Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les pays impliqués dans le TPP d'accord sur des éléments essentiels

reuters.com  |   |  318  mots
Les pays impliques dans le tpp d'accord sur les elements essentiels[reuters.com]
(Crédits : Pool New)

DANANG, Vietnam (Reuters) - Les 11 pays impliqués dans le projet de Partenariat transpacifique (TPP) se sont mis d'accord vendredi sur des mesures leur permettant d'avancer vers un accord commercial, malgré la résistance du Canada aux discussions intervenues au Vietnam, qui ont mis en doute la survie du projet, ont déclaré des responsables.

Selon un projet de communiqué final consulté par Reuters et censé être publié samedi, les 11 pays parties prenantes se sont entendus sur les éléments essentiels d'un futur accord, mais il reste encore des questions à résoudre.

Avancer sur le dossier du TPP serait un succès pour la cause des accords commerciaux multilatéraux alors même que le président américain Donald Trump a rejeté le projet de partenariat transpacifique cette année au profit de son slogan "America First", qu'il a d'ailleurs réaffirmé vendredi lors du sommet de l'Apec (Forum Asie-Pacifique) à Danang au Vietnam.

Selon le projet de communiqué final sur le TPP, "une série limitée de clauses" du projet initial de partenariat transpacifique vont être suspendues.

Il stipule aussi que des travaux techniques restent nécessaires dans certains domaines qui nécessitent un consensus, "afin de préparer un texte finalisé pour qu'il soit signé". Le communiqué ne dit pas quand cette signature pourrait intervenir.

Les discussions ont failli capoter, vendredi, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, ayant annulé une réunion des dirigeants des pays du TPP car son homologue canadien, Justin Trudeau, ne se présentait pas à la réunion en question.

Le ministre canadien du Commerce, François-Philippe Champagne, a imputé par la suite son absence à "un malentendu sur le programme", et a dit qu'il restait du travail pour que le TPP, notamment sur les secteurs de l'automobile et de la propriété intellectuelle, puisse continuer d'avancer.

(Kiyoshi Takenaka, Nicolas Delame, Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français)