France : le moral des ménages en hausse, inquiétudes pour l'industrie

 |   |  549  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le moral des ménages français s'est très légèrement amélioré en janvier. Côté industrie, en revanche, la demande adressée au secteur manufacturier a de nouveau baissé en France au quatrième trimestre 2011 et devrait se dégrader au premier trimestre de cette année, selon l'Insee.

La confiance des ménage s français a progressé d'un point en janvier, selon l'enquête mensuelle de l'Insee publiée jeudi. L'indicateur synthétique de la confiance des ménages ressort à 81, après 80 en décembre (confirmé).

Tombé à 77 en octobre 2008, ce baromètre du moral des consommateurs était remonté à 91 début 2010. Il évolue depuis septembre 2007 en dessous de sa moyenne historique de 100. "L'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et future progresse légèrement : les soldes correspondants gagnent chacun 1 point, retrouvant leur niveau de novembre 2011", écrit l'Insee dans un communiqué.

"L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle augmente en janvier (+2 points), tandis que celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir est en légère baisse", ajoute l'institut de la statistique.

Les ménages sont un peu plus nombreux qu'en décembre à estimer que le moment est favorable pour épargner : le solde correspondant gagne un point et se rapproche ainsi de sa moyenne de longue période. L'opinion sur l'opportunité de faire des achats importants est en recul de 3 points.

En janvier, les ménages sont moins nombreux qu'en décembre à anticiper une augmentation du chômage. Ce solde demeure toutefois sensiblement au-dessus de sa moyenne de long terme.

Les chiffres du chômage publiés mercredi ont montré que le nombre de chômeurs dans la catégorie A était à son plus haut niveau depuis 1999.

L'enquête de l'Insee est réalisée chaque mois (sauf en août) par téléphone auprès d'environ 2.000 ménages.

Demande à l'industrie en repli

En revanche, la demande adressée à l'industrie manufacturière a de nouveau baissé en France au quatrième trimestre 2011 et devrait se dégrader au premier trimestre de cette année, selon l'enquête de conjoncture publiée jeudi par l'Insee. Pour les trois premiers mois de 2012, les perspectives d'évolution de la demande globale se dégradent, le solde se situant en dessous de sa moyenne de longue période, tout comme celui correspondant à la demande étrangère.

Au quatrième trimestre, les demandes globale et étrangère ont reculé, avec des soldes en repli par rapport au troisième trimestre et qui sont désormais nettement inférieurs à leur moyenne de longue période. Les tensions dans l'appareil de production s'atténuent : la proportion d'entreprises contraintes par des goulots diminuant mais restant au-dessus de son niveau moyen, ajoute l'Insee. Le taux d'utilisation des capacités de production baisse d'un point et est inférieur de trois points à son niveau moyen de long terme. Les effectifs ont continué à ralentir, le solde correspondant restant en repli tout en demeurant supérieur à son niveau de longue période.

"Au vu des anticipations des industriels, les effectifs pourraient encore ralentir", note l'Insee. La durée du travail a légèrement augmenté au quatrième trimestre et les industriels anticipent qu'elle pourrait baisser dans les prochains mois. Les salaires ont augmenté selon eux de 0,4%.

Les entrepreneurs estiment que la compétitivité des industries françaises s'est fortement dégradée sur le marché national et le marché européen mais qu'elle a progressé sur le marché mondial. "Les perspectives générales d'exportation poursuivent leur recul et atteignent un niveau très bas", ajoute l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2012 à 11:16 :
@ bancopassillico, vraiment je vous tire mon chapeau que nos dirigeants soit dans une usine où un grand magasin là il verront qu'elle à l'effet de la crise sur l'homme où la femme qui ne se plaint pas et que si même il ou elle ont des problèmes de santé, de finançe, c'est vrai que vous êtes au dessus de tout ça. De toute les façons vous voyez un ou une de nos diriigeant prendre la place d'un ouvrier si c'est vraiment le cas cela serait une grande première, ne dites pas des bétises et réflichisser avant d'écrire des commentaires futiles.
a écrit le 26/01/2012 à 17:58 :
Comme j'ai le moral, j'ai décidé de remplacer mon i-machin -encore en bon état, mais déjà ringard ! - par le dernier sorti. Imaginez, quand je sauterais dans ma grosse berline d'outre Rhin avec cet outil génial collé à l'oreille , ca aura de la gueule non ? Que notre industrie se casse la gueule, c'est pas grave, dailleurs, ca fait déjà 30 ans qu'on sait tous que c'est mort ! J'aurais assez de pétrole jusqu'à la fin de mes jours,alors... "après moi le déluge" !
a écrit le 26/01/2012 à 15:48 :
ça doit être l'effet solde.. de toute façon, moi, je sais que la crise, ceux qui nous dirigent, ils ne la sentent même pas, donc, ne peuvent pas prendre les décisions qui s'imposent. Qu'ils viennent bosser comme tout le monde durant 6 mois, et il auront de bonnes idées faciles à mettre en place.
a écrit le 26/01/2012 à 15:31 :
sur un article de ce journal ... 7 fois moins de collecte nettte pour les assurance vie en deux ans ... enorme!!!!
vive sarkozy et sa hausse de pouvoir d'achat et d'epargne ....
a écrit le 26/01/2012 à 13:44 :
on s'en moque du moral de l'industrie.laissons l'industrie aux allemands et aux chinois et vivons heureux!les nouvelles taxes gouvernementales permettront a l'etat d'emprunter et de nous fournir les prets dont nous avons besoin
Réponse de le 26/01/2012 à 18:45 :
Soyons solidaires: aidons les peuples du monde entier en consommant leur produits (à credit).
a écrit le 26/01/2012 à 13:21 :
En hausse de quoi, oui le nouvel ordre mondial, l'OTAN pour attaquer les pays, la démocratie fasciste avec des puces électroniques dans le bras pour nous fliquer et/ou avec des virus et bactéries (les femmes qui ont choisi de se faire implanter une puce pour leur pillule savent de quoi elle parlent) pour réduire la population mondiale, et économiser sur les retraites, l'aluminium dans le lait en poudre des bébés (autisme), vaccination forcée (maladie de Guilin-Barré),l'affaire PIP (cancer), le médiator (médicament iatrogène qui provoque des maladies et la mort anticipé) renouvelé en France par l'afssaps en 2007 et interdit en Italie en 2005 et 2006 en Espagne, la surconsommation par le crédit et le remboursement de la dette par la guerre économique, et l'effondrement des monnaies pour se faire une nouvelle virginité sur le dos de la population et des pays, on en veut pas du 4e REICH voulu par les banquiers Allemand et les grands industriels avant la chute du 3e REICH par la main mise de l'Europe par l'économie et par les USA complice, non à la mascarade du 11 septembre et des Américains couvert par les médias du monde entier et des politiques, non à ce monde dévoyer péblicité par l'intrumentalisation du show bizz, divorce, pornogaphie, guerre, violence, drogue, suicide et promotion du chaos en tout genre, ben non l'etat fédéral on n'en veut pas, et OUI le moral des ménages est en baisse...
Réponse de le 26/01/2012 à 14:52 :
le Guillain-Barré n'est pas une maladie mais un syndrome. (la moitié des cas surviennent quelques jours, voire quelques semaines après une infection virale.)mais à l'heure actuelle il n'y a pas de piste très précise pour savoir comment on "attrape" le Guillain-Barré.
a écrit le 26/01/2012 à 13:00 :
Moral des ménages en hausse ! sont-ils donc si confiant en l'avenir ?Chomage en hausse , salaires stables ,prix en hausse .Ils fument ou quoi !
a écrit le 26/01/2012 à 12:48 :
Ceux qui ont le moral doivent beaucoup espérer de Mai 2012 et des élections à venir ... les autres ont déjà voté au moins une fois dans leur vie pour savoir que RIEN ne changera !!
a écrit le 26/01/2012 à 11:27 :
Il ne faut pas se faire d'illusions : les industries perdues ne reviendront pas. A moins que les 35 heures soient abrogées et le code du travail sérieusement amélioré.
a écrit le 26/01/2012 à 10:02 :
payer toujours payer, et payer plus, il nous reste quoi pour vivre !!!!!!!!???? forcément le moral est en baisse !!!!!!!!!!
Réponse de le 26/01/2012 à 10:45 :
c'est clair que la ca devient insoutenable....
a écrit le 26/01/2012 à 9:24 :
Il faudrait être complètement schizophrène pour avoir le moral en Hausse. Inquiétant !
a écrit le 26/01/2012 à 9:12 :
A force de taxer, cela finit par se ressentir sur le niveau de vie et sur la consommation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :