Bayrou veut lui aussi s'attaquer aux niches fiscales

 |   |  542  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Intervenant sur France 2, le candidat du MoDem a détaillé un programme à 100 milliards d'euros, dont 50 milliards de recettes nouvelles passant par un gros coup de rabot dans les niches fiscales.

François Bayrou, invité jeudi de l'émission de France 2 "Des paroles des actes", a persisté dans son rôle de positionnement à l'extrême centre de l'échiquier politique en multipliant les attaques aussi bien sur sa droite que sur sa gauche et en se référant à des hommes comme Raymond Barre, Jacques Delors, Michel Rocard ou Valéry Giscard D'Estaing. En appelant même à l'esprit de Pierre Mendés France... Sur le fond, le candidat du Modem a précisé ses intentions en matière économique. Pour lui, la " dette est au c?ur de tous les débats". Aussi, dans un programme à 100 milliards d'euros, il se propose de trouver 50 milliards d'euros d'économie et 50 milliards de recettes nouvelles.

Suppression ou coup de rabot général sur les niches fiscales

A titre d'exemple, dans le volet recettes, François Bayrou a affiché sa volonté de s'attaquer aux niches fiscales. Et d'annoncer, notamment, son souhait de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires (1,8 milliard) ; la niche  "Copé " (6 milliards,) qui exonère d'imposition les plus values réalisées par les entreprises en cas de revente d'une filiale ; la déductibilité des emprunts en cas de LBO (leverage by out), soit un peu plus de 3 milliards. Pour le reste, François Bayrou suggère " un coup de rabot" de 15% sur l'ensemble des niches qui resteraient. S'agissant des dépenses de l'Etat, il préconise un " zéro augmentation en valeur des dépenses "... A l'exception des salaires des fonctionnaires qui doivent continuer de progresser "modérément ".

LImiter à 20 miliards les dépenses supplémentaires dela "Sécu"

En revanche, tout le reste serait gelé, notamment les dépenses d'investissement. La même rigueur serait appliquée du côté de la Sécurité sociale. Ou presque. Pour lui, les dépenses de la  "Sécu" ne pourront pas progresser de "plus de 20 milliards". Pour ce faire, a titre d'exemple là aussi, il propose délimiter l'accès aux urgences, en instituant un "sas", via l'intervention des médecins de ville qui seraient mobilisés pour éviter l'envahissement des services d'urgence des hôpitaux . Il estime que l'on pourrait ainsi "économiser jusqu'à 2 milliards" .De même, si le dossier médical personnalisé, institué sans succès en 2003, était relancé il parie sur une autre économie de 4 milliards.

Par ailleurs, François Bayrou s'est plutôt prononcé pour un assouplissement de la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, souhaitant ne pas "appliquer à l'aveugle" cette règle et de rappeler qu'elle n'a finalement permis d'économiser que "200 millions". Il a également réaffirmé son attachement au vote d'une "règle d'or constitutionnelle" afin de lutter contre "les déficits abusifs".
En revanche, adressant un gros clin d'?il à la gauche, il a refusé de voir en France "un coût du travail trop élevé", notamment par rapport à l'Allemagne, estimant même que "le travail n'est parfois pas assez payé ". Enfin, il a réitéré sa volonté de voir ressurgir une sorte de Commissariat général au Plan - rebaptisé Commissariat aux stratégies - associant syndicats, PME, grande sociétés, chercheurs, le tout animé par l'Etat, chargé de définir une stratégie nationale de production.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2012 à 22:53 :
Bayrou, c'est comme l'âne de Buridan, ça commence par un B.
a écrit le 10/03/2012 à 5:19 :
Sarkozy et Hollande gavent les Français tous les jours avec du blablabla , un catalogue de projets , de promesses . C'est effarant , délirant , le peuple est naïf . Comme tout catalogue en fin de saison ( électorale ) ........poubelle . En 2007 , j'ai voté Bayrou et maintenant plus de 10 personnes dans mon entourage voteront BAYROU .
a écrit le 09/03/2012 à 16:23 :
Je pense que son programme économique tient la route. A noter qu'il a oublié de parler de la niche fiscale de nos député.
Quant à M Bayrou., Il transparait de cet homme une forme d'honnetete.
J'ai le sentiment que pour lui la politique est une fonction et pas un métier. et ça change tout. Contrairement à Jack lang qui veut se faire élire coute que coute.
A noter que M Bayrou n'a pas fait science po ni l'ena, il a l'avantage de ne pas avoir la vision formatée de nos enarques.
Réponse de le 07/06/2012 à 23:05 :
Et que pensez vous de la pédophilie dans l'éducation. les affaires ont émergé après. C'est pas une histoire belge.
Réponse de le 07/06/2012 à 23:07 :
Au sujet de Lang, qui a une formation d'artiste, vous oubliez de dire qu'on publie de lui un salaire de cadre sup et rien de plus. Il est donc probablement plus honnête que les autres.
a écrit le 09/03/2012 à 16:19 :
L'amour peut parfois rendre aveugle, naif et pire amnesique. En 2007, a la veille du 2eme tour de l'election presidentielle, Votre Bayrou Adore a eu l'unique opportunite de "detruire" tous ceux qui l'ont toujours meprise, traite comme un moins que rien(l'avenir leur a donne raison), a savoir le clan UMpiste de Sarkozy, ceci lorsque Segolene Royal s'est presentee au bas de l'immeuble ou il se planquait(une caracteristique du loustic), en vue d'un pacte republicain pour empecher l'UMP et Sarkozy de nuire a la france, de la diviser et de la detruire pendant 5 ans: QU'A FAIT VOTRE BAYROU? IL S'EST FAIT DESSUS COMME UN PARFAIT MOUE DE LA BEARN! Bayrou dans son genie politique a toujours excelle dans l'art de ne rien faire surtout lorsqu'il etait urgent d'agir, que nous avons ecoppe de 5 ans de sarkozysme brutal et destructeur. Grace a Bayrou, non seulement un DESERTEUR de son camp s'est retrouve a la tete de la defense nationale, une premiere dans l'histoire de france, mais aussi tous ses hommes l'ont abandonne pour la Sarko-Soupe. Bayrou s'est auto-dissout dans le neant. Il n'a aucun avenir politique, la prochaine election va encore le prouver! Sorry!
Réponse de le 09/03/2012 à 20:27 :
@ Maxim. Merci Maxim. Ouf !!!. Je le pensais saint des saints à lire les commentaires ci dessous. Grace à vous il devient plus humain. Ca conforte mon bulletin de vote : Bayrou et personne d'autres.
a écrit le 09/03/2012 à 15:17 :
Comment peut-on encore accorder un quelconque credit a celui qui demeure et restera dans l'histoire comme etant la plus grande et inutile eolienne de la politique francaise. A part brasser de l'air pour ne rien dire et ne rien faire que sait faire notre Super Ventilo du Bearn? Bayrou, en plus d'etre un EXCELLENT PERDANT definitivement classe hors categorie, c'est le parfait ecolo MANQUE! A defaut de nous pomper de l'air comme savent si bien le faire les ultra-ecolos, il frise carrement le genie en matiere de brassage du vent. Bayrou est la demonstration qu'etre "faux-cul" peut etre tout un art. Bayrou est le parfait Imposteur sublime qui a su se donner un air de St Bernard. On le reverra en 2017, avec un air de deja vu, nous bassinant avec les memes balivernes, mais d'ici la, les vraies eoliennes auront evolue et produit beaucoup d'energie utile. Voter pour Bayrou c'est un peu comme mettre toute sa mise sur un "bourricot" au prix de l'arc de triomphe.
Réponse de le 10/03/2012 à 1:09 :
Vous êtes à côté de la plaque.Contrairement au ventilateur, une éolienne ne produit pas de vent mais de l'énergie. Comme vous mélangez un peu tout, vous allez pouvoir continuer à voter Sarkollande. Cela ne dérangera personne puisque votre vote sera nul.
a écrit le 09/03/2012 à 14:16 :
Rappellons nous que la seule époque ou nous avons réellement lançé de grands projets industriels même si tous n'ont pas eu le succès escompté c'est à l'époque du Commissariat au plan. Il n'y a qu'en ayant une vision moyen long terme que l'on s'en sortira et pas en ne faisant que des coups de rabot sur le salaire, l'épargne des salariés.
a écrit le 09/03/2012 à 14:09 :
Un candidat qui vous dit qu'il va augmenter le traitement des fonctionnaires alors que son programme contient une avalanche d'impôts n'est pas crédible.Tout simplement.
a écrit le 09/03/2012 à 13:24 :
la droite aurait tout intérét à faire des concessions et à se rapprocher du programme de F. Bayrou. Il prone des économies intelligentes dont la droite ferait bien de s'inspirer. La crise est toujours là, éclipsée par les campagnes électorales pour un temps, il faudrait que le centre de bayrou et la droite s'entendent.Je serai préte à voter Bayrou ou Sarkosy mais pas Hollande qui me semble un danger pour la pays.
Réponse de le 09/03/2012 à 14:05 :
Il n'y a rien a attendre de l'UMP dont les torchons sont souillés irrécupérables. Il vaut mieux faire du neuf. Sarkozy est un danger avéré, qui a déjà fait trop de dégâts et se livre à la division de la France. Hollande est un danger prévisible, il utilise les mêmes blas blas que ceux de la Sarkologie et de la Fillonnerie.
a écrit le 09/03/2012 à 13:15 :
Moi je m'attaquerais aux chevaux de course de Bayrou qui gagnent enormement d'argent sans payer d'impots.
a écrit le 09/03/2012 à 13:03 :
Je voudrais vous faire partager une belle découverte.

Je suis choqué et usé des coquilles vides des hommes politiques des deux bords qui se battent comme des chiffonniers pour construire leurs carrières respectives un coup toi un coup moi, ne connaissent pas les problèmes de fond ou les cachent, ne font rien de sérieux pour les régler, etc.

Alors samedi je suis allé à une réunion du Modem 31 car j'avais vu chez François Bayrou et au Modem un peu de fraicheur et de vérité. C'est la première fois que je faisais une telle démarche. Il y avait Jean Lassalle, le député qui avait fait une grève de la faim, à Oloron-Sainte-Marie. Lui et les présents m'ont convaincu de leur engagement. De vraies valeurs, de bonnes idées, beaucoup de réalisme, pas de partisanisme. Des gens qui les vivent dans leurs tripes. J'en suis revenu avec le sentiment que quelque chose de bon pourrait se passer.

J'ai creusé un peu plus. Je suis très confiant dans les gens qui entourent François Bayrou. Des personnes expérimentées mais qu'on connaît moins car ce ne sont pas des hommes et femmes d'appareil. Les politiciens de carrière l'ont quitté par opportunisme en 2007, quand ils ont vu que le vent tournait en faveur de Nicolas Sarkozy. Quand on regarde bien, c'est tant mieux. Depuis, François Bayrou est celui dont l'entourage est basé sur les convictions, la compétence et l'engagement. L'amour de la France. L'amour et le respect de l'autre. L'envie de restaurer pour chacun la prospérité et le plaisir du vivre ensemble, dans un projet de société.

J'ai été conforté dans ces sentiments positifs par le débat télévisé de François Bayrou hier soir sur France2. Le sérieux, le calme, la précision, l'absence de clivages, qui tranchent radicalement avec Nicolas Sarkozy (et Laurent Fabius) mardi soir.

François Bayrou est à la Halle aux Grains, à Toulouse, ce samedi à 18h30.
Si vous avez comme moi envie de voir de plus près ce qu'il a dans le ventre et la solidité des gens qui l'entourent, je vous invite à y aller.

Dans tous les cas je vous invite à suivre ce qui pourrait devenir une vraie vague d'espoir pour tous.
a écrit le 09/03/2012 à 12:57 :
C'est certainement le programme le plus approprié et équilibré actuellement. Il est dommage que Bayrou n'ait pas été élu dès 2007, il avait à cette époque également bien analysé la situation. Le fait d'établir un commissariat aux stratégies est très positif de même que de choisir un premier ministre qui ait une expérience du monde économique.
a écrit le 09/03/2012 à 10:57 :
Avec un effort de part et d'autre les programmes Sarkosy et Bayrou pourraient se rejoindre et ce serait une bonne chose.
Réponse de le 09/03/2012 à 12:21 :
Les blas blas sarkologistes et les brouillonnes fillonneries sont le cancer de la France. Il ne faudrait surtout pas polluer un programme sain de Bayrou avec les puanteurs de la l'UMP.
a écrit le 09/03/2012 à 10:51 :
Je trouve l'idée de Bayrou concernant les urgences bonne. Il est un fait que maintenant pour la moindre des choses on va aux urgences et cela coute très cher à la Sécu.Une anomalie on appelle un médecin à don domicile on paie on appelle les urgences c'est gratuit.
a écrit le 09/03/2012 à 10:29 :
Il oublie trop souvent que les niches fiscales ont leur utilité. Pour continuer d'exister, il utilise cet argument oubliant, pour ne citer que la niche Copé, que la Cour des comptes dirigée par un socialiste s'est penchée sur cette niche et qu'elle a conclu que sa suppression présenterait plus d'inconvénients que d'avantages.
Réponse de le 09/03/2012 à 12:35 :
Pour info Bayrou ne la supprime pas il la limite avec un seuil de 60%. Voir le détail dans son programme.
a écrit le 09/03/2012 à 9:33 :
Limiter les dépenses de la sécu est aussi ambitieux que vouloir vider un océan avec un seau. Notre population vieillit (longévité de nos seniors), le bien être corporel s'est développé et continue de se développer, conjoncturellement la crise implique un stress et des angoisses qui rejaillissent sur la "consommation" médicale. Nous sommes aussi au bout d'un système où on a dévalorisé l'acte médicale, ce que les professions médicales ont compensé par une hausse importante des heures travaillées (beaucoup de médecins, kinésithérapeuthes et infirmiers qui exercent en libéral dépassent les 60h de travail hebdomadaires_ on est non seulement loin des 35h, mais loin aussi des 48h). Bref, il n'y a plus de marge, il faut repenser le rôle de la sécurité sociale. La sécu ne doit pas être là pour entretenir le mythe d'une médecine gratuite (remboursement de la consultation d'un médecin), mais pour assurer la prise en charge des "accidents" de la vie. Or ce dernier point est actuellement de plus en plus délaissé par la sécu au profit des mutuelles!
a écrit le 09/03/2012 à 8:32 :
Au delà des propositions des uns et des autres, qui fluctuent au fil des jours, et qui au fond, n'ont aucune signification sur la suite, Bayrou, représente "peut-être", l'autorité morale, rigoureuse, dont le pays a besoin. Il y a des hommes qui correspondent à une situation donnée. Sarkozi et Hollande sont de simples politiques ambitieux, le pays, cette fois ci a besoin d'un homme différent,capable de casser le petit monde politico-médiatique, qui perdure depuis 30 ans et qui nous mène à la ruine.
Réponse de le 09/03/2012 à 9:40 :
Vous avez raison.
Réponse de le 09/03/2012 à 10:51 :
je suis d'accord.il contraste avec les deux autres.espérons que les sondages faussés ne lui feront pas le tort voulu
a écrit le 09/03/2012 à 8:09 :
Quand il parle cout des salaires et salaires pas assez elevés, il semble oublié qu'il y a 3 valeurs de salaires, le net, le brut salarié et le brut entreprise et selon les phrases il saute allègrement de l'un à lautre en entretenant la confusion
Réponse de le 09/03/2012 à 9:08 :
Les couts salariaux en France ne sont PAS plus élevé qu'en Allemagne, Bayrou a raison. Le problème en France, c'est que la pensée unique a encouragé les productions à très faibles valeurs ajoutées, c'est à dire que les gouvernements depuis 10 ans, et les parlementaires depuis 10 ans (UMP hégémoniste) se sont étalés sous cette médiocre pensée unique du toujours moins, pour tout tirer vers le bas. De surcroît il y a de lourdes défaillances chez OSEO dont les fonctionnaires chargés de l'innovation se livrent à du "clientélisme" et font systématiquement barrage aux projets qui ne viennent pas de leur "sphères". Il faut fermer cette officine Oseo innovation et en rebâtir une autre neuve, en écartant tous les anciens. Idem pour les autres officines régionales, départementales et celles des grandes agglomérations.
a écrit le 09/03/2012 à 7:32 :
M. Bayrou les salaires des agents publics sont supérieurs et augmentes plus vite que celui des salariés privés. Il est donc nécessaires dans l'effort national dans le cadre du déficit comme l'on fait certains pays U.E. de réduire les salaires des fonctionnaires.
Réponse de le 09/03/2012 à 10:43 :
Réponse à RasLeBol.
Cela ne se fera pas (il y a consensus de l'extrême gauche à l'extrème droite sur le sujet)et les écarts continueront de croître.Il n' y a plus qu'à conseiller à ses enfants de rentrer dans la fonction publique ou de quitter la France.Si vous pssédez du patrimoine donnez leur.
a écrit le 09/03/2012 à 7:26 :
Il n'y a pas plus sourds que ceux qui ne veulent pas entendre. Bayrou a été élu grâce à l'UMP. Il est vrai qu?aujourd?hui est la dernière chance de la Droite. Il faudrait bien sûr que Sarkozy abandonne.
a écrit le 09/03/2012 à 7:10 :
impôt, impôt, impôt..... l'ambition, le projet et l'avenir de la France... en un seul mot.
a écrit le 09/03/2012 à 5:47 :
Commencez Mr.Bayrou par diviser par 3 le nombre des députés et celui des sénateurs !
Aux USA = 100 sénateurs. En Allemagne = 60 sénateurs. En France = 348 sénateurs ! Et expliquez-nous pourquoi il va avoir 11 nouveaux députés pour les seuls expatriés français à l'étranger ? Expatriés qui sont TOUS assujettis au droit du pays d'accueil et qui paient leurs impôts aussi dans le pays d'accueil. Députés payés à ne rien faire à moins que la France impose ses lois au Monde entier !
Réponse de le 09/03/2012 à 7:41 :
Vous avez raison mais ceci , ainsi que l'interdiction du cumul des mandats est à son programme et il a prévu un référendum en juin sur la moralisation de la vie politique.
Vous noterez que monsieur Hollande est bien timide sur ce plan : Hollande le changement ? Plus de dépenses et plus de dettes comme tout bon socialo-communiste.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :