Les auto-entrepreneurs continuent de doper les créations d'entreprises

 |   |  327  mots
Copyright Reuters
Selon l'Insee, les créations d'entreprises, hors auto-entreprises, ont progressé de 1% en octobre par rapport au mois précédent. Elles bondissent de 10,6% si on tient compte compte des créations d'auto-entreprises.

Malgré la crise ou à cause de la crise puisque 60% des créations d'entreprises sont le fait de demandeurs d'emplois, les Français n?hésitent pas à se lancer dans l'entrepreneuriat. Selon les derniers chiffres de l?Insee publiés mercredi, les créations d?entreprises ont progressé de 1% au mois de septembre par rapport au mois précédent. Et ce, en données corrigées des variations saisonnières, mais en mettant de côté les demandes concernant les auto-entreprises. Si l?on ajoute cette composante, la hausse passe à 10,6%.

Pour expliquer cette différenciation, l?Insee précise qu?on ignore encore le profil saisonnier des auto-entrepreneurs, dont le statut a vu le jour début 2009. Cela pose évidemment problème lorsqu?on veut comparer des chiffres d?un mois sur l?autre. Cela a d?autant plus d?importance, puisque sur les 51.191 entreprises créées au mois d?octobre, pas moins de 20.080 l?ont été sous le statut d?auto-entrepreneurs.

Le dynamisme de l'auto-entreprise est-il durable ?

Dans la même veine, l?Insee note que plus de 265.000 demandes sous ce régime spécifique ont été enregistrées sur les dix premiers mois de l?année, représentant un peu plus de la moitié des créations. Reste que de manière générale, la création d?entreprises ne faiblit pas. Elle s?affiche ainsi en petite hausse de 1,7% sur les douze derniers mois par rapport à la même période il y a un an.

Reste à savoir si ce dynamisme se prolongera à l'avenir. Si le gouvernement l?Etat a annoncé lundi que les plus de 800.000 auto-entrepreneurs recensés seront à nouveau exonérés de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) cette année. La fiscalité de ce régime social pourrait toutefois être modifiée début 2013. Modifiée? Relevée, sans aucun doute, rigueur oblige.

>> Lire aussi : Les auto-entrepreneurs restent dans la ligne de mire du gouvernement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2012 à 12:27 :
la plupart des auto entrepreneurs sont des personnes qui lassé de ne pas trouvé de CDI se mettent a leur compte. il n y a rien de dopé du tout. juste le marché de l emploi qui est catastrophique
a écrit le 14/11/2012 à 12:12 :
ça va pas durer longtemps si la gauche continue à vouloir flinguer ce statut et on aura encore plus de chômeurs .Comme le disait Audiard : Les c.. ça osent tout, c'est comme ça qu'on les reconnaît !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :