Le gouvernement se penche sur la transparence des prix du carburant

En attendant un hypothétique blocage des tarifs, le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a annoncé le lancement "d'une mission d'analyse et d'inspection sur la formation et la transparence des prix de la filière pétrolière". Cette enquête à été confiée à l'IGF (inspection générale des finances) et au Conseil général des Mines.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Une mission d'inspection sur la transparence des prix du carburant va être conduite par le gouvernement, a annoncé le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici, qui envisage le blocage temporaire des prix à la pompe. "J'ai demandé à l'IGF (inspection générale des finances) et au Conseil général des Mines de conduire à très court terme une mission d'analyse et d'inspection sur la formation et la transparence des prix de la filière pétrolière", a-t-il déclaré dans un entretien à Nice-Matin, à paraître jeudi.

"Les Français peuvent avoir confiance, nous agirons dans leur intérêt avec comme préoccupation leur pouvoir d'achat", a-t-il ajouté, sans toutefois préciser quand le blocage du prix des carburant pourrait être décidé. A un peu plus de 1,40 euro le litre de diesel (qui représente 80% de la consommation) et 1,57 euro pour l'essence la semaine dernière, les compteurs des stations-services affichent en moyenne les mêmes prix que lors du retour de la gauche au pouvoir, selon les relevés officiels.

Les prix à la pompe en France, après leurs pics de la fin de l'hiver, avaient reflué en mai et juin grâce à la baisse des prix du pétrole brut. Ce qui avait poussé le gouvernement Ayrault à ne pas appliquer le blocage temporaire des prix promis par le candidat Hollande avant son élection. Mardi, Pierre Moscovici avait annoncé dans un communiqué que le gouvernement allait examiner "toutes les options à sa disposition et n'(excluait) aujourd'hui aucune possibilité d'action, notamment un blocage temporaire des prix tel que proposé durant la campagne présidentielle".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 13/08/2012 à 8:38
Signaler
le prix suit la loi du marché, plus la demande est forte plus le prix monte ...les pays émergents sont de gros consommateurs de pétrole. Le vrai indicateurs de la tension sur le prix du pétrole est la croissance de ces pays. Ils se développent donc ...

à écrit le 11/08/2012 à 22:01
Signaler
hadès bonsoir, merci de vous souciez de ma santé, eh bien oui je suis encore là mais j'ai bien peur pour plus guère de temps, enfin.........bonne soirée à vous

à écrit le 09/08/2012 à 15:42
Signaler
Prix du gazoil : + de 1 euro, alors les autres essences ont dût suivre une hausse, alors encore une promesse en l'air de ce gouvernement et on est pas au bout de toute ces surprises de ce gouvernement.

le 09/08/2012 à 16:16
Signaler
bonjour pathinder... j'espere que vous allez bien / mieux..... salutations

à écrit le 09/08/2012 à 15:40
Signaler
C'est du cirque. Il n'y a pas plus transparent que le prix du pétrole à la sortie des raffineries et la liberté des prix à la pompe ne dépend alors que des taxes décrétées par le gouvernement.

le 09/08/2012 à 17:19
Signaler
@orangoutan: tout à fait d'accord mais ce gouvernement a de plus en plus pour politique de nous mener en pédalo de commission en concertation. Navigation dans le flou et je t'embrouille. Comme si un Moscovici ne connaissait pas la structure des prix ...

à écrit le 09/08/2012 à 14:28
Signaler
Il baissera automatiquement si le consommateur boude le produit, c'est trop juteux... évitez les déplacements inutiles !

le 09/08/2012 à 15:05
Signaler
"La consommation française de carburant a continué à reculer en mai, malgré la décrue des prix à la pompe, selon des données diffusées par l'Union française des industries pétrolières (UFIP), mercredi 13 juin. D'après l'UFIP, les livraisons de carb...

le 09/08/2012 à 15:45
Signaler
Il faut prendre la consommation sur les 30 dernières années, l'augmentation est beaucoup trop importante.

à écrit le 09/08/2012 à 14:12
Signaler
Lorsque l'on n'est pas capable de tenir une promesse électorale on crée une commission ...

à écrit le 09/08/2012 à 14:09
Signaler
EN FRANCE LE LITRE ET DEMI DE CASANIS COUTE 25 EUROS ???EN ITALIE 17'90???AU PAS DE LA CASE 9 EUROS LES 2 LITRES 'C'EST LE MAXIMUM A EMPORTER PAR PERSONNE? QUANT A L'ESPAGNE C'EST 17 EUROS LE LITRE ET DEMI????CE GOUVERNEMENT""""PICSOU""""SE DOIT DE...

le 09/08/2012 à 15:33
Signaler
On baisse le prix du pastis, tout le monde se bourre la gueule et va travailler a pied. Problème du gazole trop cher réglé. ouf, voilà une bonne chose de faite

à écrit le 09/08/2012 à 12:22
Signaler
en tant qu'ecologiste convaincu,je souhaite qu'on doublele prix des carburants.en ville,les gens doivent apprendre a utiliser les parcs relais.a la campagne,le covoiturage doit devenir obligatoire.le diesel est un poison lent!

le 09/08/2012 à 12:50
Signaler
Y a longtemps qu on pas eu un écolo convaincu .... de nouvelles taxes !

le 09/08/2012 à 13:13
Signaler
C est comme les pasteques, vert a l exterieur et bien rouge a l interieur.

le 09/08/2012 à 20:36
Signaler
@air pur : On s'en fout des générations futures. On n'a qu'une vie.

le 09/08/2012 à 21:45
Signaler
seules de nouvelles taxes rendront les gens raisonables.finies les voitures objets de plaisir et de frime.seule une action énergique des verts imposera un nouveausystème plus sain.tant pis s'ilfaut créer de nouvelles taxes,tant pis s'il faut forcer ...

à écrit le 09/08/2012 à 12:15
Signaler
il est grand temps d y mettre de l ordre dans cette jungle des prix dont la grande distribution a flairee le profit. avec la benediction de l etat ..comme dans la parapharmacie

à écrit le 09/08/2012 à 12:12
Signaler
Si "l'or noir" était transparent, celà devrait se savoir. Or comme il est, de plus, recouvert d'une fiscalité abusive et obscure, qui tire même partie de ses variations à la hausse, on est pas près d'y voir clair.

à écrit le 09/08/2012 à 12:05
Signaler
Ce n'est pas cela qui va faire baisser le prix des carburants. C'est grotesque et pitoyable. S'ils voulaient vraiment baisser les prix, nos députénateurs n'auraient qu'à abolir la TIPP.

à écrit le 09/08/2012 à 11:43
Signaler
Encore une proposition de crêt... On sait déjà comment est constitué le prix des carburants puisque c'est à 75% des taxes de l'état ! Le principal responsable des prix à la pompe c'est l'état !!! (pas besoin d'une nième commission pour le savoir !!...

à écrit le 09/08/2012 à 11:14
Signaler
J'espère que l'IGF va se rendre compte que ce qui rend les carburants fort onéreux, ce sont deux trucs : la TIPP qui a changé de nom, et la TVA... Sans eux, bon marché. En Suisse, en descendant du Grand St Bernard, ai vu des pompes où le diesel est ...

à écrit le 09/08/2012 à 11:10
Signaler
suffit d augmenter l isf ...j oubliais aussi pour blocage du prix du pain

le 09/08/2012 à 11:49
Signaler
Ceux qui paient l'ISF seront de moins en moins nombreux ... faudra donc demander aux classes moyennes de payer à leur place ... 50% des français ne paient pas d'impôts sur les revenus ! C'est un scandal !

le 09/08/2012 à 12:20
Signaler
j oubliais blocage du prix de l iphone... et augmenter l ISF car il faut pas se tromper : la gauche n a trouvé que comme solution de prendre aux soi disant riches par confiscation pour conserver notre modèle "petite russie".

à écrit le 09/08/2012 à 10:51
Signaler
Au Portugal, en Espagne, en Italie, en Autriche, ...., les prix sont identiques (sinon supérieurs) à ceux de le France. Le gouvernement va t-il renoncer à cette rentrée fiscale? Pour la remplacer par quel nouvel impôt ? A payer par les riches bien sû...

à écrit le 09/08/2012 à 10:46
Signaler
Chaque problème à la même solution: une étude et des tas de réunions ! C est très important les réunions ! D ailleurs notre gouvernement fait beaucoup de réunions c est essentiel! Le reste à peu d importance à moins qu ils augmentent encore les impôt...

à écrit le 09/08/2012 à 10:28
Signaler
Ils font des réunions pour préparer les prochaines réunions en gros. Les caisses sont vides, alors si c'est pour faire un geste sur les prix des carburant et augmenter un autre impôt qui affectera les travailleurs, non merci. Changez rien, toute faço...

le 09/08/2012 à 10:55
Signaler
euhhh tout est relatif... a paris oui, l'essence n'est pas assez chere...mais en campagne, où la voiture est une necessité, l'essence est horriblement cher...

le 09/08/2012 à 11:24
Signaler
Dites nous des exemples ? Dites des noms de villes , des station essence et les prix. On verra si vous dites la vérité.

le 09/08/2012 à 16:16
Signaler
vous ne me comprenez pas.....; il n'y a que les parisiens pour dire qu'il faut augmenter le prix de l'essence ... en campagne on fait un ou deux pleins/semaine... a paris y'a les metrio , uqi ne coutent quasiment rien ..... pour aller travailler ...

à écrit le 09/08/2012 à 9:17
Signaler
Il faut diminuer les taxes payé par le consommateur et faire payer la compensation par les pétroliers : Pas de perte pour l'état.... Les compagnies pétrolière payent pratiquement pas d'impôt en France, mais ça personne ne vous le dit. Si sauf le FN....

le 09/08/2012 à 9:35
Signaler
Vous n'y êtes pas! Il existe plein de sources d'information pour détailler la question, ne serait-ce qu'un excellent " C dans l'air " du non moins excellent Calvi il y a quelques mois sur France 5

le 09/08/2012 à 9:38
Signaler
Vous n'y êtes pas! Il existe plein de sources d'information pour détailler la question, ne serait-ce qu'un excellent " C dans l'air " du non moins excellent Calvi il y a quelques mois sur la 5

à écrit le 09/08/2012 à 9:12
Signaler
Devinez ce qu'il sortira de cette mission? Bien sûr, une commission, une réunion ou encore un quelconque rassemblement du même genre...Mais ce qui compte après tout, ce n'est pas le coût, c'est la méthode ! Ça c'est la présidence "normale"! On n'est ...

à écrit le 09/08/2012 à 8:57
Signaler
A mourir de rire : encore une commission,une reflexion possible d un éventuel hypothétique blocage des prix !!!

à écrit le 09/08/2012 à 8:48
Signaler
Conseil général des Mines?? C'est nouveau ce truc. Des spécialistes dans l?enfouissement sous terre des dossiers ? Et l'IGF n'a t'il pas assez de travail pour empêcher les compagnies pétroliers de planquer leur argent dans les paradis fiscaux. Ces mi...

à écrit le 09/08/2012 à 8:32
Signaler
Dur à la détentepour prendre des responsabilités le gouvenement socialiste et ses alliés, ils étaient plus bruyants avant l'élection présidentielle sur le prix des carburants, c'est scandaleux, il faut réglementer etc etc etc que du négatif, Pour l'i...

le 09/08/2012 à 8:50
Signaler
Vous voulez baisser les taxes de l'essence ? Alors faudra augmenter les autres taxes, car il faut un équilibre du budget, l'argent ne tombe pas du ciel.

le 09/08/2012 à 8:57
Signaler
Mais ça, nous le savions ;)

le 09/08/2012 à 10:19
Signaler
Ce qu'on sait aussi c'est ou il va et ne devrait pas! On est pas pret de payer les carburants mouns cher. Mais avec cette commission le gvt peut rester en vacance et ne rien faire

le 09/08/2012 à 10:33
Signaler
Quoi il devrait pas quoi ? L 'argent de l'état va dans les dettes publiques et l'éducation nationale etc. Bien-sur on ne va pas payer l'essence moins cher, sauf si vous payez plus d'impôts alors. Mais ça personne ne veut, alors stop la parlotte.. Vou...

le 09/08/2012 à 12:10
Signaler
Mais laissez le donc monter ce carburant... Je prefere payer 5 ou 6 cts de plus par litre que de me faire litteralement raqueté sur mes impots... (36k? net l'année derniere, 4400? d'impots a reglé!!!!)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.