Sarkozy sur la même ligne que Guéant au sujet de l'immigration légale

 |   |  333  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Dans un entretien que publie l'hebdomadaire L'Express ce mercredi, le chef de l'Etat donne raison à son ministre de l'Intérieur. Pour Nicolas Sarkozy, la France doit "adapter l'immigration économique" au fait que la population active augmente en France de 110 personnes par an.

"Avec nos difficultés à fournir un travail à tous nos nationaux, et un chômage à 23% pour les étrangers non communautaires, nous devons nous poser la question de l'immigration légale : c'est du bon sens". Alors que le sujet de l'immigration légale divise la majorité présidentiellen, Nicolas Sarkozy a tranché. Dans une interview à paraître mercredi dans l'Express, le chef de l'Etat donne de toute évidence raison à Claude Guéant favorable à une baisse de l'immigration légale. Nicolas Sarkozy souligne dans cet entretien que la population active augmente de 110.000 personnes par an en France, "c'est-à-dire qu'avant de faire reculer le chômage d'une unité, il faut avoir déjà créé 110.000 emplois!".

"Je ne dirais pas la même chose si je dirigeais l'Allemagne, où il y a 100.000 actifs de moins par an", ajoute-t-il dans l'interview dont l'Express publie des extraits sur son site internet. "Je n'ai jamais été pour l'immigration zéro, car les civilisations s'effondrent par la consanguinité et non par le 'melting pot'. Mais nous devons adapter l'immigration économique à ces réalités et faire en sorte que notre formation professionnelle réponde aux besoins de notre économie", dit-il encore.

Schengen dans le collimateur du chef de l'Etat

Nicolas Sarkozy appelle d'autre part une nouvelle fois à la réforme des accords de Shengen sur la libre circulation des personnes dans les pays européens qui les ont ratifiés, "aujourd'hui en bout de course". "Qui gère Schengen à Bruxelles? Personne. Qui évalue Schengen aux frontières? Personne. Qui évalue les bonnes pratiques dans Schengen? Personne", déclare-t-il.

Le Président indique que la France fera des propositions sur le sujet lors du conseil européen de juin à la lumière des tensions qui l'ont opposée récemment à l'Italie à propos de l'afflux de réfugiés tunisiens. "Si un pays européen ne peut garder ses frontières, la question de la suspension provisoire de Schengen doit être posée sans tabou', indique le président de la République.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2011 à 9:38 :
Avec la crise, tout immigré qui vient sur le sol français augmente le taux de chômage de la France avec un allocataire en plus et fait baisser le nombre de chômeurs du pays qui l'envoie pour réguler une démographie non maîtrisée. Par exemple, le Niger double sa population en 17 ans avec une augmentation de 4% de sa population par an.
a écrit le 06/05/2011 à 17:26 :
Le titre indique que "la population active augmente en France de 110 personnes par an". Ce qui est peu par rapport à une population active totale autour de 30 millions.

Le texte de l'article indique plutôt que "la population active augmente de 110.000 personnes par an en France". !!
a écrit le 05/05/2011 à 9:15 :
Et que dire des donneurs de leçons éclairés qui voudraient encore réduire de manière drastique le nombre de fonctionnaires ! (2 millions ?) pour les réduire au chômage !
Réponse de le 05/05/2011 à 11:01 :
kiki 67, il n'y a qu'une question a se poser, avec QUEL ARGENT les fonctionnaires SONT PAYES?? Plus il y en a et plus il faut trouver d'argent!!!!!!
a écrit le 03/05/2011 à 20:45 :
Des immigrés en France sont déjà en chômage, pourquoi continuer à acceuillir encore des immigrés ???
Réponse de le 04/05/2011 à 9:16 :
Oui ils sont heureux en FRANCE car ils vivent avec tous les avantages que nous leurs donnons -
Réponse de le 04/05/2011 à 14:14 :
a Rubis: vous faites erreur, ce n'est pas "que nous leur donnons" c'est ce que l'état et certaines associations et partis politiques VEULENT LEUR DONNER. ce n'est pas moi!!!!!!!
Réponse de le 04/05/2011 à 14:46 :
Rien qu'a leur arrivee ds une ville ils se rendent en MAIRIE et la ils profitent de nombreux avantages . C 'est bien le contribuable qui paie tout ça , je suis desolée -
a écrit le 03/05/2011 à 16:49 :
Ce qui m'irritent, ce sont ceux qui disent les Français paresseux, refusant les travaux pénibles pour justifier le besoin d'immigration.

C'est prendre le problème à l'envers. Les salaires de la plupart des travaux pénibles sont misérables. Seul un immigré du tiers-monde peut accepter de ramasser des poubelles, ou charger des poutres 12 heures de suite pour 1000? par mois.

La Suisse a moins fait appel à la main d'oeuvre étrangère non qualifiée, et les salaires sont plus raisonnables. Un ami Suisse qui entre deux boulots a travaillé 6 mois sur un chantier se faisait plus de 3000? par mois.

Alors évidemment, si on touche 800? à rien foutre au chômage, et à peine plus à s'arracher la peau des mains sur un chantier, peu de chômeur vont choisir le chantier.

Tant que nous avons des chômeurs, il est insensé de faire venir de la main d'oeuvre non qualifiée.
Réponse de le 04/05/2011 à 5:51 :
Euh...à Marseille, ils se battent pour ramasser les poubelles !
"Le parti , fini" qui permet d'avoir un 2ème job au noir permet même d'éviter d'employer des immigrés.
Nos "rippers" marseillais sont tous bien blancs, contrairement à la couleur dominante de la ville.
Réponse de le 04/05/2011 à 9:20 :
Oui c'est toujours ce que j'ai dit si les Français etaient payes correctement nous n'aurions pas besoin des immigres - oui ils vivent du chomage et beneficient de tous les avantages sociaux ce qui n'est pas normal - nous nous payons de plus en plus nos soins (non rembourses ou si peu) etc ....
Réponse de le 04/05/2011 à 9:36 :
Moi, ce qui m'irrite, ce sont les gens comme vous Ramir. Ils poussent leurs pairs à accepter des emplois qu'ils refuseraient pour eux-mêmes. Parmi les chômeurs nous avons des personnes diplômés, sachez-le. Et, le problème de la société qui pousse les jeunes aux études (pour amoindrir la liste des chômeurs et pour garnir les écoles de commerce) sans créer des conditions favorables à l'insertion et à la hauteur de leur qualification est dangereux. Combien avons-nous de diplômés qui faute d'avoir obtenu un stage qui leur convient (approprié) se retrouvent à faire un travail qui ne permet pas de libérer leur potentiel ?
Réponse de le 04/05/2011 à 14:27 :
Les cadres ils partent a l'etranger notamment ceux qui sont ds la finance et comme ils ont raison car la FRANCE ne fait absolument rien si vous n'etes pas sorti des ecoles de commerce ou d'ingenieurs ce qui est stupide car ils sont tout aussi capables -
a écrit le 03/05/2011 à 15:43 :
Ce serait donc un aveu d'échec ? Après avoir été le gouvernement qui a laissé entrer les plus d'étrangers en France (200 000 par an) depuis ces 4 dernières années, il reconnait qu'il faut revoir le problème ? Je crois que c'est de la pure démagogie. On flatte un électorat, en façade, et on satisfait le Medef en réalité.
Réponse de le 05/05/2011 à 9:25 :
Mais la gauche aussi a laisse entrer les etrangers -
a écrit le 03/05/2011 à 15:05 :
Sarkozy oublie de dire que beaucoup de français ne veulent pas travailler !
Il suffit de juger le peu d'engouement pour les facs de sciences contrairement aux facs de psycho qui elles ne mènent à rien !
Réponse de le 04/05/2011 à 4:54 :
Si ça ce n'est pas un commentaire raciste...
Réponse de le 04/05/2011 à 15:48 :
Je n'emploierai pas le terme de " raciste " dans ce cas précis...
a écrit le 03/05/2011 à 14:58 :
D'un coté un continent qui se dépeuple et qui refuse de faire des enfants, l'Europe, et de l'autre un continent qui croule sous les naissances.... l'appel d'air est inévitable.
Il n'est pas trop tard pour relancer la natalité en Europe.
a écrit le 03/05/2011 à 14:44 :
cela ne dvrai meme pas existé!!!!!
Réponse de le 03/05/2011 à 17:16 :
l'infinitif existe toujours en français !
a écrit le 03/05/2011 à 14:05 :
100% d'accord, je rajoute même qu'il faut punir plus sévèrement les fraudeurs SOCIAUX avec des peines dissuasives car il ne faut pas se leurrer, c'est ce qui rend notre beau pays si attirant. Conclusion : OUI au social.... géré et maitrisé.
Réponse de le 03/05/2011 à 15:08 :
pfff ! savez-vous que chaque année en France 100 000 condamnations à de la prison ferme ne sont même pas effectuées ? Alors punir davantage ne sert à rien, quand ceux qui le sont déjà n'exécutent même pas leur peine !
Réponse de le 03/05/2011 à 17:15 :
A eolivier - La méthode n'est certainement pas mauvaise dans la mesure où l'emprisonnement coûte cher. Par contre, il serait souhaitable que les peines "plancher" soient plus strictement appliquées, intégralement, sans remise.
Réponse de le 05/05/2011 à 10:30 :
D'accord sur le principe des sanctions mais il faut qu'elles soient financières et dissuasives. cela ne servira à rien de remplir des prisons qui sont déjà surpeuplées. Les "emplyeurs au black" agissent pour des raisons financières eil faut les sanctionner sur le même registre. Avecles dispositifs actuels les fraudeurs ont intérêt à continuer à frauder les sanctions n'étant pas assez dissuasives financièrement. Le problème c'est que parmi les gros utilisateur du black il y a nos chers restaurateurs qui sont très Sarkophiles gageons que notre président avec son courage habituel ne fera rien dans ce domaine se contentant de mouvement de menton en direction des électeurs du FN
a écrit le 03/05/2011 à 13:19 :
il est grand temps,quand on arrive même plus à discuter immigration sans être traité de raciste.
Réponse de le 03/05/2011 à 14:02 :
EXACT, c'est SURTOUT ça le problème, et ça fait monter le ras-le-bol général au point ou certain adopte des idées pré-conçues. Pas de TABOU SVP en politique !!
a écrit le 03/05/2011 à 12:30 :
Le cout du travail en France est, pour certaines activités, dissuasif; en particulier quand "l'employeur" ou le beneficiaire du travail est un particulier. Ce coût inflate, par exemple, un séjour en maison de retraite: les EUR 3,000 / mois demandés se composent entre autres d'EUR 2,200 de salaires, charges et taxes assises dessus. Que le particulier devra financer sur ses ressources nettes d'impôts, CSG, CRDS : il lui faudra donc gagner environ EUR 5,400 / mois pour payer cette mensualité de maison de retraite, dont environ 4,000 ne serviront qu'à couvrir la part salaires, charges et taxes du séjour.... Il y a donc un besoin ABSOLU et IMMEDIAT de réduire cette fiscalité / socialisation confiscatoire du travail pour donner de l'emploi aux 110,000 nouveaux travailleurs potentiels / an et en redonner à ceux qui en sont privés, avant même de botter en touche (ce que représente limiter l'immigration plutôt qu'imaginer des solutions pour ses propres concitoyens).
a écrit le 03/05/2011 à 12:27 :
Facile a dire quand on a laissé faire depuis qu'il est président, voir avant!!!!!ON A COMPRIS,MAIS ON NE NOUS Y PRENDRA PAS AUX PROCHAINES ELECTIONS!!!!!BELLES PAROLES MAIS OU SONT LES ACTES?
a écrit le 03/05/2011 à 12:21 :
Qu'il ne s'imagine pas une seconde que je vais encore voter pour lui ! Une fois c'est bon cette démago ne peu marcher qu'une seule fois !
Réponse de le 03/05/2011 à 15:00 :
un troupeau peut malheureusement suivre le même démago plusieurs fois !
Réponse de le 03/05/2011 à 15:14 :
A eolivier - Le troupeau a peut-être un sens plus développé de l'analyse que certains?
Réponse de le 03/05/2011 à 15:45 :
@eolivier c'est vrai que l'histoire l'a déjà montré mais j'ai bien peur que cette fois il sera difficile de s'en remettre !
a écrit le 03/05/2011 à 12:01 :
entièrement d'accord avec le president
Réponse de le 03/05/2011 à 13:30 :
si notre Président tient ses paroles je suis d'accord .je le prefère a DSK -
Réponse de le 03/05/2011 à 15:06 :
Depuis 2002, il brasse du vent dans les medias, où est passé son karscher ? Personne ne l'a vu, les effectifs de police ont baissé de 8000 personnes. Je ne me ferai pas avoir une 2nde fois en 2012.
Réponse de le 03/05/2011 à 16:33 :
il y a encore de la marge avant les elections et le temps pour reflechir ; c'est vrai le karcher n'a pas fonctionne mais bon un gouvernement de gauche serait pire encore - De toute façon chaque personne votera comme elle l'entend -
Réponse de le 03/05/2011 à 16:34 :
Nous n'avons pas le meme ministre de l'Interieur M.GUEANT prend de bonnes decisions -
a écrit le 03/05/2011 à 12:01 :
L'Europe,et la France,ne sont plus en mesure ni en état de contenir l'immigration clandestine,alors le reste est accessoire d'autant plus que l'immigration dite légale ouvre largement la porte au regroupement familial.
Réponse de le 03/05/2011 à 16:16 :
Ah bon ça veut dire quoi "ne sont plus en mesure ni en état"? Ont-ils seulement essayé?
Réponse de le 04/05/2011 à 6:50 :
Cela fait plus de 20 ans que l'on essaie,regardez l'état des banlieues entre autres et puis les caisses sont vides....bien vides

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :