La TVA sur le point de passer à 20% ?

Le Point.fr s'avance sur les principales mesures qui pourraient être annoncées par le gouvernement mardi, au lendemain de la remise du très attendu rapport Gallois. Au programme notamment : un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros pour les entreprises et une hausse de la TVA. Objectif : doper la compétitivité du pays.

1 mn

La TVA pourrait être abaissée à 5 % pour les produits de première nécessité selon LePoint.fr Copyright Raphael DEMARET-REA

Bien que la remise du rapport ait officiellement eu lieu ce lundi matin à Matignon, le gouvernement - qui doit dévoiler ses mesures pour favoriser la compétitivité mardi 6 novembre - planche depuis déjà plusieurs jours sur les propositions de Louis Gallois. D'après le Point.fr, le gouvernement privilégierait un crédit d'impôt pour les entreprises plutôt qu'une diminution de 30 milliards d'euros de leurs charges comme préconisé dans le rapport de l'ancien patron d'EADS. Deux principales mesures sont annoncées par le site du magazine :

? -0,5 pt de TVA sur les produits de première nécessité

D'une part, le gouvernement pencherait pour une augmentation de 0,4 point de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). Elle passerait alors de 19,6 à 20%. La TVA sur la restauration serait réévaluée et passerait de 7 à 10%. A contrario, celle sur les produits de première nécessité passerait de 5,5 à 5%.

? Réduction de 6% des cotisations sociales

D'autre part, les entreprises se verraient encouragées en bénéficiant d'une réduction d'environ 6% des cotisations sociales sur les salaires compris entre 1 et 2,5 fois le SMIC. Cette réduction prendrait la forme d'un crédit d'impôts, qui serait calculé en fonction du nombre de personnes que l'entreprise emploie en France.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault assistera à un séminaire gouvernemental sur la compétitivité mardi entre 9h et 11h. C'est à la sortie de cette réunion qu'il dévoilera officiellement les mesures envisagées par son équipe de ministres pour relancer l'aptitude de la France à faire face à la concurrence internationale.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 06/11/2012 à 22:57
Signaler
Dommage qu'il n'y ait rien eu de fait il y a cinq ans. Ça va moins bien maintenant. Peut-être pas bien pour se faire réélire ? Dans ce cas là, on ne fait jamais ce qu'il faudrait dès que c'est douloureux mais utile. Reculer et ça empire. Pour EDF, no...

à écrit le 06/11/2012 à 8:48
Signaler
Oui, c'est la TVA sociale que les socialistes avant tant critiqués... C'est vraiment les mêmes idées, umps tous unis....

à écrit le 06/11/2012 à 8:44
Signaler
L'expression "a contrario", dont l'auteur ne comprends manifestement pas le sens, n'est pas correctement employée dans cet article. Pour tout dire, rien dans cette dépêche ne se prête à l'utilisation de cette expression. Décidément, la langue se per...

à écrit le 05/11/2012 à 21:12
Signaler
C'est la TVA sociale de SARKO à la sauce Hollandaise et repoussée à 2014 pour avoir le temps d'ajuster le tout à la hausse !!! Quant au résultat : Zayrault comme le 1er ministre !!! En 2014 le navire France sera coulé !!!

à écrit le 05/11/2012 à 19:25
Signaler
et pour finir tout de même un petit extrait sur les dépenses de l'état debut de citation La réduction de la dépense publique devra être mise à contribution pour prendre, à terme,pour une part, le relais de la fiscalité. Elle ne peut se substituer à ...

à écrit le 05/11/2012 à 19:23
Signaler
il y a du hollandisme dans cet extrait du rapport de mr gallois debut de citation sur l'europe Leur financement pourrait, pour la partie générant un « retour financier sur investissement »,être assuré par des « project bonds» et la BEI. Le niveau act...

à écrit le 05/11/2012 à 19:21
Signaler
si il n'y avait que ca , j'ai lu le rapport on est mal barré debut de citation l?impact sur la demande des ménages l?imposaient, il ne faudrait pas, à notre sens, aller au-delà de la réalisation sur deux ans, sinon on courrait un risque de dilution....

à écrit le 05/11/2012 à 18:53
Signaler
bravo hollande, c'est du Sarkozy, il aurait mieux valut garder l'original.

à écrit le 05/11/2012 à 18:02
Signaler
1. Un seul contrat de travail pour tous les salaries. 2. Valoriser les travailleurs au profit des glandeurs. 3. Simplifier les taxes: 10% impôts sur le revenu, 10% impôts fonciers, 10% TVA.., 4. Remettre au travail les RSAistes (40h de travail po...

le 05/11/2012 à 18:14
Signaler
Y'a qu'à, faut qu'on. Vous leur faites faire quoi, aux prisonniers ? Avec quel cahier des aharges, quels moyens, quelle surveillance, quel contrôle qualité ? Et votre impôt foncier, 10% de quoi ? Et la valorisation des travailleurs "au profit des ...

le 05/11/2012 à 18:18
Signaler
Des mesures de bon sens ?!? Mais enfin Monsieur, avez vous pensé à la horde de minoritaires fénéants qui déferleraient dans nos rues pour empêcher les majoritaires travailleurs de vivre correctement dans ce pays !

le 05/11/2012 à 19:05
Signaler
Mon pauvre ami, avec tout le chômage qu'on a, vous n'allez pas mettre les salariés en concurrence avec des criminels! Il existe une catégorie qu'on a rejetté et qui sort de nos universités alors que les autres ont droit à des concours. J'ai une conna...

à écrit le 05/11/2012 à 17:44
Signaler
on arrête quand les patches?..... augmentation de deux point de tous les taux de TVA.... baisse des charges patronales ... et compensation pour les "bas" salaire, petites pension et minima sociaux.. soit sous forme de baisse des charges salariales, ...

à écrit le 05/11/2012 à 17:43
Signaler
Passer la TVA de la restauration à 10% et la TVA de l'alimentaire à 5%, c'est recréer une distorsion de concurrence selon le réseau de vente (hypermarché, traiteurs, boulangers, vente à emporter, restauration à table, ...) nuisible à une saine concur...

le 05/11/2012 à 18:15
Signaler
Pourquoi faire simple quand on peut faire... francais !!!

à écrit le 05/11/2012 à 17:21
Signaler
Les demi-mesures n'ont jamais donné de résultats probants. Elles se trouvent diluées et ne provoquent aucune impulsion ni déclic. A vouloir ménager tout le monde, on ne satisfait personne et on fait que donner des coups d'épée dans l'eau (pour rester...

à écrit le 05/11/2012 à 17:17
Signaler
" nous n'augmenterons pas la TVA " ont crié en choeur Mrs Ayrault, cahuzac, moscovici ....... ils sont vraiment pas fiables tous ces dirigeants qui font leur marketing à la radio ou à la télé. Hollande- ayrault, on a vu le fiasco, à quant vont-ils p...

le 05/11/2012 à 17:36
Signaler
@ gegeclermont Quand Hollande et Ayrault auront fait autant de promesses non tenues que le guignol hongrois, vous pourrez faire un commentaire. En attendant, wait and see.

le 05/11/2012 à 17:45
Signaler
la hausse de la fiscalité ne touche que 10% de la population, le nucléaire, ... on fait la liste ??!

à écrit le 05/11/2012 à 17:16
Signaler
Pour une fois, je trouve que cette mesure est "courageuse". Même si elle est symbolique sur sa portée.

le 05/11/2012 à 17:46
Signaler
C'est bien tout la le problème : ce gouvernement ne fait QUE du symbolique et des discours ... et ne fait pas avancer les problèmes de l'économie française !!

le 05/11/2012 à 18:08
Signaler
sarkozy n' jamais eu le courage d'appliquer le rapport Attali, ce qui explique le silence de la Droite sur ce sujet oh combien important.

le 05/11/2012 à 18:25
Signaler
Symbolique ? Nous parlons d'une réduction du coût du travail de 5% ce qui est très loin d'être négligeable, mais si plus serait probablement nécessaire.

à écrit le 05/11/2012 à 16:56
Signaler
Pourquoi faire simple, fort et efficace , quand on faire compliqué, illisible, et inefficace ?

le 05/11/2012 à 17:18
Signaler
C'est ce que l'on apprend à l'ENA : faire des usines à gaz pour que le citoyen moyen n'y comprenne rien tout en générant moultes paperasses improductives

le 05/11/2012 à 17:59
Signaler
Il y a trop d'intérêts divergents, et comme pour se faire élire, il ne faut se mettre personne à dos. On content les uns avec du symbolique, les autres avec la réalité des chiffres.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.