705 millions d'euros pour les chômeurs en fin de droits

L'Etat et les partenaires sociaux sont parvenus à un accord sur un plan de 705 millions d'euros pour pour aider à 325.000 chômeurs arrivant au terme de leurs droits à l'indemnisation chômage.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

325.000 chômeurs en fin de droits bénéficieront du "plan de rebond pour l'emploi". L'Etat et les partenaires sociaux sont parvenus à un accord dans la soirée sur les modalités de ce plan, dont le montant est initialement fixé à 705 millions d'euros. Il comporte plusieurs volets: 70.000 formations rémunérées, 170.000 contrats aidés, 50.000 contrats initiatives-emplois et 120.000 contrats d'accompagnement pour l'emploi.

Il prévoit également une allocation exceptionnelle pour 70.000 à 110.000 personnes pour un coût maximal de 220 millions d'euros, co-financé par l'Etat et l'Assurance-chômage. "Cette Aide Exceptionnelle pour l'Emploi sera du même montant que l'allocation spécifique de solidarité (460 euros) pour une durée maximum de 6 mois. Elle ne sera versée que lorsque d'autres solutions n'auront pu être proposées par Pôle Emploi", a expliqué l'Elysée.

Ce plan pourrait être renforcé par les conseils régionaux, invités à ajouter 133 millions d'euros pour financer des formations pour 20.000 demandeurs d'emplois supplémentaires. Au total, ce sont donc 345.000 chômeurs qui seraient concernés, un chiffre légèrement inférieur à celui avancé dans la matinée par le chef de l'Etat. Les chômeurs en fin de droits seront un million à fin 2010 et 400.000 d'entre eux n'auront aucune ressource, estime Pôle Emploi.

"Dans ce dossier très compliqué, tout le monde a fait un bout de chemin, ce qui n'était pas gagné il y a un mois et demi", s'est félicité le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez à l'issue de la réunion. "C'est un plan exceptionnel, à l'équilibre entre la vision du gouvernement et le souhait des partenaires sociaux". Côté syndicats, la CFDT le juge "tout à fait satisfaisant", FO y voit un "compromis positif", mais la CGT ne le trouve pas "à la hauteur des enjeux".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 17/04/2010 à 22:56
Signaler
mimosa a écrit le 16/04/2010 à 16:38 : l'aide annoncée est carrément insuffisante , même si "elle existe" aucune solution au chômage des seniors condamnés à avoir aussi une pension plus faible car incomplète ! et le gouvernement persiste à dire qu...

à écrit le 17/04/2010 à 22:44
Signaler
J'espère que ca serait pas des cotisation en plus a payer par les travailleur

à écrit le 17/04/2010 à 4:52
Signaler
C'est bien qu'on soit arrivé à un accord sur l'assurance chomage.

à écrit le 16/04/2010 à 12:38
Signaler
l'aide annoncée est carrément insuffisante , même si "elle existe" aucune solution au chômage des seniors condamnés à avoir aussi une pension plus faible car incomplète ! et le gouvernement persiste à dire qu'il ne veut pas de baisse "des pensions" ...

à écrit le 16/04/2010 à 6:47
Signaler
arretons l'assistance metons les aux boulots avec une pelle et balais ,on verrat leurs comportements

à écrit le 16/04/2010 à 6:38
Signaler
même message que septua - chômeur dispensé de recherche d'emploi, fin de droit à 56 ans, quelle solution ?????? pas l'âge d'avoir la retraite, minimum bien sûr, tous les trimestres à fin 2008, quelle solution ???? nous attendons des nouvelles, l'ét...

à écrit le 16/04/2010 à 4:05
Signaler
Les chomeurs dispensés de recherche d'emploi, fin de droit à 59,60 ans quelle solution ?????

à écrit le 15/04/2010 à 20:57
Signaler
he! j'ai une idée si on les mettait au travail réel avec une brouette de béton....combien de temps pensez vous qu'ils tiendront...allez, je prends les paris !

à écrit le 15/04/2010 à 17:46
Signaler
Et pour les jeunes qui ont fini leurs études, qui n'ont pas papa maman et qui n'ont pas 25 ans? Ils font quoi pour être aidés? Des gosses?

à écrit le 15/04/2010 à 17:32
Signaler
et oui apres les milliards distribués aux banques il fallait bien lacher quelques miettes pour donner l impression qu on s occupe des pauvres gens qui n ont plus de boulots... triste politique

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.