Zone euro : l'emploi a cru de 1,2% en 2015, la France à la traîne

 |   |  221  mots
Du troisième au quatrième trimestre, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et de 0,1% dans l'UE2, révèle également l'office statistique de l'Union européenne.
Du troisième au quatrième trimestre, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et de 0,1% dans l'UE2, révèle également l'office statistique de l'Union européenne. (Crédits : © Arnd Wiegmann / Reuters)
La France est le pays affichant la hausse la moins élevée après la Bulgarie. Des baisses ont été relevées en Estonie (-2,4%), au Royaume-Uni (-1,0%) ainsi qu'en Lituanie (-0,3%).

Bonne nouvelle pour la zone euro. L'emploi y a augmenté de 1,2% au dernier trimestre 2015, relève Eurostat dans ses estimations basées sur les comptes nationaux et publiées mardi 15 mars. Au dernier trimestre, l'augmentation avait été de 1,1%. Dans l'Union européenne à 28, la croissance de l'emploi au quatrième trimestre a établi le même score qu'au trimestre précédent, à savoir: 1%.

Du troisième au quatrième trimestre, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et de 0,1% dans l'UE28, révèle également l'office statistique de l'Union européenne. Au troisième trimestre 2015, l'emploi avait progressé de 0,3% dans les deux zones. Ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières.

La hausse la plus élevée à Malte

"Ces données trimestrielles sur l'emploi fournissent une mesure du volume de la main-d'œuvre qui est cohérente avec celle de la production et des revenus dans les comptes nationaux", écrit Eurostat.

     | Lire Zone euro: le PIB est monté de 1,5% en 2015

Par rapport au trimestre précédent, les hausses les plus élevées ont été enregistrées à Malte (1,7%) et en Croatie (0,8%).  La France est le pays avec la hausse la moins élevée après la Bulgarie. Des baisses ont été relevées en Estonie (-2,4%), au Royaume-Uni (-1,0%) ainsi qu'en Lituanie (-0,3%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2016 à 16:10 :
Si l’emploi est à la traine, l’Europe entière n’a-t-elle pas une remise en cause systémique à réaliser ? On parle d’une meilleure indépendance des régions, mais ne devrait-on se poser la question de l’efficience de la zone euro à assurer la sécurisation des parcours, le retour au plein-emploi comme il existe un chômage faible par exemple aux usa ou au Japon, n’avons-nous pas un problème de contrat social avec une crise dont on ne sortirait pas selon la CE. N’avons-nous pas un problème de croissance, par exemple la FBCF serait faible selon les niveaux de crise. Les populations d’Europe ne devraient-elles se poser la question du PIB par habitant alors qu’on publie sur Eurostat par exemple des valeurs en 2014 inférieures à 2007. N’avons-nous pas un problème de compétence à la sortie de crise, de valorisation du travail ? Les experts analysent-ils s’il existe un problème de compétence ?
a écrit le 17/03/2016 à 12:43 :
LA FRANCE SOUFRE DU TRAVAIL AUX NOIR ET DES TRAVALLEUR DETACHES ? EN LUTTANT CONTRE CES DEUX PHENOMENES LE CHIFFRE DE L EMPLOIE SERAS SUPERIEUR???
a écrit le 16/03/2016 à 9:58 :
La loi travail "dernière mouture" ne fera qu'accroitre la perte de compétitivité de l'emploi français vis-à-vis des compétiteurs en Europe !!
Le constat est sans appel, mais la Gauche extrême refuse de voir la réalité et continue de croire qu'elle a raison dans sa politique anti-employeurs... raison malgré un comparatif édifiant !!
a écrit le 15/03/2016 à 23:44 :
La France est l'URSS de l'Europe, même gabegie politico-administrative, même désert industriel, même gérontocratie politique, mêmes méthodes économiques, et mêmes résultats. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Hollande et son gang sont nuls,, ils ont des résultats nuls. Dehors.
a écrit le 15/03/2016 à 18:52 :
Après la Bulgarie, pays du tiers monde trois fois plus pauvre qu'une Grèce elle même en déclin. Hé bah c'est vraiment pas brilliant, je dirai même que c'est nullissime comme performance pour la 6 ième économie du monde !
a écrit le 15/03/2016 à 16:45 :
La France redistribue, a son désavantage, la richesse et le niveau de vie qui était la sienne avant son entré dans l'UE et l'euro!
a écrit le 15/03/2016 à 15:53 :
pas du tout, la france est a la pointe
ceux qui pensent le contraire font du french bashing antigouvernemental !!
discutez avec vos amis chefs d'entreprise, ils vous le diront ' tout va bien'
( molotov, je te vois......................)
moi je pense qu'il ne faut rien changer, tt va bien, votre pays est un pays de champions
a écrit le 15/03/2016 à 15:52 :
Le titre de l'article est malhonnête, car il laisse croire que la FRANCE est le plus mauvis pays. Mais non, on s'aperçoit que la FRANCE est juste le pays avec la plus petite hausse, mais que d'autres pays sont en baisse. Ce titre est donc malhonnête.
Réponse de le 15/03/2016 à 21:07 :
Élu PS, sort de ce corps!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :