Xynthia, la tempête la plus meurtrière depuis 1999

 |   |  897  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Selon un bilan toujours provisoire, la tempête Xynthia a causé la mort d'au moins 45 personnes rien qu'en en France. Les violentes rafales de vent ont quitté l'Est de la France dimanche après-midi. ERDF estime à 500.000 le nombre de foyers toujours privés d'électricité dimanche soir.

Même si elle n'a pas été aussi dévastatrice que Lothar et Martin qui, fin décembre 1999, avaient tué 88 personnes et dévasté des forêts entières, Xynthia figure d'ores et déjà comme la tempête la plus meurtrière de ce siècle.

Un bilan provisoire toujours incertain

Après avoir balayé une grande partie de l'Hexagone entre samedi soir et dimanche après-midi, les violentes rafales ont quitté dimanche après-midi la France et pris la direction de la Belgique et de l'Allemagne. A 20 heures, ce dimanche, le nombre de victimes restaient encore provisoires. Samedi, un enfant a été tué au Portugal, trois personnes ont trouvé la mort dans le nord de l'Espagne et en Allemagne un automobiliste est décédé, ce dimanche après-midi. Mais c'est en France que l'on recense le plus de victimes. "A l'heure à laquelle je vous parle, on en est vraisemblablement entre 45 et 50 morts" a déclaré sur BFM TV, le minsitre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, à l'issue d'une réunion de crise sous la présidence du Premier ministre François Fillon. Et parmi ces victimes, c'est la Vendée qui paie le plus lourd tribut. Les corps de plusieurs dizaines de personnes, noyées, ont été retrouvés par les sauveteurs. La-Faute-sur-Mer et l'Aiguillon-sur-Mer, deux communes du littoral séparées par un fleuve côtier, ont été en partie inondée après la rupture partielle d'une digue. De nombreux habitants ont dû se réfugier sur les toits, attendant les secours. 25 personnes, sévèrement  blessées ont pu être évacuées vers les hôpitaux de la région tandis plusieurs dizaines de blessé plus légers ont été soignés sur place.

De la Bretagne à l'Auvergne, des milions de Français privés de courant

Xynthia a également provoqué de nombreuses coupures d'électricité. ERDF, la filiale d'EDFchargée de la distribtion d'électricité, estime que près d'un million de foyers étaient privés de courant. La Bretagne, le Centre, l'Auvergne et le Limousin ont été les régions les plus touchées. Henri Proglio, le PDG du groupe EDF lors d'une visite au siège d'ERDF a précisé que 2.700 agents étaient mobilisés pour rétablir le courant. "Ca se chiffre en heures et en jours selon les situations" a assuré Henri Proglio. C'est dans les communes où les installations électriques souterraines ont été inondées que le rétablissement du courant prendra le plus de temps. Dimanche soir, ERDF avait rétabli le courant dans la moitié des foyers privés d'électricité.

La région parisienne n'est pas concernée par ces coupures. En revanche, les fortes rafales de vents (plus de 100 km/h) de la matinée ont contraint Air France a annulé ce dimanche une centaine de vols, soit 15% de son programme dominical. Le trafic à roissy et Orly s'est progressivemer rétabli dimanche soir.

Trains : des retards pouvant aller jusqu'à trois heures

La circulation des trains a également été considérablement affectée. Un grand nombre de TGV n'ont pu roulé qu'à vitesse réduite. Sur les axes Paris-Bordeaux, Paris-Nantes et Paris-Brest, la SNCF annonce des retards pouvant aller jusqu'à trois heures. Dimanche après-mdi, le réseau Est a été à son tour très perturbé par des chutes d'arbres sur la voie. Entre Paris et Strasbourg, les TGV ont accusé des retads pouvant aller jusqu'à 3 heures. 

François Fillon  :"C'est une catastrophe nationale"

L'Elysée a demandé "au gouvernement d'agir sans attendre". François Fillon a programmé une réunion d'urgence avec quelques ministres. Au sortir de cette réunion, François Fillon s'est adressé directement aux Français devant les caméras qui l'attendaient au perron de Matignon:  "C'est donc une catastrophe nationale et mes premières pensées vont donc aux familles des victimes auxquelles je veux présenter les condoléances du gouvernement et de la nation", a déclaré le chef du gouvernement sur le perron de Matignon. Le Premier ministre a annoncé dans la foulée que  les arrêtés de catastrophe naturelle seraient publiés "dans les 48 heures". De son côté, le ministre de l'Intérieur a annoncé le déblocage d'un million d'euros en faveur de la Sécurité civile et aux préfets afin de subvenir aux besoins des populations touchées. Nicolas Sarkozy se rendra lundi en Vendée et en Charente-Maritime. Le Président de la R2publique a lui aussi présenté ses condoléances aux familles des victimes de la tempête et promis aux départements touchés des mesures de "solidarité nationale" dans les meilleurs délais.

La ministre de l'Economie a de son côté invité les assureurs à prendre leur responsabilité. "Afin de limiter les conséquences de cet événement climatique pour les personnes concernées" ecrit le ministère dans un communiqué, "Christine Lagarde appelle les assureurs à une mobilisation exemplaire afin d'accélérer les procédures d'indemnisation et de réparation, et afin de permettre l'envoi dès que possible d'experts dans les zones concernées afin d'évaluer les dégâts." La ministre de l'Economie souligne par ailleurs que "tous les contrats d'assurance multirisques habitation comprennent obligatoirement une garantie tempête qui couvre les dommages causés par les effets du vent". 

 

Vu sur Youtube : des rafales de vent impressionnantes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2010 à 5:37 :
Pour la protection des rivages consultez http://hangarboi.blogspot.com
a écrit le 28/02/2010 à 18:16 :
Ces ont faits pas mal de dégats dont la vidéo nous a aidé à apprécier.cet article informe bien sur un nombre de situations qui se passent dans le monde.Il est impressionant et idéal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :