La Tribune

L'Espagne veut aussi instaurer une taxe sur les dépôts bancaires

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Romaric Godin  |   -  559  mots
Madrid pourrait lever auprès des banques une taxe de 0,2 % sur le montant des dépôts qu'elles détiennent. L'Espagne affirme que cet impôt nouveau n'a rien à voir avec celui de Chypre. Mais ce n'est pas l'avis de tout le monde...

Le moment était-il bien choisi ? Mardi, le ministre du budget espagnol, Cristobal Montoro, a annoncé au Sénat la mise en place d?une taxe sur les dépôts bancaires. Certes, le ministre s?est empressé à la tribune et dans un communiqué de presse de préciser que « cet impôt n?a rien à voir avec celui envisagé à Chypre. »

Un impôt différent de Chypre, selon le gouvernement

Cet impôt ne sera pas en effet directement levé auprès des épargnants, mais il sera levé sur les banques. Ce sont ces dernières qui se verront imposées sur l?ensemble de leurs dépôts. En théorie donc, les clients ne seront pas touchés. Par ailleurs, cette taxe levée au niveau national remplace une autre taxe, appliquée elle dans trois régions (Canaries, Andalousie et Extrémadure), et qui a été supprimée à la demande de Bruxelles en décembre. L?Union européenne estimait que ces taxes régionales nuisaient à « l?ordre bancaire » au sein du royaume. La nouvelle taxe, qui pourrait rapporter 3 milliards d?euros par an, viendra compenser « exactement » les recettes perdues par ces régions. Enfin, cette taxe devrait être très modérée : « Elle ne sera pas supérieure de beaucoup à 0 % », explique avec un certain sens de la formule Cristobal Montoro. On évoque, en réalité, le chiffre de 0,2 %. A Chypre, on voulait taxer les déposants à 6,75 % jusqu?à 100.000 euros et à 9,9 % au-delà.

Un impôt si ressemblant, selon certains?.

En ne frappant pas les épargnants directement, cette taxe ne devrait pas créer de panique. En Europe, elle est, du reste, demeurée inaperçue au milieu de l?affaire chypriote. Mais il n?empêche : Jaime Becerril, analyste chez JP Morgan, estime que cette taxe est « risquée » et arrive « à un bien mauvais moment. » Pour lui, cette nouvelle taxe « n?est pas si différente de la taxe chypriote que le gouvernement espagnol l?affirme : elle pénalise l?épargne en période d?austérité. » Il y aurait donc un risque de sorties de capitaux, même si la nature exacte des dépôts touchés par cette taxe est encore incertaine. Du reste, pour JP Morgan, cette « incertitude » n?est jamais « la bienvenue » et pourrait « accélérer les retraits. »

Pas de bank run, mais une fragilisation du système bancaire

Certes, l?analyste ne s?attend pas à un « bank run » en Espagne. Mais, en s?inspirant de la comparaison avec le cas italien de 1992 où le gouvernement Dini avait frappé les dépôts d?une taxe de 0,6 %, il prévoit des retraits continus par les ménages de leur argent sur les comptes bancaires espagnols. Or, on connaît la fragilité du système bancaire espagnol. JP Morgan estime que, pour certains établissements, la nouvelle taxe aurait grevé jusqu?à 13 % (dans le cas de Sabadell) le profit opérationnel des banques. Si les dépôts reculent et que les profits chutent, les banques espagnoles risquent d?avoir encore des migraines. Et l?Etat risque de ne pas avoir plus de possibilité de les aider avant la mise en place de l?union bancaire. Reste enfin que cette taxe pourrait apparaître comme la preuve que le cas chypriote n?est pas si « spécial » que l?affirment les Européens?

Réagir

Commentaires

stoppeur  a écrit le 03/04/2013 à 11:09 :

L'UE n'est certainement pas un "modèle" de démocratie...Mais la Fédération de Russie,la
"République populaire de Chine" non plus;quant aux USA,il n'y a guère + de 55% de citoy
ens qui sont en droit de voter...Et si l'UE en est à ce point devenue la proie des lobbies,c'
est parce que 80% des citoyens européens se fichent complètement de se déplacer aux
urnes,en laissant les "grands partis" assumer le pouvoir;ceux-là même qui se laissent "sé
duire" par la "cour" que leur font les lobbies...Alors,à quoi bon se plaindre de l'UE quand
on en est citoyen européen et qu'on laisse tout aller à "vau l'eau" quand tout va mal...C'
est comme le supporter qui siffle son équipe parce qu'elle a de mauvais résultats...Et je
"peste" d'autant + que la France est le "partenaire privilégié" de l'Allemagne,qui tire au
mieux les marrons du feu,en étant son 1er client à l'exportation...Et dans ce contexte,il n'
y a rien de mieux à faire que tout "casser" face à la pression commerciale chinoise et a
méricaine(en attendant que l'Inde et la Russie se réveillent...)?La Chine n'attend que ça:
qu'on lui déroule le tapis rouge...Même un pays en pleine expansion comme le Vietnam
préfère s'en remettre à la France et aux USA pour construire son économie...Demandez
aux Grecs s'ils ont d'autre choix de remettre leurs économies locales en route autrement
que par les "investissements" de Chinois qui ont fui l'Afrique devant l'instabilité chronique
qui y sévit depuis 3 ou 4 ans...Ils achètent la moindre boutique délaissée dans les camp
agnes et s'y accrochent avec l'énergie du désespoir!!30% de la "prospérité" économique
de la Sibérie est due aux investissements chinois...En Europe,ils convoitent 3 grands
ports:Le Pirrhée(dont ils sont déjà-au moins-à 1/2 propriétaires);Lisbonne et Riga(seul
port du Nord de l'Europe qui ne géle pas en hiver)...Si on leur proposait d'étendre Cherb
ourg ou de construire le port de containers de Lorient,tout serait fait en moins de 4 ans...
Et là,l'économie bretonne prendrait un élan extraotdinaire!!En fait,mieux vaut ça que rebâ
tir l'UE en fédération...??!!Pour ceux qui pensent que la Chine est un pays conventionnel,
au même titre que les USA-que je ne vénère pas plus-autant en revenir aux "grandes heu
res" de la IIIè République et à la surexploitation des "masses prolétaires" d'alors...Quant
à la corruption et à la fraude qui sévissent en Chine,c'est un modèle en la matière avec
l'Inde ,le Sri Lanka,les Philippines et d'autres...Peu importe la vie humaine,pourvu que
les industriels s'en "mettent plein les poches"...Aux USA,c'est mieux,mais on peut admi
rer l'ingéniosité des banquiers,des financiers qui ont conduit le monde dans un pareil ma
rasme économique...Donc,qu'on le veuille ou non,pour éviter que l'UE ne se délite plus
encore,il n'y a rien de mieux qu'à construire une Europe fédérale,comme Bismarck a fédé
ré l'Empire germanique depuis un noyau prussien autour de Berlin...Et si la CH existe en
core(avec 4 "langues" différentes et 33% de citoyens suisses issus de l'immigration),c'est
que ça présente bien plus d'avantages que d'inconvénients...Sinon,pourquoi la CH fait-elle
partie de l'espace de Schengen...?L'UE doit se remettre en chantier pour construire une
Fédération,au même titre que USA + Russie,à défaut de quoi,soit l'Allemagne continuera
à tirer profit de la déliquescence de ses "partenaires" européens au mieux de ses intérêts
économiques;soit l'UE deviendra un marché juteux pour les + grandes puissances écono
miques et politiques-actuelles ou en devenir-du monde,chaque pays essayant de "tirer au
mieux son épingle du jeu"...A voir l'Allemagne fédérale s'être "relevée" de 2 guerres mon
diales perdues,pourquoi cela ne pourrait pas se faire au niveau du continent européen...?
Notamment au niveau de la défense...?Aujourd'hui,même les Allemands accusent une
baisse de moral;mais ils ne baissent pas pour autant les bras face à la conjoncture...

UPR2012  a écrit le 29/03/2013 à 22:45 :

" Quant à ceux qui dénigrent l'Europe,il faut bien se remémorrer que "L'union fait la force" "

Vous ignorez tranquillement que la France a refusé le Traité de Lisbonne avec 55% de NON
Mais ce que la population ignore c'est le % de Oui, à peine 30%

Vous trouvez démocratique que 30% de la population impose son point de vue à 70 % ??

Rappelez-vous aussi que les Pays-Bas ont dit Non, l'Irlande a dit Non.
Le UK aurait dit Non, mais ils ont préféré annuler le référendum.

La République Tchèque a dit Non a je ne sais plus quelle règle budgétaire,
comme pour l'Irlande on les a fait revoter pour qu'ils donnent la bonne réponse.

Les Peuples ne sont pas fous et leur réaction tout ce qui a de plus normale.

Aujourd'hui ceux qui défendent ardemment le Oui sont pour la plupart des Associations Européennes qui vivent de grasses subventions, un peu comme les députés à 15K? par mois qui trouve ce système absolument génial..

A méditer.

STOPPEUR  a répondu le 04/04/2013 à 16:27:

Et si les Français voulaient bien voter..."Front de Gauche","EELV" lors des élections euro
péennes...?Mais voilà,ces 2 formations politiques passent pour être extrêmes:la 1ère veut
sortir de l'Europe;la 2è veut une Europe fédérale et sortir du nucléaire à moyen-long terme,
changer de constitution(éliminer la constitution de la Vè République)...En fait,une petite majorité de Français ne veulent pas sortit de l'UE,mais la réformer pour y introduire la dé
mocratie directe,ce dont ne veulent pas les pays à population modeste.Et 70% d'électeurs français boudent les élections européennes...C'est un cercle vicieux.Et ceux qui s'insur
gent contre une Europe fédérale craignent que chaque nation y perde son identité...En po
litique,quand on ne progresse pas,on recule...

stoppeur  a écrit le 26/03/2013 à 11:40 :

Il faudrait aussi que le "grand public" cesse de céder aux sirènes qui les conduisent aux af
fres de l' "endettement durable",et donc du surendettement...qui survient lors de l' "entrée"
en chômage,lors de divorces difficiles,notamment via l'accès trop facile au "crédit revolving"
véritable racket bancaire qui permet aux banques de s'enrichir à des taux oscillant entre 18
-28% l'an...Rappelons-nous la morale de la fable du "Corbeau et du Renard":"Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute"...Quant à ceux qui dénigrent l'Europe,il faut bien se
remémorrer que "L'union fait la force"...Mais si 75% des électeurs boudent les urnes lors
des scrutins européens,il ne faut s'étonner de rien par la suite:lorsque les lobbies banqu
iers réussissent à se faire renflouer par les deniers publics...

saratogagy  a répondu le 26/03/2013 à 12:37:

Je suis d'accord avec ta première partie.

Quant à l'union fait la force, oui quand tout le monde tire dans le même sens. Comme il n' y a pas de peuple européen, il n'y a pas de souveraineté européenne; voilà tout. L?Europe a 6 d'inspiration américaine était déjà une erreur, alors Errare humanum est, perseverare diabolicum. L?Europe à 38 ne fonctionnera pas d'avantage, c'est d'ailleurs de pire en pire. L'UE nous emmène vers les guerres (guerres néo-coloniales de l'OTAN), la pauvreté et le repliement sur soit.
Être français c'est tout sauf se replier sur soit, ou haïr l'étranger même si MLP et le FN nous force à associer nation et racisme. En faisant ainsi ils salissent le drapeau.

Il nous faudra sortir unilatéralement de cet ensemble euro-atlantiste par l'article 50 du TFUE (traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne), en tout cas c'est ce que nous pensons à l'UPR (union populaire républicaine). Nous recouvrerons ainsi notre souveraineté, principe constitutif de la démocratie; la maitrise de notre monnaie le Franc, de notre taux de change externe, de notre économie et de notre destin.

Stoppeur  a répondu le 26/03/2013 à 16:32:

L'UE-qu'on le veuille ou non-doit continuer à se fédérer...Ce n'est pas parce que la "crise" a
déstabilisé les nations les + endettées et que les mesures mises en place sont dictées pa
r les lobbies banquiers et de la finance,qu'il faut tout arrêter tout et faire une politique de l'
autruche...!!L'Allemagne a prouvé-depuis que Bismarck l'a fédérée-que l'union fait la force,
aux dépens de la France en 1870-71,d'une part;et qu'au niveau politique,militaire,l' Allema gne pesait son poids" en Europe...Heureusement que les USA ont accepté de venir à l'aide
de la France et du UK alliés,à défaut de quoi l'Europe serait nazie ou annexée à l'Allema
gne depuis 1918...Et si la France n'avait pas fait front face aux troupes bolcheviques en
Roumanie en 1919,sans doute ces troupes auraient pu progresser jusqu'en Italie.Si l'OTAN
n'avait pas été créé,voilà bien longtemps qu'on aurait été intégré à l'empire russe...Alors,si
aujourd'hui on fait l'autruche devant la Chine,on sera chinois dans 15 ans,avec "force de
frappe" ou pas...L'UE n'a pas le choix face à l'appétit d'un Poutine en quête de reprendre
les pays d'Europe centrale de l'ex-bloc soviétique...Et,dans 20 ans,quand la puissance mi
litaire russe aura retrouvé tout son "lustre",l'Europe de l'OTAN sera toujours aussi divisée
face à une Chine toujours plus puissante économiquement et militairement...!!Dans 10
ans,au rythme où les investisseurs chinois se répandent en France et en Europe,en Afri
que-aussi-i'Europe ne sera plus maître chez elle...Et les USA ne seront plus la 1ère force économique du monde...Alors,pour toutes ces raisons,je préfère que l'Europe avance com
me elle peut,en espèrant que la sortie de "crise" puisse faire émerger un puissant courant
unitaire sur le "Vieux-Continent",tout autre que celui qui préside aujourd'hui à faire la part
belle aux lobbies de toute sorte,voire à des "nationalismes" aux relents racistes et où
la corruption a le terrain libre pour elle...C'est totalement utopique de croire que la "souve
raineté" des peuples permettra à l'Europe de se construire face à la mondialisation et la
férocité des dirigeants à la tête des + puissants empires financiers et industriels...Ce
qui a conduit la France,l'Europe,le monde à s'exposer face aux crises de toutes sortes
dans le monde,c'est l'abandon de systèmes que les accords de Bretton Woods avaient
promulgués suite à la crise de 1929;complétés par les dispositions du plan Marshall après
la 2è guerre mondiale...Et particulièrement,la politique de solidarité nationale mise en Pla
ce par le CNR en 1946;déboulonné dès les années 50 par les lobbies patronaux qui renâ
claient à financer la SS,notamment...Si l'Europe devait se faire sans la France,je préfère
rais que ce soit l'Allemagne qui assure le "leadership" sur le continent,bon gré,mal gré...

saratogagy  a répondu le 29/03/2013 à 19:59:

Stoppeur, tu as une vision bien originale de ce qu'est la démocratie.
"L'UE-qu'on le veuille ou non-doit continuer à se fédérer." Ce n'est justement pas la volonté des peuples de se fédérer donc je ne vois pas pourquoi l'UE devrait devenir fédérale.

L'union européenne est un échec par nature. Elle est un système autobloquant, une tour de Babel ou seul des non-élus et les USA arrivent à tirer leur épingles du jeu.
Au risque de me répéter, l'union ne fait la force uniquement que si les intérêts convergent. Or si nous regardons la réalité en face, sur bon nombre de sujets les nations européennes ont des points de vue et des intérêts divergents. Et ce mariage forcé de nos peuples ne font que renforcer les tensions. Si la construction européenne possède un vice de fabrication, la crise n'a fait que donner une lumière crue sur ces problèmes.

C'est aussi faire l'Autruche que de balayer d'un revers de main tous problèmes structurels inhérent à ce glacis géopolitique. La Chine, les USA et la Russie sont des nations souveraines qui ont leurs intérêts, parfois convergent parfois divergent de la France. Il n'y pas les ignobles petits chinois d'un coté et les sauveurs américains de l'autre. C'est d'ailleurs l'UE qui nous empêche par l'entremise de l'article 123 du TFUE de nous protéger de la concurrence chinoise. L'UE organise les délocalisations, c'est pourquoi nous perdons actuellement 800 emplois industriels par jours ouvrables.

Aussi je respecte infiniment les soldats qui ont participé à notre libération. Mais à l'UPR nous faisons le distinguo entre les élites et les peuples. Les américains souffrent actuellement de la politique martiale et monétaire de leurs gouvernements.
Je n'oublie pas pour autant les ingérences continuelles des gouvernements américains. Souvenez-vous de Pinochet et d'Allende. Ils se voient comme un empire, grand bien leur fasse.

Quant à:
"L'UE n'a pas le choix", c'est le propre de toute dictature, dire qu'on a pas le choix et au fond il ne peut y avoir d'espace démocratique aussi vaste que la dimension d'un empire. Et les français commencent à s'en apercevoir.
Alors stoppeur cessez de nous faire peur en invoquant a tout va d'hypothétiques menaces. Vous ressemblez à tous ces européens qui nous vendaient l'euro en nous promettant croissance et emploi. Ils se sont trompés sur toute la ligne et on continue de les inviter sur les plateaux télé pour nous expliquer qu'en sortant de l'Europe, la géhenne se déverserait sur nous peuples impies. C'est ridicule.
Et la catastrophe c'est aujourd'hui que nous la vivons.

Quant la réduction de la souveraineté d'un état, de l'idée de nation avec le racisme, cela ne tient pas non plus. Même si le FN a fait un boulot hors pair pour discréditer les mouvements eurosceptiques, en associant en permanence nation et racisme, l'UPR fait un gros travail de démystification.
La nation est au départ un concept de gauche que vous le vouliez ou non. C'est le peuple qui est souverain et qui est apte à prendre des décisions et à choisir son destin. Oui choisir, voici le maître mot de la politique. Et il n'y a rien de raciste à faire ses propres choix.
Sans choix c'est la dictature.

Vouer aux gémonies la nation, cela fait furieusement 3 ème reich. Vous souvenez-vous d'Hitler et de sa construction européenne pendant l'exposition universelle de Paris dans une France occupée. J'invite les internautes à vérifier mes dires en allant voir sur google image pour savoir si je délire.
Voici une citation: « Je suis convaincu que dans cinquante ans d?ici, les gens ne penseront plus en termes de pays ».
Voici ce que déclarait en 1940, Joseph Goebbels dans un discours aux travailleurs intellectuels et aux journalistes tchèques sur l?Europe du futur.
Quant au démontage du CNR il est du fait du patronat (marrant que Mme Parisot patronne du MEDEF soit elle aussi pour une fédération européenne) et de l'union européenne qui met les services publics en concurrence dans les traités (voir aussi les GOPE ou grandes orientations de politiques économiques).

Pour finir lorsque la France sera sortie de l'Union Européenne légalement par l'application de l'article 50 du TFUE, elle continuera de siéger au conseil de sécurité de l'ONU, au conseil de l'Europe. Elle possédera toujours le deuxième réseau diplomatique le plus étendu au monde, et la voix de la France ne sera plus dilué dans un ensemble de pays blancs voulant se couper du monde par peur des petits chinois. La francophonie sera revivifié et nous incarnerons un autre occident, plus respectueux de nos partenaires que ne le sont les pays anglos-saxons.

Jean-Marc  a répondu le 30/03/2013 à 19:26:

"L'UE, qu'on le veuille ou non[...]" Elle est forte celle-là ! Le peuple a peut-être son mot à dire dans l'histoire vous ne pensez pas ? Je préfère pas d'UE du tout qu'une UE imposée contre les peuples ! D'ailleurs peu de gens se souviennent de cette question et de la réponse que fit De Gaulle à Alain Peyrefitte :

Alain Peyrefitte : Il y a une conviction répandue dans les esprits, surtout dans la jeunesse, c?est que, sans l?Europe, la France ne sera plus rien.

Charles de Gaulle : Il est possible que la fin du Marché commun, ce soit justement la fin de ce mythe. Ce serait heureux : il a été forgé par les fumistes qui ont voulu faire croire à l?Europe supranationale. [...] nous avons les moyens de nous retourner ! Le monde est vaste et la France a un grand jeu à jouer.

al  a écrit le 24/03/2013 à 18:19 :

l 'europe , stop !!!!
fallait pas être devin pour connaitre cette terrible erreur

bandes de comiques  a écrit le 24/03/2013 à 14:50 :

ces élus ne savent pas plus que moi comment relever un pays de la "CRISE'', ce sont des margoulins des gouniafiers qui ne sont bons à rien qu'à rammasser un salaire exhorbitant en fin de mois, un salaire qu'ils ne méritent pas puisqu'ils ne remplissent pas leurs fonctions .
dehors du gouvernement .
et tant qu'on y est , sortons de cette europe de misère .

stoppeur  a répondu le 25/03/2013 à 14:10:

La "Crise" a été provoquée par des excès inadmissibles de la "grande finance" américaine.
..(les "subprimes");et,comme toujours en pareil cas,on a pu vérifier que "Quand l'Amérique
tousse,le monde éternue"...Si les "hommes politiques" ne sont bons à rien,à quoi donc le
sont les banquiers...?Pourquoi y a-t-il tant de citoyens qui "pleurent" lorsqu'il y a du "tan
gage" dans l'économie,alors qu'ils ne vont pas voter,que ce soit pour les scrutins nationaux
ou européens...Et qu'ils n'appartiennent à aucun syndicat,aucun "parti"...?Si cette Europe
là n'est pas celle à laquelle vous aspirez,allez vous installer en Allemagne;mais en sachant
qu'il y a 30% de "chômeurs" à Berlin;et qu'il y a aussi des fermetures d'usines en Allema
gne...Ou bien aux USA...Les constructeurs autos de Détroit se sont implantés au centre
du pays,où ils y ont trouvé une main-d'oeuvre peu qualifiée,qu'ils font travailler à des caden
ces moindres,pour des semaines de travail de 40 à 60 heures/semaine...Et ils sont heu
reux comme ça!!

AZ  a répondu le 25/03/2013 à 23:35:

Il ne s'agit d'excuser les americains mais si la "crise" s' est propagee à travers le monde c'est bien parce que certains banquiers et financiers d' autres nations (Europe et Asie) qui ne comprenaient rien à rien ont massivement joué avec les dépôts des clients en achetant des produits dont ils ignoraient presque tout.

stoppeur  a répondu le 27/03/2013 à 15:32:

Effectivement,les banquiers européens-qui ne se doutaient pas que les banquiers et autres
de la finance américaine-tenteraient d'abuser leur "clientèle(aveugle) à ce point...Ce n'est-ni +
ni moins que de l'escroquerie de "haut vol"...Il faut toujours se méfier de ce qui "enrhume"
l'Oncle Sam,car:"Quand l'Amérique tousse,le monde éternue"!

ENERM  a écrit le 24/03/2013 à 12:37 :

Les politiques se foutent de l'avenir de leur pays ou de l'Europe : ils veulent taxer à mort, pour conforter leurs salaires! En plus ils veulent taxer les liquidités ! Quelle honte! On ne peut inventer plus diabolique pour détruire la monnaie d'un pays, et partant ce pays. Ont-ils donc complètement perdu la tête ?

stoppeur  a répondu le 25/03/2013 à 14:19:

Si les "politiques" veulent taxer les liquidités,c'est pour freiner les transferts dans les paradis fiscaux et les retraits "massifs" des comptes qui "plombent" l'activité des banques et celle
des pays,ensuite...Il y a eu la même frénésie en Irlande,et ça n'empêche pas ce pays de
voir des investisseurs s'y installer à nouveau...

Thrond  a écrit le 24/03/2013 à 10:44 :

A la base déjà il faut être un peu neuneu pour laisser son épargne roupiller sur un compte bancaire en france. Chaque année, l'inflation fait perdre 2-3% de sa valeur à cet argent, ce que ne compense pas les taux octroyés par les banques. Si on taxe cet argent, même à la marge, je ne vois encore moins de raison d'épargner comme cela. Tout ce que cela fera sera d'asphyxier encore un peu plus les entreprises, et de favoriser une fuite des capitaux et investissements.
Pour qu'une telle mesure soit efficace à l'économie, il faudrait parallèlement mettre en place des mesures incitatives à l'investissement privé (aides à la création d'entreprise, aide à l'investissement des pme-pmi, baisse des charges...)

Paradoxalement, il n'y a jamais eu autant de dépôts en banque par les particuliers qu'en ce moment, alors que l'économie n'a jamais eu autant besoin d'investissement.

stoppeur  a répondu le 25/03/2013 à 14:35:

Au Royaume-Uni aussi,la £ sterling perd de sa valeur...Et ça dure depuis que Maggy That
cher est passée au 10,Downing Street...Ce qui "plombe" l'économie européenne,c'est sur
tout l'attitude de la BCE...sur laquelle ni la Commission européenne,ni le Parlement euro
péen n'ont de levier...Mais que les nations les plus "prospères" ont du renflouer,après qu'el
le s'est employée" à "sauver" quelques banques très mal en point...Et ce sont les contribu
ables qui renfloueront la "trésorerie" de leur pays...

mikef  a écrit le 24/03/2013 à 9:29 :

Bon, là ça devient complétement n'importe quoi. Ils ont réussi à faire de moi un anti-UE. Ils sont forts.

jefferson  a écrit le 23/03/2013 à 18:22 :

Il y a tout lieu de craindre , en effet , que cette mesure concernant Chypre actuellement , ne fasse école ! Mais pourquoi donc ne pas retourner aux monnaies nationales ,solution que peu de nos "dirigeants "évoquent parce que ils ont peur de perdre leurs avantages financiers et ne connaissent rien , en économie notamment !

XPTO  a écrit le 23/03/2013 à 11:38 :

Ça fait vraiment peur. Des nouvelles revolutions s'approchent...

La France est en guerre avec la Pologne!
Aide la France a devenir une puissance mondiale, dans le meilleur jeu de strategie où tu peux etre militaire, homme politique ou d'affaires, à toi de choisir, á toi de jouer.
http://tinyurl.com/FranceWorldPower

matheo  a écrit le 22/03/2013 à 17:56 :

il faudra revenir à la lessiveuse de grand mére les taxes étant avant déduction de l'inflation, nous sommes presque à ZERO

Youpi  a écrit le 22/03/2013 à 17:43 :

Ca arrivera bientot en France. Une grande chance que les raquetteurs qui nous gouvernent aient comme par hasard augmenté les plafonds des livrets A et assimilés!

Constance  a répondu le 22/03/2013 à 23:24:

Je pense comme vous et en ce qui concerne les livrets A, ça me semble tout à fait conforme à leur cynisme !

Odilon  a répondu le 23/03/2013 à 12:55:

lls ne s'arrêteront pas au livret A. Ils prendront aussi dans les contrats d'assurance vie, dans les comptes bancaires, établiront une taxe foncière exceptionnelle et massive et ....interdiront bien sur la détention d'or par les particuliers. Ils l'ont déjà fait . Un État en faillite , c'est dangereux !

jean2"  a répondu le 23/03/2013 à 15:54:

les dirigeants de la république totalitaire hollandaise vont continuer a abuser de nos biens et nous spolier !
Tous les moyens sont bons pour nous plumer !
*****************************************************

L'art de nier les evidences  a écrit le 22/03/2013 à 16:37 :

"En théorie donc, les clients ne seront pas touchés."

Exemple typique de chose qui montre (au mieux) la méconnaissance et le manque de reflexion de celui qui à écrit ceci.

Si les charges financieres des établissements bancaire augmente au travers d'une taxe, il va bien falloir qu'elle la récupere quelques part.
Il est évident que la banque ne va pas inventer l'argent (seule les banques centrales ont le droit de le faire) donc par "effet domino", ils vont le piquer sur le compte des clients sous forme d'augmentation des frais de tenu de compte, d'agios, en baissant ce que rapporte vos livret d'épagne, PEL ...

Quand à une taxe sur les flux bancaires ou sur les comptes bancaires, cela ne fera qu'inciter les gens à se passer des banques en utilisant les especes et favorisera le marché au noir et les fraudes en les noyant sous un tas de transaction légale en espece.

Ca, c'est de la Théorie, mais une théorie englobant beaucoup plus de parametre qui permet de s'approcher à grand pas de la pratique.

Si le but est de détruire l'euro, les banques et nos entreprises, on est bien parti pour.

Regardez l'économie paralysé à Chypre à cause des bloquages de virement. Les commercants exigent des especes au lieu de cheques ou de CB, certains d'entre eux ne peuvent plus réapprovisioner leurs boutiques car ils ne peuvent virer l'argent à leurs fournisseurs qui eux même ont le même souçis.
Je ne parle même pas du versement des salaires.

Imaginer que votre quotidien deviennent ca...

stoppeur  a écrit le 22/03/2013 à 13:06 :

Il faut abolir l'IR des salariés et tout "balancer" sur une taxe des comptes bancaires(même
minime:les petits ruisseaux font les grandes rivières)...ne serait-ce que pour avoir à l'oeil
les tentatives d'expatriation,d'ex-filtration pour l'étranger...Par contre,il faudrait embaucher
une armée de contrôleurs,d'inspecteurs du Trésor + les magistrats pour faire la "chasse au Trésor"..
Ils seraient rémunérés sur la "manne" récoltée...Tout ce personnel serait "logé" en un lieu
sécurisé comme àInterpol...

Thargor  a écrit le 22/03/2013 à 11:46 :

Les gouvernants ne se rendent pas compte qu'avec les nouvelles technos, n'importe quel "déséquilibré" peut trouver leur adresse ou celle de leur(s) famille/enfants et venir leur rendre une petite visite pour leur expliquer ce qu'il pense de leur diktat.

QUICK  a écrit le 22/03/2013 à 11:34 :

Bravo les sécessionnistes vont bientôt l'emporter à ce rythme de bétises assumées!

yann  a écrit le 22/03/2013 à 11:27 :

Pas de soucis, Les banksters et nos dirigeants Européens non-élus vont braquer vos économies pour re-capitaliser leurs banques en faillites, çà c'est sûr. De toutes façons, ils le ferons, et croire le contraire est une politique de l'autruche. La seule chose à peu près réelle dans ce système économique, c'est l'épargnes des peuples, le reste n'est que virtuel. ils savent très bien où taper. Ne laissez pas votre argent en banque, sinon je crains que dans peu de temps, vous ne pleuriez. Surtout ne pas croire que çà n'arrive qu'aux autres. Tous ces gens vivent à nos crochets, ce sont des parasites. Allez......!
Un petit peu d'insecticide ne ferais pas de mal !

ROUMEDIAZ  a répondu le 25/03/2013 à 22:18:

Bravo pour votre lucidité ,concernant l'épargne des peuples ,a cela je vous rappelle que le responsable des dettes souveraines de Moody's affirme qu'il n'y a pas de limite à la solvabilité des pays riches car ils peuvent " préempter la richesse de leurs habitants ".
Phrase cynique que la troika ( FMI,BCE,UE ) vient de mettre en pratique avec succès à chypre et comme on dit un succès en entraine un autre.....

IL CAVALIERE  a écrit le 22/03/2013 à 10:26 :

L' Espagne a été, est et sera toujours un pays jouant en troisième division.

dopé  a répondu le 22/03/2013 à 10:59:

Comme au foot ?

Lucide  a écrit le 22/03/2013 à 10:18 :

Demandez donc à votre banque quel est le délai de préavis pour retirer vos sous en espèces ! rire ! Vous allez être surpris. Même les distributeurs de billets limitent les sorties d'espèces à un tout petit niveau mensuel. C'est là qu'on réalise nos économies se sont "dématérialisées" ;)

stoppeur  a répondu le 22/03/2013 à 13:25:

Quitte à partir avec le magot,autant demander des chèques de voyages...ou des bons du Tré
sor américain,des bons SNCF...

STOPPEUR  a répondu le 22/03/2013 à 13:34:

Il y a des "conversions" intéressantes à faire:investir dans le cacao,la vanille ou le cocke...Ca
n'arrête pas de grimper au cours des matières premières...1 tonne de cocke coûtait 50 Euros
en 2004;aujourd'hui,c'est 500 Euros...Comme garantie d'une retraite complémentaire,c'est
top,non?

bonne idée  a répondu le 24/03/2013 à 14:55:

on irait aussi le vendre comme ils font dans les banlieus .

roro  a écrit le 22/03/2013 à 10:14 :

enfin une tres bonne idee,et tres juste!

la fourmi  a écrit le 22/03/2013 à 8:46 :

"Guernica" on y va doucement....

da  a écrit le 22/03/2013 à 8:29 :

Bon, si l'espagne veut instaurer une taxe, j'ai peur que notre gouvernement est cette (tres mauvaise) idée.

cours préparatoire 1ère année  a répondu le 22/03/2013 à 10:53:

que notre gouvernement ait.
verbe avoir : ait
verbe être : est

stoppeur  a répondu le 22/03/2013 à 13:40:

Un proverbe dit:"On ne peut être et avoir"...Je serais plutôt pour et qu'on supprime l'IR des sa
lariés et des l'impôt sur les sociétés...On pourrait mieux prévenir les départs pour l'étranger
en catimini...

c'est bien parti  a écrit le 22/03/2013 à 8:18 :

Enfin des bonnes nouvelles car tant que c'étaient les pauvres où juste au dessus qui étaient touchés c'était pas gênant mais maintenant s'ils s'en prennent à notre pognon beaucoup vont voir l'Europe d'un autre oeil. Deux ingrédients pour une révolution, la faim et la fiscalité le duo commence à se réaliser.

anne-sophie  a répondu le 22/03/2013 à 15:38:

"Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester"

Martin NIEMÖLLER

zozo  a écrit le 22/03/2013 à 7:02 :

Vu la rentabilité des dépôts dans les banques (en France), il devient urgent d'acheter un coffre. Notre président normal ne devrait pas tarder à avoir la même idée chez nous.

stoppeur  a répondu le 22/03/2013 à 13:43:

Il y a des "placements" qui ne sont pas prêts de baisser:le cacao,la vanille...

Josephine  a écrit le 22/03/2013 à 1:57 :

C'est effectivement la solution pour renflouer les caisses des Etats, Espagne mais aussi Italie et France. Si le matraquage fiscal ne suffit pas on pratique l'extorsion de fonds sur les particuliers et ainsi on arrive a remettre les comptes des Nations à niveau. Une extorsion de fonds de 15 % sur les comptes des particuliers français serait salutaire pour assainir les deniers publics. On y viendra.

Folie  a écrit le 21/03/2013 à 23:07 :

Après avoir dénoncé durant des année l'esclavage, l?Europe met en place l'esclavage économique les citoyen doivent travailler mais leur salaire ne leur appartient plus, leur compte sont bloque. L'argent prévu pour les retraites est également détourné de sa fonction pour participer a des investissement très risqué et ou il y a énormément de risque de perte.
Le nouveau droit des citoyen est paye et tais toi.

Titus  a répondu le 22/03/2013 à 11:19:

Les salaires ne sont plus versés aux salariés depuis longtemps, mais aux banques via les comptes bancaires, qui nous en reverse une partie, et seulement à la demande. C'est le principe du compte bancaire obligatoire.

La taupe  a écrit le 21/03/2013 à 22:52 :

les gouvernements européen continue de jouer au loto avec l'argent des épargnants, après avoir provoqué un bank run a Chypre et avoir mis le pays en état de faillite, il passe au pays suivant. Ainsi 10 milliard d'euro sont en attente pour quitter Chypre et les retraite des chypriotes vont servir a recapitaliser des banques qui risque de faire faillite. les chypriotes auront ainsi la joie pour leur retraite de posseder des actions dans des banques qui ont fait faillite.

Aux Abris!  a écrit le 21/03/2013 à 21:16 :

On risque très gros dans l'Eurozone avec cette boite de Pandore ouverte ce week end. Il ne manque plus qu'une petite étincelle, un soupçon, une rumeur bien colportée, une coîncidence médiatique... pour que des milliers ou des millions de personnes se rendent à leur banque afin de retirer leur épargne ou bien commencent à ouvrir des comptes en dehors de l'Eurozone. Le système bancaire entier partirait à l'eau en quelques semaines. Seule l'instauration d'un contrôle des changes ou une interdiciton de sortie de la zone des capitaux pourrait atténuer le flux. Je ne sait pas si nos têtes dirigeantes se rendent compte de la proximité de révoltes et guerres civiles en Europe. Je ne suis pas pessimiste de nature mais je crains le pire de jour en jour. Pourvu que j'ai tort...

Phidefer  a écrit le 21/03/2013 à 21:03 :

Après les spoliateurs, voici le temps des voleurs !

pmxr  a écrit le 21/03/2013 à 19:19 :

Le terme "BANKSTER" va prendre toute sa splendeur !!!!!!!!!!!!!! Bien entendu ... les politiques resteront, de façon immuable des anges !!!!!!!!!!!

pmxr  a écrit le 21/03/2013 à 19:17 :

" En théorie donc, les clients ne seront pas touchés. "... pour 50 euro de retrait 10 euros de frais, pour un RIB 3 euros, pour consulter son compte 10 euros, pour un chèque 3euros... etc .... Bref ... ça va de soit !

Tahiti6  a répondu le 22/03/2013 à 3:36:

+1

Thargor  a écrit le 21/03/2013 à 18:20 :

Les peuples devraient réapprendre aux politiques que ce n'est pas parce qu'ils ont été élus qu'ils peuvent faire n'importe quoi.

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 19:08:

Manifester,tout casser, ne sert à rien (en plus ça coûte) ... par contre réclamer la reconnaissance du vote blanc serait utile (pour se débarrasser de tous ces morpions) ! tout simplement en allant ne pas voter (100% d'abstention ) ! Je sais que 100% c'est utopique ... mais 75% c'est possible!!!!!!!!!!

Thargor  a répondu le 22/03/2013 à 11:51:

Je ne parle pas de manifester et casser qui est contre productif. Les manifestations et grèves ne sont que des sorties organisés par les syndicats pour servir de défouloir aux exploités. Et quand les manifestants sont assez nombreux, les politiques font semblant d'écouter la "rue" histoire de faire baisser la température.

Thargor  a écrit le 21/03/2013 à 18:17 :

J'ai une question, ceux qui ont un solde négatif, l'Etat leur en retire aussi une partie? ^^

mani  a répondu le 21/03/2013 à 22:53:

non dans ce cas là il vous en donne. 10% du solde je crois. Dans mon cas je devrai avoir +50?. hihi

La taupe  a répondu le 21/03/2013 à 22:58:

Effectivement et ils ont même poursuivit pour non recouvrement de l?impôt avec une pénalité pour tentative de fraude tout simplement.

joshuadu34  a répondu le 22/03/2013 à 7:10:

Non, là, la banque ne passe pas par un intermédiaire pour nous voler... On appelle ça des aggios...

Tarantula  a écrit le 21/03/2013 à 17:59 :

Cela va casser l' union monetaire et causer une guerre epouvantable..

Mingus V  a répondu le 26/03/2013 à 1:43:

Au moins après la guerre il y a la glorieuse croissance. Sinon, le seul placement vraiment censé c'est un potager, des parpaings et une ak47.

Bastien  a écrit le 21/03/2013 à 17:52 :

J'ai du mal à me retenir de rire ... Incroyable ! C'est juste incroyable !

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 19:11:

comme disait Coluche : donne moi ta montre ... j'te donnerai(s) l'heure! ;o)))

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 19:22:

Siiiiiiiii une solution!! Jouer à l'euro-couillon !!!!!!!!!!!!

roro  a écrit le 21/03/2013 à 17:49 :

croyer bien que les banques vont repercuter cette taxe sans probleme sur leur frais banquaire, en fait sait une façon deguise de faire payer les deposants sans le dire ouvertement ,a mon avis flamby le roi de la taxe va se ruer dessus !!!!!!

Dernier moment  a écrit le 21/03/2013 à 17:43 :

La France va suivre, c'est sûr, c'est dans ligne d'un gouvernement communiste. Tout d'abord ils vont introduire un contrôle des changes afin d'éviter que le capitale puisse quitter le pays et ensuite ils vont ponctionner les comptes bancaire d'une manière ou d'une autres. Je compte sur l'imagination!!
C'est donc le dernier moment de faire un petit tout en Suisse ou ailleurs afin de sauver vos sous, sachant que le compte doit être déclaré en France autrement les banques suisse n'accepteront plus, l'ouverture d'un compte.

pmxr  a écrit le 21/03/2013 à 17:41 :

"Pas de bank run, mais une fragilisation du système bancaire"... ce n'est facile de retirer un découvert !

Malar  a écrit le 21/03/2013 à 17:12 :

C'est assez drôle.

pmxr  a écrit le 21/03/2013 à 17:10 :

On va à la cata !

jc06  a écrit le 21/03/2013 à 17:07 :

Pourvu que Flanby ne lise pas La Tribune ......

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 17:44:

une taxe à 66,6% y compris sur les découverts ! Voilà une idée de gauche !
;o))))

Ekas  a répondu le 21/03/2013 à 21:31:

Pas de danger, trop à droite et démago...

floppy  a écrit le 21/03/2013 à 16:54 :

et oui. il faut prendre le fric où il est. Les allemands? ok, mais en dernier, car ils en ont moins que les francais, italiens et espagnols (faire traduire) http://www.welt.de/wirtschaft/article114649182/Italiener-und-Spanier-sind-dreimal-so-reich-wie-wir.html

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 17:56:

j'ai lu rapidement l'article ... ce qui est révélateur ... c'est de vouloir monter les peuples contre les autres .... !

pmxr  a répondu le 21/03/2013 à 18:01:

Ce qui est assez "drôle" ça ressemble en plus à de la propagande (des vieux démons allemands ) !

diviser  a répondu le 21/03/2013 à 19:13:

pour mieux regner

LEO  a répondu le 22/03/2013 à 3:34:

Pas d'accord avec les commentaires précédents, Ce que je retiens de ce article c'est que les Allemands sont entrains d'être préparé à laisser tombé cette Europe avec le prochain gouvernement.

Lydia  a répondu le 24/03/2013 à 1:11:

Post d'allemagne: Merkel ne quittera jamais l'Europe. Nous sommes le plus grand exportateur - on a besoin de vous pour acheter nos BMW et nos camions MAN, parce que en ce qui nous concerne autochtones ou expatriés d'autres pays europèens vivant en Allemagne on ne peut pas se le permettre. Je me tape deux boulots, je dois travailler jusque 67 ans, je fais mes courses chez le discounter .... Bref si la TVA sur les premiers produits de nécessité (=alimentation) n'ètait pas de 7% cela ferait longtemps qu'il y aurait une révolte.

Lydia  a répondu le 24/03/2013 à 1:11:

Post d'allemagne: Merkel ne quittera jamais l'Europe. Nous sommes le plus grand exportateur - on a besoin de vous pour acheter nos BMW et nos camions MAN, parce que en ce qui nous concerne autochtones ou expatriés d'autres pays europèens vivant en Allemagne on ne peut pas se le permettre. Je me tape deux boulots, je dois travailler jusque 67 ans, je fais mes courses chez le discounter .... Bref si la TVA sur les premiers produits de nécessité (=alimentation) n'ètait pas de 7% cela ferait longtemps qu'il y aurait une révolte.

Lydia  a répondu le 24/03/2013 à 1:11:

Post d'allemagne: Merkel ne quittera jamais l'Europe. Nous sommes le plus grand exportateur - on a besoin de vous pour acheter nos BMW et nos camions MAN, parce que en ce qui nous concerne autochtones ou expatriés d'autres pays europèens vivant en Allemagne on ne peut pas se le permettre. Je me tape deux boulots, je dois travailler jusque 67 ans, je fais mes courses chez le discounter .... Bref si la TVA sur les premiers produits de nécessité (=alimentation) n'ètait pas de 7% cela ferait longtemps qu'il y aurait une révolte.

élu ps  a écrit le 21/03/2013 à 16:52 :

la france serait bien inspirée d'instaurer une taxe sur les comptes bancaires de plus de 3000 euros.Il ne faut pas oublier qu'une grande partie de l'argent des depots provient d'une bulle financière qui doit se dégonfler.Plutot que de voir cet argent disparaitre il serait mieux placé pour financer nos collectivités locales,sinon ce seront les impots locaux qui augmenteront!

jb  a répondu le 21/03/2013 à 23:42:

Je suis d'accord. L'argent qui dort ne sert à rien d'autre qu'à entretenir la chimère des rentiers et ne sert pas l'économie "réelle". D'ailleurs, qu'est-ce que l'épargne sinon une prévision d'achat futur... et taxé. Au lieu de taxer la consommation, taxer l'argent qui dort l'inciterait à sortir des comptes bancaires pour servir à l'économie et redonner du travail aux chômeurs et des débouchés aux entreprises. Je serais partisan de substituer la TVA par une taxe équivalente sur les dépôts bancaires. Ceci serait tout à fait conforme à la pratique d'une monnaie fondante dont on ne compte plus les succès des sociétés qui l'ont adoptée et qui utilisent l'argent comme moyen d'échange, ce qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être, au lieu d'être un symbole de la richesse.

Babar  a répondu le 22/03/2013 à 7:17:

Les collectivités locales feraient mieux de réduire le nombre de leurs élus et fonctionnaires territoriaux. C'est bien une solution UMPS de tout taxer. Cette folle politique conduit à la ruine.

alco  a répondu le 22/03/2013 à 7:36:

stupide ! pas la moindre notion d'economie
l'argent ne dort jamais, l'argent de vos compte entre dans le bilan des banques et est utilisé par celles ci !
quand aux depots sur livret , 70% va à la caisse des depots et est utilisé par l'etat qui dispose là d'un gros pactole
( d'ailleurs on ne sait pas trop à quoi il est utilisé, officiellement pour le logement social, mais ça ne fait pas le compte. je suppose qu'il finance le deficit )

rico  a répondu le 22/03/2013 à 9:03:

Heu, c'est du second degré, rassurez-moi ?
Car, pour ce qui me concerne, j'ai plus de 3000 euros en banque et il s'agit tout simplement de mes économies, sans que cela ait quelque chose à voir avec une quelconque opération immobilière.
Si vous êtes vraiment un élu PS et que vous êtes sincèrement capable de ce genre de raccourci abusif, c'est grave ...

Damoclès  a répondu le 22/03/2013 à 12:47:

@elu PS
D'accord avec vous !! Je crois que je vais bouffer mon petit capital supérieur à 3000 Eu OUF, pas de taxes. Cette épargne devait servir à payer l'artisan et ses employés qui vont isoler ma petite maison. Dommage ! Ensuite, j'arrête de travailler, Cool, plus d'impôts ! Et ensuite, je vis à vos crochets. çà ira comme çà ? Aller, je crois qu'à la place, je vais me prendre un petit CREDIT ! Allez ! Un petit peu de DETTE, On n'est plus à çà près. N'est-ce pas ?.J'ADOooRE vos analyses économique !
"élu PS" : Etes- vous en âge de raison ? On est vraiment très mal barré, çà craint.

simple citoyen  a écrit le 21/03/2013 à 15:40 :

Moi j'aimerai bien que La Tribune nous publie la liste des cuistres qui ont publiquement et très doctement expliqué depuis quelques jours qu'une telle manière de procéder ne pouvait en AUCUN cas se retrouver ailleurs en Europe... Tristes sires que nos commentateurs actuels...

@ simple citoyen  a répondu le 21/03/2013 à 17:18:

Vous avez raison.....non seulement des cuistres, mais carrément des barils d'asticots infâmes, dont nous aimerions absolument nous passer ! + UN

André  a répondu le 21/03/2013 à 17:28:

ils mentent tous comme des arracheurs de dents, c'est dire! tous des gangsters de bas étages !

xavier-marc  a écrit le 21/03/2013 à 14:57 :

Le mal a été fait avec Chypre, la boite de pandore ouverte, maintenant chaque gouvernement va en profiter pour taxer les dépôts bancaires, de l'argent vite volé, sans efforts, pratique pour compléter le budget.
Quand on pense que les pays s'endettaient pour justement augmenter les fonds propres des banques, là, taxer les fonds propres des banques( bien sûr répercutés sur les clients), ça en devient risible, on tourne en rond.

Taurus900  a répondu le 21/03/2013 à 15:11:

Les fonds propres (FP) est une écriture comptable composés de plusieurs éléments (capital, réserves, dettes LT). L'article parle de dépôts des banques. C'est les excédents de liquidés des banques qui sont "stockés" auprès de la BCE et qui sont rémunérés depuis 08/2011 au taux de 1,5%. Désolé, ce n'est pas une leçon mais juste pour aider à ne pas faire d'amalgame entre les 2 notions.

xavier-marc  a répondu le 21/03/2013 à 16:25:

Il n'y a pas de différence, l'argent circule c'est le principe des vases communicants, c'est comme la grande fiction de faire croire qu'en taxant les entreprises on ne taxe pas les employés, bah si, ils sont taxés, ils payent en gagnant moins et en augmentant le chômage donc la pression à la baisse sur les salaires. Les banques ont des ratios d'effet de levier à préserver, si on ampute leurs liquidités pour payer directement la taxe, leur effet de levier va réduire alors automatiquement leur couverture dans une proportion largement plus importante ce qui va réduire aussi les prêts aux entreprises et particuliers, or c'était justement une crise couverture insuffisante qu'on avait eu( en fait il aurait suffit de modifier le levier autorisé pour qu'il n'y ait jamais eu de crise ni d'endettement des états donc pas d'impôts supplémentaire donc rien de ce qui se passe actuellement et qui est en train de détruire l'europe et le futur de toute une génération).
L'avidité reste le pire des maux.

Sub  a répondu le 21/03/2013 à 16:33:

Il me semble que ces dépôts ne sont plus rémunérés par la BCE.

Taurus900  a écrit le 21/03/2013 à 14:11 :

Le manque de confiance des états de l?europe dans les citoyens et les entreprises en mettant l'accent sur la pression fiscale ainsi que les sorties impromptues et maladroites des ministres et dirigeants pour annoncer des mesurettes (contreproductives) ne font qu?aggraver les choses. L'europe (ça ne mérite pas un E) a prouvé son inefficacité et les limites de son modèle car elle a été fondée sur un leurre! Elle est également assise sur des institutions qui fonctionnent en autarcie et complètement déconnectées des réalités économiques et sociales des pays qui la compose. On ne peut pas mélanger tout et n'importe quoi et s'attendre à un miracle : Les pays du nord ne peuvent pas baisser leur niveau (tout domaine confondu) et les pays du sud n'arriveront jamais à suivre. Il reste les pays du centre qui ne savent plus où est la direction et où l'exemple (en perte de repères : pays non nordistes ni sudistes)! Cela implique l'existence d'une europe à 3 vitesses à non à 2! Ce qui complique un peu plus la tâche de la réunification, de homogénéisation et de l'équilibre des pouvoirs!

Indigné  a écrit le 21/03/2013 à 13:49 :

Voilà, l'histoire se répète, les idées stupides sont toujours retenues par nombre de gouvernants encore plus idiots et incompétents et ce, soi disant pour l'intérêt social du peuple. Or ils manipulent le peuple et celui-ci met des années lumières à réagir par manque d'éducation, formation, etc..ce qu'ont d'ailleurs voulu ces mêmes gouvernants.

La chute économique s'accélère et devient dramatique. Citoyens réveillez-vous on est occupé à vous spolier de la plus belle façon.

Marre de Marre  a répondu le 21/03/2013 à 17:23:

nous, citoyens, ne croyons plus du tout en L'UE! il ne se trouvent, encore que les banksters, les oligarques , les marchés, les filous, pour y croire, car ils y ont grand intérêt...vivement la fin de cette énorme tromperie ! à nous, elle nous apporte le chômage, aucun espoir dans l'avenir, le misérabilisme, l'asservissement...eux, elle leur apporte le fric, toujours plus! les dés sont pipés d'emblée, qu'ils aillent endoctriner d'autres que nous !

Tomibiker  a écrit le 21/03/2013 à 13:07 :

Deux choses dans un monde ouvert, la création d'un dépôt bancaire à Panama est faisable et fait gagner de l'argent, et ensuite dès que l'on ouvre la boîte de Pandore de la taxe elle va monter et monter de 0,2 à 2 puis à 20pour cent, pensez donc pourquoi s'en priver de la vache à lait !

Xav  a écrit le 21/03/2013 à 12:20 :

À quand la suppression de l'article 63 du TFUE pour empêcher la fuite des capitaux ?!

MDU  a répondu le 21/03/2013 à 16:21:

Pour celà, la France doit 1/ modifier sa Constitution (qui n'en est plus une) et 2/ sortir de l'UR par l'Article 50 du TFUE

john galt  a écrit le 21/03/2013 à 12:14 :

Nos gouvernants sont décidément parfaitement insconscients (en plus d'être incompétents). Avec de telles déclarations, en dehors de leurs caractères anti constitutionnels (attaque du droit de propriété, cad attaque des droits de l'homme) ils vont déclencher un "bank run" énorme dans toute l'europe du sud (y compris en France) qui va accentuer le "crédit crunch" en cours, et encore accentuer la chute de l'activité économique qui s'accélère de façon dramatique (cf les infos de la tribune aujourd'hui). On court droit à la catastrophe, l'année 2013 va être chahutée, et ne parlons pas de 2014 !!!!

@john galt  a répondu le 21/03/2013 à 13:25:

Inutile d'ajouter le chiffon rouge. La taxe espagnole est une taxe sur les banques, pas sur les épargnants, l'article l'a parfaitement démontré. Mais on sent comme un empressement de certains analystes (comme celui de JP Morgan) de tirer la sonnette d'alarme là où il n'y a pas de problème. A qui profite le crime ?

Libre  a répondu le 21/03/2013 à 13:55:

à "@joh..". Mais oui bien sur, et les bnques ne le feront surement reporter ce cout sur les comptes de ses clients..Bien sur que si. Et jamais l'économie libre ne profite de nouvelles taxes, quelqu'elles soient, et cela aura aussi son cout sur la création de richesse, et d'emplois, comme à chaque fois avec les surfiscalités, et en Franc eon a une longue expérience, qui s'est toujours révélés destructive pour l'économie. Seul le libéralisme produit plus de richesse pour tous, pas le collectivisme. Quand le comprendrez vous ? Par contre je suis pour que les gouvernements de subventionnent pas les bnaues lorsqu'elles font faillites. Elles doivent faire faillites, comme n'importe qu'elle autre entreprise du secteur privée, et les contribuables n'ont pas à en faire les frais. Vous dénoncez les supposés méfaits du libéralisme, dont évidement vous ignorez le sens réel, seul la propagande médiatique française vous sert de référence malheureusement. Alors que c'est votre système conservato collectivisme qui a mis la France dans le puit ou elle se trouve, car depuis des décennies ce sont ces politiques anti libérales qui dirigent le pays, la France n'a jamais eu un parti libérale au pouvoir, contrairement au reste de l'OCDE. Bizarre non ? Votre théorie bolchévique est donc la cause, non pas la solution, des problèmes.

Taurus900  a répondu le 21/03/2013 à 13:56:

Merci de bien lire l'article.Taxer les DÉPÔTS DES BANQUES qui ne sont constitués en majorité des DÉPÔTS CLIENTS!

Togashi  a répondu le 22/03/2013 à 10:40:

Héhé... Dans n'importe quel système... Le coût est toujours, au final, redistribué vers l'utilisateur final ou le client. Ce coût sera simplement mis dans la colonne des frais de fonctionnement des banques et sera dans une échéance plus ou moins brève impactée sur l'utilisateur final au travers des frais bancaires ou une diminution des taux offerts aux clients. Tout comme une hausse d?impôt aura toujours aussi un impact sur le prix d'un produit. Le commerçant, lorsqu'il fait sont prix de vente répercute toujours (plus ou moins rapidement) l'ensemble des frais et taxes sur le prix de sa marchandise c'est aussi cela qui alimente l'inflation des prix.

voleurs nés  a écrit le 21/03/2013 à 12:14 :

la volonté des états est d'appauvrir les peuples soit en les imposant au maximum avant d'épargner ou en prenant ce qu'ils ont épargné déjà imposé pourtant . celà porte un nom : la solidarité sociale ! un soulèvement va finir par arriver c'est obligatoire , et comme il tarde il sera violent !! c'est çà la féodalité du 21eme siècle

john galt  a écrit le 21/03/2013 à 12:10 :

l'un des principes du socialisme, c'est la négation du droit de propriété, cad la négation de l'individu. Ce genre de taxe qui consiste à nier la propriété donc l'individu (comme l'ISF en France) est symbolique d'une déviance de l'union européenne vers une entité supra nationale non démocratique car non élue qui ne poursuit que sa survie propre, au détriment des individus qui la compose in fine ... Bref, une dictature (socialiste, car ils le font pour notre "bien") light ...

@john galt  a répondu le 21/03/2013 à 12:21:

Rien a voir avec le socialisme. Les politiques économiques des pays européens sont décidés à bruxelles et à francfort.

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 12:31:

@@john : j'aimerai bien que vous m'aidiez à identifier ce qui est socialiste ou pas. Mes références sont marx, engels, jaurès, blum et lassalle. mais ils ne sont peut-être pas socialistes ?

@john galt  a répondu le 21/03/2013 à 13:09:

Il me semble qu'à Bruxelles et Francfort, il suive plus la doctrine néo-libérale de M. Friedman que Marx et Engels que M. Reagan et Mme Tatcher se sont empressés de suivre. Si vous n'êtes pas content du modèle français de sécurité sociale, qui doit être améliorer pour supprimer la fraude (en passant, plus de fraude, plus de problème de déficit de notre modèle social), je vous invite à vous installer aux Etats Unis ...

Libre  a répondu le 21/03/2013 à 13:44:

à "@joh..". Commencez par répondre avec votre propre pseudo, plutot que de continuer à utiliser ceux des autres, ça créé d ela confusion, cela serait le premier respect envers les autres. Est ce trop vous demander ? Pour répondre sur votre commentaire concernant le secu française, John Galt n'a pas à quitter le pays pour avoir le droit de choisir sa propre compagnie d'assurance maladie en France. Je vous signale que depuis 2002 la France a signé un accord européen l'obligeant à laisser le choix de l'assurance maladie pour ses citoyens, ainsi il existe plusieurs compagnie d'assurance européenne, agréées par l'Europe, et donc la France, qu donne la possibilité de se désinscrire de la sécu étatique pour opter pour une assurance privée, comme avec Aramis (si je ne trompe pas). La sécu française est une escroquerie et un organisme de racket d'état, au profit des mafias syndicales ultra collectiviste française. Depuis 11 ans les français ont théoriquement le choix, car bien évidement la sécu étatique fait tout pour décourager les citoyens d'exercer leur liberté de choix. Elle met par principe des batons dans les roues des candidats qui osent tenter de profiter de leur droit. Il y a plein de blog et de site sur le sujet. Notamment contrepoint.org que John Galt nous a fait découvrir, merci à lui. On peut lire les pérégrinations d'un intervenant sur ce site qui est entrain de quitter la sécu pour une compagnie privée, et cela en dit long sur la mauvaise volonté des fonctionnaires de la sécu pour essayer de le décourager de redevir libres de leurs emprises anti démocratique. Et ces messieurs, et leurs suppos collectivistes, ont toujours le meme argument comme vous : "si vous n'étes pas content partez". Je vous informe que la France n'appartient pas aux conservato collectivistes qui se sont accaparés le pays, et on réussit à soumettre les citoyens à leur idéologie socialiste et conservatrice, c'est vous les imposteurs, un jour le souffle d ela liberté chassera du pouvoir ces hordes d'anti libéraux, voleurs et mafieux. Concernant l'Australie je laisse john répondre à vos inepties, car il est bien évidement que l'économie Australie est considérablement plus prospère et plus saine que celle de la république bolchévique de France. Quand quelqu'un ne veut pas voir la réalité en face, il suffit de la nier, bien sur.

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 14:56:

merci Libre ! Comme vous le dites si bien, la France m'appartient autant (si ce n'est plus) qu'à ceux qui la pille et la vole, et mes avis comptent autant que les leurs, et cela fait 40 ans que l'o nsuit les leurs, pour le résultat que tout le monde peut voir.

@@john : afifrmer que Bruxelles et la BCE suivent les préceptes de Friedman, c'est soit être de mauvaise foi, soit être ignorant des préceptes de Friedman. Je veux bien croire que vous les ignorer, alors je vous les rappelle : Friedman a créé l'école monétariste, qui prône la disparition des banques centrales et la non intervention étatique ou banque centrale sur la création de monnaie, car c'est bien trop dangereux et cela n'apporte strictement rien à l'éoconmie de jouer avec la valeur de la monnaie, il ne peut y avoir que des effets néfastes. Maintenant que vous connaissez les préceptes de Friedman, vous ne pourrez plus dire que la BCE les suis... Enfin, les problèmes de notre sécurité sociales ne sont pas liés à la fraude, croire que supprimer la fraude (de la quelle parlez vous ? sociale ou fiscale ? dans les 2 cas, ce sera dur) résoudra tout nos problèmes c'est vraiment mal connaître les phénomènes économiques qui gangrènent notre écu. LISEZ CONTREPOINTS.ORG !!!

MDU  a répondu le 21/03/2013 à 16:29:

@Libre : "la sécurité sociale privée" est ARAMIZ et non pas Aramis
http://www.amariz.fr/assurance-maladie-privee/

Patrickb  a répondu le 21/03/2013 à 17:54:

@john galt: on peut ne pas être d'accord avec Marx, Engels, etc., mais lire ce qui'ils ont dit ouvre l'esprit sur le monde :-) Et il faut quand même rappeler que Engels était un fils à papa oisif qui s'est interessé par hasard à la misère au Royaume-Uni :-)

Libre  a répondu le 21/03/2013 à 20:57:

à Patrickb, bon et une fois que vous avez sorti votre petite anecdote, qu'avez vous à dire ? Rien ? Je pense que john n'a pas besoin de vos conseils pour orienter ses lectures afin de "s'ouvrir sur le monde" comme vous dites.

On t'a reconnu  a répondu le 22/03/2013 à 5:22:

John Galt et Libre c'est en fait le meme gars

Josiane Galt  a répondu le 22/03/2013 à 6:31:

@Libre : John étant Libre, je suis disponible pour fêter votre retour. En plus, Raymond est en déplacement...

Democratix  a écrit le 21/03/2013 à 12:07 :

On nous dit que la crise de l'Euro est derrière nous et on voit se rapprocher des taxes sur les dépôts bancaires. Il faudrait savoir !

bartg  a écrit le 21/03/2013 à 12:07 :

Et tout cela pour que le Roi aille en safaris detruire la faune et chasser la prostituee, son gendre vole l etat, que les politiciens vereux continuent de s engraisser les financiers achetent la planete.....et les autres redeviennent des esclaves...eternel recommencement....comme en France

noproblemo  a écrit le 21/03/2013 à 12:02 :

Pas de soucis pour les banques ..elles verront leurs dépôt (le cash je suppose) taxés alors elles taxeront les épargnants sur leurs dépôts ..no problemo Mais où vais je mettre mes petites richesses...Je pense Australie ou Russie à moins que l'Inde, prochaine grande puissance mondiale..
Bonne vacances à vos deniers et à vous!

letroll  a répondu le 21/03/2013 à 12:32:

l'Australie ? bof! au bord de l'explosion d'une bulle ( immo + crédit ) , donc à fuir.
la Russie sera peut-être l'avenir de l'Europe , ça va être rock & roll pour l'UE :-)

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 12:41:

@letroll : L'australie vient de vivre sa 22ième année consécutive de croissance économique. Le fait qu'il y est des bulles immobilières fait partie du cycle classique de l'immobilier, et n'affecte en rien la valeur d'une monnaie ... Quand à l'état australien, sa dette se monte à 30 % du PIB, alors la bulle de crédit ...

@ john galt  a répondu le 21/03/2013 à 13:18:

30% de dette publique, l'endettement prive est eleve en Australie. Si le marche de l'immobilier se retracte, il y a danger potentiel d'une crise type subprime. Emprunter pour acquerir un bien est tres facile, trop facile. La moindre bicoque a Sydney vaut 1 million AUD. La hausse des prix est encouragee par les chinois qui investissent massivement leur liquidites, des programmes sont memes montes expres pour eux.

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 15:02:

@@john : pas possible, manifestement, vous ne bossez pas bien les sujets don vous parlez ! Les subprimes sont spécifiques aux USA, seul pays au monde où le socialisme (Clinton et Bush) a poussé la bétise jsuqu'à trouver anormal que quelqu'un qui n'a pas les moyens de s'acheter une maison c'est une inégalité par rapprot à quelqu'un qui a les moyens !!! Ce qui veut dire que les subprimes concernent des populatinos insolvables. Si le marché de l'immobilier se rétracte, ce n'est pas synonyme de crise économiqe, donc de chomage et donc de gens ne pouvant plus rembourser, sachant que les banques australiennes prêtent avec des garanties (contrairement au subprime). Si els chinois investissent leur liquidités, ils n'empruntent pas, et donc un dégonflement de bulle n'affecte pas leur solvabilité, mais leur patrimoine potentiel. vous vous contredisez vous même ...

V pour Vendetta  a répondu le 21/03/2013 à 23:46:

Alors pour John Galt Bush père et fils sont socialistes. Ricardo et Thatcher de dangereux bolchéviques, Mitterrand un libéral ultra conservateur, et Louis XIV un républicain convaincu. Comme lui on en perd la tête.


Mon cher Jojo, évitez la mauvaise foi avec vos histoires de socialisme, vous vous décrédibilisez complétement.

Le "Atlas" moderne qui soutient le monde n'est plus le riche multimillardaire égoïste qui refuse de payer un centime de plus, mais cette classe moyenne qui porte le système, elle qui fournit les bataillons de cadres qui font tourner les entreprises, fait naitre les entrepreneurs des entreprises innovantes de demain, étudie, s'instruit pour être toujours plus productive. Cette classe moyenne que les libéraux ont laissé crevé pour satisfaire les caprices d'une petites élite de rentiers, de fils à papa qui croient être le cerveau du monde alors qu'ils n'en sont que les parasites. Baisser les impôts de parasites et écraser la classe moyenne pour compenser.

Le personnage de John Galt donc une imposture. L'entrepreneur self made man sait d'où il vient, de la classe moyenne, il sait que l?impôt lui a permis d'étudier, d'avoir un bagage qui lui a permis de réussi. Il sait que la solidarité fiscale permet de faire émerger des talents nouveaux qui n'auraient jamais existé, comme lui n'aurait pu exploiter son talent, sans un éducation ouverte à tous (forcément ça coute). Il est pour la méritocratie que vous rejetez par dégoût de l'égalitarisme. Et oui, pour qu'émergent des talents nouveaux venus de tout le corps social et pas seulement des familles riches, il faut un minimum de solidarité fiscale.

ahah  a répondu le 22/03/2013 à 4:48:

JG a une suffisance dans ses post qui fait bien rire. C'est evident qu'il n'a jamais mis les pieds en Australie. Tous les menages sont endetes a mort. Tu veux acheter une maison = credit, tu veux une bagnole = credit, tu veux des vacances a bali 2 semaines = credit, etc etc. Le jour ou l'economie ralentie, principalement a cause de ralentissement en Chine qui achete leur achete les MP, ca peut s'ecrouler. C'est pas mieux que les subprimes. Moins d'impact globalement, mais enorme localement. D'ailleurs les australiens commencent a petocher grave. Allez JG dis le, t'es juste un etudiant en eco qui veux se la peter et qui connait rien au business, le vrai :)

Alternative  a répondu le 22/03/2013 à 9:51:

JG est en fait un techno bipolaire! Epris de justice et de litterature, cet énarque, se pique depuis quelque temps de lectures économiques et nous pond alors des "nonotes" en forme de commentaires afin d'occuper tout le temps de cerveau rendu disponible par son ennuyeux job de haut fonctionnaire. Il se rêve en aventurier du privé...
Attention à la schyzo, John :-)

Ah ah  a répondu le 22/03/2013 à 14:23:

Bien vu alternative, je vous suis sur l'hypothèse énarque côté business refoule.
JG tu viens quand tu veux en stage, non rémunéré cela va de soit. Faut

Jérôme C  a écrit le 21/03/2013 à 11:52 :

J'y avait aussi pensé, mais on ne m'a pas laissé le temps...

Simplet  a écrit le 21/03/2013 à 11:51 :

Tiens, tiens cela se rapproche !

Clock  a répondu le 21/03/2013 à 13:39:

..et ça va apparemment de plus en plus vite , on dirait...

GE92  a écrit le 21/03/2013 à 11:50 :

Une bonne mesure annoncée au mauvais moment. Mais il va y avoir un concert des pleureuses organisé par les banques ...

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 12:15:

@ GE92 : le vol, une bonne mesure ? le goulag aussi est une bonne mesure dans vos schémas de pensée ????

GE92  a répondu le 21/03/2013 à 13:49:

Entre un impôt et le Goulag, il y a une légère différence. Vous dites l'impôt c'est le vol comme d'autres disaient la propriété c'est le vol. Chacun ses opinions. Je suis pragmatique et pas dogmatique.

john galt  a répondu le 21/03/2013 à 15:07:

@GE92 : c'est proudhon qui affirmait que la propriété c'est le vol, avant de reconnaitre l'inverse à la fin de sa vie... Manifestement, et cela rappelle votre conception de la démocratie (la dictature de la majorité qui dit ce qui est bon ou mal) vous n'êtes ni pragmatique ni dogmatique, simplement relativiste ... svp, allez étudier le concept des droits naturels et ce que c'est que le relativisme.... Le relativisme mène à la disparition du sens des mots, à la disparition du sens des valeurs (qui deviennent relatives : tuer un enfant peut ne plus être un crime selon le relativisme) ce que georges orwell avait parfaitement résumé dans son chef d'oeuvre 1984 par les slogans diffusés par big brother : "la liberté, c'est l'esclavage" "l'ignorance, c'est la force". Votre relativisme s'assimile à cette si belle phrase : "la liberté, c'est l'esclavage" ... quel pragmatisme ...

GE92  a répondu le 21/03/2013 à 16:03:

@john galt : Vous mettez rapidement des étiquettes sur les gens, et vous pensez que votre jugement est infaillible. Vous parlez de dictature de la majorité lorsqu'on vous parle de démocratie. Tout ça ressemble à l'organisation de l'église, par exemple, où ce qui fait foi sont les textes sacrés et le pape assure l'arbitrage suprême en étant infaillible. Dans votre cas les textes sacrés vont d'A Smith à Bastiat ou M Rothbard, en passant par Friedman ou Hayeck. Et le raisonnement est jésuitique. Mais, comme la religion, qui a dû évoluer, et prendre en compte, difficilement, Galilée ou les théories de Darwin, l'économie, qui par ailleurs se targue d'être une science, ne peut pas se recroqueviller sur des écrits classés comme références. Elle doit être pragmatique, expérimentale, et se soumettre à la preuve des faits. Quant à me classer dans le "relativisme" et me condamner en son nom, c'est suivre exactement le fable d'Orwell, en classant les bons et les mauvais et en éliminant les mauvais. Les aphorismes finaux de votre commentaire, que vous me soupçonnez de partager, montrent comment vous condamnez, comme au temps de l'inquisition, ceux qui ne partagent pas votre credo. Ce n'est pas du libéralisme mais de la dictature.

@ J.Galt  a répondu le 21/03/2013 à 17:26:

Bolchévik!

Libre  a répondu le 21/03/2013 à 17:36:

à "GE92". Hormis votre language abscon, etes vous en mesure de nous expliquer comment le fait d'avoir acheté sa maison (par exemple) grace aux fruits de son travail, ses entreprises, donc des richesses qui en découlent dans le monde privé (salaires, dividendes, commerce, etc..) serait il un vol ? Restez simple, et ne noyer pas le poisson en prenant à rebond les arguments de john pour partir dans votre délire de néo tricheur. Allez expliquez nous les bienfaits et les résultats avérés de la perte du droit de propriété des individus dans une société économique ( et n'étant un être pensant je voudrais savoir comment le système économique basé sur le libre échange pourrait se targuer lui meme d'être une science ? Encore un délire de collectiviste qui nous crée ce qui n'existe pas la encore pour noyer le poisson. Allez courage écrivez du concret.

Libre  a répondu le 21/03/2013 à 17:48:

La dictature GE92 c'est vous qui la pronez en niant la liberté de propriété élémentaire des individus au nom de votre idéologie nauséabonde et collectivisme. Vos amis issus de la même idéologie propagandiste collectiviste et profondément anti liberté que vous, etes les responsables de ce qui ne fonctionne pas, et la dernière étape prévisible de la mise à mort de l'individu dans votre système est de les voler, et de leur enlever leurs droits, puis de les faire taire par la force et la cohercition. Ce n'est pas à vous ou a vos copains bolchéviques de définir ce qui bon ou pas, ce qui est bien ou pas, et du droit à la propriété, on a déjà une constitution qui répond déjà à cela, en aucun cas l'état n'a le droit de dépouiller les citoyens de leurs droits constitutionnels, et la propriété individuelle en fait partie. toutes vos nuances de collectiviste étatistes ne peuvent tenir face aux droits naturels de l'individu. Il faut absolument contrôler le gouvernement par le peuple, et le cantonner à des fonctions régaliennes. Non votre système n'est pas démocratique car il est illégitime au regard de la constitution, je le répète. Mais les socialistes ne sont ils pas déjà pret à changer les textes et le sens de celle ci pour soumettre encore un peu plus les individus ?

Miloo  a répondu le 21/03/2013 à 21:55:

JG vous a u peu éreinté, mais dans votre post vous étiez parfaitement excessif.
Je cite : "il va y avoir un concert des pleureuses organisé par les banques ...".
Les pleureuses, si cela arrivait en France, ce serait le peuple, toutes classes confondues, injustement spolié par son gouvernement.
Donc laissons les banques hors de cette affaire, car les pleureuses que sont les spoliés se révoltent et se révolteront sans avoir besoin des banques...

@GE92  a répondu le 21/03/2013 à 23:15:

Bien dit.

GE92  a répondu le 22/03/2013 à 9:57:

Revenons au sujet concret sans entrer dans des considérations philosopho-économiques. Le gouvernement espagnol décide de faire payer 0.x % de taxe AUX BANQUES espagnoles. D'une part c'est une décision souveraine que le gouvernement, qui exerce dans le cadre du budget voté par le parlement peur prendre. D'autre part il faut revenir au cas de nombreuses banques espagnoles : leurs gestion pour le moins risquée sur l'immobilier, et la gabegie de leurs directions les a plongées, en même temps que le pays, dans une situation de quasi faillite. Il faut rappeler qu'elles étaient considérées comme solides en 2007 et l'état espagnol avait une dette de seulement 40% du PIB. Depuis, plombées par les pertes sur l'immobilier et encore secouées par la spéculation sur les dettes souveraines, elles ont été restructurées, avec l'aide de l'état, qui lui même a fortement augmenté sa dette. Aujourd'hui l'état décide de taxer légèrement les banques. Pas les clients. Si les banques qui se gardent bien de faire partager les bénéfices aux clients, décidaient de leur faire supporter directement cette taxe, ce serait du vol. C'est pourquoi j'indique que les banques vont probablement tenter de mobiliser leurs clients alors que ce sont elles qui sont en cause. Si c'est une vision bolchévique de la société alors il faut m'expliquer pourquoi.