La France compte 2,5 millions de personnes illettrées

C'est l'un des enseignements majeurs d'une étude de l'Insee publiée ce mardi. Au total, 7% de personnes vivants en France ont des difficultés graves ou fortes à l'écrit. En 2004, ce taux était légèrement plus élevé (9%).
Copyright Reuters

Voici un dossier de plus qui vient d'atterrir sur le bureau déjà bien encombré de Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale. Outre la réforme des rythmes scolaires et le contenu pédagogique, celui-ci devrait également s'attacher à lutter contre l'illettrisme qui touche 2,5 millions de personnes en France. "Par définition, le terme « illettrisme » ne s?applique qu?aux personnes ayant été scolarisées en France". précise l'Institut.

Selon l'enquête Information et vie quotidienne (IVQ) conduite en 2011 par l'Insee et dévoilée ce mardi, 7% de personnes âgées de 18 à 65 ans ont des difficultés graves ou fortes à l'écrit. Seule consolation, ce taux a légèrement reculé depuis 2004. Il s'élevait alors à 9% comme le rappelle l'agence nationale de luttre contre l'illettrisme (ANLI).

Cette enquête porte sur la maîtrise de trois compétences fondamentales : déchiffrer -lecture de mots-, écrire -production de mots écrits- et comprendre ce qui est lu. Ces trois compétences sont évaluées à partir d'exercices reprenant des situations de la vie quotidienne qui révèlent les types de difficultés rencontrées et leur ampleur variable.

Une personne sur six a des difficultés

Ainsi, parmi les adultes de 18 à 65 ans, seulement 5% éprouvent des difficultés en lecture de mots, mais ils sont 11% à batailler en production de mots et 15% en compréhension. «Au total, une personne sur six résidant en France métropolitaine éprouve des difficultés au moins partielles, dans un des trois domaines fondamentaux de l'écrit», détaille l'enquête qui constate également une tendance au cumul des mauvaises performances.

Ainsi, près d'une personne sur deux en difficulté à l'écrit l'est également en compréhension orale ou en calcul. «Ce cumul n'est pas pour autant systématique : 21% des personnes en difficulté à l'écrit, par exemple, réalisent d'excellentes performances en compréhension orale», tempère l'Insee.

Les femmes préfèrent les lettres

Autre enseignement : excepté pour la compréhension orale, l'écart entre hommes et femmes est marqué. Ainsi, près de 20% des femmes ont des résultats médiocres en calcul contre 14% des hommes; seulement 24% d'entre elles ont d'excellents résultats dans ce domaine (au moins 80% de réussite) contre 35% chez les hommes. «L'avantage masculin dans les disciplines mathématiques apparaissait déjà dans l'enquête de 2004 et dans des enquêtes centrées sur les jeunes comme l'enquête internationale auprès des élèves de 15 ans», rappelle l'Institut.

Cet avantage s'inverse à l'écrit: la proportion d'hommes qui éprouvent des difficultés est plus forte que celle des femmes (17% et 15%) et ce, dans les trois domaines de l'écrit. De plus, lorsqu'ils ont des difficultés, celles-ci sont plus souvent graves ou fortes. L'écart est surtout important en production de mots : 51% des hommes en difficulté à l'écrit manifestent des difficultés graves ou fortes dans ce domaine contre seulement 41% des femmes.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 19/12/2012 à 18:20
Signaler
@ taranis : vous savez quoi, vous êtes une personne géniale qui sais me reprendre quand je fais des erreurs et moi quand vous en faites, bon j'avoue que moi étant homme j'ai beaucoup de mal à me défaire de mon éducation car je suis d'origine polonais...

à écrit le 19/12/2012 à 14:53
Signaler
@ taranis : pourquoi citez mon nom vraiment nous sommes de vrais rivales, ce n'est pas la peine de le dire à tout le monde, c'est hors sujet je ne vous aie pas citer je pense pas, mettez-moi en cause pour un commentaire qui vous contrarie, je n'ai fa...

le 19/12/2012 à 16:31
Signaler
Je vous réponds sur l éducation parentale que vous semblez mettre en valeur, mille excuses si je vous ai mal compris, Je conteste l essentialité de cet apport si il repose sur la transmission de traditions obsolètes issues d un manque d ouverture ...

à écrit le 19/12/2012 à 9:21
Signaler
Ne nos égarons pas encore sur les immigrés sans formation avec ou sans papiers. Par définition, le terme « illettrisme » ne s applique qu aux personnes ayant été scolarisées en France. - Le niveau de compétence des adultes est fortement lié au pays ...

à écrit le 18/12/2012 à 22:29
Signaler
@ Orthographe : n'est pas illettré qui veut, pourquoi selon vous l'étranger ou immigré comme vous voulez s'adapte mieux à la langue française, mais à l'étranger on peut dire que le français moyen à énormément de mal à parler, écrire, lire, la langue ...

à écrit le 18/12/2012 à 12:45
Signaler
...et donc 59 millions de personnes lettrées..

à écrit le 18/12/2012 à 12:41
Signaler
Vivant en France...terre d accueil etc etc

à écrit le 18/12/2012 à 12:38
Signaler
Avec le temps chacun peut vérifier que le fameux "modèle français" d' enseignement avec ses millions de professeurs est en fait plus médiocre que des systèmes existants dans d' autre pays, comme la Finlande par exemple. Il en est de même d' ailleurs ...

à écrit le 18/12/2012 à 12:22
Signaler
au delà des 5 semaines légales de congés payés, les profs devraient donner des cours pendant le reste des vacances scolaires ... ça règlerait une bonne part du problème !!!

à écrit le 18/12/2012 à 12:20
Signaler
Elle est belle la chance pour la France !

à écrit le 18/12/2012 à 12:04
Signaler
Mais que fait l'éducation nationale? Qui sont les personnes concernées par ce chiffre ? Encore une information fumeuse et inutile!

à écrit le 18/12/2012 à 11:47
Signaler
Ou comment se faire mal. franchement c'est a se demander si les nouvelles ne sont pas celles qui font vendre. Le taux d'illetrisme a recule de 2% depuis 2004 passant de 9 a 7% et c'est une catastrophe...

à écrit le 18/12/2012 à 11:35
Signaler
pas grave Vincent Peillon fournit des tablettes numériques

le 18/12/2012 à 12:26
Signaler
Oui, et c'est stupide j'ai vu le reportage je me suis vraiment demande a quoi cela pourrait bien servir.

à écrit le 18/12/2012 à 11:12
Signaler
7% de personnes vivants en France : les etrangers sont donc compris dans ce chiffre? Si oui finalement cela ne me semble pas beaucoup.

le 18/12/2012 à 12:49
Signaler
l'on ne compte pas les étrangers(extra-européens) à qui on a donné la nationalité française.

à écrit le 18/12/2012 à 11:09
Signaler
L'Algérie étant entrée au capital de la France, faut pas s'étonner...

le 18/12/2012 à 11:41
Signaler
autant dire que vous êtes un produit chinois maintenant.

le 18/12/2012 à 11:42
Signaler
un conseil : trouvez votre zone de confort et essayez d'en sortir, le monde évolue.

à écrit le 18/12/2012 à 11:05
Signaler
Il faudrait connaitre les populations qui ont participé à cette étude ? si vous prenez des familles fraichement immigrées cela peut se comprendre mais dans deux ou trois ans elles n'en seront peut etre plus au meme stade .Par contre si les difficulté...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.