi généreuses avec leurs salariés

 |   |  409  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le montant moyen de l'abondement dans des PEE a atteint en 2010 1.294 euros, en hausse de 6,46 % par rapport à 2009. Un record.

Natixis Interépargne vient de publier la 7ème édition du baromètre de l'abondement et des versements dans les plans d'épargne salariale. Créé en 2008, ce baromètre compare les résultats des années 2006 à 2010. Une bonne façon de mesurer le comportement des entreprises et des salariés en matière d'épargne d'entreprise face à la crise économique et financière qu'a connue la période.

Ce baromètre souligne qu'en 2010, on observe "un dynamisme retrouvé, avec des montants moyens d'abondement en hausse sensible. En 2010, les salariés sont restés nombreux à effectuer un versement abondable dans leurs dispositifs d'épargne salariale et ont bénéficié de montants moyens d'abondement à la hausse.

Les entreprises ne se sont jamais montrées aussi généreuses depuis la création de ce baromètre annuel : le montant moyen de l?abondement dans des PEE a ainsi atteint en 2010 1.294 euros, en hausse de 6,46 % par rapport à 2009. D?autant plus remarquable que, dans le même temps, le montant moyen versé par les salariés a légèrement baissé, de 0,38 %.

Reste à savoir si toutes les entreprises et tous les salariés sont à la même enseigne. Or, ce n'est pas le cas. Cet abondement moyen a davantage progressé dans les grandes entreprises (plus de 500 épargnants), pour atteindre en moyenne 504 euros, légèrement en deça du montant constaté en 2008.

Prime au Perco

Dans les entreprises de plus de 500 épargnants, le Perco continue sa très forte croissance, les salariés étant toujours plus nombreux à utiliser cette formule d'épargne (pour leur retraite ou pour acquérir leur résidence principale). L'abondement moyen a progressé de 5,37% pour l'ensemble des entreprises, le montant dont ont bénéficié les salariés étant près de deux fois plus élevé que dans le PEE. La progression est de 3,01% dans les grandes entreprises de plus de 500 épargnants. La baisse du versement moyen effectué par les salariés (-10,7%) démontre qu'ils optimisent leurs versements en fonction du pourcentage d'abondement (64%, soit +9%).

Le baromètre souligne que "la passerelle entre le Compte Epargne Temps et le Perco connaît un démarrage très prometteur qui se confirme sur les premiers mois de 2011. Le montant moyen transféré par les salariés du CET vers le Perco s'élève à 1 451 euros, avec un abondement moyen des entreprises à hauteur de 305  euros, soit 21%. Ces chiffres traduisent l'intérêt des salariés pour cette source d'alimentation du Perco."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2011 à 15:26 :
Comment faire pour en bénéficier ? Mon patron ne nous propose rien.
Réponse de le 01/04/2011 à 17:32 :
l'abondement n'est pas une obligation pour l'entreprise
Réponse de le 02/04/2011 à 19:54 :
L abondement n'est pas obligatoire certe, mais ce dispositif est trés avantageux pour le dirigeant, ainsi que comme outil de motivation pour ses salariés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :