Budget 2014 : mais sur quoi exactement va économiser l'Etat ?

 |   |  535  mots
Le cinéma à la diète, la rupture du contrat de concession avec le Stade de France... : voilà tous les arbitrages étonnants décidés par Pierre Moscovici et Pierre Cazeneuve dans le projet de loi de finances de 2014.
Le cinéma à la diète, la rupture du contrat de concession avec le Stade de France... : voilà tous les arbitrages étonnants décidés par Pierre Moscovici et Pierre Cazeneuve dans le projet de loi de finances de 2014. (Crédits : Reuters)
Le cinéma à la diète, la rupture du contrat de concession avec le Stade de France... : voilà tous les arbitrages étonnants faits par Bercy dans le projet de loi de finances de 2014.

Diminution des effectifs dans les ministères, baisse des concours financiers alloués aux collectivités locales... : les grandes lignes du projet de loi de Finance 2014, étaient déjà connues depuis plusieurs semaines, et la présentation du budget ce mercredi a réservé peu de surprise. Cependant, il en existe car des arbitrages étonnants ont été faits par Bercy. Revue de détail.

  • Renégociation du contrat de concession du Stade de France

Lors de sa construction, l'État s'était engagé à indemniser le consortium (Bouygues, Vinci...) gestionnaire du stade dans le cas où aucun club de football ou de rugby n'y prendrait ses quartiers pour ses matchs à domicile. Ce qui est le cas depuis que le stade est sorti de terre. Cette indemnité a été annulée il y a quelques jours, ce qui va générer 16 millions d'euros d'économies par an.

>> Lire aussi : Ile-de-France : la guerre des stades est déclarée

  • Les restaurants universitaires devront se rationaliser

L'État demande au ministère de la recherche et de l'enseignement supérieur d'engager un "effort d'efficience sur la restauration universitaire". Bercy prévoit que la "refonte du modèle économique" et la "modernisation des sites" dégageront 10 millions d'euros d'économies l'an prochain. 

  • Le cinéma à la diète

Une ponction de 90 millions d'euros sur les fonds du Centre national du cinéma (CNC) est à l'ordre du jour pour 2014. L'an dernier, l'Etat avait déjà prélevé 150 millions d'euros sur le fonds de roulement du CNC.

  •  La France lève le pied sur ses contributions aux organisations internationales

43 millions d'euros d'économies devraient être générées grâce à cette décision. A l'heure actuelle, la France verse des contributions à quelque 70 organisations internationales. En 2012, les 15 organisations les plus importantes représentaient 80% des engagements financiers de la France dans ce domaine.

  • L'Agence nationale de la recherche au régime sec

Créée en 2005, l'ANR a franchi la barre des 10.000 projets de recherche publics et privées en 2012. L'an prochain, celle-ci devra revoir ses financements à la baisse et économiser 81 millions d'euros, ce que l'Etat estime possible grâce notamment à un "recentrage des interventions".

  •  Le coût de la "propagande électorale" pour les élections européennes revu à la baisse

Plus d'Internet et moins de papiers. Grâce à cela, l'Etat compte économiser 28 millions d'euros, lors des élections européennes de 2014, via la "dématérialisation de la propagande électorale ".

  • L'Allocation temporaire d'attente : limiter les versements indus

Présentée comme une "allocation versée par Pôle emploi aux demandeurs d'asile pendant la durée d'instruction de leur demande d'asile, à certaines catégories de ressortissants étrangers et à des personnes en attente de réinsertion", le gouvernement compte réaliser 5 millions d'euros d'économies sur celle-ci. D'une part en limitant les "versement indus de cette prestation", d'autre part, en diminuant ses charges auprès de Pôle Emploi que l'État rétribue pour la gestion du paiement de cette allocation.

>> Lire aussi :

CNC : un rapport du Sénat s'inquiète pour la numérisation des films

Le CNC a trop d'argent, selon l'Inspections des finances

Recherche : la Cour des comptes exige un suivi méticuleux des dépenses publiques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2013 à 10:32 :
Sur quoi va économiser l'état ? RIEN !
a écrit le 26/09/2013 à 9:40 :
Hollande comme Sarkozy privilégie la monarchie parlementaires et fonctionnaires de la fonction d'état, publique, territoriale, chu, entreprises publiques (sncf, ratp, edf, etc) avec leurs salaires surpayés, retraites spécifiques, privilèges et avantages au détriment de l'intérêt général et de la majorité des français de la société civile laminés par le travaillé plus pour gagner moins, taxes, impôts, chômages et larmes... voir la pauvreté. OU EST LE LEADER POLITIQUE FRANCAIS QUI AURA LE COURAGE DE FAIRE LES REFORMES STRUCTURELLES POUR METTRE FIN A CES MONARQUES DE DÉPUTES SÉNATEURS ET A CETTE CASTE DE NABABS DE 5,2 MILLIONS DE FONCTIONNAIRES QUI RUINENT NOTRE PAYS !!! En urgence fermeture des administrations publiques sans utilités ou en doublons, augmentation des heures de travail des fonctionnaires, licenciement sec pour les agents sans taches de travail ou abonnés à l'absentéisme, idem pour les salariés des entreprises publiques réduction du nombre de députés, sénateurs, présidents régions, départements, abolition des privilèges et avantages, réforme du mille feuille administratif des collectivités territoriales, privatisation totale d'edf, sncf, ratp, prisons, éducation nationale etc, etc, etc... LES CONTRIBUABLES DU PRIVE NE VEULENT PLUS PAYER POUR CETTE CASTE DE NABABS !!!
a écrit le 26/09/2013 à 9:22 :
Surement pas sur eux mêmes ..
a écrit le 26/09/2013 à 8:03 :
la stratégie de Hollande: dépenser et faire payer les français.
a écrit le 25/09/2013 à 22:57 :
Déshabiller Pierre pour habiller Paul, c'est vraiment du grand n'importenaoik. Si on m'avait dit un jour que Garcimore serait au pouvoir...
Réponse de le 26/09/2013 à 8:45 :
tout arrive....
a écrit le 25/09/2013 à 20:21 :
Et si on économisait sur tous ces guignols qui s'attachent à leur siège en or ?
Réponse de le 26/09/2013 à 9:23 :
suffit pas de proposer, faudrait sérieusement s'y atteler !
a écrit le 25/09/2013 à 19:47 :
Au monde politique de donner l'exemple, on supprime 3/4 des députés et sénateurs pour s'aligner sur le ratio de représentation américaine, on tape un bon coup dans le secteur financier anglo saxon et on réimporte l'argent évadé. Si ce n'est pas possible, ce sera de fait un aveu d'impuissance, on quitte ce bateau ivre qu'est l'Europe, pourquoi couler ensemble, on s'allège pour éviter la noyade collective, plus de chance alors de s'en tirer ...
a écrit le 25/09/2013 à 19:40 :
Regardez bien la photo ils se moquent bien de nous ces ministres et en plus parler de faire des économies les fait beaucoup rire
Réponse de le 26/09/2013 à 8:46 :
c'est clair, en réunions, en repas etc, toujours sourires, eux! ils ne manquent de rien! la vie est belle !!!Grrrrr !
a écrit le 25/09/2013 à 19:13 :
surement pas sur le train de vie des politiciens
a écrit le 25/09/2013 à 18:09 :
C'est des mesurettes , mais c'est bien de commencer quelque part . En tout ça montre la gabegie nationale bien cachée. Par rapport à certains commentaires ci dessous , oui bien sûr il y a les grands chapîtres (SS, ETC) mais c'est toute ces dépenses invisibles qu'il faut arreter.
Réponse de le 26/09/2013 à 8:49 :
la SS, l'état n'a qu'à commencer par ^payer ses dettes à celle ci! le GOUFFRE, serait moins énorme! sans compter les énoooorrrrrrmes gaspillages, de droite et de gauche ! AME, CMU et, etc ! Ras le bol !!
a écrit le 25/09/2013 à 17:40 :
J'espère que les Français sont content de leur VOTE...ils ont mis Sarkozy dehors pour mettre son COUSIN Hollande...!!! allez continuez mais sachez qu'avec l'un ou l'autre c'est Vous qui allez passer a la casserole...!!
Réponse de le 26/09/2013 à 16:54 :
Je veux bien passer a la casserole avec NS ou FH mais il faut se marier d'abord.
a écrit le 25/09/2013 à 17:38 :
les vraies économies, sont la SS avec ses paiements pour les alcoolos,les drogués, et autres
mais aussi tous ces artistes qui coûtent 1milliard et demi pour payer leurs délires ,et ces assistanats de toutes natures, qui détruisent l'emploi.
Nous sommes au fonddutrou,mais pour la génération 2040 quel épouvante????
a écrit le 25/09/2013 à 17:32 :
depuis 30 ans,nous avons des politiques inefficaces.
maintenant chaque français a une dette de 30000 euros!!!
Merci QUI?????
Alors quand va s'arrêter cette noyade????
Réponse de le 26/09/2013 à 8:50 :
Quand les FRANCAIS VOTERONT 'CORRECTEMENT" !!! faut croire qu'ils se délectent dans la M...DE !
a écrit le 25/09/2013 à 16:55 :
Au moins, ce gouvernement agit efficacement dans sa politique de réduction des déficits, quoiqu'en disent les imbéciles de droite. Quant aux classes moyennes, il me semble normal qu'elles participent davantage à l'effort de solidarité. On ne peut pas avoir un système social viable si les gens ne veulent rien payer en échange. Une chose est certaine : la victoire triomphale de la gauche en 2017, qui aura de bon résultats économiques en 2017 à l'inverse de la droite corrompue en 2012 qui a mis le pays à genoux après 10 ans de gestions menée par des nuls.
Réponse de le 25/09/2013 à 17:19 :
troll.
Réponse de le 25/09/2013 à 17:42 :
Faite gaffe à force d'aller a gauche vous allez finir à droite....et à droite on chasse le troll
Réponse de le 25/09/2013 à 18:19 :
@a gauche toute : Les gens qui veulent un système social viable ne sont pas ceux qui le financent. Faut donc pas dire "en échange"
Pour la victoire triomphale de la gauche en 2017, je suis impatient de le voir.
Et pour les corrompus, je me demande bien qui a payé l'appartement au fils à Fabius, sans parler de Cahuzac, et tout le reste. Alors, les leçons, avant d'en donner, faut balayer devant sa porte.
Réponse de le 25/09/2013 à 19:30 :
payer pour qui , pour des assistés , des etrangers , des roms , des fainaints , le train de vis de nos politiciens etc etc par exemple une famille de ROMS sans rien faire je précise touche plus de 3000 euros par mois , alors mr A gauche toute , prenez les roms mettez les dans vos appartements et filez leur la moitié de votre salaire et je pense vous allez changer d'avis
Réponse de le 26/09/2013 à 9:06 :
+1000000 facile de conseiller, ceux qui préconisent n'ont qu'à joindre le geste à la parole !
Réponse de le 26/09/2013 à 11:22 :
Je dirais même plus, les gens qui veulent un système social se moque pas mal qu'il soit viable...
a écrit le 25/09/2013 à 16:49 :
Et on s'occupe quand de virer 50% des représentants de la nation de tous poils qui ne produisent rien d'autre que des conflits entre eux et consomme des budgets simplement pour justifier leur existence ?
Réponse de le 25/09/2013 à 16:57 :
Argument typique d'un populiste d'extrême-droite. Ridicule.
Réponse de le 25/09/2013 à 17:12 :
"populiste" et "extreme droite" sont les seuls arguments que vous avez a opposer ? c'est un peu court.
Il faudrait supprimer les communes et les départements pour ne garder que les communautés d'agglos (en en créant quand il n'y en a pas) et les régions. Supprimer les sous préfectures, transformer les préfectures en sous préfectures de régions, diviser par 3 le nombre de députés, supprimer le sénat (éventuellement le remplacer par une assemblée - 3 fois moins nombreuse - de gens tirés au sort). Non cumul des mandats bien sur, y compris dans le temps (2 max sur une vie), prise en compte des votes blanc, vote obligatoire, etc etc... Remise a plat des retraites, sécu et autre : une seule caisse pour TOUS. bref, des réformes, des vrais. de la simplification, vraiment. etc etc......
Réponse de le 25/09/2013 à 17:14 :
@ à gauche toute : hélas pour toi,l'Allemagne a moitié moins d'elus que nous,pourtant elle ne s'en porte pas plus mal....
Réponse de le 25/09/2013 à 23:14 :
Mais vous n'y pensez pas malheureux! Que feraient les enarques fabriqués à la chaine sans préfectures, sous-prefectures, sous-sous-prefectures
Réponse de le 26/09/2013 à 8:23 :
J'oubliais : on fait sauter l'ENA au passage... et quand je dis on fait sauter, c'est a grand coup d'explosif... si possible a l'occasion d'une journée des ancien quand elle est pleine a craqué...
Réponse de le 26/09/2013 à 16:56 :
C'est sur que c'est pas vous qui avait des chances d'y rentrer :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :