Mediator : "les médecins ne seront pas les payeurs", affirme Xavier Bertrand

Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a assuré ce dimanche que "les médecins ne seront pas les payeurs" dans l'indemnisation des victimes du Mediator, mettant en cause une information du Figaro de samedi. Les syndicats de médecins avaient vivement protesté à l'idée de "rentrer dans la procédure" d'indemnisation.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Volte-face sur le délicat dossier de l'indemnisation des victimes du Mediator. "Les médecins ne seront pas les payeurs. Je le dis très clairement", a déclaré ce dimanche le ministre de la Santé Xavier Bertrand dans l'émission C Politique. "Ceci fait suite à un article sur la base de documents préparatoires et pas à partir du texte en lui-même" qui "sera présenté mercredi en Conseil des ministres", a-t-il ajouté, faisant allusion au texte créant le fonds public d'indemnisation des victimes du Mediator.

Une source anonyme, "qui a participé à la rédaction du texte", citée dans l'édition de samedi du Figaro assurait que "les payeurs seront soit le laboratoire Servier, soit les médecins qui ont prescrit le Mediator hors des indications reconnues". Interrogé par l'AFP, le ministère de la Santé avait déclaré que les médecins pourraient être appelés à "rentrer dans la procédure" d'indemnisation des victimes, "s'il est établi après expertise médicale qu'ils ont une part de responsabilité", a-t-on ajouté de même source.

"Mettre sur un même plan le laboratoire Servier et les médecins, c'est n'importe quoi, c'est ahurissant", a insisté Xavier Bertrand.

Les médecins ne doivent pas être des "boucs émissaires" dans l'affaire du Mediator, avait réagi plus tôt ce dimanche le syndicat de médecins MG France, après l'annonce initiale du ministère de la Santé.

La procédure d'indemnisation est désormais connue. Une expertise médicale, réalisée par un comité d'experts placé auprès de l'Oniam (office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales) sera chargé de déterminer les préjudices et d'identifier les responsabilités.

L'organisme avancera l'argent aux victimes. Et se retournera ensuite systématiquement vers le laboratoire. Si Servier refuse de payer, l'Oniam saisira la justice.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 10/05/2011 à 20:05
Signaler
Il faut que cette affaire soit instruite de manière objective et impartiale, pour qu'on sache ce qui s'est réellement passé et qui est responsable de quoi, sans a priori dans un sens ou dans un autre, sans lynchage ni absolution avant d'y voir plus c...

à écrit le 10/05/2011 à 12:05
Signaler
ce n'est pas à xavier bertrand de l'affirmer, mais pourquoi pas responsales? il ne s'agit pas de défendre ou d'accuser tous les médecins, mias pour certains qui ont prescrit et vu disparaitre leur patients, il aurait peut être été judicieux de réag...

à écrit le 10/05/2011 à 9:07
Signaler
Pour certains médecins c'est le serment "d'hypocrite" qui gère certains de leurs actes Il doit être possible de cerner et trouver ceux qui ont dévoyé l'application ce serait meilleur pour leurs confrères qui se sentent mis dans un seul panier par une...

à écrit le 09/05/2011 à 15:09
Signaler
Et pourtant, certains portent une lourde responsabilité en ayant prescrit ce médicament à tort et à travers...

à écrit le 09/05/2011 à 11:42
Signaler
Cette affaire est un vrai scandale d'ingérence étatique dans la bonne marche de la justice. Tout le monde veut que les responsabilités soient établies et les victimes justement indemnisées (mais pas plus que les autres victimes d'accidents médicaux s...

à écrit le 09/05/2011 à 10:45
Signaler
Xavier Bertrand a raison sur un point : les médecins ne seront pas les payeurs ... Ce qu'il oublie de dire c'est que la Sécurité Sociale (c'est-à-dire NOUS) et les contribuables (c'est encore NOUS) paieront la quasi-totalité de la facture !

à écrit le 09/05/2011 à 9:00
Signaler
Les médecins étant souvent électeurs UMP, il ne faut pas les fâcher. Donc les contribuables paieront, comme d'hab...

le 10/05/2011 à 6:02
Signaler
En 81, les médecins ont largement contribué à l'élection de Mitterrand. Vous affirmez n'importe quoi !

à écrit le 09/05/2011 à 8:26
Signaler
Si vous vous noyez parce que vous avez essayé de naviguer avec votre voiture sur les conseils d'un vendeur peu scrupuleux, est ce la faute du constructeur automobile ? Les problèmes ont principalement surgi de l'usage détourné du médicament, usage q...

à écrit le 09/05/2011 à 7:53
Signaler
Le bouc émissaire Par Yves Marchand Avocat au barreau de Paris Ancien député L?affaire du « Mediator » semble trop complexe pour que quiconque, avant le procès, prenne position sur les responsabilités des uns et des autres dans ce délic...

le 09/05/2011 à 11:46
Signaler
100 % d'accord avec vous, shamner. Moi, je me demande ce que font les journalistes, et pourquoi ils se contentent de répéter les déclarations pseudo fracassantes du ministre sans chercher à comprendre et à décrypter. Pourquoi ne voit on ce genre d'an...

à écrit le 09/05/2011 à 7:10
Signaler
il est certain qu'en terme de responsabilité, ils ne sont pas les premiers fautifs, car le laboratoire s'était bien gardé de lister de façon exhaustive les effets indésirables dudit médicament. Par ailleurs vouloir les faire payer aurait un effet dép...

le 10/05/2011 à 6:14
Signaler
Vous trouvez ces effets secondaires sans problème sur internet. Et c'est bien dans le rôle des médecins d'anticiper et de surveiller les effets d'un médicament. Leur responsabilité dans une prescription à usage anorexique ne peut être écartée si fa...

à écrit le 09/05/2011 à 6:03
Signaler
c'est un signe auprès du juge !! Xavier Bertrand veut leur dire que vous devriez décider sous cet angle , que les médecins ne paient pas dans cette affaire . MAis d'après mes connaissances , Qui prescrit les médicaments ?? Les médecins !! et n'y a t ...

à écrit le 09/05/2011 à 5:23
Signaler
qui prescrit les médicaments? c'est bien les médecins, ce sont eux les responsables, s'ils n'avaient pas autorisé le médiator comme d'autres médicaments tout aussi dangereux, il n'y aurait pas ce problème, surtout que ce médicament à été détourné de ...

le 09/05/2011 à 7:47
Signaler
Exact, des medecins ont prescrit le Mediator comme coupe faim, vive le serment d'Hyppocrate ou plutot celui de l'argent facile pour ces medecins irresponsables

à écrit le 09/05/2011 à 5:18
Signaler
Lola a raison! A quoi servent les Tribunaux puisque les membres du gouvernement parlent comme s'ils faisaient la pluie et le bon temps! Nous sommes dans un état de droit! Il faut ramener l'état dans ses 22 et l'y maintenir! C'est la seule façon de su...

à écrit le 08/05/2011 à 22:19
Signaler
X. Bertrand a oublié que ce sont les tribunaux qui disent qui est responsable, pas lui. Si les médecins ont prescrit hors AMM, ils seront également responsables. Les médecins ne sont pas intouchables, même en période électorale et meme s'il y en a be...

à écrit le 08/05/2011 à 19:53
Signaler
Oui.Ce sera encore le contribuable qui paira...on connait la chanson

à écrit le 08/05/2011 à 17:26
Signaler
Bonjour, il serait normal que les médecins qui on prescrit le Mediator soit aussi tenu pour responsable surtout s'il connaissait les risques pour leur patient ou plus justement leur client dorénavant. Lorsque l'on voit comment les généralistes nous ...

le 08/05/2011 à 19:15
Signaler
Il ne faut pas generaliser mon mèdecin et mes specialistes sont excellents mais proche de partir a la retraite apres ce ne sera pas la meme chose c'est certain .

à écrit le 08/05/2011 à 17:22
Signaler
N'importe quoi Tout médicament a des effets secondaires On le prescrit pour maladies spécifiques en tenant compte de la balance avantages contre inconvénients Prescrire comme coupe faim à des obèses un médicament destiné à des diabétiques déroge à ce...

à écrit le 08/05/2011 à 17:13
Signaler
Il y a bien pourtant un certain nombre de médecins qui ont prescrit le médiator à leurs patients. De plus, la majorité des praticiens savaient pour le Médiator. Et ils seraient déclarés non responsables des effets de ce produit???

le 08/05/2011 à 19:12
Signaler
De nos jours les labos rincent ( repas si bcp de medicaments vendus etc ... et ça fonctionne bien ) - la preuve -

le 09/05/2011 à 15:08
Signaler
En matière de corruption (c'est de cela dont vous parlez) il y a un corrupteur et un corrompu. les deux sont responsables. Il faut en finir avec la complainte du pauvre médecin qui est invité par un vilain labo dans un congrès cocotier mais qui n'y p...

à écrit le 08/05/2011 à 17:07
Signaler
les responsables sont ceux qui ont autorisé le Médiator, ils sont payés pour être des experts, qu'ils assument enfin leur rôle !

à écrit le 08/05/2011 à 17:03
Signaler
Déjà que l'UMP est au fond du trou, Bertrand (ancien ministre de la Santé au passage) ne veut pas perdre ces précieux électeurs. Donc la sécu paiera et les assurés seront moins remboursés comme la diabétiques qui n'ont droit qu'un à un nombre limité ...

à écrit le 08/05/2011 à 16:59
Signaler
Les médecins sont formés pour faire de la politique et non pour guérir les gens, la preuve ils occupent une part non négligeable des bancs de l'assemblée nationale et des instances départementales et régionales!.

le 08/05/2011 à 18:08
Signaler
ceux qui font de la politique ne sont pas de bons medecins alors rejouissons nous -

à écrit le 08/05/2011 à 16:55
Signaler
Les médecins sont capables de prescrire n'importe quoi, pourvu que ça rapporte dans le portefeuille!. D'ailleurs ils ne connaissent strictement rien aux molécules!.

le 08/05/2011 à 19:28
Signaler
entièrement d'accord avec vous!.

le 09/05/2011 à 14:16
Signaler
Bonjour, Je cherche à informer du danger qui nous menace tous. Vous trouverez ci-joint plusieurs liens qui vous orienteront vers plus d'informations. Je vous demande de lire avec attention cette étude scientifique reconnue par les pairs. Je vous in...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.