Présidentielle : Hollande absent du second tour

 |   |  440  mots
François Hollande serait battu dès le premeir tour de l'élection présidentielle par Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé mais aussi par Marine Le Pen.
François Hollande serait battu dès le premeir tour de l'élection présidentielle par Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé mais aussi par Marine Le Pen. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria, quel que soit le cas de figure, François Hollande n'atteindrait pas le second tour de l'élection présidentielle. A droite, Alain Juppé fait figure de favori.

François Hollande, chute et chute encore... Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria*, diffusée ce mercredi part le quotidien "Le Monde" en collaboration avec le Cevipof, le président de la République en place ne serait pas présent au second tour de l'élection présidentielle de 2017. Et ce quel que soit le cas de figure... .

Juppé et Le Pen viren en tête

Dans l'hypothèse d'une candidature d'Alain Juppé à la présidentielle - s'il gagne la primaire de droite de la fin 2016 - , le chef de l'État ne recueillerait que 14 % (- 4 points par rapport à la précédente enquête similaire de janvier 2016) d'intentions de vote, contre 31 % pour le maire de Bordeaux (stable), 26 % (+ 1) pour Marine Le Pen, 10 % (+ 1,5 %) pour Jean-Luc Mélenchon, et 8 % (stable) pour François Bayrou.

En l'absence de candidature Bayrou -  ce qui semble plus crédible si Alain Juppé est candidat-, Alain Juppé est crédité de 36 % et François Hollande de 15 %.

En revanche, si Nicolas Sarkozy était le candidat de la droite, François Hollande recueillerait 16 % (- 4) des voix, contre 27 % (+ 1) à Marine Le Pen, 21 % (stable) à Nicolas Sarkozy, 13 % (stable) à François Bayrou, et 11 % (+ 1) à Jean-Luc Mélenchon. Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 5 % à 6 % d'intentions de vote, Cécile Duflot de 3 %, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou de 1,5 %.

Juppé en tête de la primaire de droite

S'agissant de la primaire de droite, avec 26 % d'intentions de vote des personnes certaines de participer à la primaire à droite, Nicolas Sarkozy perd 6 points en deux mois sur Alain Juppé, toujours largement en tête malgré un léger recul, à 42 % (- 2). L'ancien chef de l'État conserve toutefois une légère avance auprès des proches des Républicains (LR), avec 39 % d'intentions de vote, contre 35 % à Alain Juppé. Bruno Le Maire, qui a annoncé sa candidature fin février, progresse pour sa part de 6 points, avec 17 % d'intentions de vote et vient se mêler à la bataille. Il creuse désormais l'écart avec François Fillon (8 %, - 1) et les autres candidats à la primaire, crédités de 1 % à 2,5 %.

Aubry et... Macron incarnent le mieux la gauche

À gauche, Martine Aubry (19 %) et Emmanuel Macron (18 %) sont considérées comme les personnalités qui incarnent le mieux la gauche, devant Jean-Luc Mélenchon (16 %) et Manuel Valls (13 %). Mais c'est Manuel Valls (30 %) qui est considéré comme la candidat de gauche "le plus à même de se qualifier au second tour de l'élection présidentielle", devant Emmanuel Macron (25 %) et Martine Aubry (16 %).

*Enquête réalisée en ligne du 11 au 20 mars, auprès d'un échantillon de 20.319 personnes, dont 13.693 se disant certaines d'aller voter à la présidentielle de 2017 et 1.282 certaines d'aller voter à la primaire.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2016 à 9:45 :
Est-il possible que 15% des Français soient , aussi nuls que lui, devant son incontestable incompétence ?
a écrit le 01/04/2016 à 9:36 :
En peu de mot , premier tour:
Le Pen-Juppé,
Au deuxième tour Juppé est élu.

Aux législatives , les socialistes et leur galaxie n'existe plus, ou presque, après le premier tour.

Au dernier tour du cirque , l'Assemblée Nationale se partage entre Droite et FN..

Dans un scrutin, à l'anglaise Marine le Pen serait présidente dès le premier tour.

D'ici là il faut bien remplir les colonnes des journaux, et faire comme si la démocratie existait.
a écrit le 30/03/2016 à 19:11 :
BONSOIR :i l serait souhaitable qu'HOLLANDE NE SE présente pas aux Présidentielles de 217 .... Remarquez le ridicule ne tue as heureusement ! Dans quel état de délabrement économique il laisse la FRANCE ! Après ses décisions plus débiles les une que les autres il a ruiné l'agriculture et l 'élevage français ! quant à notre industrie n'e parlons même plus .... Alors pour les finances publiques n'en parlons même .
a écrit le 30/03/2016 à 17:30 :
comme disait De Gaulle " ce n'est pas le vide politique, c'est plutôt le trop plein ! "
a écrit le 30/03/2016 à 17:28 :
What did you expect ? comme le dit la publicité. L'actuel Président est tellement décrédibilisé qu'il ne lui sera pas possible de refaire le chemin inverse lui permettant de figurer au deuxième tour. En 2012, Sarkozy qui a été battu au deuxième tour avait un an avant l'élection une popularité deux fois supérieure à celle de Hollande...
a écrit le 30/03/2016 à 17:23 :
Les élections en France sont le reflet d'une république bananière :-) Et si Juppé était élu, on ferait aussi fort que le Zimbabwe avec un repris de justice aux commandes du pays :-) Et allez savoir, peut-être qu'on irait chercher les ministres dans les prisons :-) :-)
a écrit le 30/03/2016 à 17:11 :
ha!!!! les sondages a un an des élections !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :