Les dépenses de maladie de la Sécurité sociale en hausse de 4,2% en février

 |   |  254  mots
Les dépenses de maladie du régime général de la Sécurité sociale ont progressé de 4,2% en février en rythme annuel, une évolution "conforme à la tendance" des derniers mois, selon la Cnam (Caisse nationale d'assurance maladie).

Les dépenses de maladie du régime général de la Sécurité sociale (salariés du privé) ont augmenté de 4,2% au cours des douze derniers mois (mars 2009-février 2010) par rapport aux douze mois précédents, a indiqué lundi la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam). Ce rythme de 4,2% en février, fait suite à une progression de 4,4%, 4,1% et 4% les trois mois précédents.

Les soins de ville (médecine libérale) évoluent quant à eux de 3,1% en février, soit "une évolution similaire à la tendance annuelle", explique la Cnam. Les dépenses évoluent "de 1,7% pour les soins médicaux et dentaires" et de "4,9% pour les arrêts de travail", des tendances là encore similaires à celles observées sur l'ensemble de l'année.

Les versements aux hôpitaux publics progressent eux de 3,1% en février 2010 (3,4% sur les douze derniers mois). En revanche, les versements aux cliniques privées apparaissent un peu en retrait (3,4%) par rapport au rythme annuel d'évolution (4,4%),selon la Cnam, qui indique aussi que "les versements aux établissements médico-sociaux progressent de 12% sur les douze derniers mois, dont 19% pour le secteur personnes âgées".

En janvier dernier, le président de la république avait souligné que l'assurance maladie avait été mise "à rude épreuve" par la crise, comme l'ensemble des comptes sociaux. Les deux tiers du besoin de financement du régime général en 2009 sont imputables à la crise - et à la hausse du chômage - et cette proportion atteindra les trois quarts en 2010, avait-il précisé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2010 à 11:47 :
Plus de controles et mise en place de cartes VITALE inviolables. Moins de réceptions aux urgences pour causes bénignes relevant de médecins généralistes...etc...etc....
a écrit le 05/04/2010 à 9:41 :
Pourquoi ne peut on pas lire une information complète!!!!
Coût de la grippe H1N1 et dépenses réelles
Coût des heures supplémentaires éxonérées de charges sociales.
Merci à LA TRIBUNE de compléter cet article.
a écrit le 29/03/2010 à 15:54 :
Et si l'on enlèvait de ces dépenses maladie l'argent gaspillé dans la calamiteuse gestion de la vaccination H1N1 (environ 400 millions d'euros dépensés inutilement), le taux d'augmentation serait assurément nettement moindre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :