Le relèvement de la TVA dans la restauration est de retour

Selon Europe 1, le taux de TVA qui se situe actuellement à 7% devrait être porté à 11% ou 12%. L'Elysée dément formellement cette information.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Selon Europe 1, l'actuel taux de TVA en vigueur dans la restauration devrait être largement revu à la hausse, pour être porté à 11% ou 12%. Une information immédiatement démentie par l'Elysée. "Nous démentons formellement cette augmentation du taux de TVA sur la restauration, c'est une mauvaise information", précisé la présidence de la République dans un communiqué.

Une chose est certaine, comme La Tribune l'expliquait début octobre, le gouvernement hésite sur ce sujet délicat. Sylvia Pinel, la ministre du Commerce se penche actuellement sur la question et n'a toujours pas livré son verdict. Le choix est cornélien. En relevant la TVA dans la restauration, l'Etat pourrait engranger des recettes fiscales supplémentaires - cette mesure coût 3,2 milliards par an aux finances publiques - mais il pourrait aussi fragiliser l'emploi dans ce secteur riche en main d'oeuvre.

Jusqu'ici, les représentants des restaurateurs se montrent plutôt sereins, estimant que le contrat signé en 2009 avec l'Etat avait été respecté dans le domaine de l'emploi. Le SNRTC, l'UMIH et la plupart des syndicats professionnels ont même évoqué la création de près de 60.000 emplois entre juillet 2009 et juillet 2011. Ce qui constitue un chiffre proche de l'objectif de 70.000 emplois fixé à l'origine.

Un effort insuffisant

Ces efforts ont-ils été suffisants ? Thomas Thévenoud, le député socialiste de Saône et Loire, qui présentera son rapport d'évaluation sur cette mesure le 31 octobre à la commission des Finances de l'Assemblée nationale, avait confié à La Tribune que le compte n'y était pas. "A cause de la crise, de la baisse de la consommation probablement, ils n'ont créé que 5.000 emplois supplémentaires par rapport aux 15.000 naturellement générés par l'activité du secteur", expliquait-il ainsi début octobre dans nos colonnes.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 28/10/2012 à 16:07
Signaler
Ils démentent, mais ce sont démenteurs (des menteurs)

à écrit le 24/10/2012 à 1:54
Signaler
je suis restaurateur au Portugal et le taux est de 23% depuis le 1er janvier. Resultat?: Faillites de plusieurs resto, pertes d'emplois en masse et le plus extraordinaire moins de recette fiscale pour l'état depuis cette application,...!!! ça c'est d...

à écrit le 23/10/2012 à 19:51
Signaler
En Allemagne le taux est de 19%

à écrit le 19/10/2012 à 23:23
Signaler
En effet, les TPE de restauration à moins de 25 euros le ticket moyen du repas, ont ete soumises aux mêmes conditions d'abaissement de TVA (excepté pour la restauration rapide un comble qui était en mal bouffe à 5,5) Acheter sa matière première à 5,...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.