Pôle Emploi table sur 1,7 million d'embauches en 2010

Selon l'étude annuelle sur les besoins en main d'œuvre de Pôle Emploi, environ 20% des employeurs envisagent d'embaucher cette année. Les offres de CDI représenteraient la moitié des embauches.

Près d'un employeur sur cinq en France envisage de réaliser au moins une embauche cette année, soit près de 1,7 million de postes à pourvoir, selon une enquête publiée ce mardi par Pôle emploi. L'enquête annuelle sur les besoins en main d'oeuvre, dont le champ a été élargi pour couvrir l'intégralité du secteur privé ainsi qu'une partie du secteur public - notamment les collectivités locales et territoriales - fait état de 1.693.300 projets de recrutement en métropole et dans les départements d'outre-mer.

Au total, 19,7% des employeurs prévoient de réaliser au moins une embauche en 2010, ce qui correspond à 524.900 recruteurs potentiels dont près d'un sur deux proposera des contrats à durée indéterminée (CDI). Les intentions d'embauche augmentent avec la taille des entreprises puisque plus de la moitié des établissements de 100 salariés ou plus prévoient de recruter cette année.

Les métiers de la vente, du tourisme et des services représentent 39% des projets de recrutement, reflétant selon Pôle emploi "l'allongement de la durée de vie, le bouleversement des structures familiales et le nouvel équilibre vie privée-vie professionnelle". Les profils les plus recherchés par les employeurs concernent les métiers des services aux particuliers (serveurs, employés de cuisine, animateurs, aides à domicile, etc...) et les fonctions sanitaires et sociales comme les aides-soignants.

A l'inverse, les secteurs de l'industrie manufacturière et de la construction offent de faibles réserves d'emplois potentiels. Les contrats saisonniers représentent 37,5% des anticipations d'embauche, pour un quart dans l'agriculture où les besoins sont également importants.

Pour pourvoir leurs postes, près de 68% des recruteurs envisagent de faire appel aux services de Pôle emploi.

L'enquête montre encore que les employeurs, qu'ils soient recruteurs ou non, envisagent l'avenir plutôt sereinement. La majorité d'entre eux estiment, dans les trois à cinq ans à venir, que leur activité va progresser (33,7%), ou au pire stagner (36,5%) et ils font état d'une demande qui demeure soutenue, grâce à un marché porteur ou à l'ouverture de nouveaux débouchés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 14/04/2010 à 11:40
Signaler
De quels emplois parlent-on? Si ce sont de vrais emplois sans subventions alors les cotisations sociales vont rentrer à flot pour boucher les trous de la sécu et des retraites.....

à écrit le 13/04/2010 à 11:40
Signaler
C'est de la Science Fiction ou y aurait-il une erreur dans les chiffres? "1,7 millions d'embauches en 2010 " alors qu'on est déjà au 4ème mois de la dite année avec le taux de chômage reconnu , à moins que l'on trouve d'autres définitions pour le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.