Le dossier médical personnalisé peine à décoller

En raison de problèmes techniques, seuls 100.000 patients ont opté pour ce dispositif facultatif qui doit favoriser une meilleure coordination entre la médecine de ville et l'hôpital grâce au recueil des données. L'objectif visé était de 500.000 inscriptions à la fin 2011.
Copyright Reuters

L'objectif est raté. En effet, ils ne sont que 100.000 patients à avoir choisi d'ouvrir un dossier médical personnalisé (DMP), qui recueille leurs données médicales, loin de l?objectif visé de 500.000 inscriptions à la fin 2011. "Lancé en 2011, ce dispositif a pris du retard en raison de contraintes techniques", a reconnu Jean-Yves Robin le directeur de l'Asip-santé, lors de la conférence annuelle de cette agence rattachée au ministère de la Santé.


Des contraintes techniques sont avancées

Jean-Yves Robin a reconnu un "retard de quatre cinq mois" misant désormais sur 300.000 DMP fin 2012 et un million en 2013.
Pour expliquer ce problème, il a d?abord avancé des contraintes techniques liées à la mise en place progressive de logiciels compatibles chez les médecins : "On a attendu que ces logiciels arrivent, d'où un décalage dans l'installation" et "ces logiciels doivent ensuite être mis à jour", explique-t-il.

Problème, pour Gilles Urbejtel, le trésorier du syndicat MG France présent lors de cette conférence, 99% des médecins n'ont pas le matériel informatique adéquat. "Aujourd'hui, en pratique, le DMP n'est pas utilisable", a-t-il souligné. Du côté des usagers, le succès n?est pas non plus au rendez-vous. "Certains usagers sont désireux d'en ouvrir un mais en sont découragés par leur médecin, qui invoque des raisons techniques ou un manque de temps médical disponible", a déclaré Magali Léo, la représentante du collectif inter associatif sur la santé (CISS).

Créé en 2004 par Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Santé, le DMP aurait dû être lancé en 2007 avant que des problèmes techniques retardent sa mise en place. Facultatif, il permet aux patients d'avoir accès à leurs données médicales via Internet (www.dmp.gouv.fr). Mais il avait accumulé les retards avant d'être mis en phase d'expérimentation dans plusieurs régions en 2010 puis déployé à l'échelle nationale au début de 2011.

Un instrument pour réduire le déficit de la Sécurité sociale

Son ouverture se fait auprès d'un médecin traitant ou à l'occasion d'un séjour dans un hôpital. Il doit contenir la liste des soins et les résultats d'analyses du patient. L?objectif du DMP est d'éviter les examens superflus et de permettre une meilleure coordination entre la médecine de ville et l'hôpital et donc, in fine, de réduire le déficit du régime général de la Sécurité sociale. Celui-ci devrait dépasser 14 milliards d'euros en 2012.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 17/03/2012 à 16:08
Signaler
La secu dispose déjà de tous les éléments permettant de traquer les abus et les fraudes... activite et prescription par maladie et par toubib.... par assuré... Les toubib ne réutilisent JAMAIS les examens et radios, même de la veille... Faire c...

le 17/03/2012 à 17:16
Signaler
Le but du DMP nest pas de traquer les fraudeurs ! Le but du DMP est de ne pas réaliser des examens superflus, délivrer des médicaments se superposant avec d'anciennes prescriptions etc etc Et surtout le but du DMP est de MIEUX soigner ! Un réel hist...

à écrit le 16/03/2012 à 14:42
Signaler
"Certains usagers sont désireux d'en ouvrir un mais en sont découragés par leur médecin, qui invoque des raisons techniques ou un manque de temps médical disponible" Les médecins d'aujourd'hui ne sont que des businessman alors sans contre partie fina...

le 17/03/2012 à 21:39
Signaler
Et vous, vous travaillez pour rien?

le 17/03/2012 à 22:09
Signaler
Il faut que vous donniez l'exemple en venant travailler gratuitement !

le 01/08/2012 à 11:30
Signaler
Je deviens moi aussi de plus en plus sceptique quant à la motivation des médecins (surtout dans les pays occidentaux). Quelques irréductibles exercent encore ce métier comme une passion et une envie d'aider et de conseiller son patient. Mais franchem...

à écrit le 16/03/2012 à 11:13
Signaler
Le vrai problème : la non informatisation des médecins ! Réelle source d'économies pour la SECU qui il ne faut pas l'oublier a grassement distribuée de l'argent public pour qu'ils s'équipent ...

le 17/03/2012 à 21:47
Signaler
Je n'ai rien recu comme pour m'informatiser. L'aide a la teletransmission ne couvre en aucun cas les frais (abonnements pour les mises a jour des logiciel,abonement maintenance etc). Je pense qu'on ne peut pas passer de l'informatique. La teletransm...

le 18/03/2012 à 21:30
Signaler
@Phil , je connais bien car je suis pharmacien et j'ai beaucoup d'amis généraliste ! Donc je sais les aides qu'ils ont reçus il y a quelques années pour l'aide à l'informatisation ! Je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que l'on ne peu...

le 19/03/2012 à 7:37
Signaler
c'est bien ce que je dis : je ne peux me passer de l'informatique pour mon exercice, c'est un choix que j'assume, je suis en secteur II et j'intègre ces charges dans mon exercice, "j'offre" la télétransmission aux patients (ça ce n'est pas de la méde...

le 19/03/2012 à 9:31
Signaler
@Phil , le cout de la télétransmission est quand meme dérisoire ... Alors oui vous offrez la télétransmission mais cela me semble normal au vu de l'évolution de nos métiers. Pour cette prime, vous semblez être un "jeune" médecin donc oui peut être qu...

le 19/03/2012 à 9:34
Signaler
OK, demandons aux pharmaciens de remplir la partie médicament du DMP alors !!, posologies, interactions, alertes....et bien entendu gratuitement,et sans déléguer ! pour des gens altruistes et soucieux des dépenses publiques comme vous, pas de soucis....

le 19/03/2012 à 10:08
Signaler
Vous mélangez tout mon pauvre ... Alors je vais reprendre point par point : - DMP en pharmacie : j'essaye de le développer un maximum dans mon officine, c'est mal foutu, demande du temps certes mais le principal frein est le refus du patient ! C'est...

le 19/03/2012 à 11:01
Signaler
"les charges ne leur pèsent pas"...sans rire...et il n'y a que 9 % des étudiants qui s'installent en libéral, vous ne trouvez pas ça bizarre?? Vous me faites penser à mes confrères syndicalistes, de votre génération, qui ont connu l'âge d'or de la mé...

le 19/03/2012 à 11:20
Signaler
@Phil , Euh j'ai 37 ans, je me suis installé il y a 10 ans dans ma commune et j'ai encore 5 années de prêt sur le dos ! Je crois que vous n'acceptez pas la discussion Phil. Mes amis ont approximativement le même âge et au contraire nous ne défendon...

le 19/03/2012 à 11:34
Signaler
@Phil , et pour préciser quand je parlais "des charges qui ne leur pèsent pas" je ne tenais pas compte des charges classiques mais des charges liées à la télétransmission car c'était le fil rouge de notre discussion !

le 19/03/2012 à 12:09
Signaler
ben c'est comme tout, la télétransmission, le DMP, le paiement à la performance,mettez à jour vos logiciels, je change la norme de la télétransmission le samedi et le lundi on rejette toutes les FSE( j'ai connu) on double l'ASV, on augmente toutes le...

le 19/03/2012 à 16:55
Signaler
@Phil , Allez je vais vous laisser dans votre complainte ! Vous mélangez tt ! Ces discussions je les ai chaque semaine avec mes amis medecins et autres professionnels de santé ! Bon courage pour votre exercice !

le 19/03/2012 à 17:26
Signaler
je ne me plains que d'entendre des gens comme vous venir raconter des contre vérités et donner des obligations aux autres avec des y'a qu'à faut qu'on. A titre personnel je suis par ailleurs totalement opposé à mettre mes données médicales personnell...

à écrit le 16/03/2012 à 9:06
Signaler
projet de la honte!! initié par l'actuel gouvernement de DROITE: chirac d'abord puis sarkoland!!!douste blazi...koucner.... xavier bertran en 2005 ...". la droite a créé ANAP et ASIP...les 2 mamelles du dmp...un vrai gouffre à fric d'argent public q...

à écrit le 15/03/2012 à 21:20
Signaler
Nonu fichage généralisé de la population NON NON et NON Ce DPM est un piège. Je revendique la liberté de MA santé et de MA vie. Foutez nous la paix ! Technocrates DEHORS !

le 16/03/2012 à 11:11
Signaler
A ce moment , revendique aussi ton indépendance par le portefeuille ! Ne passe jamais ta carte vitale et paye tes soins !

le 17/03/2012 à 15:02
Signaler
Si ce système permet de faire de faire des économies importantes demander l'avis du médecin ou du patient ne me paraît pas à la hauteur. On peut toujours tout refuser mais dans ce cas il faut accepter de payer plus. Revendiquer la liberté de sa vie e...

le 17/03/2012 à 17:13
Signaler
100% d'accord avec vous samarinda !

à écrit le 15/03/2012 à 17:54
Signaler
"99% des médecins n'ont pas le matériel informatique adéquat." C'est suffisant pour empêcher que ça s'étende rapidement. Mais s'il y a du débuggage à faire, il vaut mieux ne pas gérer 60 millions de personnes à la fois. Voir la gestion des militaires...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.