Le statut de l'auto-entrepreneur a du plomb dans l'aile

 |   |  455  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les créations d'entreprises ont chuté de 12,1% entre octobre et novembre selon l'Insee, essentiellement du fait de l'effondrement du nombre des nouvelles auto-entreprises. L'avenir du dispositif est incertain.

Le gouvernement a-t-il sabordé le régime social de l?auto-entrepreneur? Selon l?Insee, le nombre de créations d'entreprises a reculé de 0,3% entre octobre et novembre. C?est très peu. Mais si l?on intègre les créations d?auto-entreprises, le repli est bien plus sévère: 12,1%.

Pour l?instant, cette baisse n?est pas assez forte pour inverser la tendance. Les créations d?entreprises continuent de progresser. Fin, novembre, l?Insee en dénombrait 505.776, un chiffre en hausse de 1,2% sur les douze derniers mois, dont 270.358 auto-entrepreneurs. Un chiffre en hausse de 6,5% sur la période.

En vigueur depuis le 1er janvier 2009, ce régime a contribué à plus de 55% des créations d'entreprises entre 2009 et 2011.

Le dernier symbole du «travailler plus pour gagner plus»

Petit rappel, le régime social de l?auto-entreprise, dernier symbole du «travailler plus pour gagner plus» se caractérise par sa simplicité administrative et fiscale, via une franchise de TVA et un calcul des impôts sur le montant du chiffre d?affaires.

Toutefois, estimant que ce régime pouvait être amélioré, notamment pour limiter la concurrence jugée déloyale par les artisans mais aussi pour augmenter ses recettes fiscales, le gouvernement, suivi par une partie de l?opposition, pourrait le modifier dans les prochains mois. Les Français pourraient dès lors se désintéresser, voire abandonner, un régime qui aurait perdu une partie de son attrait.

Des retouches prévues en 2013

Sylvia Pinel, la ministre de l?Artisanat et du Commerce devrait procéder à des retouches du texte après la publication du rapport de l'Inspection générale des finances et à l'Inspection générale des affaires sociales prévue en janvier 2013. Le 19 octobre, 24 députés UMP ont déposé une proposition de loi visant à limiter à dix-huit mois le statut d?auto-entrepreneur.

Selon une étude publiée en septembre par l?Insee, à peine un quart du million d?auto-entrepreneurs existant sont parvenus à dégager un revenu continu sur ses trois premières années d?existence. Dans neuf cas sur dix, ce revenu ne dépassait pas le Smic en 2011.
Malgré la relative modestie de ces revenus, ceux-ci sont jugés indispensable par 53% des auto-entrepreneurs indiquait cette semaine l?Observatoire de l?auto-entrepreneur, réalisé par Opinion Way pour l?Union des auto-entrepreneurs (UAE) et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires.

En trois ans, plus de 900.000 personnes ont adhéré au régime même si moins de la moitié d?entre-elles vivent aujourd?hui de leur activité d?auto-entrepreneur. De leur côté, les artisans et autres chefs d?entreprises individuels ont vivement protesté contre un statut dont ils considéraient qu?il leur portait préjudice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2014 à 16:35 :
Incroyable !
Mais ou va t'on ?
Non messieurs plus de retour en arrière, cela va a l'encontre de nos valeurs !
Comment faire marcher le commerce sans concurrence ?
Et quelle est cette logique ? Moins de créations d'entreprises et toujours plus d'hommes que de femmes a entreprendre donc il faut démotiver !

Bravo
Faut croire qu'on tombe a pic,
a écrit le 07/11/2013 à 7:23 :
arreter de vs faire la guerre entre artissant, AE , sarl . tous doivent vivre vs vs tromper de cible c les pouvoir publique qu'il vos visser bye
a écrit le 23/08/2013 à 11:05 :
je connais un artisan construction de son bâtiment au black a 50% et fait travailler ses salarié au black le weekend voila un grand fraudeur maison de 500 m° locations les salarié y trouve leurs compte le patron aussi au beaucoup de patron son aussi filou que celui que je connais aussi alors arrêter de critiquer les autoentrepreneur qui gagne leurs vie en se faisant un salaire correct pour vivre quand un autoentrepreneur arrive a se faire un salaire de 2000e par moi c est déjà pas mal mai un artisan qui se fait de 4000 a 10000 en restant modeste en fraudant éc?urant
a écrit le 24/05/2013 à 22:18 :
AE on es taxés sur notre CA, ce qui fait qu'on se fait allumer grave, surtout quand on fait de l'achat / revente, c'est d'un ridicule... sans compter qu'aucune charge passe en compta, on paye tout de notre poche, et ttc en plus...donc le gars qui déclare tout se tire une balle dans le pied, on peut faire du CA et avoir un bénef ridicule ou presque..., donc on se trouve à donner en charges le bénef gagné... reste quoi pour manger? donc bon...si vous avez du taf vous êtes bien mieux lotis en EI je vous le dit, j'ai fait EI> AE ben c'est pas la joie non plus...trop de charges ça oblige à augmenter les tarifs, c'est un cercle vicieux dans lequel seul l'état est gagnant et même doublement puisque tout est pourcentage..
a écrit le 17/05/2013 à 14:08 :
et si l'auto-entreprise masquait du travail au noir? La réponse est affirmative. La plupart des autoentrepreneurs à temps complet choisissent ce statut pour masquer une partie de leur activité opaque et restent ainsi en dessous du seuil maxi.
Réponse de le 24/05/2013 à 19:37 :
votre commentaire est faux je suis désolee ; les auto-entrepreneurs a temps complet font le projet de devenir " entreprise" (deux ans semble court de delai) ils ont une famille a nourrir - ce sont des A.E. qui exercent avec conscience et sérieux leur proferssionnalisme -
Réponse de le 24/05/2013 à 19:38 :
sont les plus grands fraudeurs
Réponse de le 31/05/2013 à 11:06 :
je suis d'accord avec toi ! moi en 3 ans d'activité je n'ai rien déclaré 100 % black in the pocket ! et c'est très bien comme ça
a écrit le 16/01/2013 à 14:06 :
Je m'interroge sur ce statut. A lire les articles et commentaires, je pense que le statut d'auto entrepreneur peut être très avantageux et intéressant pour des personnes qui se lancent dans une activité. En revanche, j'attire votre attention sur le fait que l'on voit de grandes entreprises demander à des salariés jusqu'à présent en CDD, de travailler en auto-entrepreneur. Il me semble que ça dérape...
a écrit le 15/12/2012 à 9:32 :
Le slogan "le changement c'est maintenant" prend tout son sens depuis mai 2012.
Réponse de le 25/05/2013 à 19:07 :
LA TRIBUNE nous mentionner les noms des 24 deputés UMP qui souhaitent reduire le statut d'A.E. à 18 mois ,merci -
a écrit le 15/12/2012 à 6:28 :
Ce n'est que le début. Pour beaucoup d'entreprises, c'est déjà le 21/12/2012. Exagéré, peut-être, mais les Finances Publiques sont en train de bidouiller les dossiers de Crédit Impôt Recherche pour ne pas payer. Résultat, les entreprises vont devant le tribunal, mais les affaires vont durer plusieurs années, le temps de bien crever la bouche ouverte. Et ça, l'Administration en est bien consciente...
a écrit le 14/12/2012 à 22:23 :
L'esprit d'entreprise est plombé en France. C'est le système qui veut ça. Entre le corporatisme bien ancré qui jusque là arrange l'Etat d'une certaine façon, et le système social qui règlemente tout, il n'y a pas de marge de manoeuvre. Nicolas Sarkozy a voulu faire bouger les lignes en créant ce statut qui permet à ceux qui sont dynamiques d'entrer dans le monde de la compétitivité, non pas que les auto-entrepreneurs s'enrichissent, mais ils désencombrent le système social des problèmes de chômage, d'assistanat. Très mal vu par la gauche et forcément par les tenants du système corporatiste, il risque de se plomber au point d'intéresser moins les esprits d'entreprise. C'est surtout le moral des gens qui essaient de s'en sortir coûte que coûte qui va se plomber sérieusement. Où est la liberté si on doit dépendre de l'Etat et du système social pour un oui pour un non? L'égalité tant voulue sera un objectif atteint quand on sera encore plus nombreux à regagner le système d'assistanat.
a écrit le 14/12/2012 à 22:21 :
Il est temps d'eradiquer la peste rouge, ce gpuvernement detruit la france
a écrit le 14/12/2012 à 22:00 :
la question pour un entrepreneur est : "Est-ce que j'ai envie de créer, d'innover, d'investir et d'entreprendre en France ? Est-ce que cette envie régresse ou progresse ?" ... je ne crois pas que la politique du gouvernement permette de répondre positivement à ces 2 questions !! ...alors faut pas s'étonner !
a écrit le 14/12/2012 à 21:58 :
Encore une mesure dogmatique anti entrepreneur et pro assistanat. Pauvre France tu as élu un sabordeur & un imposteur !
a écrit le 14/12/2012 à 21:46 :
Le statut d'auto entrepreneur peut difficilement faire de l'ombre aux artisans, je suis auto entrepreneur qui est une solution intéressante pour démarrer, simplification de l'adminidtratif.
Je ne fais pas le CA de 32000 euros sur l'année, et n'ai aucun autre revenu, en plus de cela, je cotise en tant qu'artisan sans les avantages, pas de récupération de TVA, je paye plein pot les charges 23% + 0,30%, et ne peux absolument rien déduire(frais entretien matériel, carburant, réparation, fournitures quelles qu'elles soient, etc.), mutuelle et charges supplémentaires pour essayer d'assurer un complément de retraite non amortissables.On a le droit de payer et de la fermer, travailler dur pour ne pas vivre au crochet de l'état (donc moi et vous). être fier de se battre pour vivre sans être assisté...
Il faudrait déjà prendre l'argent chez nos chers politiques dits de gauche, et qui payent l'impôt sur la fortune quand ils n'arrivent plus à masquer leurs revenus exorbitants et avantages en tout genre, un député sortant touche environ 6000 euros pendant 60 mois, et ce n'est qu'un exemle parmi tant d'autres...
Laisser les auto entrepreneurs travailler, mon objectif est de m'installer artisan assujetti à TVA, une fois que je dépasserai le CA maxi, et là je commencerai à gagner de l'argent et pourrai investir correctement. Pour démarrer, j'ai acheté tout mon matériel (pas de première jeunesse que j'ai rénové), avec mes deniers personnels en me privant, pour ne pas être une charge de l'état.
Je veux travailler, et je fais tout pour pouvoir le faire, comme beaucoup de d'autres personnes comme moi.
Réponse de le 02/01/2013 à 7:29 :
Si seulement ce gouvernement de gauche pouvais lire ce comentaire et prendre compte...
On a voulu la gauche mais... pour pas grand choise
Réponse de le 04/01/2013 à 9:18 :
desoler mais pour moi artisan vous etes de la concurence deloyal,vous cassez les tarifs puisque vous n'etes pas a la tva ,et quand vous voulez vous mettre artisan c'est la chute 9 fois sur 10.moi aussi j'ai pris mes deniers pesonnel,et vous croyez qu'on vit non on survit ! Alors tout le monde au meme niveau !
Réponse de le 04/01/2013 à 22:23 :
Pourquoi ne pas s'inscrire directement artisan en entreprise individuelle que de d'être tout de suite auto entrepreneur !!!!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 20:30 :
je ne l'ai pas mise au pouvoir mais chaque personne est libre de son choix
a écrit le 14/12/2012 à 19:26 :
à hollande et sa bande d'incapable
a écrit le 14/12/2012 à 19:25 :
merci à qui :
a écrit le 14/12/2012 à 19:14 :
prochaines mesures du gouvernement pour faire plaisir aux syndicats:interdiction au restaurants d'ouvrir le dimanche pour préserver la vie familliale.obligation faite aux musiciens professionels de tenir un carnet de compte pour les heures de répétition avec obligation de s'arreter après huit heures de travail.instauration d'une taxe sur ceux qui effectuent des heures supplémentaires.création du statut de travailleur au noir,qui donnera droit a une protection sociale
Réponse de le 24/05/2013 à 20:03 :
de rester dans le domaine du correct meme si l'on est pas d'accord avec la gauche
Réponse de le 24/05/2013 à 20:29 :
calmement que nous arriverons a etre compris et respecté par des personnalites d'opinions différentes -
Réponse de le 21/10/2014 à 7:45 :
enfin une personne qui donne un espoir ... il est urgent que ce courant monte au créneau ... les médias devraient relayer ce genre d'information plus souvent.
a écrit le 14/12/2012 à 18:13 :
comme en Gréce... une économie parallèle est en marche...
a écrit le 14/12/2012 à 18:06 :
je croyais que les charges etaient non deductibles pour les ae; pas grand chose a voir avec un artisan...
a écrit le 14/12/2012 à 17:18 :
Les artisans ont trouvé leurs boucs émissaires. Quand ils auront liquidé les AE, à qui s'en prendront-ils ? J'espère qu'ils embaucheront tous ceux qu'ils auront mis sur la paille !?
a écrit le 14/12/2012 à 15:39 :
peut-on cumuler plusieurs autoentreprise ou avec une activitée annexe salariée ou non? Si oui cela explique peut etre l'interet de ceux qui persevernt avec un faible revenu de cette activité
Réponse de le 14/12/2012 à 15:53 :
vous pouvez cumuler salaires ou retraite et auto entreprise mais le chiffre d'affaires est plafonné à 30.000 ?/an pour ceux qui vendent uniquement de la main d'oeuvre .
Réponse de le 14/12/2012 à 16:10 :
avez la plupart du temps l'auto-entrepreneur qui ne possede pas d'autre activite que la sienne et qui travaille dur - mais c'est mieux que de vivre au crochet de la societe je trouve -
Réponse de le 24/05/2013 à 20:34 :
votre raisonnement est bon vous et effectivement il paie près de 26 pour cent au fisc , je confirme -
Réponse de le 24/05/2013 à 20:56 :
25
a écrit le 14/12/2012 à 15:01 :
Le problèmes des artisans, c'est qu'ils ont trop de charges, ça n'est pas le statut d'AE. Ce gouvernement tente de monter les entrepreneurs les uns contre les autres vue qu'il n'a aucune idée et aucune initiative. Quant à Sylvia Pinel, il suffit de regarder son cv pour savoir qu'il n'y a aucune chance qu'elle puisse avoir de bonnes idées. Cette femme est un pur produit théorique qui n'a jamais travaillé... c'est juste incroyable d'avoir propulsé une telle personne à ce poste.
Réponse de le 14/12/2012 à 15:28 :
c'est meme etonnant (passe droit alors!)
Réponse de le 14/12/2012 à 15:40 :
Je viens de regarder sur wikipedia et il est clair qu'il y a des questions à se poser... C'est un peu comme Fleur Pellerin qui n'a d'autres expérience qu'un stage en entreprise ! Allez jeter un oeil, ça vaut le détour ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Pinel
Réponse de le 14/12/2012 à 15:43 :
auto-ministrable
Réponse de le 14/12/2012 à 15:51 :
Les ministres ont rarement des compétences dans le domaine qui leur est confié et vous en voyez changer de portefeuille à l'occasion d'un remaniement .
En régle général le premier ministre donne une feuille de route à chacun de ses ministres charge à eux de réaliser les objectifs fixés avec leur directeur de cabinet et leurs conseillers .
Vous avez meme des ministres qui se déchargent complétement sur leur dir. cab.
Réponse de le 14/12/2012 à 16:00 :
halley je suis travailleur indépendant et j'ai un salarié ,j'ai fait un comparatif le poids des charges est le meme sur les salaires et sur les bic ( bénéfices industriels et commerciaux) ou bnc ( benefices non commerciaux ) .bnc 52.000 ? couverture sociale personnelle 25.000 ? = 52% salaires nets 12.000 ? charges sociales 6.000 ?
Réponse de le 14/12/2012 à 16:08 :
son parcours sur wikipedia aussi , elle a une belle carriere c'est evident , jeune femme politique prg , en plus jolie femme
Réponse de le 24/05/2013 à 23:12 :
Je trouve aussi que c'est scandaleux que ce soit son cabinet ministeriel( c'est-a-dire directeur de cabinet, charge de mission, conseillers techniques) qui donne les directives au MINISTRE qui n'a plus qu'a s'incliner et signer - incroyable !!!!!!!!!
a écrit le 14/12/2012 à 14:42 :
Le Gvt tire sur les A.E,mais ne fait rien contre les entreprises Espagnoles (dans les P.O) qui viennent casser les prix et occasionnent une chute dans le travail des entreprises Françaises dont certaines licencient ou déposent le bilan,puis repartent en fin de semaine pour le WE,et revient le Lundi.Par ailleurs,la plupart de ces entreprises n'ont aucune compétence et pratiquent des tarifs jusqu'à 50% moins chers,sans suivi.Quand est-ce que le Gvt va prendre conscience du phénomène des entreprises frontalières classiques ou A.E ?
a écrit le 14/12/2012 à 14:38 :
De toute manière le concept de l'auto-entreprise est trop près de la libre entreprise pour avoir la moindre compatibilité avec le dogme socialiste. L'utilité et la pertinence de ce statut n'y changerons rien, le dogme est là il structure les esprits, justifie les actions, il est plus fort que tout. Le statut d'auto-entrepreneur ce verra pas la fin de ce quinquennat.

Réponse de le 14/12/2012 à 15:16 :
Est ce que François Hollande verra la fin de ce quinquennat ? La vraie question est là.
Réponse de le 11/01/2013 à 19:01 :
Dans mon entourage, les auto-entr touchent les assedics tout en faisant du travail "noir" sous couvert de leur statut AE , parce qu'ils ne déclarent rien du tout , c'est que du noir, rien que du noir.....comme en grèce ou italie !!!
a écrit le 14/12/2012 à 14:18 :
j'ai pu constater dans mon entoruage que ce statut etait une belle magouille avec les trois ans de garantie de salaire financées par l'assedic de meme que le licenciement conventionnel qui est devenu une chasse aux primes
Réponse de le 14/12/2012 à 14:47 :
Mais qu'est ce que vous racontez !?? Un auto-entrepreneur n'est pas salarier ! Il n'y a aucune prime ! Pas de licenciement ! STOP A LA DÉSINFORMATION !
Réponse de le 14/12/2012 à 15:58 :
@ JAROD .;desolé cher monsieur un auto entrepreneur peut etre salarié et autoentrepreneur,il peut également garder son alloc chomage pendant 3 ans et etre auto entrepreneur j'ai suffisamment des cas autour de moi pour l'affirmer QUAND aux primes un licencié meme conventionnel a droit par exemple à la prime création d'entreprise les ayant droit ne s'en vantent peut etre pas mais le droit est là DE LA DESINFORMATION VOUS EN FAITES BEAUCOUP
Réponse de le 14/12/2012 à 16:40 :
Qu'un auto-entrepreneur puisse être salarié d'une autre entreprise en même temps oui. Qu'il soit au chômage (donc un ancien salarié) et auto-entrepreneur en même temps, oui. Mais le status d'auto-entrepreneur ne fait pas de vous un salarié pour autant. Les ASSEDIC peuvent verser des allocations partiels à un auto-entrepreneur si il continue ses démarches de recherche d'emploi, ce qui n'est pas anormal, tout est une question de plafond. Il n'y a donc pas de magouille tout cela est parfaitement légal. Donc oui vous este au minimum dans l'erreur, et dans la désinformation si votre erreur est volontaire.


a écrit le 14/12/2012 à 14:11 :
Le statut d'AE c'est du travail au noir légalisé.La preuve, c'est que même pas la moitié des AE vivent avec ce statut. Ce qui signifie qu'environ 500 000 AE travaillent au noir.Avec un statut d'AE, rien ne vous empêche de vous trouver sur un chantier et de vous faire malgré tout payer au noir. Pour s'installer, il faudrait prouver ses compétences, soit par plusieurs années d'expérience ou justifier d'un diplôme, et exiger de produire une RC et une Garantie Décennale (pour les métiers relevant de cette garantie).
Réponse de le 14/12/2012 à 14:28 :
Les auto-entrepreneurs tiennent une comptabilite ils rendent des comptes au fisc et paient comme tout le monde ce qui est logique -ilsont leur securite sociale ; leur mutuelle et leur assurance aussi -
Réponse de le 14/12/2012 à 14:31 :
Votre connaissance du statut est époustouflante!!
1 Si le travail au noir est légalisé c'est bien que ce n'est plus du travail au noir!
2 un des objectifs est de déclarer une activité complémentaire donc c'est normal qu'un certain nombre d'ae ne déclare pas un salaire à temps plein
3 Quel est l'intérêt d'un ae de prendre un chantier et de ne pas le déclarer, aucun car si il ne déclare pas assez, il ne valide pas ses 4 trimestres de retraite
4 dans un très grand nombre de secteurs dits artisanaux, la justification d'un diplôme ou d'une expérience professionnelle de plus de 3 ans est obligatoire
5 La décennale est également obligatoire pour tous ceux qui relèvent du bâtiment autoentrepreneurs compris!! car il est impossible d'avoir pour ce secteur une RC sans décennale après libre à chacun de ne pas être assuré! (faut-il supprimer les automobiles au prétexte que certains conduisent sans permis??)

Alors, il est où le problème???
Réponse de le 14/12/2012 à 14:45 :
Depuis sa création JB38 est remonté à mort contre ce statut. Ces arguments ne tiennent pas la route, mais il continue à les répéter sans cesse. Comme si les artisans ne faisaient pas de black. Et puis le coup des compétences... quelle rigolade ! Mettre des diplômes partout et pour tout va certainement nous aider en cette période. Et puis tout le monde sait que les artisans installés sous les statuts classiques sont tous de grands professionnels compétents ! Quant aux garanties, il n'a pas du se renseigner puisque les ae du bâtiment y sont contraint depuis déjà plusieurs années. JB38 mène un combat purement politique.
Réponse de le 16/12/2012 à 21:06 :
JB38,venez nous rejoindre,vous etes des notres!
a écrit le 14/12/2012 à 14:10 :
L'objectif de départ était: 1° de combattre le travail au noir comme le paiement par chèques emplois services ou les emplois à domicile, 2°d'assurer un revenu complémentaire déclaré et 3° de se lancer comme travailleur indépendant en ne payant des charges que sur les factures encaissées contrairement au statut général où vous payez des charges avant meme d'avoir encaissé le moindre euros .
Le principe reste d'actualité ce qui ne veut pas dire qu'il ne mérite pas d'etre amélioré mais il serait ridicule de l'abandonner pour des raisons purement politiques .
a écrit le 14/12/2012 à 13:57 :
Qu'on puisse faire croire de s'étonner de la baisse des créations d'AE est proprement minable après le tir de barrage qu'a fait le gouvernement en termes de communication sur le sujet. C'est se moquer du monde. Qui serait assez fou ou désespéré pour prendre le risque de se retrouver avec plus de charges fixes que de revenus alors qu'il est déjà au chomage ou pour une seconde activité, quand de surcroît le gouvernement laisse planer le doute sur ce qui sera décidé?
Réponse de le 14/12/2012 à 14:48 :
D'autant plus que le nombre de SARL immatriculé a également baissé, comme toutes les autres formes d'entreprises. Est ce que le gouvernement compte supprimer toute possibilité de créer une entreprise privée en France... Ce serait logique !
a écrit le 14/12/2012 à 13:56 :
a Triste ,arrêtez de dire autant de conneries .Tous les artisans n'ont pas au départ une formation ou une grande connaissance du métier .Les AE n'ont jamais mis en péril des structures artisanales . Au contraire les AE dans le travail manuel ont fait ce que les artisans ne faisaient plus ,notamment dans le milieu rural. Les AE ont permis de diminuer le travail au noir ,car en grande partie ce sont eux qui le faisaient .Que les AE gagnent le smig ,c'est aussi le cas pour certains artisans. Une très bonne mesure ayant permis a des indécis de se lancer sans trop de risques ,pour se rendre compte que être à "son compte" n'est pas aussi flamboyant que cela . Pas de pot, cette disposition vient de Sarkozy!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 14:29 :
N importe quoi , les AE est juste un dispositif dit de chiffrage pour baisse du chômage artificiel , et une fiscalité aveugle.
expert comptable.
Va te renseigner
Réponse de le 14/12/2012 à 14:50 :
Il y a quand même plus de 250 000 personnes qui en vivent totalement... Mais bon, 250 000 chômeurs de plus c'est en quelque sorte une opportunité pour ce gouvernement car autant d'électeurs pauvres en plus !
Réponse de le 14/12/2012 à 17:02 :
a wolvi29 ,sauf que je ses dernières années ,retraité, je me suis occupés de bien de personnes voulant créer une entreprise J'ai toujours conseillé de démarrer en AE ,facilité de création et de comptabilité,notamment pour ceux qui étaient au chômage .Mais pour toi quelques chômeurs de plus ou en moins ne comptent pas.
a écrit le 14/12/2012 à 13:12 :
Les artisans souffrent d'une part des charges (comme toutes les entreprises en France) qui sont démesurées dans notre pays et d'autre part de la part grandissante des bricoleurs du dimanche (voir le développement des magasins de bricolage bien avant même le statut d'auto-entrepreneur). D'une autre part ils bénéficient quand-même d'une forte reconnaissance des particuliers pour des travaux "structurés" et de leur rareté (voir la disponibilité d'un plombier ou d'un électricien). Alors arrêtez de Taper sur le statut d'AE qui n'est pas la source de leurs problèmes. Son seul défaut? Avoir été pondu par le précédent Président et le graNd Manitou actuel a décidé qu'il ne ferait qu'une seule chose pendant son quiNquenat "effAcer toute trace de son prédécesseur" C'est TOUT! Retourner à la situation précédente est idiot, la demande pour des petits boulots existe, elle sera à nouveau comblée par du travail au noir pour le batiment. Qu'en sera-t-il des AE cadres souvent à la retraite dispensant des services d'expertise?
Réponse de le 14/12/2012 à 13:24 :
Des AE cadres dispensant des services d'expertise Haro!au bûcher! sssssorcellerie!!
Réponse de le 14/12/2012 à 13:42 :
LA TRIBUNE : pouvez vous nous communiquer la liste de ces 24 députés UMP ? interressant de les connaitre quand meme ; merci -
Réponse de le 14/12/2012 à 14:06 :
Je tiens a signaler que les auto-entrepreneurs (service a la personne) font appel aux entreprises donc ils ne leurs font pas de tort bien au contraire -
a écrit le 14/12/2012 à 12:42 :
Il a mis à genoux des milliers d'artisans qualifiés .Il faut bien le dire .. ce statut était censé offrir ( en théorie un nouveau départ aux demandeurs d'emploi ) et faciliter l'accès à l'artisanat, encore faut-il qu'ils disposent d'une compétence ou d'un métier à la base, et surtout de temps disponible..car chercher du travail c'est un boulot à plein temps, dans la réalité il a servi les cadres ou les salariés du service public...qui bossent leurs 35 heures et vont le samedi et après 17 H le soir entamer un second métier et travailler pour leur compte, avec des prestations bas de gamme mais souvent beaucoup moins chers qu'un artisan diplômé ( et pour cause ! ). Combien de ces "autoentrepreneurs " ont joué sur le terme de "professionnel".
Ce statut mériterait surtout d'être revu à fond. Qu'il soit VERITABLEMENT un complément de revenu et non et des concurrents déloyaux.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:57 :
Et les prix déloyal de l'artisanat, pourquoi nous n'en parlons pas? Des pris qui sont facturé jusqu'à 4x plus chere qu'une préstation chez un particulier et des marges incroyable?
Si votre travail à vous les artisans est si irréprochable, de quoi alors avez vous peur? Si vos compétences sont si talentueux, pourquoi un AE viendrait vous faire de l'ombre?
Réponse de le 14/12/2012 à 12:59 :
ne fait pas de concurrence deloyale aux entreprises - il evite du chomage et permet aux autoentrepreneurs courageux de faire vivre une famille (surtout pour les personnes qui ont des enfants en garde alternee) cela leur permet de pouvoir élever ceux-ci et ce n'est pas n,égligeable - merci d'y penser-
Réponse de le 14/12/2012 à 13:12 :
devraient reconnaitre que ce statut est pourtant bon et qu'il evite le chomage !!!!!!! autoentrepreneurs courageux et honnetes -
Réponse de le 14/12/2012 à 13:22 :
@renard
Parce qu'il est justement tellement irréprochable que les salariés se mettent à leur compte en passant par le statut ae pour démarrer!! CQFD! Entre être chef de chantier et toujours payé au smic et faire la même chose (souvent de meilleure qualité)en gagnant plus, le choix est souvent vite fait. Le problème vient aussi et il est la base de tous nos problèmes économiques actuels de la faiblesse des rémunérations (CF courbe du BIT différentiel gains de productivité/salaires).

C'est facile d'accuser le statut d'ae d'être un satut de misère alors que c'est bien souvent les employeurs qui maintiennent leurs salariés dans la misère et si certains décident de se bouger pour faire qque chose, c'est justement pour sortir de cette misère. C'est peut-être toujours la misère, mais au moins elle est choisie et assumée et ne coute rien à l'état!!
Réponse de le 14/12/2012 à 13:44 :
le statut d'auto-entrepeneur fonctionne tres bien en Allemagne , il n'y a pas de raison qu'en FRANCE il en soit autrement -
Réponse de le 14/12/2012 à 14:00 :
Oui mais l?Allemagne, on ne l'admire que quand ça nous arrange!
Réponse de le 14/12/2012 à 14:25 :
spécialement
a écrit le 14/12/2012 à 12:40 :
Pour l'instant, le seul fil conducteur de notre bien aimé président que je vois est de démonter ce qui a été fait par son prédécesseur, pas une idée de plus!!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:37 :
Heureusement qu'on a inventé le statut d'AE, ça a permis de découvrir le black et la concurrence déloyale, sinon on ne l'aurait jamais su.
Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre comme conneries, ceux qui sont pour la suppression du dispositif ne sont en général pas concernés directement ou indirectement en bien ou en mal, à part les fédérations, qui ont trouvé là une excuse pour justifier leurs difficultés, mais qui n'ont rien compris au sujet!!
Réponse de le 14/12/2012 à 15:19 :
Et heureusement aussi que nous avons eu Sarkozy car on se demande bien quelle politique aurait pu mener le PS vu qu'à part supprimer les réformes de son prédécesseur Hollande et son gouvernement ne trouve rien d'autre à faire ?
Réponse de le 18/10/2014 à 18:13 :
le directeur de la CAF dit que 600 personnes/temps plein seront nécessaires! plus 20 euros par dossier .... donc cela va peut être coûter plus cher de récupérer l'argent de la mesure envisagée ! Chapeau bas Messieurs Mesdames du gouvernement :0)
a écrit le 14/12/2012 à 12:34 :
Arrête de rêvez revenez sur terre et arrêtez de vous regardez le nombril.....
Dehors c'est différent certains auto entrepreneur prennent ce statu pour un travail à plein temps et se retrouvent en concurrence direct avec des artisans voir des PME quand ils se regroupent.....;)
Réponse de le 14/12/2012 à 14:10 :
Pour votre info ,le CA réalisé en AE en prestations de services est de 33 300 euros ,soit 2700/mois et 83 200 euros dans la vente de marchandises soit avec une marge de 25% un résultat brut de 1750 euros /mois pas de quoi fouetter un chat encore moins d'aller jouer dans la cour des grands sur les appels d'offres ,un peu de bon sens ,et regarder ce qui ce passe dans d'autres pays avec ce statut
Réponse de le 18/10/2014 à 10:50 :
le problème de ces écoles c'est qu' elles développent des ego surdimensionnés qui ne savent pas apprendre des autres

chose indispensable dans le monde complexe d'aujourd'hui
a écrit le 14/12/2012 à 12:25 :
Faux....des auto entrepreneurs s associé pour réaliser des gros chantier faisant de la concurrence à des entreprises de dizaines d'employés ....apparemment faire des particuliers cela paye pas assez alors allons chasser sur les terres plus grasses....;)
Réponse de le 14/12/2012 à 12:34 :
Faux de quoi?!? Vous parlez tout seul monsieur, c'est pathétique!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:38 :
Mais trouvez tout les ennemis que vous voulez et toute votre mauvaise foi, les artisans luttaient pour sans sortir bien avant 2009, 10 siècles après vous n'avez toujours pas tiré les leçon de la chasse aux sorcières !
Réponse de le 14/12/2012 à 12:46 :
Oui, mais d'expérience, les AE sont associés sous l'égide d'une grosse boîte qui paye ainsi moins de charge et se simplifie la vie administrativement (contrats de chantier, intérim, etc). Que la CAPEB and CO commence par faire le ménage chez eux et après on pourra discuter. Il ne faut pas croire qu'en supprimant ce statut, le problèmes vont se régler tout seul. Ce qui va se passer après la disparition du statut c'est que les AE sur ce type seront remplacés , comme avant, par des roumains ou autres non déclarés "employés" par les mêmes boites et ce coup-ci, plus rien ne rentrera dans les caisses de l'état!. A réfléchir!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:19 :
Un peu idiot comme commentaire.....
La concurrence oui avec les mêmes règles ......sinon au prochain jeux olympique on va mélanger les valides et les invalides......
Une personne vient de créer sont entreprise de petit travaux pas d employés juste des sous traitant des auto entrepreneurs trop facile et de plus certains auto entrepreneurs facturé normalement leurs travaux et quand ils ont atteint le plafond cela devient du black.....alors certes ils sont pas tous comme ça mais il y en a dej trop........;)
Réponse de le 14/12/2012 à 12:57 :
A votre avis y a il plus d'AE qui font du black ou plus d'artisans qui font du black?? J e ne parle pas des dirigeant et cadres de grosses PME qui combinent pour en tirer des avantages en espèces sonnantes et trébuchantes (déclarés bien sûr), ne parlons pas de grosses entreprises où là les chiffres dépassent notre imagination de petits travailleurs indépendants!!
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt." Tout ça pour dire que ce ne sont que des man?uvres pour détourner l'attention et nous faire avaler des couleuvres!!!

Pour en revenir, Aux JO, n'y a-t-il pas eu une polémique justement cette année avec un coureur qui voulait courir avec les valides mais que l'on a refusé parce qu'on a considéré qu'avec ses prothèses, il était avantagé?? La réalité n'est pas toujours aussi simple qu'on voudrait nous faire croire!! Réfléchissez un peu !!
Réponse de le 14/12/2012 à 13:02 :
Les patrons d'entreprises parcontre eux travaillent au black et oui
Réponse de le 14/12/2012 à 14:55 :
Les artisans font déjà du black... sans compter l'abus de biens sociaux qui est devenu un véritable mode de vie : téléphone, véhicule, déplacements... qui fait tout passer sur leur boîtes pour récupérer la TVA et réduire le montant des salaires pour payer moins d'impôts ? Ce sont bien les artisans et pas les AE qui ne peuvent déduire leurs charges.
a écrit le 14/12/2012 à 12:17 :
Autoentrepreneurs travail dissimulé; voila le bon thermes entre se qui est déclaré et ce qui est encaissé certains en vive trés bien; aucun controle n est fait réellement alors vite je demande son arret au plus vite.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:24 :
et les artisans ne font pas de black
Réponse de le 14/12/2012 à 12:24 :
Et certains sont dans les clous et se battent pour continuer à exister!!! Contrôlez plus mais ne jetez pas l'eau du bain avec le bébé!!!!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:34 :
Vous ne brillez pas par votre intelligence...
Vous généralisez. La réalité, c'est que les autoentrepreneurs sont courageux.
Quelque soit le statut, celui qui veut frauder fraudera!!!
Vous pensez peut-êtres que certains artisans ne minorent pas leurs chiffre d'affaire?
Je serais curieux de connaitre votre profession et statut
Réponse de le 14/12/2012 à 13:01 :
Non jamais, d'ailleurs c'est interdit!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:15 :
Parlez de ce que vous connaissez, et laissez nous bosser tranquillement. Tous ceux qui ont la bouche qui débordent de bétises, je leurs souhaite d'étouffer dans leurs conneries.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:27 :
La connerie n a pas de limite hélas cela est bien malheureux pour vous.......................
Réponse de le 14/12/2012 à 12:38 :
Ce qui est malheureux c'est cette manie de ne pas aller jusqu'au bout de ses idées. Allez-y dites ce que vous pensez, vous êtes caché dérrière un pseudo, lachez vous et exposez vos convictions.
C'est ca la société Française, dénoncer, critiquer, se moquer, et être jaloux du voisin pour finir par se laisser entuber.
Réponse de le 14/12/2012 à 13:05 :
@Renard
Ce qu'il y a de bien en france, c'est qu'on a des professionnels de la critique que le monde entier nous envie et qui sont aussi dans leur catégorie les moins entreprenants, c'est à dire que en général, ils sont planqués derrière un bureau avec l'emploi à vie et ne savent pas ce que c'est que la trouille au ventre de se lever le matin et de ne pas savoir de quoi sera fait le mois prochain!! Notre gros problème c'est que les belges et les suisses ne veulent pas nousd en débarrasser, alors il faut faire avec, on ne peut pas les supprimer comme un vulgaire parasite!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:15 :
Ben une chose de plus qui nous pousse dans le ravin, y a t il un pilote dans l avion ? champion pour defaire ce qu'a fait sarko pour l'instant a part des conneries je ne les ai pas vu faire autre chose.
Réponse de le 14/12/2012 à 13:07 :
Oui, il y a un pilote, mais il n'a pas vu que son siège est tourné vers l'arrière de l'avion!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:14 :
c'est aussi un complément d'activité et c'est une des raisons pour laquelle les revenus ne sont pas forcément élevés. supprimer l'autoentreprise c'est le retour au travail au black et au RSA pour beaucoup. et puis concurrence pour les artisans et les commerçants, juste un exemple: combien coûte le remplacement d'un joint de robinet à 50 cents d'achat?
Réponse de le 14/12/2012 à 12:28 :
il n'y a pratiquement plus de plombier qui se déplace pour un joint de robinet, sauf les entreprises "dites" de dépannages, qui confinent pour une bonne part plus à l'arnaque qu'autre chose......

on peut donc considérer que celui qui fait ses "petites" réparations ne prend pas la place en temps que tel d'un artisan.....

mais le problème sont les charges qui pèsent sur les entreprises, et qui ne pèsent pas sur l'auto entrepreneur.... ne serait ce que la TVA et l'Impôt sur les sociétés et les revenus...

c'est quand même un vrai décalage.....
Réponse de le 14/12/2012 à 13:11 :
Facile : 1 joint à 50 + 1h MO à 50 cela fait 100 sauf si déclaré, ca fait 200 hors taxes bien sûr
Ah? J'ai mélangé les cents et les euros, non, c'est pareil de toute façon!!
a écrit le 14/12/2012 à 12:10 :
On se pose pas les questions si les artisans sont entrain de crever. Pour favoriser une partie de chomeurs de salariés de tout poil et ne pas les comptabilisés au pole emploi on a crée l autoentrepreneur une concurence déloyale sans qualification sans décennale et un travail au noir sans scrupule: au fait en n entend plus parler des controles contre le travail clandestin.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:20 :
sans décennale et RC tu veux ce que je donne par mois, et de plus pour travailler c'est obligatoire. de plus des artisans électriciens et plombiers et autre chose y en a plein, je ne pense pas qu'ils soient à jour niveau diplôme et RC
Réponse de le 14/12/2012 à 12:23 :
faux 1- les auto entrepreneur ont obligation à avoir une RC + une décennale d'ailleurs les assureurs leur applique les mêmes tarifs qu'aux artisans et refusent de vendre une RC sans décennale. Vous êtes mal renseigné!!! Si vous connaissez un auto entrepreneur sans décennale moi je connais des artisans maçons qui font conduire les manitou à tous leurs ouvriers sans CACES!!!!!!! 2 - il faut justifier de 5 ans d'expérience au minimum dans la maçonnerie 3- pour le travail au noir, les champions toutes catégories sont les artisans!!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:34 :
Donc si je comprends bien vous vous plaignez que l?État taxe trop l'artisan, et vous accusez les auto-entrepreneurs, arrêter de chercher des ennemis, la politique a détruit l'Artisanat, et vous êtes TOUS responsable d'avoir crues ces politiques aux belles paroles qu'ils soient de droite ou de gauche.
a écrit le 14/12/2012 à 12:07 :
1- l'auto entrepreneuriat a été fait pour les compléments de revenus!!!!
2- la non concurrence avec les artisans a été démontrée par le fait meme que l'auto entrepreneur dégage des revenus inférieurs ou égaux au smic
Mais non il semblerait que élus et fédérations soient sourdes à moins que ce ne soit définitivement de la pure mauvaise foi!!!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:14 :
alors, là, + 1000
Réponse de le 14/12/2012 à 15:23 :
Tout cela est une man?uvre politique de la gauche pour détourner l'attention des artisans. Leur problème de fond, c'est qu'ils ont trop de charges et leur ennemi est donc la dépense publique excessive. Le reste ce ne sont que des conneries politiciennes.
a écrit le 14/12/2012 à 12:03 :
Le statut de l'automisère doit être purement et simplement abolit sans attendre, c'est le statut de l'automisère ... et c'est surtout le statut qui légalise et facilite le travail au noir ...
Réponse de le 14/12/2012 à 12:13 :
faux tous ceux qui faisaient du black avant, retourneront au tout au black si on saborde le statut!!!!! Et puis lorsqu'on démarre une activité il est normal d'être aidé!!!!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:15 :
+1
Réponse de le 14/12/2012 à 12:22 :
Bonjour, Vous donnez une opinion sans connaître le statut d'auto-entrepreneur. Ce statut évite au contraire le travail au noir et permet de légaliser des petits "boulots" souvent complémentaires. Le grief de certains artisans sont stupides et ceux-ci devraient ?uvrer afin que leurs charges ne soient pas dues avant même la réalisation de leur CA. Ce ministre, hélas comme vous, n'a aucune connaissance du monde du commerce et de l'artisanat.
a écrit le 14/12/2012 à 12:02 :
Procéder à; la diminution des "avantages" du statut auto-entrepreneur,avantages s'il y a lieu,voir supprimer ce statut c'est tout simplement retrouver ces personnes sur le marché du travail,d'où RSA etc etc..... et si les entrepreneurs (artisans et ou autres) se plaignent de la
concurrence,tant pis pour eux,la concurrence c'est qui fait et fera une certaine forme de compétitivité et d'inventivité.
a écrit le 14/12/2012 à 12:01 :
"900.000 même si moins de la moitié d?entre-elles vivent aujourd?hui de leur activité d?auto-entrepreneur" : Quand on voit la situation de l'emploi en France, c'est vrai que "seulement" 450.000 personnes qui arrivent à en vivre c'est ridicule! Aller au chomedu comme tout le monde bandes de travailleurs!
a écrit le 14/12/2012 à 12:00 :
La seule chose de Sarkozy qui fonctionnait.....!
Le statut fiscal est le même que celui du forfait, pas d avantage supplémentaire.
Pas de TVa apparente sur les factures, mais vous ne récupérez pas la TVA sur les fournitures et services, qui les premières années est souvent très importante.Les Artisans sont de mauvaise foi.
Ce n'est pas grave , les auto entrepreneurs retourneront au chômage, cela augmentera les chiffres de 900.000 ...!!!
a écrit le 14/12/2012 à 11:57 :
Les artisans et chefs de petites entreprises se trompent, les auto-entrepreneurs ne sont que très rarement sur les mêmes marchés. Les clients ont des profils différents. Toutefois, la coutume veut qu'en France il faut "chialer plus pour gagner plus"... En ce qui me concerne, ce statu m'a permis de "travailler plus pour gagner" de quoi survivre et c'est déjà pas mal. Le supprimer reviendrait sans doute à me renvoyer au RSA.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:15 :
Exact . Dans la maçonnerie l'autoentrepreneur fait le petit chantier (pénible) que les autres ne veulent pas faire!!!!
a écrit le 14/12/2012 à 11:56 :
Personne d'intelligent ne pourrait regretter la fin de ce statut de sous-prolétaire. Seule la droite réactionnaire est outrée.
Réponse de le 14/12/2012 à 12:09 :
c'est quoi votre métier, fonctionnaire??
Réponse de le 14/12/2012 à 12:10 :
désolée je trouve se système trés bien!!!! mais je dois forcément être idiote et de droite!!!!
Réponse de le 14/12/2012 à 12:24 :
Travailler plus pour gagné plus vous y avez crue, hélas la réalité est tout autre oui travailler plus pour gagné moins est d actualité vous trouvé pas...............................
Réponse de le 14/12/2012 à 13:34 :
Et sous Martine AUBRY, c'était travailler 35 h payées 39 alors venez pas nous donner des conseils!!
a écrit le 14/12/2012 à 11:56 :
CONCURRENCE DELOYALE abat le systéme
Réponse de le 14/12/2012 à 12:13 :
parles de ce que tu connais.j'ai été les deux(auto entrepreneur et artisan),et ceux qui veulent tricher dans les deux statuts ne genent pas,il n'y a jamais eu de concurrence déloyale.l'avantage d'etre autoentrepreneur c'est de savoir exactement combien tu payes de charges a l'avance..le calcul pour les artisans commerçants est invérifiable,incompréhensible et probablement peu sincère
Réponse de le 14/12/2012 à 13:32 :
Normal l'état intègre dans ses calculs qu'un artisan/commerçant fait en moyenne 30 à 40 % de black donc dans ce système, rien n'est sincère. Mais c'est la faute aux auto-entrepreneurs!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :