Bientôt une taxe d'habitation progressive en fonction du revenu ?

 |   |  395  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une taxe d'habitation plus élevée pour les personnes les plus aisées? Le gouvernement y songe, comme le répète le Parisien ce samedi.

 La taxe d?habitation bientôt plus lourde pour les plus les plus aisés? Dans le cadre de la réforme de la décentralisation, le gouvernement réfléchirait à une refonte du système d'imposition local. Une information qui était passée plutôt inaperçue au moment de l'annonce de l'avant-projet de loi et que La Tribune avait relevée en décembre. Or, l'idée fait son chemin, comme l'indique Le Parisien ce samedi. Un document de travail obtenu par le quotidien évoque ?l?introduction du revenu dans l?assiette de la taxe d?habitation?. En clair, la taxe d?habitation deviendrait progressive en fonction du revenu. 

Il s'agirait également de revoir les valeurs locatives, théoriques, qui servent de calcul aux impôts locaux. Celles-ci, définies en 1970 ne correspondent plus tout à fait à la réalité actuelle, puisqu'elles majorent par exemple la valeur d'un logement lorsqu'il dispose d'une salle de bain, élément qui n'est plus considéré aujourd'hui comme relevant d'un "confort" supplémentaire. 

Exonérations pour les plus modestes

Jusqu?à présent, le taux de cette taxe est fixé par les collectivités locales. Le revenu de l?occupant n?entre en jeu que dans la mesure où les plus modestes peuvent bénéficier d?une exonération ou d?un dégrèvement. Dans un soucis de justice fiscale, la nouvelle loi introduirait  la prise en compte du revenu de l?habitant dans la taxe d?habitation. Cela permettrait d?éviter que les personnes ayant hérité d?une maison par exemple ne paient une taxe trop lourde par rapport à leurs ressources ou soient contraints de la revendre. 

Pas avant 2014? 

Une éventuelle réforme des impôts locaux interviendrait dans le cadre de celle sur la décentralisation. A ce sujet, les débats sont prévus pour le printemps. "Nous faisons face à une situation illisible, complexe, et souvent injuste?, a commenté Christian Eckert, rapporteur du budget à l?Assemblée, aurpès du Parisien. Toutefois, un passage à la taxe d'habitation progressive, s'il a bien lieu, ne serait pas pour tout de suite. Le député socialiste a estimé que la répartition de la charge de l'impôt devait être revue "de manière progressive" et un autre ministre, dont le nom n'a pas été dévoilé, a indiqué que cela ne se ferait pas avant 2014. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2014 à 11:12 :
il me serait agréable de savoir, si les personnes handicapées entre 65% et plus de 80% comme moi devrons toujours payer la taxe d habitation avec de faibles revenus.
Merci
a écrit le 22/01/2014 à 18:17 :
Bonsoir
Je voudrai un renseignement ai je droit a une aide sociale ou autre voila j'explique mon cas comme dit je voudrai savoir vers qui me retourner qui pourra me donner une réponse à mon problème voilà j'ai la aah je touchai 374€ mais ca va d'après les revenus de ma femme voila le calcul du nouveau droit je n'ai plus que 31€ c'est bien et beau mais qui va me payer ma mutuelle qui va payer mon assurance voiture qui va me payer l'essence heureusement que je ne fume pas et boit pas qui va me payer le gaz et electricite si ma femme paye le reste il n'y a qu'une solutions c'est de tout abandonner et de vendre ma voiture mais si je fais ca il y aura un autre probleme qui va m'accompagner chez le medecin etc.... ma femme ne pourra pas elle travaille et je n'ai pas le droit d'aller seul vu ma santé est ce que quelqu'un pourra me donner un renseignements si oui ou non j'ai droit a une aide merci de m'aider et de trouver une solutions comme dit ce n'est pas une critique ou quoique se soit mais je demande renseignement
a écrit le 16/01/2013 à 19:36 :
Encore des augmentations d'impôts !
Et pour ceux qui habitent Paris, demandez donc à votre syndic ou à votre propriétaire le montant de la TAXE DE BALAYAGE : entre 2011 et 2012 elle a augmenté de 20% à 250% (deux cent cinquante%) selon les rues. Mais celle là, personne n'en parle ! Et pour les propriétaires, pour mémoire, regardez l'évolution de la taxe foncière à Paris...
a écrit le 15/01/2013 à 13:51 :
Il ne faudrait pas en profiter pour combler le manque du à la disparition de la TP.
Cela dit, si cet impot doit être proportionnel aux revenus, comme l'IRPP, autant augmenter le taux de ce dernier ça simplifiera la collecte et ça fera faire des économies .... ah bon on ne peut pas ????
a écrit le 14/01/2013 à 12:16 :
Bravo de toucher à ces taxes !
Il faudrait surtout :
-Basculer le gros de la TH vers la TF de façon à piocher dans la poche des rentiers (c'est neutre pour le logement principal)
-Remettre à jour la valorisation de ces taxes de façon décennale
Réponse de le 14/01/2013 à 17:52 :
entièrement d'accord si on exempte les retraités!Dans mon cas j'ai trois appartements que je loue pour compléter ma petite retraite de 2000 euros,qui sera bien insuffisante lorsque j'atteindra les 55-60 ans avec tous ces problèmes de santé!
Réponse de le 15/01/2013 à 16:20 :
Voila bien une reflexion idiote... quelqu'un connait il le rendement de l'immobilier à l'heure actuelle après avoir enlever les impots et les charges de copropriété? on est à moins de 5% en moyenne par an... et cela diminue encore et encore!!!!. Taxer d'avantage c'est décourager les propriétaires bailleurs qui finiront par vouloir vendre...s' il ya mouvement massif de vente cela veut dire grosse chute des prix et le patrimoine du français qui repose essentiellement sur sa maison principale fondra comme neige au soleil.... Bravo les socialistes!
une question; qu'est ce qu'est le plus rentable pour l'état? un parc locatif rentable et donc des rentrées d'impots importantes ou bien une chute des revenus et des valeurs immobilières ce qui engendrera moins de rentrée d'impots (IR locatif ISF etc....)
Réponse de le 07/09/2013 à 16:00 :
2000 euros une petite retraite ???
Réponse de le 07/09/2013 à 16:13 :
mon mari n'en gagne que 1000 en grosse partie pour payer ta retraite !
a écrit le 14/01/2013 à 11:32 :
Bref on taxe ceux qui travaillent et gagnent leur vie pas ceux qui profitent de grands appartements hérités/gagnés au loto...
Société de rentiers !
Par contre il faut recalculer cet impot totalement loufoque qui est basé sur des chiffres de 1970 pas bien mis à jour afin que l'impôt soit bien proportionnel à la valeur locative actuelle du marché.
Il faut arrêter de tout indéxé sur les salaires, qui ne travaille pas n'a pas à habiter dans un appartement luxueux.
Réponse de le 12/05/2013 à 12:02 :
Et celui dont les parents se sont tués à la tâche pour acheter un appart qu'il pourront léguer, mais qui n'a pas le même salaire que ses parents lui ce n'est pas un rentier... C'est quoi cette haine de la propriété?
Quelle jalousie dans ce monde c'est pas croyable!
Vous serez bien content de laisser quelque chose à vos enfants non?
a écrit le 14/01/2013 à 10:40 :
Les taxes foncières et d'habitation subissent des augmentations bien supérieures à l'inflation depuis plus de 30 ans, les communes étant incapables de diminuer leurs dépenses (5% à 50% dans les pires cas). Ces impôts sont totalement injustes car ils ne reposent pas sur un revenu réel certes, mais il faudrait imposer aux communes des augmentations au pire égales à l'inflation.
Réponse de le 15/01/2013 à 11:01 :
Tout à fait d'accord, l'état ou les collectivités locales augmentent les impôts (puisque nous sommes captifs...) mais ne cherchent surtout pas à diminuer les dépenses (avec les gaspillages de deniers public qui vont avec...) c'est pour cela que nous avons un taux de prélèvement obligatoire "sensationnel"... Ce système permet à certaines collectivités "mégalomanes" d'embaucher a tour de bras, de faire des investissements démesurés avec des frais de fonctionnement énormes pendant des années, aux frais du contribuable..ça fait travailler du monde... mais ça appauvrit tout le monde surtout les plus vulnérables financièrement...
a écrit le 14/01/2013 à 10:18 :
Et bientôt on va taxer la connerie des politiques et indexer leur salaires sur les échecs depuis 20 ans, une bonne taxe rétroactive. C'est consternant. On veut du boulot, de la ré-industrialisation, saigner encore le peu d'Actifs est une fuite en avant.
Réponse de le 14/01/2013 à 13:27 :
A savoir que les politiques ne touchent pas de salaires mes des indemnitées, donc non imposables !!!
Réponse de le 14/01/2013 à 16:18 :
tu as bien raison tous ces politiques donneur de leçons feraient mieux de taxer les politiques qui sont politiciens de pere en fils et de mere en fille . ça va finir dans la rue avec des flingues . a marseille ils savent ou il y a des kalashnikov ...on va leur en demander bizzz a tous
a écrit le 14/01/2013 à 10:17 :
Après l'impot sur le revenu, la CSG, la TVA, la taxe d'habitation et puis la taxe foncière etc. Ces socialistes ne sont bons qu'à augmenter les impots mais sont incapables d'économiser.Piètres gestionnaires qui ne connaissent que la facilité.
a écrit le 14/01/2013 à 10:01 :
Le comble de la bétise du gouvernement c'est que quelqu'un qui est assujetti à l'ISF s'il n'est pas imposable à l'IR et qu'il a plus de 75 ans ne paie pas de taxe d'habitation.
Réponse de le 14/01/2013 à 10:32 :
les + de 75 ans ne paie pas la taxe d'habitation si leur revenu imposable est inférieur à 10.000 euros. Certains ont un revenu imposable superieur et ne pais pas d'impôt IR gràce à cartaines déductions (maison de retraite par exemple). Il paie donc la taxe foncière et habitation s'ils ont gardé leur ancienne habitation.
a écrit le 14/01/2013 à 9:58 :
Il ne faut pas réussir ni gagner d'argent ni épargner en France, ce gouvernement ne veut que des pauvres.
a écrit le 14/01/2013 à 8:47 :
Si on taxe les riches, ne devraient ils pas avoir alors plus de poids politique? Plus tu payes, plus t'as le droit de voter (et plus tu decides). Au lieu de niveler par le bas... ainsi on inciterait certains a bosser davantage et a s'emanciper...Nos soit disantes democracies devraient peut etre considerer le vote pondere... Ainsi plus tu contribues a la societe, plus tu es ecoute... Par exemple, plus tu crees d'emplois (et les maintiens) plus tes droits de vote augmentent. Par contre si tu es politicien verreux...plus tu ments, moins t'as le droit de voter. Une sorte de systeme bonus/malus democratique et civique. Un etudiant n'aurait qu'un demi vote. Par contre toute personne qui travaillent (et paye pour les autres) aurait un vote de plus. Certaines professions, telles que docteurs, chirurgiens, philantropistes se veraient octroyer un vote de plus par personne. Par contre les collecteurs d'impots, eux, seraient limites a un vote par personne, par soucis d'objectivite! :) Le reve quoi!
a écrit le 14/01/2013 à 8:44 :
le délire total de s'attaquer à la propriété.la volonté affichée d'en faire baver aux français.Jamais les français ne se sont révoltés aussi vite derrière une élection présidentielle.jamais la côte d'un président n'a été aussi basse 7 mois après son élection. la raison n'est pas du tout la crise, le fric etc; la raison de la fronde qui monte est que Moi-je(toi-tu ou lui-il) veut nous imposer SA société à lui ,ses règles à lui , ses projets à lui ,ses chimères à lui. Ce n'est pas du tout ce pourquoi il a été élu. pas du tout.Le mouvement est enclenché, la rue va bouger s'il ne fait pas marche arrière -toute dans ses attaques sociétales.Il est de plus otage des pressions ,des lobbies et de certains groupes dont il s'est servi pour être élu.Il s'est laissé enfermer dans ses promesses et est pris à son PROPRE piège. Mais les français n'ont pas à payer ses erreurs d'aiguillages , ses erreurs de casting ni ses obsessions.Quand on conduit un peuple, on sait par avance que l'on doit faire des compromis , et des reculades.Les avancées sont ,seront et auront été toujours moindres, en toute normalité.On sait aussi que l'on doit faire abstraction de sa petite personne et de son orgueil devant la volonté du peuple souverain. Empiler des diplômes n'a jamais permis de bien connaître le peuple de France. le peuple de France ne veut pas qu'on s'attaque à sa propriété.tous les conseillers en communication de la terre ne lui apporteront rien. Comprendre et mieux connaître le peuple est la seule voie possible.Mais cela ne s'apprend pas dans les livres.
Réponse de le 14/01/2013 à 10:33 :
Par contre, les oeuvres d'art, on y touche pas, bien sûr, les socialo- marxistes en sont les premiers détenteurs!!!
a écrit le 14/01/2013 à 7:25 :
c est du delire, comment peut on continuer à fragiliser les menages et le dernier bastion qui leur reste leur habitation. ca commence à faire beaucoup , eco, finance socio heu... tout cela risque de mal finir
a écrit le 13/01/2013 à 23:13 :
Cette année va commencer la refonte des bases locatives des locaux qui servent pour le calcul de la contribution foncière des entreprises et je pense que la facture de cette CFE va s'alourdir vu les besoins financier toujours plus élevés des collectivités locales. Le coût du travail va donc augmenter...
Après ce petit entrainement ils vont s'attaquer aux particulier et là aussi cela risque fort d'augmenter les impôts locaux. Le pouvoir d'achat des ménages va donc diminuer...
Cherchez l'erreur!
a écrit le 13/01/2013 à 22:04 :
Il faudrait surtout augmenter la taxe foncière, pour dégonfler la bulle immobilière. Et augmenter fortement la taxe sur les logements vacants; pour diminuer leur nombre et pousser les propriétaires à louer, afin d'éviter cette absurdité qui est que tant de logements soient vides et ne servent à rien.
Réponse de le 14/01/2013 à 5:44 :
Oui, bien sûr. Un peu comme créer une taxe sur la baguette pour faire baisser son prix... Hahahahahahahhahaha!
Réponse de le 14/01/2013 à 6:55 :
@conseil : un locataire qui demande plus de taxes sur les loyers ca me fera toujours rire. Il est vrai que mme Duflot est aussi la première a penser qu en taxant encore plus les pv les prix vont baisser . Devinette : j ai acheté un studio il y a 10 ans et les prix ont doublés .Combien de studio(s) puix je acheter si je le revends? Une fois repondue a la question vous aurez compris le blocage de l immobilier.
Réponse de le 14/01/2013 à 7:56 :
@proprio :superbe démonstration. on ne pouvait dire mieux en aussi peu de mots.félicitations. Comme quoi, la simplicité et la clarté sont les meilleurs vecteurs de la communication et les outils indispensables pour faire ressortir les évidences
a écrit le 13/01/2013 à 20:21 :
Pourquoi ne pas taxer les gros ou alors les maigres, la quantité d'air respiré, la connerie de nos parlementaires, et vouspouvez y ajouter tout ce qui vous passe par la tete, c'est comme cela que l'on devient un politique Normal
a écrit le 13/01/2013 à 18:08 :
Bien comprendre que les 55 % des français qui ne paient pas d'impôts sur le revenu ne paient pas de taxe d'habitation (ou très très peu) Donc pour les autres c'est le maximum !
Réponse de le 13/01/2013 à 22:05 :
Ils paient la TVA sur toutes leurs dépenses donc sur environ 100% de leurs revenus. Les français les plus riches paient moins d'impôt car très peu de TVA, beaucoup de niches fiscales, de paradis fiscaux...
Réponse de le 14/01/2013 à 6:09 :
Zut, je croyais que le taux de la TVA était le même pour les riches ou les pauvres. Pour ce qui est des paradis fiscaux, je ne suis pas sûr que les 45 % des français qui paient des impôts sur le revenu disposent tous d'un compte dans les paradis fiscaux mais si vous le dites.... Il y a paradis fiscaux parce qu'il y a enfers fiscaux. Combien de clochards dans les paradis fiscaux à votre avis ? Et combien de chômeurs ? La Suisse n'est pas un paradis fiscal mais un pays bien géré avec 3% de chômage. Ca dérange beaucoup de gens. Comme la réussite en France. Inadmissible. La jalousie est un vilain défaut ou bien ?
a écrit le 13/01/2013 à 17:31 :
En Europe, on a déjà la taxe d'habitation la plus élevée et les impôts fonciers les plus élevés, que va-t-il rester dans la poche de ceux qui paient leurs impôts. On va bientôt aller à la banque demander des possibilités de paiement. Quelle honte de voir tous ces incapables nous faire les poches pendant qu'ils ne font rien. Haro sur tous ces députés qui confisquent notre démocratie à leurs profits!
Réponse de le 13/01/2013 à 20:27 :
Et si on arrêtait tous de bosser du jour au lendemain ?
a écrit le 13/01/2013 à 17:21 :
C'est cela allons-y joyeusement dans le racket fiscal et la démagogie, A quand le steak,la tranche de jambon, ou les pommes de terre en fonction des revenus ? le papier toilette aussi pendant qu'on y est. Ces socialistes sont dans le délire le plus dangereux, celui de vouloir changer le monde avec des richesses qui ne leur appartiennent pas. En général cela finit très mal. Rappelons tout de même q'avant il y a des Institutions pour faire respecter les principes constitutionnels, notamment celui de l'égalité devant l'impôt. On appelle cela des garde-fous.
a écrit le 13/01/2013 à 17:18 :
C'est déjà le cas, car la répartition est de plus en plus inégale, comme beaucoup d'autres contribuables habitant dans un des arrondissements de Marseille où une part importante des habitants ne sont pas imposables, nos taxes d'habitation sont bien plus importantes qu'une commune plus riche, et moins endettée, avec plus de contribuables. Ainsi on voit des taxes d'habitation de l'ordre de 2000 euros pour des T3, 800 euros pour des T1. Ainsi la taxe se reparti sur moins de personnes.
a écrit le 13/01/2013 à 16:13 :
mon voisin agriculteur à l'ISF est exonéré de taxe d'habitation, ses revenus sont trop faibles. Cette taxe est déjà progressive.
Réponse de le 14/01/2013 à 9:40 :
C'est bien toute la limite de l'assiette "revenu" : pourquoi un contribuable assujeti à l'ISF devrait payer moins qu'un salarié de la classe moyenne qui n'arrivera jamais à disposer d'un patrimoine lui permettant d'atteindre le seuil ISF ? La seule assiette "revenu" est absurde car certains ne débrouilleront pour minimiser leurs "revenus", sans rapport avec leur train de vie ou le lieu dans lequel ils habitent !
a écrit le 13/01/2013 à 15:51 :
Le loyer ? c?est l?arbre qui cache la forêt?

Pourquoi vous devez alléger vos charges locatives, c?est la clé de votre indépendance financière.

Comme beaucoup vous pensez que l?accession à la propriété de votre résidence principale (au lieu de la location) est la clé pour devenir indépendant financièrement.

Propriétaires ou locataires il faudra toujours compter avec vos charges fixes...

http://budgetsanssepriver.com/blog/charges-locataires-independance-financiere/
a écrit le 13/01/2013 à 15:14 :
les socialos n'aime pas les gens soit disant riche; la seul regle egalitaire est la taxation par
rapport a la valeur locative du bien!! ils ne changeront rien avant les elections municipal pour cause de se faire ejecter idem ^pour la reforme du rithme scolaire pour cause d augmentation
des impots loco. falais pas votez a gauche en france on roule a droite!!!!!
a écrit le 13/01/2013 à 14:39 :
Comment on fait pour avoir une nationalite Belge
Réponse de le 13/01/2013 à 15:34 :
On devient russe d'abord...
Réponse de le 13/01/2013 à 22:06 :
Le nombre de Belges devenant Français est supérieur au nombre de Français devenant belges...
Réponse de le 14/01/2013 à 0:39 :
La vraie question serait plutôt , pour qu'elle raison les belges deviendraient il français ? Quelle catégorie sociale de belges demande la nationalité française ??? Est ce par amour de notre patrie ou de nos aides ??? Comme le fait actuellement le Maghreb ?? Oups !!!
a écrit le 13/01/2013 à 14:07 :
La meilleur solution serait de baser la taxe FONCIERE sur la valeur du bien, afin de faire cesser la spéculation immobilière. Ceux qui n'utilisent pas un bien seraient forcés de le revendre ou au moins le mettre en location avec un impôt foncier élevé. Cela serait bien plus efficace que ces réquisition d'appart qui nous font passer pour des bolchos et sont totalement inefficaces.


"Cela permettrait d?éviter que les personnes ayant hérité d?une maison par exemple ne paient une taxe trop lourde par rapport à leurs ressources ou soient contraints de la revendre."


Exactement ce qu'il ne faut pas faire. Le PS ou comment passer pour un bolchevique (merci les 75%) tout en ménageant les rentiers, les héritiers... et les cas sociaux. Comme d'habitude, travailleurs et créateurs d'entreprise paieront plein pot.


Cerise sur le gâteau, cette taxe va aux collectivités locales ; croisons les doigts pour que cette manne soit utilisée pour réduire la dette ou au moins rendre des services publics utiles... mais j'ai des doutes.

Je précise que j'ai voté PS aux présidentielles. Cette erreur ne se reproduira pas si ils continuent dans cette veine.
Réponse de le 13/01/2013 à 17:38 :
Moi je n'ai pas voté car l'autre branleur n'a rien fait pendant 5 ans: D'ailleurs depuis Mitterand, on n'a eu droit qu'a des crétins sans aucune envergure qui ne font rien pour redresser la France. Regardez les suédois qui font du gaz avec les déchets. En France... RIEN!
Réponse de le 13/01/2013 à 19:10 :
merci de l'avoir écrit(et publié)
a écrit le 13/01/2013 à 14:04 :
La revalorisation des valeurs théoriques a été revu 2 fois depuis 1970, ... sans être appliqué ! La vérité est que l'Etat cherche de l'argent partout, donc cela a une chance d'aboutir. Il ne reste plus qu'a baisser encore le sécurité sociale (notamment pour les maladie longue durée et la CMU : les plus pauvres et les plus âgés) et les retraites (baisses de 20 à 30%). De toute façon, moins les français sont riches, moins ils manifestent. La condition est évidemment que tout cela soit temporaire : on en a au moins pour 10 années. La faute d'avoir trop bien vécu et de gouvernement sans courage d'avoir serré un peu la redistribution : plus on attend, plus c'est cher. Sinon, il y a toujours l'emprunt national, qui permet de rassembler les français et de valoriser leur épargne. Mais le Trésor préfère les marchés, qui rapportent les plus aux banques (que l'Etat est censé partiellement diriger).
Réponse de le 13/01/2013 à 14:12 :
Ah bon ! Ben ça alors !!!
Réponse de le 13/01/2013 à 14:14 :
pour l emprunt, l etat n a pas d autre choix que de demander aux banques !! Car les francais savent que l etat est en faillite et donc que les emprunt ne seront pas rembourse ! donc preter a l etat c est la fin de leur epargne !
a écrit le 13/01/2013 à 13:54 :
Ben le ministre des finances (Jérôme Cahuzac) a déclaré dimanche 6 janvier sur le plateau d'iTélé qu'il n'y aurait plus d'augmentation d'impôt d'ici la fin du quinquennat !
Réponse de le 13/01/2013 à 14:29 :
vous y croyez vous à ce qu'ils disent ? Il y a belle lurette que je ne les crois plus. Vivement 2017, en espérant que cela cjangera...
Réponse de le 13/01/2013 à 16:01 :
Restificatif: Cahuzac n'est pas Ministre des Finances mais du Budget pour encore qq temps a moins qu'avec les casseroles...
Cela pourrait changer a l'occasion d'un petit remaniement ministeriel.
a écrit le 13/01/2013 à 13:48 :
moi cela fait 52 ans que je paie copieusement ma dime a l?état je crois que si le GENERAL était présent il prendrait le "petit gros " une grande baffe et je me rappelle des grandes mains oh la la !!!!!
a écrit le 13/01/2013 à 13:28 :
Il fallait s y attendre ... Nous devions fortement vers un système communiste soviétique ... L état partout , définis votre façon de vivre , souhaite que tous les revenus soient identiques et ne laisse que pour survivre et comme cela dans l impossibilité de se révolter ... Avec tous ces impôts qui étrangle surtout la classe moyenne car dans l impossibilité de fuir contrairement aux très riches qui partent tout simplement ... et le tx livret À baisse à 1.75% alors que chaque jour on constate que les prix augmentent bcp plus que 2% pour les produits de premières nécessités ... Bref l avenir n est pas rose mais rouge communiste ... Bienvenu dans le dernière pays communiste d Europe ! Même Poutine doit rigoler !
Réponse de le 13/01/2013 à 15:02 :
Normal,les riches doivent payer?
si pas content faites comme de par dieu, bonjour la russie.
a écrit le 13/01/2013 à 13:27 :


La propagande des friedmaniens prétend que les pays qui ont suivi les préceptes de ses prophètes se portent mieux que les autres ! Il suffit d'une période propice pour qu'ils claironnent le plein succès de leur modèle pseudo scientifique (oubliant au passage que la croissance d'un pays à un moment donné peut être tirée par le commerce international ou du fait d'une rupture technologique, mais bon, passons, pour un religieux, il suffit de "croire") Prenons le cas des USA (oui je sais : les friedmaniens vont nous dire que les dirigeants américains sont des demi bolchéviques qui n'appliquent pas suffisamment les piliers de la religion) Georges Bush a considérablement diminué les impôts des plus riches, comme l'avait fait en son temps Ronald Reagan. Pourtant contrairement à ce que nos croyants prophétisent à longueur de colonnes, le niveau de vie de l'immense majorité de la population US n'a pas du tout augmenté. Au mieux il a stagné et pour une frange croissante d'américains, il a régressé ! Ils sont où les "flots de richesses créés pas les riches qui devaient se déverser sur le peuple ?" En revanche, ce que les marchés financiers ont relevé c'est que les USA sont désormais endettés à hauteur de 280 points de PIB ( cumul dettes publiques + dettes du système financier + dettes des ménages + dettes des entreprises). Prenons maintenant le cas du Royaume Uni ou de l'Irlande, qui ne sont toujours pas remis d'une monstrueuse dette privée du fait de la folie immobilière : cette dette privée s'est progressivement transformée en dettes bancaires (negative equity) puis a été transmutée en dettes publiques (pensez donc : les banques sont systémiques et malgré ce que racontent les prophètes, elles ne peuvent pas faire faillite, donc l'état a pris le relais !) En parallèle, ce sont deux pays où on applique le dumping fiscal sur les sociétés : particulièrement l'Irlande. Où sont donc les immenses progrès économiques que nous annonçaient nos chers friedmaniens, en baissant cette fois-ci non pas les impôts des riches mais ceux des entreprises ? Nulle part car le jeu des grandes entreprises qui jouent du dumping fiscal, est simplement d'optimiser le taux de profit afin de le redistribuer de manière massive aux actionnaires déjà riches ou aisés, et non d'investir dans le système productif. En fait les friedmaniens sont des idéologues aveuglés par des théories qui ne sont que des sophismes : "si on supprime le rôle économique de l'Etat, les riches s'enrichissent. Comme les pauvres veulent aussi devenir riches, ils vont s'enrichir, donc tout le monde va s'enrichir" (j'en fait un autre pour le fun : tout ce qui est rare est cher, une voiture de luxe bon marché est rare, donc une voiture bon marché est chère). Comment quelques escrocs intellectuels ont su ériger en "modèle scientifique" des sophismes vaseux que même un enfant de 5 ans n'oserait plus faire ? Mystère... (un peu comme l'escroquerie de la psychanalyse freudienne) En fait l'aveuglement idéologique des friedmaniens (ils finissent pas croire complètement à leurs propres mensonges) les conduit à ne pas voir que l'Occident ne souffre pas d'un endettement public mais d'un endettement global. Tous les pays développés se sont gavés de dettes publiques et privées depuis 73. Pourquoi ? Parce que grâce à des gens comme Thatcher et Reagan, on a favorisé via les oukases friedmaniens, l'émergence d'une finance dérégulée et globalisée qui échappe de plus en plus à l'entendement (produits dérivés, shadow banking, utilisation d'automates pour spéculer à la nano seconde) et au contrôle à cause de l'informatique. Or c'est quoi l'objet de la finance ? Schématiquement faire circuler la dette et prendre des commissions juteuses au passage. Donc tout le monde n'est pas perdant dans l'endettement : les dirigeants de Goldman Sachs par exemple, des petits malins, ont fait des fortunes colossales en faisant circuler de plus en plus vite l'argent, indépendamment du système productif (la finance n'a plus que de vagues liens avec l'industrie) et en commettant d'énormes boulettes comme la titrisation des subprimes ou les faux rapports sur l'état de la Grèce avant son entrée dans l'euro. Tout ça parce que dans la "religion" friedmaniene, l'Etat ne doit pas se mêler de l'économie et encore moins de la finance ! Heureusement que l'Etat est le dernier recours et s'occupe quand même de la finance : en 2008 si les Etats n'avaient pas arrêté l'incendie financier, tout le système s'effondrait et là pfiiiuttt plus rien, fini, basta Friedman et Bastiat : la grande dépression pour tout le monde ! Elle vient d'où la forte croissance de la dette publique depuis 2008 d'après vous ? Sarkozy a encore plus endetté la France de centaines de milliards juste pour embaucher des millions de fonctionnaires et dépenser des dizaines de milliards en gabegies peut-être ? Elles sont où ces créations de postes de fonctionnaires par millions depuis 2008 qui expliqueraient l'envolée de la dette publique ? et Gordon Brown, il a fait pareil ? Ah bon Il a embauché des fonctionnaires en UK ? Ah tiens : Où ça ? Le comble est que plusieurs pays ont fait appel à d'anciens de Goldman Sachs (qui étaient déjà infiltrés au coeur du pouvoir politique depuis de nombreuses années, confer les USA, et qui maintenant contaminent les pays européens) pour traiter le problème de la dette (un peu comme si l'état français faisait appel à des dealers pour s'occuper de régler le problème du trafic de drogue !) . Ces adeptes de Friedman en rajoutent une couche en prétendant qu'en diminuant continuellement le rôle de l'Etat, en favorisant les politiques d'austérité, en laissant encore plus la "main libre du marché" agir sans contraintes, une somme de vices (cupidité, égoïsme, corruption, évasion fiscale etc. ) va se transformer en vertu. Aux fous furieux !
Réponse de le 13/01/2013 à 19:58 :
rrrrrrronron, rrrron, et c'est tout??
Réponse de le 14/01/2013 à 10:30 :
Miaou ?
a écrit le 13/01/2013 à 13:05 :
Quelle suffisance Monsieur Elu PS
a écrit le 13/01/2013 à 12:57 :
A quand le prix de la baguette en fonction. De ses revenus?
On fait tout dans ce pays contre ceux qui font vivre les autres
Vive l assistant
a écrit le 13/01/2013 à 12:09 :
beaucoup de populisme parmi les commentaires récents.N'oubliez pas que grand nombre d'élus ont fait des études supérieures et ont donc plus de hauteur dans leur vision du pays!La vision individuelle ne doit pas se limiter a :je paye trop d'impots,mon travail n'est pas reconnu!Karine berger,économiste star du ps l'a démontré:plus d'impots,cest une société plus soudée!
Réponse de le 13/01/2013 à 12:53 :
trop drôle...
Réponse de le 13/01/2013 à 13:00 :
J ai des études aussi brillantes que nos dirigeants actuels mais il faut arrêter de vouloir faire rentrer des impôts alors qu e l on est en
Train de CREVER DE LA DÉPENSE PUBLIQUE
Réponse de le 13/01/2013 à 13:30 :
On crèvera de la récession (dépression ?) avant de crever de la dépense publique... Quelle amnésie !
Réponse de le 13/01/2013 à 14:24 :
@ élu ps, le bien commun et l interet general n existe plus en France. Chaque corporation se contente de defferendre SES interets bien compris ! SES petits acquis sociaux specifiques, SES petites niche fiscales ! Karine berger,économiste : C EST DE L ESCROQUERIE INTELLECTUELLE ! Plus d impot cela ruine les gens, donc pour SURVIVRE ils doivent passe a l entraide ! et au systeme D !! En un mot, pauperisons les francais, ainsi il y aura une véritable solidarité nationale ! C EST HONTEUX ! ESCROQUERIE INTELLECTUELLE !
Réponse de le 13/01/2013 à 15:41 :
@elu ps,en somme d apres votre raisonnement il y a les elites "vous" qui avez tout compris ,qui etes les gourous decidant ce qui est bon pour le petit peuple et à coté et en dessous de vos majestésil y a les ignares,les gueux jamais content !!je croyais que 1789 etait passé par là!!!enfin c est encore le petit peuple qui votent !!heureusement!!!
Réponse de le 13/01/2013 à 15:59 :
@patou:pouvez vous comparer quelqu'un qui a fait l'ENA,sciences PO ou HEC avec quelqu'un qui a un BTS de coiffure?non bien sur!c'est ce qui explique que certaines grandes écoles soient surreprésentées dans nos rangs.Nous sommes des démocrates,nous laissons les gens voter,mais après c'est nous qui décidons bien entendu.
Réponse de le 13/01/2013 à 16:52 :
@ elu ps ,la coiffeuse n est pas plus bete que le gars de l ena!!!je dirais meme qu elle a une certaine logique que les autres n ont plus!!!le jour ou on aura une coiffeuse presidente de la republique tout ira peut etre mieux!!oui je sais nous votons comme des moutons et vous, vous decidez !!peut etre plus pour longtemps!!
Réponse de le 13/01/2013 à 22:17 :
Non mais ce n'est pas la coiffeuse l'élu, ce sont ces énarques collectivo-conservateru anti libéraux qui sont au pouvoir, et qui ruinent le pays au nom de leurs idéologie nauséabondes, que le monde entier tente de se débarrasser, sauf en France ou on pense que plus d'état et d'impot c'est l'avenir.
a écrit le 13/01/2013 à 12:04 :
FH a crée un nouveau concept : tout impôt nouveau est juste s il est plus élevé pour les plus riches . Ni l état ni les collectivités locales sont capables de réduire leurs dépenses donc allons y : Il est à peu certain que les taxes habitation et foncière vont explosées dans les prochaines années ( elles représentent 50 % des recettes des communes) et pour justifier cela il suffira de les augmenter plus pour ceux qui ont plus de revenus.
Réponse de le 13/01/2013 à 12:56 :
Vous ne dites toujours pas clairement que diminuer les dépenses publiques à la hauteur des enjeux de la dette, c'est diminuer les pensions et virer des centaines de milliers de fonctionnaires : pourquoi ?
Réponse de le 13/01/2013 à 14:28 :
@ malcomprenant, il s agit du tabou associe au statut des fonctionnaires !
a écrit le 13/01/2013 à 11:54 :
Et hop, encore les impôts qui augmentent pour ceux qui bossent... Ceux qui travaillent au noir et peuvent se payer de belles maisons (car ils ne paient pas d'impôts) vont être heureux ! Merci la gauche, symbole de l'injustice croissante dans le pays.
Réponse de le 13/01/2013 à 14:29 :
Pas de pleurenicherie ! ADAPTEZ VOUS ! Passez a l economie souterraine !
Réponse de le 13/01/2013 à 17:47 :
certaine métiers s'y prêtent malheureusement moins que d'autres ;-)
a écrit le 13/01/2013 à 11:44 :
La coupe est déjà pleine et le rubikon l'a déjà franchie
a écrit le 13/01/2013 à 11:44 :
Une taxe d'habitation en fonction du revenu , il faut préciser ce que veut réellement dire le mot "revenu" , parle-on du foyer fiscal, du nombre d'habitants dans le logement, dans revenus incluent-t-on uniquement les salaires sans compter les allocs , aides diverses, va t-on encore surtaxer les revenus du capital qui sont déjà bien amputés (hausse de la csg en prime) . L'épargne du français moyen est taxée deux fois, une fois quand il a déclaré ses revenus, et l'autre fois, quand il décide d'économiser . Cette nouvelle mesure sur la taxe d'habitation risque encore plus d'appauvrir la classe moyenne , car les pauvres ne payent déjà pas la taxe d'habitation .
a écrit le 13/01/2013 à 11:21 :
Définition d'un politique : Homme prônant de grande valeur surtout les siennes aux autres tout en se préoccupant de son avenir. Personnalité mise au pouvoir par des lobbys pour lesquels il fera tout ce qui est en son pouvoir pour les remercier......Personnage faisant de grand discours sur l'intérêt général et la mobilisation de tous mais surtout pas eux !!!
Representant du peuple qui ne représentent que eux mêmes !!!
Le temps ou la sanction des hommes politiques se faisait par les élections est révolu !!
a écrit le 13/01/2013 à 11:20 :
Une majeure partie des gains de productivité immenses dégagés par les progrès techniques et la numérisation sont captés par une frange de plus en plus réduite de la population, le fameux 1% le plus riche de la planète, dont une bonne part d'occidentaux, mais aussi bien sûr par les oligarques russes amis de Poutine ou les ex dirigeants du PC Chinois, les nouveaux "modèles de réussite" des sympathisants de l'UMP (De Gaulle doit jouer à Space Mountain dans sa tombe! ). C'est un mouvement de fond qui a débuté dans les années 1980 et qui s'accroit. Les tenants de la théorie néo-libérale soutiennent qu'il suffit de laisser les riches s'enrichir encore plus pour que toute l'économie en profite. Les baisses d'impôts massives pour les riches de Georges Bush auraient du créer une immense prospérité aux USA : Où est-elle ? Les USA sont endettés, public + privé, à hauteur de 280% du PIB et font une croissance molle (mais bien entendu la secte friedmanienne va nous expliquer qu'ils ne sont pas allés assez loin dans la disparition de l'état). Non ! On constate précisément l'inverse : un chômage structurel s'installe autour de 8 à 10% de la population active, qu'il soit plus ou moins statistiquement visible comme en France ou masqué (des centaines de milliers de salariés sont déclarés "inaptes au travail", c'est la pratique courante en Scandinavie, en GB ou aux Pays Bas), le taux de pauvreté, qui avait tendance à baisser pendant les trente glorieuses, progresse de nouveau (en Allemagne il est supérieur à celui de la France, ce qui vient bousculer un certain nombre d'idées reçues sur la fameuse "compétitivité" germanique). Chez les fameux "émergents" , les disparités sociales recommencent à s'accroitre et le chômage s'installe aussi, notamment dans les campagnes chinoises ou brésiliennes. Les revenus du travail progressent très peu en occident, surtout quand on met en regard la hausse des dépenses contraintes et prélèvements de toutes sortes. La classe moyenne diminue en proportion de la population : Par exemple en Allemagne (5 millions de personnes sorties des classes moyennes en 10 ans) or il s'agit d'une société plutôt sociale-libérale dite "protectrice et redistributive". Ne parlons pas des USA où la classe moyenne est en train de disparaître à vitesse élevée (stagnation au mieux des revenus + chômage structurel qui s'installe) et où on a inventé des mécanismes pervers comme les subprimes, en faisait croire aux pauvres qu'ils pouvaient devenir propriétaires de la classe moyenne en s'endettant. Si on revient à la France, entre 2008 et 2010, le niveau de vie de 97,5% des français a baissé selon le magazine Capital. En revanche le centile le plus riche a encore accru son patrimoine. Il est troublant aussi de voir que malgré les LTRO et autres QE, la machine économique ne repart pas. Le Japon est ainsi en déflation molle depuis plus de 20 ans. Les capitaux n'arrivent plus à se placer dans le système productif et ne font que constituer des bulles qui toutes finissent par éclater : la bulle Enron, la bulle internet, la bulle des subprimes, la bulle des matières premières, la bulle immobilière... Sans être keynésien, le moins qu'on puisse dire est que tous ces faits "questionnent" la soit disant performance du capitalisme financier globalisé. J'invite les lecteurs de la Tribune à visionner le remarquable débat de l' émission de Taddeï cette semaine, où deux anciens ministres de droite, deux historiens, un avocat célèbre, un sociologue et un membre de l'académie française, tous octo et nonagénaires encore verts (quand on lit la bêtise de certains commentaires plus bas, on se dit que le gâtisme n'a rien à voir avec l'age), racontent leurs expériences de la crise de 1929 et font des parallèles avec celle de 2008. Un débat de très haute tenue où sans invectives, on comprend un certain nombre de choses qui se déroulent. Toutes ces données sont publiques et publiées dans la presse, pourtant les politiques sont dans le déni absolu et cherchent à gagner du temps : pourquoi ? Par bêtise ? Par lâcheté ? Les deux ?
Réponse de le 13/01/2013 à 12:55 :
Hein ?
Réponse de le 13/01/2013 à 13:27 :
Hein ?
Réponse de le 13/01/2013 à 22:13 :
à "ou nous meme..". Je constate que vous etes victime de votre propagande collectiviste, et que votre manque de culture économique vous fait écrire n'importe quoi. Le libéralisme mon cher c'est la protection des citoyens contre un état spoliateur, bouffi, qui vole de plus en plus les contribuables, et qui intervient à tout va dans l'économie, faussant le jeu et l'empêchant de se développer en fonction des choix et des besoins des consommateurs. Les USA sont loin d'etre libéraux, évidement ils le sont bien plus qu'en France, mais le gouvernement intervient grandement dans l'économie. Cela a commencé gravement en 73 en supprimant l'étalonnage du dollar à l'or, ce qui en résulte aujourd'hui c'est la bulle financière, et l'impression du papier monnaie en grande quantité qui créé de l'inflation, et une croissance artificielle du à l'endettement. Les autres pays ont fait la meme chose, et l'euro est aussi devenu une fausse monnaie papier, l'histoire se rèpète sans cesses, les assignats au 18 eme en France ont ruinés les citoyens deux en un siècle pour les memes causes. Les USA ont provoqué la crise des subprimes parce que l'interventionnisme étatique décidé par le gouvernement de l'époque, incited par la FED, ont obligé les deux grandes agences hypothécaires à préter à des pauvres de l'argent ppur s'achter des maisons, malgré le fait qu'ils n'avaient pas les moyens de rembourser leurs prets. Le but était de relancer artificiellement l'économie par ce biais, au mépris du bon focntionnement du marché. C'est à chaque fois la même chose, et la France intervient sans arret dans l'économie, et provoque sa perte. Le libéralisme c'est le respect d el'individu, mais aussi la responsabilité de ses actes va de pair. Dans un système libéral les richesses ne sont pas capter par les fonctionnaires et les gouvernements, au profit des différentes mafias entretenues sur le dos des contribuables. Le résultat est que tous réclament des emplis, mais ils font tout pour empécher que suffisamment se créer. Car vous semblez oublier que ce sont les entreprises qui créent les emplois réels, et non l'état ou la fonction publique qui ne font que vivre sur le dos des privés. Je comprends qu'il n'est pas facile pour un français d'éviter de faires des raccourcis stériles et faux, car depuis l'école la propagande collectiviste, et conservatrice, endoctrine les enfants, les médias et les moralistes continuent leur bourrage de crane anti libéral. Mais les faits sont tétus la France continuera de faire fuir les entrepreneurs, et les "riches" à cause de son harcèlement, elle continuera d'empréter sur les marchés financiers (marché qui est tant décrié par ces memes menteurs) tous les jours l'argent qu'il lui faut pour continuer son engraissement, et vous ne comprendrez toujours pas pourquoi ca ne fonctionne pas. La droite ou la gauche font la meme chose, les UMPS n'ont plus aucune crédibilité pour ceux qui comprennent comme ça fonctionne. Un conseil dépasser cette pseudo confrontation stérile droite gauche que l'on vous fait avaler pour détourner l'attention du peuple, et pour que ces mafieux politique conservato collectiviste n'aient pas à se remettre en question, et surtout pour que leurs privilèges soient conservés. Et pendant ce temps la France se meurt.
Réponse de le 14/01/2013 à 10:39 :
Voici ce que votre avatar miloo (qui surenchérit souvent sur vos propos) racontait sur le fil "rocard" hier : "@Havoc : Ben par exemple, le RMI coute aujourd'hui 35 milliards par an, pour une majorité de parasites qui bossent au black ou ne font rien. Quant à l'ISF, il a réussi à faire fuir des milliers de français "riches" qui ne participent donc plus à l'économie de notre pays. Beau travail de Rocard..."
Voici quelle est ma réponse aujourd'hui à ce bel exercice de propagande : " On voit l'imposture friedmanienne (répéter des milliers de fois un mensonge en espérant qu'il soit pris pour la réalité) : déjà le RMI n'existe plus depuis la mise en place du RSA en 2009. Ensuite le RSA coûte 9 milliards par et non 35 milliards et il est versé en particulier à des travailleurs pauvres (et donc pas à une majorité de parasites). Enfin l'évasion fiscale est une réalité mais certainement pas par milliers pour la bonne et simple raison que l'immobilier de prestige ne voit pas un afflux de demeures à vendre (ce qui entre parenthèses ferait fortement baisser les prix)". @ Libre : même si vous répétez mille fois des choses fausses, ça ne les rend pas vraies ! La crise de 1929 et celle de 2008 ont été provoquées par les folies spéculatives permises par la dérégulation et non par les états. Les états sont à la fois les complices et les victimes (en tous cas les peuples) d'une adhésion stupide aux thèses de ceux qui militent pour le non interventionnisme, la non régulation et l'absence de contrôle par le politique (et donc la démocratie) de la finance débridée. Ce n'est pas parce que vous ramenez systématiquement tout au cas français, que les lecteurs ignorent que la récession est mondiale et qu'elle a été provoquée partout par des excès de la sphère financière qui se sont traduits par des bulles et des endettements globaux (de tous les acteurs économiques et des états) et pas seulement par un endettement des états comme vous le prétendez. Ce sont même les états qui sont contraints depuis 2008 de nationaliser les dettes des banques et des acteurs privés pour sauver le système financier et éviter la dépression.
a écrit le 13/01/2013 à 10:52 :
La perfection n'existe pas en matière d'impôt, il y a juste des situations favorisées et d'autres qui sont défavorisées, des gagnants et des perdants. Ce qui compte c'est le cap, et donc qu'il soit clair, pour que les gens puissent s'adapter et ne pas rester dans le flou à se faire avoir. Keep it simple.
L'enfer est pavé de bonnes intentions.
.
a écrit le 13/01/2013 à 10:38 :
J ecoutais me Cahuzac qui disait :il n y aura pas d augmentation d impots pour les 4 ans à venir!!!et pourtant au PS et au gouvernement ils en inventent un par jour ,la preuve!!apres cette nouvelle taxe d habitation ils vont nous envoyer la taxe carbonne chere aux ecolos!!!et reussir à nous saigner à blanc!!
Réponse de le 13/01/2013 à 10:58 :
Nico nous a inventé pendant son règne 27 taxes, tout en prétendant diminuer les impôts. Vous croyez encore à Petit Papa Noyel ? Il va falloir payer ...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:58 :
Je pense que hollande et son gouvernement vont faire mieux que nico dans l augmentation des taxes et impots!!pour cela ils sont forts ,c est d ailleurs le seul point fort des socialistes!!
Réponse de le 13/01/2013 à 13:01 :
Oui car il va falloir que vous payez les cadeaux soit disant gratuits que vous a apporté papa Noyel depuis 40 ans... Vous voyez une autre solution ? Laquelle ? Il n'y en a pas 50 : 1 austérité (hausse des impôts ou baisse des dépenses ou les deux) = récession...si tout va bien 2 inflation : les rentiers n'en veulent pas or ils votent massivement 3 tout le monde prend sa perte = abandon d'une partie de la dette, si vous êtes épargnant, vous perdez !
Réponse de le 13/01/2013 à 14:45 :
@un peu comme nico,Tout d abord qui est noyel??la solution on la connait :baisse du nombre de fonctionnaire,baisse des depenses c est à dire revoir les acquis sociaux de certains et qui datent de l apres guerre(edf,ratp,sncf etc)voir le bien fondé des distributions des aides sociales et verification de la validité de ces aides,renvoyer les sans papiers et les gens dans l inegalité ,dissoudre le senat,ramener l assemblée nationale à 250 deputés,couper les vivres aux departements et regions pour les faire revenir aux seules depenses necessaires et utiles etc!!!et apres cela le pays ira mieux !!!l
Réponse de le 14/01/2013 à 16:02 :
100% d'accord avec vous
corrigez: inégalité par illégalité
5.5 millions de fonctionnaires pour 64 millions d'habitants en France,
4.0 millions de fonctionnaires pour 82 millions d'habitants en Allemagne
cherchez l'erreur !
a écrit le 13/01/2013 à 10:34 :
@la grandeillusion : il n'y a pas de désillusion il y a la colère devant l'incapacité .... et la mauvaise foi monumentale des dirigeants qui se mettent définitivement à dos les français en les cravachant fiscalement au nom de ce qu'ils prétendent être la justice fiscale,tout en leur demandant d'être patriotes.Les français ont des fourmis rouges dans les pieds. ils ne vont plus les endurer très longtemps.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:05 :
Beaucoup trop de français (14 millions de retraités, 6 millions de fonctionnaires, les millions de salariés en CDI propriétaires etc.) ont bien plus à perdre qu'à gagner à une révolution. On a d'ailleurs jamais vu les classes moyennes se révolter dans l'histoire. Vous ne vous révolterez pas car vous n'avez pas envie de perdre votre maison et votre vie. Les seuls qui pourraient se révolter, ce sont les miséreux victimes de la globalisation, tous ces ouvriers et employés précaires qui n'ont aucune perspective, mais ils sont dans un tel état de dépolitisation, qu'ils ne le feront pas ! On va plutôt vers une poursuite de la déliquescence morale, une multiplication des comportements inciviques et vers des poussées de fièvre de plus en plus fréquentes. Au niveau économique, le monde entier va vers la récession (la théorie du découplage des émergents est tout simplement grotesque avec autant de dépendances mutuelles des économies), la guerre des monnaies est relancée, donc il n'y a guère à espérer de l'amélioration de la situation dans d'autres pays, qui tirerait l'économie française
Réponse de le 13/01/2013 à 18:04 :
si vous avez déjà vu un feu couver alors vous savez comment il démarre. la rue ne peut plus accepter tant de moqueries . car on se moque de nous en nous provoquant chaque jour avec une nouvelle louche d'impôts.Non , ce n'est pas acceptable. Non cela ne peut pas continuer ainsi. C'est une véritable provocation. il faut que ces dirigeants cesse de pondre de prétendues réformes, parfaitement inadmissibles ,et que personne ne leur demande.
Réponse de le 13/01/2013 à 21:29 :
La question est : êtes-vous prêt à risquer de tout perdre en cas de révolution ? Tout le reste, ce ne sont que des manifestations d'humeur bien compréhensibles ...
a écrit le 13/01/2013 à 10:25 :
une chose est sur,si un jour ,on trouve le moyen d'exporter nos taxes....le deficit du commerce exterieur sera comble
ni la droite ,ni la gauche n'ont apporte de solutions en 30 ans,ils nous reste le front national ou remettre louis 19 sur le trone et si ca marche pas....y a plus qu'a vendre l'elysee au quatar
a écrit le 13/01/2013 à 10:25 :
Enfin une justice dans ce pays de cocagnes !
Réponse de le 13/01/2013 à 10:44 :
Que vos désirs soient comblés. Restez pauvre...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:57 :
Justice de quoi ? Maison de 500m2 et pas de taxe d'habitation, c'est bientôt possible grâce à la gauche !!! Par contre, vous qui bossez, vos impôts augmentent encore et toujours... La gauche se soucie de démagogie, et assomme les travailleurs d'impôts. Tant que 50,1% des profiteurs vote pour elle, elle se moque du reste. La gauche n'aime pas la France, les élus de gauches aiment l'argent et les avantages du pouvoir (avions, chauffeurs, primes et défraiements, champagne, etc...)
a écrit le 13/01/2013 à 10:22 :
Trop de taxes, trop de fonctionnaires,trop de chômeurs, trop de très riches. Le constat c'est que le système n'est plus viable et qu'il faut en changer. Il n'y a alors qu'un choix possible: une dictature d'inspiration d'extrême droite ou...extrême gauche.Avec au commencement une guerre civile. Mais on n'y est pas encore, parce que tout le monde a beaucoup trop à perdre.
Réponse de le 13/01/2013 à 10:45 :
Pffff !!!
Réponse de le 13/01/2013 à 11:58 :
On a atteint les limites de la démocratie. 50,1% de votant ne peuvent pas réduire en esclavage les 49,9% restants: c'est ce que fait la gauche en ce moment. Honte à eux
Réponse de le 13/01/2013 à 13:03 :
Quand allez-vous comprendre que le problème, ce n'est pas de payer des impôts ou de réduire les dépenses (qui sont les revenus de millions de gens) mais d'éviter la dépression comme dans les années 30 ? Quand toute l'économie sera par terre, vous ne paierez plus d'impôts, vous serez dans la misère : pas de pensions, pas d'assurance maladie etc.
Réponse de le 13/01/2013 à 22:20 :
à Pat34 c'est à cause de l'étatisme que nous sommes en dépression, et non parce que les gens ne paient pas assez d'impot, et ces impots servent à entretenir des multitudes de mafias sur le dos du privé, des entreprises, et donc de la richesse nationale. Regardez pourquoi certains pays prospérent, pendant que la France coule et peut etre que vous y verrez plus clair.
Réponse de le 14/01/2013 à 10:50 :
Les pays qui ont massivement baissé les impôts des plus riches, comme la Grande Bretagne, l'Irlande et dans une certaine mesure les USA (et la France sous Sarkozy), sont dans une situation économique préoccupante. Je ne parle pas des niveaux d'endettements privés et publics qui sont supérieurs à ceux de l'Europe continentale dans les pays anglo-saxons qui ont appliqué les préceptes de vos gourous Bastiat et Friedman : ils sont alarmistes (USA = une pente continue depuis les années 80 de votre modèle "Reagan" qui mène à 280 % de dette sur PIB si on compte dette publique et dette privée) Ce n'est pas parce que vous répétez mille fois un mensonge que ce mensonge est pris pour une réalité !
a écrit le 13/01/2013 à 10:22 :
Trop de taxes, trop de fonctionnaires,trop de chômeurs, trop de très riches. Le constat c'est que le système n'est plus viable et qu'il faut en changer. Il n'y a alors qu'un choix possible: une dictature d'inspiration d'extrême droite ou...extrême gauche.Avec au commencement une guerre civile. Mais on n'y est pas encore, parce que tout le monde a beaucoup trop à perdre.
a écrit le 13/01/2013 à 10:13 :
Il est temps de supprimer le versement des salaires à tous ceux qui résident en France ! et d'introduire les " TICKETS " pour chacun donnant droit à l'achat de son pain, son lait, son pinard, etc.
Tous les revenus du PEUPLE doivent être versés au GOUVERNEMENT !
Vive la FRANCE !!!
Réponse de le 13/01/2013 à 10:25 :
les impots il y en a assez trop c'est trop .....................
a écrit le 13/01/2013 à 10:07 :
Un émir du pétrole qui va acheter un hôtel particulier en France, il va lui falloir sortir ses économies pour régler la facture, chaque année.
Finalement, la révision des bases de calcul des valeurs locatives, ça ne sera que l'ajout d'une modulation selon les revenus. C''est pas une révolution !!
Modifier les modes de calcul, ça donne des frayeurs aux financiers de l'Etat car ils ne sont pas sûrs de trouver au bout la même somme qu'avant, c'est pour cela qu'ils sont frileux, mais on n'avance pas.
Réponse de le 13/01/2013 à 17:50 :
Erreur Photo73. Un Emir du pétrole na pas de revenus en France et n'est donc pas fiscalisé en France. Taxe d'habitation = 0 :-)
Réponse de le 13/01/2013 à 17:50 :
Je crois savoir que le Qatar ne paye pas d'impôts sur ses achats en France. Donc ils ne paieront pas le nouvel impôt. La France n'appartient plus aux français !
a écrit le 13/01/2013 à 9:41 :
Le problème est que ni les français ni la classe politique ne souhaitent redonner du sens à notre système fiscal. Le PS est plus attaché à appliquer pour tout et n'importe quoi une progressivité à assiette étroite qui rapporte peu en créant des usines à gaz spécialisée (voir prix de l'énergie) qu'à simplifier et assurer une cohérence globale. Il faudrait revenir aux fondamentaux :
- Tout d'abord dire que les services (publics) doivent être payés pour ce qu'ils coûtent quand on les consomme : ça ne s'appelle pas un impôt mais une redevance. Une redevance ne tient pas compte de la capacité contributive de celui qui consomme. C'est comme un prix de nourriture ou un loyer et il ne faut pas tordre les prix : par contre il faut les comparer quand il y a concurrence ou avec les autres pays de l'OCDE. C'est comme ça qu'on transformera l'administration : d'ailleurs les changements de statut ne sont pas nécessaires pour viser des prix de service public raisonnables.
- Il faut donc réserver l'impôt à la redistribution qui doit explicitement refinancer les services publics aujourd'hui gratuits et absorber les allocations actuelles en les unifiant.

En faisant cet exercice on voit que :
- les redevances peuvent être locales mais pas les impôts car pour tenir compte de l'ensemble de la capacité contributive il faut prendre en compte tous les revenus et patrimoines indépendamment de leur localisation. Il s'ensuit que le concept de progressivité ainsi que la solidarité ne peuvent concerner que le niveau national
- dès lors qu'on reverse à chacun (chacun, car c'est un droit universel) le produit de l'impôt, qu'on refinance les tarifs des services publics aujourd'hui gratuits et qu'enfin on absorbe toutes les allocations actuelles on aboutit alors à un schéma de flat tax (à taux élevé) car la somme à prélever est très importante et laisse peu de place à la progressivité. Par contre l'effet global serait progressif et probablement beaucoup plus juste que la jungle courtelinesque actuelle
a écrit le 13/01/2013 à 9:38 :
Je crois que vous n'avez toujours pas bien compris mesdames messieurs que vous avez cru à petit papa noyel alors que vous êtes tous des grands garçons et des grandes filles : à vos âges quand même ! Hé oui : tout votre bel immobilier a une valeur purement virtuelle, ce qu'on appelle l'illusion de richesses. Pendant plus de 15 ans, les gouvernements ont dopé l'immo à coups de défiscalisation et d'incitations à devenir propriétaire. Les intermédiaires ont fait fortune. Les prix ont grimpé 3 à 4 fois plus vite que les revenus et l'inflation. Oh qu'elle était jolie la bubulle immobilière qui ne pouvait que croître ! Certains en ont repris plusieurs fois de la bonne sousoupe, vous pensez bien : "l'immobilier c'est sur ! C'est un bon placement ! Ça ne peut que monter ! Etc. " Vous avez juste oublié deux petites choses : pendant 40 ans nous avons connu une croissance poussive de l'économie, la vraie, pas celle que le gentil marchand de sable vous a raconté, celle où les arbres montent au ciel. Donc pour compenser, il a fallu emprunter démesurément et que ce soit l'état ou les particuliers ou même les entreprises, tout le monde en a croqué de la bonne galette de la dette ! N'est-ce pas ? Allons, regardez-moi bien dans les yeyx et osez me dire que vous ne saviez pas que vous vous endettiez tous : directement ou en votant pour des illusionnistes qui le faisaient pour vous ! Hélas, mille fois hélas, toutes les bonnes fêtes ont une fin ! La croissance des revenus et des patrimoines à crédit ne peut durer éternellement ! Monsieur le marché financier, qui s'est déjà pris plusieurs bouillons à cause de ses grosses bêtises, ne veut plus allonger le brouzouf pour payer vos pensions, vos traitements, vos indemnités, votre train de vie, vos travaux et investissements immobiliers etc. "A pu brouzouf ! Toi y en a te démerder petit français et toi y en a me rendre mon brouzouf, mes milliers de milliards que moi y en a donné à toi ! " Donc le gouvernement colle aux petits francais des taxes et impôts de partout pour rembourser monsieur le marché ! La fête est finie, Bouhouhou ! Adieu les vacances au Sénégal ! Adieu le renouvellement de la voiture ! Adieu la retraite peinard au soleil dans deux ans ! C'est la grande désillusion ...
a écrit le 13/01/2013 à 9:10 :
J'ai une idée geniale à proposer à la clique : taxer a 100 pour cent tout revenu depassant les 12000 Euros nets imposables par an. Ainsi, un mec qui ganerait 20000 Euros nets imposables paierait pour 8000 Euros d'impots par an. Tout ca dans un souci de justice sociale. Vous en pensez quoi ?
Réponse de le 13/01/2013 à 9:51 :
une bonne idée mais ca passerait pas grace a notre conseil constitutionnel heureusement. (pour ceux qui restent en France )
Réponse de le 13/01/2013 à 10:16 :
Tout à fait d'accord comme ca la France restera le dernier pays communiste du monde, et deviendra un pays de pauvres
Réponse de le 13/01/2013 à 15:54 :
@ monsieur mdr:c'est déja le cas et meme plus:ajoutez tout ce que vous payez en tva,charges,amendes etc...
Réponse de le 13/01/2013 à 17:52 :
Vous avez raison MDR, et de toutes facons, on y est déjà presque. Même en dessous des 12K par an. Ajoutez les impots, les charges sociales, les taxes d'habitation et la TVA sur tout ce vous consommez, et nous en sommes déjà au dela des 75%. Les 100% approchent
a écrit le 13/01/2013 à 9:08 :
Champions toutes catégories du racket des classes moyennes et toujours aucune réduction significative des dépenses voir des privilèges des politiciens, cela se payera aux élections municipales !!!
Réponse de le 13/01/2013 à 10:56 :
Les dépenses publiques, ce sont aussi les salaires de certaines personnes de la classe moyenne : profs, infirmières etc. mais aussi le gars de Veolia qui conduit le camion poubelle qui ramasse vos déchets. J'attends toujours que quelqu'un m'explique quelles dépenses il faut supprimer exactement pour pouvoir rembourser les 1800 milliards de dettes et payer les 50 milliards d'intérêts de la dette ? C'est marrant comment les hommes politiques de gauche et de droite sont évasifs là dessus...
PS : pas la peine de me parler de réduire le nombre d'échelons administratifs, les économies seront un pouillème, voir ce qu'il se passe en Alsace : on réduit mais on ne vire pas les personnels pour autant...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:16 :
lisez les rapports
Réponse de le 13/01/2013 à 11:33 :
C'est fait : le moins qu'on puisse dire est que le compte n'y est pas : ce sont les fameux pouillèmes dont je parle... Non parlons plutôt des vrais sources d'économies : pour baisser la dépense publique, il faut comme en Grèce, Espagne, Portugal, Italie, Irlande, UK etc. taper massivement dans les pensions (15 points de PIB), les dépenses maladie (12 points de PIB) et les traitements des fonctionnaires et leurs pensions à eux (les salaires et dépenses de fonctionnement représentent la majeure partie des dépenses de l'état)
Tout le reste, ce ne sont que des balivernes...
Alors quand est-ce qu'on s'y colle cher "cour des comptes" ? On est pas à la section UMP du coin ici !
Réponse de le 13/01/2013 à 22:27 :
En France il y a 3 millions de fonctionnaires en trop par rapport au nombre d'habitant, et comparativement aux autres pays européens...Le reste est facile à comprendre..
a écrit le 13/01/2013 à 8:52 :
Je cote : "Cela permettrait d?éviter que les personnes ayant hérité d?une maison par exemple ne paient une taxe trop lourde par rapport à leurs ressources ou soient contraints de la revendre". L'entretien de la rente a de beaux jours devant lui......
Réponse de le 13/01/2013 à 9:32 :
Cet argument est d'un irréalisme que seuls nos politiques son capables d'imaginer.
Baisser la taxe d'habitation n'exonère pas de la taxe foncière ou bien des droits de succession récemment fortement augmentés.
Encore une fois, avec des arguments mensongers, on va augmenter les impôts afin de permettre aux collectivités d'éviter de baisser leurs dépenses, pourtant demandé par le président socialiste de la cour des comptes.
Réponse de le 13/01/2013 à 10:33 :
Le seul scénario où ça puisse se produire est en cas de décès du conjoint, mais il semble peu probable qu'il n'y ait pas un minimum de capital/rente qui aille avec ce genre de situations.
a écrit le 13/01/2013 à 8:03 :
L'égalité en France c'est ça : un député qui fait un mandat de seulement 5 ans reçoit une pension de 1400 euros et un travailleur qui se crève pendant plus de 40 ans ne reçoit même pas 1000 euros. La veuve d'un sénateur reçoit 100 % de la pension de réversion de son défunt mari, la veuve d'un travailleur ne reçoit même pas 50 % de la pension de réversion. C'est cela la République exemplaire et rien d'autre.
a écrit le 13/01/2013 à 8:01 :
Ce qui est encore dans les "cartons": Une imposition sur le, volume de dépenses que vous auriez dû effectuer selon le revenu que vous encaissez. En clair, si vous avez été trop économe et donc pas assez payé de TVA et alimenté le circuit vous aurez un malus fiscal de rattrapage basé sur une tranche de dépense en rapport avec vos revenus. Pas de remboursement si vous avez dépensé plus car ce serait considéré comme un acte citoyen. Pour le moment ils sont un peu gênés par la mise en oeuvre mais çà ne va pas durer. Leur solution serait de réclamer l'impôt charge au contribuable de contester en apportant la preuve. Gardez bien toutes vos factures et tickets de caisse.
Réponse de le 13/01/2013 à 8:45 :
oui, ils en sont bien capables, un pas de plus vers le bolchévisme.
Réponse de le 13/01/2013 à 10:31 :
Pas mal trouvé, tu as un certain talent. Envoie ton CV, il est possible que Cahuzac ne reste pas.
a écrit le 13/01/2013 à 7:42 :
La "bête" en bonne santé peut supporter quelques parasites,
La "bête" en mauvaise santé doit veiller à ne pas avoir trop de parasite, car il y va de sa survie.
Et trop de parasites tuent la "bête" gravement malade.
a écrit le 13/01/2013 à 7:41 :
Sur RTL ce matin : Le taux du Livret A sera fixé à 1,75 % a compter du 1er février 2013.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:01 :
C'est bien le seul truc qui va croite moins que l'inflation. Avec la SNCF, le gaz, et toutes les autres prestation qui croissent plus que l'inflation, c'est comme ca qu'elle doit etre calculée :-)
a écrit le 13/01/2013 à 7:15 :
QUID des étrangers propriétaires et qui n'ont pas de revenus en France ? Sur quelle base seront ils taxés ?
Réponse de le 13/01/2013 à 17:54 :
Sur la base de la spoliation inégalitaire immédiate. Ne me demandez pas la formule, elle est en cours d'écriture :-)
a écrit le 13/01/2013 à 7:02 :
La plaisanterie a assez duré . On nous prend pour des c... ça va se terminer en eau de boudin.Ils ne sont là que pour fiscaliser tout à outrance, à tour de bras.C'est ahurissant et très dangereux pour le pays. il ne savent rien faire d'autre.ils sont pris au piège de leur vanité et de leurs mensonges. . ils ont fait croire qu'ils avaient , eux ,des solutions; mais il est très très clair qu'ils n'ont pas les compétences pour les trouver .fiscaliser n'est pas créer de l'emploi. fiscaliser n'est pas chercher des marchés. fiscaliser n'est pas produire. fiscaliser est la pire des solutions si on veut encourager le peuple à dépenser, à s'enthousiasmer pour des projets.Fiscaliser c'est décourager les projets de tout un chacun. fiscaliser à gogo est contreproductif. Cette sur-fiscalisation va arrêter net les dépenses des ménages en 2013 et nous savons que nous entrons déjà en récession .les taux d'intérêts des livrets A diminuent dans le seul but de faire sortir l'argent des livrets vers la consommation. mais la croissance ne reviendra pas avec la seule consommation. Elle reviendra avec la production et les marchés extérieurs qui achèteront notre production.la sur-fiscalisation est UN FLEAU . Ils sont en train de nous coller dans le mur.
Réponse de le 13/01/2013 à 8:47 :
oui !!!!!
Réponse de le 13/01/2013 à 9:00 :
tout à fait exact, mais le pire c'est que droite et gauche nous proposent les mêmes "solutions"
Réponse de le 13/01/2013 à 11:03 :
LA seule vraie solution est de dégager tout ca. Finalement, il nous manque le printemps français, durant lequel on dégagera notre couche monarchique, tout comme dans les républiques nord africaines. Nous avons aussi nos despotes, même s'ils se cachent derrière des élections, qui sont de plus en plus arrangées entre eux. La démocratie est morte, il faut en tirer les conséquences...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:57 :
Depuis quand ce sont les retraités qui font les révolutions ? Avec les déambulateurs, pas pratique de fuir les balles ...
a écrit le 13/01/2013 à 6:30 :
Attention au double effet kiss cool qui verra la taxe foncière augmenter dans les mêmes proportions.
a écrit le 13/01/2013 à 6:29 :
c'est la fin des haricots .ils nous font sortir de nos gonds.Les comptes vont se régler aux municipales.Elles sont perdues d'avance pour la gauche. il n'est plus possible de supporter autant de haine contre le peuple en général.c'est l'inquisition ? la méchanceté ciblée au quotidien.l'entêtement irresponsable et maladif.ils ne pensent qu'à paralyser le pays au lieu de l'encourager à créer du travail. c'est impensable et irresponsable.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:58 :
Votez donc à droite : ça ne change rien mais ça défoule...
a écrit le 13/01/2013 à 6:14 :
Il faut toutefois remarquer qu'un retraité sera favoriser comme à l'avenir il n'aura qu'une retraite de misère. Alors, profité de votre période d'activité pour acheter des châteaux.
a écrit le 13/01/2013 à 5:45 :
cette mesure risque de toucher de plein fouet les retraités modestes!Avec a peine 2000 euros par mois,on y arrive a peine!Quand j'aurai 55-60 ans ,avec les frais de santé en plus,je n'ose meme pas imaginer!
Réponse de le 13/01/2013 à 6:31 :
bien d'accord avec vous.
Réponse de le 13/01/2013 à 7:17 :
idem
Réponse de le 13/01/2013 à 7:43 :
Ouf, on n'est pas touché.
Réponse de le 13/01/2013 à 8:20 :
Vous écrivez "quand j'aurai 55 ans". Est-ce à dire que vous ne les avez pas et êtes déjà retraité ?
Alors ne vous plaignez pas, car les actifs en ont jusqu'à 65 ans au moins à travailler, et à des horaires et des avantages bien moindre qu'à la RATP. Silence chez les nantis.
Réponse de le 13/01/2013 à 9:30 :
Je plussoie mes collègues. Nous payons trop d'impôts sur des périodes de retraite de plus en plus longues !
Réponse de le 13/01/2013 à 9:57 :
J'espere que c'est pas trop dur la retraite. C'est sur c'est mieux de bosser 14H par jour.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:34 :
Et bien avec 2000 ? de retraite à votre place je me ferai discret !!!!
Vous feriez mieux de pensez à ceux qui on bosser toute une vie 10H par jours pendant 40ans pour à peine 1000 ?, eux sont en droit de se plaindre....
Pour finir eux sont usés par leur vie de travail.
Réponse de le 13/01/2013 à 12:01 :
@fred vous en connaissez beaucoup des gens qui travaillent 10 heures par jour pour à peine 1000 eu???
Réponse de le 13/01/2013 à 12:38 :
les retraités sont les nouvelles classes populaires de ce pays.Pensions jamais revalorisées,surtaxation et rackett des mutuelles nous prédestinent a etre le nouveau lumpen prolétariat européen.La dernière revalorisation des retraites datait du mois de mai!ahurissant!et comment faisons nous avec l'inflation?????
Réponse de le 13/01/2013 à 14:58 :
@patou, pas 1000e de revenue du travail mais 1000 e de retraite en fin de carrière....
C'est pas parce que l'on touche 2000 ? net pas moi que l'on va toucher cette somme, la décote en fct des 25 meilleurs années etc... est de l'ordre de 50%.
Et oui je connais des gens qui ont travaillé beaucoup et qui n'ont pas une retraite en adéquation contrairement aux personnes de la SNCF, EDF, GDF etc...
C'est ça l'injustice social
a écrit le 13/01/2013 à 4:11 :
Comment niveler la France par le bas!
Je suis expatrié et je bosse avec la france et je pense que je vais vraiment quitter ce pays en déclin !
Personne ne veut bosser tout en payant le moins possible et bénéficiant du support des riches!

Réponse de le 13/01/2013 à 6:16 :
Depuis le temps que tu le serines sur ce site, il serait temps de passer aux actes.
a écrit le 13/01/2013 à 2:18 :
Le gouvernement y songe...... à éliminer la classe moyenne tous les jours.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:11 :
Il est évident que vu de nos chers politiques, un pays idéal se compose de leur caste consanguine du parti, et du peuple smicard qui rame et ferme sa g... Les autres au milieu sont des empêcheurs de tourner en rond, parce qu'ils sont plus éduqués et intelligents que les dits politiques, donc ils sont dangereux... donc les mesures sont prise pour remédier a cette vilaine situation.
a écrit le 13/01/2013 à 0:39 :
et un impot sur le revenu de plus
a écrit le 13/01/2013 à 0:20 :
taxe retaxe travailler 10 heures ou faire20 mioches
a écrit le 13/01/2013 à 0:07 :
A ce train là nous allons tous être avec des revenus modeste. Ce n'est pas le revenu qu'il faut regarder mais la surface habitable, le terrain, l'emplacement. Bien entendu qu'il y a des injustice j'habite un appartement de 56 M2 et je paye plus d'impôts foncier et habitation qu'un copain qui a une maison de 120 M2 Pourquoi ? Je n'ai jamais eu de réponse. Alors avant de faire une usine à gaz il faut simplement regarder
a écrit le 12/01/2013 à 23:57 :
Ce gvt a agité le chiffon rouge des 75%, amis en réalité il veut faire la peau aux classes moyennes.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:12 :
En fait, ce qu'ils ne disent pas, c'est que 75%, c'est le taux que paie l'ensemble de la population. En ajoutant la TVA, les charges sociales et les impots nationaux et locaux, faites les comptes, on est déjà a 75% de taxes... et je me demande même si je n'en ai pas oublié quelques unes...
a écrit le 12/01/2013 à 22:54 :
Et pour le prix des voitures, ou de la baguette de pain, on peut pas faire pareil ?...
Réponse de le 13/01/2013 à 6:11 :
Et pour les taux d'emprunts à a banque ?
a écrit le 12/01/2013 à 22:28 :
quelques idees en l air
Pourquoi ne pas soumettre l IR a la tva, apres tours l IR est la retribution des services de l etat
Pourquoi ne pas soumettre les impots locaux la tva puisqu ils renumerent les services locaux
Pourquoi ne pas soumettre la TVA a la TVA
Pourquoi ne pas faire un concours de creation d impots, le plus tordu gagne un stage non remunere a Bercy.
a écrit le 12/01/2013 à 21:57 :
AprÚs les taxes sur tout et n'importe quoi, la surtaxe sur la taxe !
Réponse de le 13/01/2013 à 11:14 :
En fait, la seule crainte du gouvernement (et des précédents, il n'y a pas de couleur en ce domaine), ce serat d'avoir omis un quelconque truc qu'il n'auraient pas taxé... donc dans le doute, il remettent une couche de taxe sur l'ensemble de ce qu'ils voient... sauf eux bien sur, faudrait pas déconner.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:47 :
cela existe déjà la surtaxe sur taxe. le net imposable sur une fiche de salaire et supérieur au net à payer (sur la mienne d' une dizaine euro d'écart environ) donc une partie infime de l'IR est basé sur une somme que je ne perçois pas.
a écrit le 12/01/2013 à 21:53 :
je me demande pourquoi je bosse encore . quand tous le monde gagne pareil au final c est du communisme .
plus d espoir ATTENTION DANGER .
a écrit le 12/01/2013 à 21:35 :
J'ai effectivement voté pour Hollande et je dois dire que pour le moment, le résultat est assez admirable, je fais partie des 20% qui sont satisfaits de son action jusqu'à aujourd'hui: pacte de competitivité, dont le CICE, accord pour l'emploi, BPI, dialogue social, réduction des dépenses d'une façon jamais vue jusqu'ici, réformes de sociétés... Pour moi, j'attends de pied ferme la réforme institutionnelle, dont le non-cumul des mandats (j'espÚre ne pas être déçu), l'acte III de la décentralisation et une réforme ambitieuse de l'éducation nationale (et pas seulement embaucher des profs à tours de bras, nécessaire mais loin d'être suffisant) et là, le bilan aurait de la gueule. D'accord sur le mille-feuilles administratif d'un autre âge, inefficace et hors de prix, mais là, je n'ai rien entendu de la part de l'exécutif (et pour cause, ils ont tous les pouvoirs au niveau local!). Sur le plan des retraites, je rêve d'un systÚme à points (utopie?).

SincÚrement, on peut difficilement critiquer l'action du gouvernement en restant honnête. C'est sûr qu'ils vont se prendre une déculottée en 2017, pour cette raison, il faut qu'ils n'aient pas peur de continuer les actions courageuses (et douloureuses malheureusement).

Quant à moi et mon épouse, nous ne sommes pas fonctionnaires (je vous rapelle qu'il n'y a pas 51% de fonctionnaires en France). Je suis un petit cadre de l'industrie auto (à ce propos, les haineux qui se plaignent de payer trop d'impôts et qui se désespÚrent de l'état du pays, vous achetez des bagnoles fabriquées en France j'espÚre...).

Ne soyez pas fâchés, le pouvoir actuel fait le travail que la droite a du peur de faire (réduction des dépenses, accord compétitivité emploi, TVA sociale...), c'est ça la différence. Et ne vous inquiétez pas, vos champions riviendront en 2017 quand les sociaux-démocrates auront fait le sale boulot. Ils pourront alors (oh bonheur ultime!!!!), réduire vos impôts. Mes pauvres choux...
Réponse de le 13/01/2013 à 8:51 :
Serait-ce un commentaire ironique ?
Réponse de le 13/01/2013 à 10:17 :
Arrive a ce niveau la, ce n'est plus de l'ironie c'est du ressort de la maladie...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:31 :
La question qu'il faut se poser suis je normal ou malade en faisait partie des 20% de gens satisfait de ce gouvernement ?
Donc si vous êtes normal j'en conclu que 80% des français n'ont rien compris à la super action et au travail majestueux de votre mentor
a écrit le 12/01/2013 à 21:21 :
tenir d'un forfait minimum de dépenses ne seraient pas idiot en revanche et ceux pour tous les impôts. En contrepartie, tous les revenus actuellement exonérés seraient taxés et pas que les indemnités sociales. Vous trouverez normalement que les primes de précarité soient taxées et cotisées alors que les primes de licenciement et de départ à la retraite ne le sont pas. Ce sont des revenus pourtant.
Réponse de le 13/01/2013 à 8:51 :
les primes de départ à la retraite sont imposables
a écrit le 12/01/2013 à 21:12 :
Demain, le PS taxera les gros.
Réponse de le 13/01/2013 à 9:31 :
C'est déjà demain !
a écrit le 12/01/2013 à 20:37 :
La prise en compte des revenus est déjà partiellement intégré via le quotient familial (http://vosdroits.service-public.fr/F42.xhtml).
Résultat : un célibataire riche paie plus qu'une famille modeste tout en étant dans le même logement.
Résultat : je paie plus cher l'enlèvement de mes ordures que la famille de 5 qui en fait 5 fois plus. Logique ?
Réponse de le 14/01/2013 à 11:32 :
Parlons concrètement avec des chiffres, célibataire, ma taxe cette année : 1200 euros (tv incluse) + 130 EUROS pour les ordures (part foncière du proprio), merci ma commune !
a écrit le 12/01/2013 à 20:26 :
Trop c'esttrop c'est. Les vaches à lait vont se réveiller si aucun plan d'economie ne s'engage au niveau de l'état .ça va péter je vous le dis. ...
Réponse de le 12/01/2013 à 23:41 :
oui je le pense déja que les impots sont calculer par rapport au revenu si en plus les taxes d'habitation le sont aussi c la double peine alors mrs du gouvernement je pense que vous aller pleurer au prochaine éléction car si pour ma part j'ai pas voter pour c bon a rien de l'UMPS la je pense que je serais pas le seule a voter pour les extremes , car sa fait plus de 30ans que vous etes des bons à RIEN
a écrit le 12/01/2013 à 20:20 :
La pensée du jour de jean d'Ormesson
Je suis pleinement favorable au mariage gay, mais seulement entre politiciens de gauche.
Tout ce qui peut contribuer à leur non-reproduction est un bienfait pour tous !

a écrit le 12/01/2013 à 20:10 :
on va encore payer pour ceux qui ne payer rien : assistés , immigrés , franco etranger , etc etc y en a marre de ces pompeurs
Réponse de le 12/01/2013 à 23:18 :
Vous devriez sortir un peu de chez vous et vous verrez que des immigres et français d?origine étrangère travaillent pour la grande majorité .
Réponse de le 13/01/2013 à 1:18 :
Oui mais au black !!! Sinon leurs allocs baisseraient et ils risqueraient en plus de payer des impôts ... La bonne blague
Réponse de le 13/01/2013 à 10:16 :
tarnat...on doit pas habiter le meme quartier...ou alors,mes voisins ont tous trouver un taf dans les caves et cages d'escaliers
Réponse de le 13/01/2013 à 10:31 :
Et puis comme ça l'employeur français évite de payer ses charges et n'embauche pas un salarié français. Tout le monde y trouve son compte finalement
a écrit le 12/01/2013 à 20:04 :
La Loi de finances rectificative de fin 2012 prévoit l'expérimentation de la révision des valeurs locatives cadastrales qui servent de base à la taxe foncière et à la taxe d'habitation. La généralisation interviendrait en 2017. Ce sont les sénateurs toutes tendances qui poussent a la réforme par ailleurs nécessaire. Pour les locaux commerciaux la généralisation de la révision est engagée : campagne déclarative en 2013 pour des impositions qui prendront effet en 2015.
a écrit le 12/01/2013 à 20:01 :
C'est vraiment une façon pour décourager les français de travaillerr et gagner un revu correct, avec ce gouvernement socialiste mieux vaut étre au RSA ou chomeur ou SDF
a écrit le 12/01/2013 à 19:58 :
La taxe d'habitation doit se calculer en fonction de la valeur et de la grandeur de l'immeuble habité et non calculée sur le revenu;C'est vraiment débile.
Réponse de le 12/01/2013 à 23:57 :
sa fait 30 ans que le peuple français vote pour l'umps qu'is ne viennent pas pleurer et dite moi ce qu'ils ont fait de bien RIEN : s'ils avaient été si bon nous n'en serions pas la N'EST PAS alors la prochaine fois pensée qu'il y a d'autre parti que c rigolo qui font des lois que pour s'engraisser????????????????????????????????????
a écrit le 12/01/2013 à 19:55 :
j aime cette énergie creatrice des taxes. Mais.. je demande à ce que le gouvernement ne reste pas en première vitesse mais passe la vitesse supérieure. Quand il y a une hausse de taxe, il faut que la même somme soit économisée à quelque part (où que ce soit).
Réduction de la rémunération des sénateurs + députés ? + réduction de... J'attends aussi là une énergie créatrice. On verra alors le problème de réduction de l'endettement allez deux fois plus vite. Et cela va remotiver les gens qui payent les taxes (que ca va peut-être arrêter un jour).
a écrit le 12/01/2013 à 19:53 :
les impots ne sont pas une punition.Comme le dit notre économiste star ,karine berger,les impots c'est le progrès social!je comprends que la vieille droite crypto-copéiste ne jure que par le démembrement de l'état!mais l'état vous protège malgré tout,c'est notre devoir
Réponse de le 12/01/2013 à 23:26 :
Je suis prêt à payer des impôts pour mon pays, mais surement pas à financer des fainéant de fonctionnaires et autres assistés et bon à rien aux crochet de la société... Mon argent ne financera pas ses parasites.
Réponse de le 12/01/2013 à 23:31 :
Tu n'a vraiment pas ta place dans ce monde, arrêtes donc de nous proférer tes baliverne à longueur de post, n'as tu pas encore compris que le monde dans lequel nous vivons et bien différent du monde socialiste dans lequel ton mentor veut nous plonger....
On en a marre de payer pour toute une bande de bon à rien qui n?ont d'autre but que de vivre au crochet de la France, toi et toute ton équipe de mauvais en tout et surtout en économie, vous feriez mieux pour commencez d'apprendre à compter au delà de 10 et surtout de bien comprendre, que le monde d'aujourd'hui évolue et que les mondes socialiste ont vécu, alors redonner à la France de vrais espoirs et arrêter de pousser tout un peuple dans la misère !
Et non je n'ai pas ma carte à lUMP et dans aucun autre partis, seulement j'en ai plus que marre de cette politique suicidaire dans laquelle vous faites votre fond de commerce.
Réponse de le 12/01/2013 à 23:36 :
Rendez vos indemnités pour vos frais, soumettez les a impôts et on en reparle !
Réponse de le 13/01/2013 à 12:43 :
@béniouioui:nos indemnités on les a baissées de 30 pour cent!combien de français peuvent en dire autant?
a écrit le 12/01/2013 à 19:35 :
oui! les cantonniers dans la rue pas dans des bureaux les policiers pas devant un écran l'un qui balaie l'autre qui surveille ,par contre payer un peu plus les responsables technique te ne pas sélectionner les derniers de la classe chez nous nous en avons pour notre argent un illogisme parfait a faire frémir les ingénieurs du prive;
a écrit le 12/01/2013 à 19:30 :
Moi je n'aime pas les riches comme Hollande.
Qui ne pense qu'à prendre dans les poches des honnêtes travailleurs!!!

a écrit le 12/01/2013 à 19:30 :
Je crois que vous n'avez toujours pas bien compris mesdames messieurs que vous avez cru à petit papa noyel alors que vous êtes tous des grands garçons et des grandes filles : à vos âges quand même ! Hé oui : tout votre bel immobilier a une valeur purement virtuelle, ce qu'on appelle l'illusion de richesses. Pendant plus de 15 ans, les gouvernements ont dopé l'immo à coups de défiscalisation et d'incitations à devenir propriétaire. Les intermédiaires ont fait fortune. Les prix ont grimpé 3 à 4 fois plus vite que les revenus et l'inflation. Oh qu'elle était jolie la bubulle immobilière qui ne pouvait que croître ! Certains en ont repris plusieurs fois de la bonne sousoupe, vous pensez bien : "l'immobilier c'est sur ! C'est un bon placement ! Ça ne peut que monter ! Etc. " Vous avez juste oublié deux petites choses : pendant 40 ans nous avons connu une croissance poussive de l'économie, la vraie, pas celle que le gentil marchand de sable vous a raconté, celle où les arbres montent au ciel. Donc pour compenser, il a fallu emprunter démesurément et que ce soit l'état ou les particuliers ou même les entreprises, tout le monde en a croqué de la bonne galette de la dette ! N'est-ce pas ? Allons, regardez-moi bien dans les yeyx et osez me dire que vous ne saviez pas que vous vous endettiez tous : directement ou en votant pour des illusionnistes qui le faisaient pour vous ! Hélas, mille fois hélas, toutes les bonnes fêtes ont une fin ! La croissance des revenus et des patrimoines à crédit ne peut durer éternellement ! Monsieur le marché financier, qui s'est déjà pris plusieurs bouillons à cause de ses grosses bêtises, ne veut plus allonger le brouzouf pour payer vos pensions, vos traitements, vos indemnités, votre train de vie, vos travaux et investissements immobiliers etc. "A pu brouzouf ! Toi y en a te démerder petit français et toi y en a me rendre mon brouzouf, mes milliers de milliards que moi y en a donné à toi ! " Donc le gouvernement colle aux petits francais des taxes et impôts de partout pour rembourser monsieur le marché ! La fête est finie, Bouhouhou ! Adieu les vacances au Sénégal ! Adieu le renouvellement de la voiture ! Adieu la retraite peinard au soleil dans deux ans ! C'est la grande désillusion ...
a écrit le 12/01/2013 à 19:29 :
au moins on sait à quoi servent les socialistes . mais puisque qu'on vous dit que c'est pour votre bien!
ça me rappelle la chanson des inconnus: -) Vampires impôts.si au moins nos impôts étaient dépensés efficacement mais ce n'est pas le cas.
a écrit le 12/01/2013 à 19:25 :
Et encore des taxes pour les classes moyennes ! A quand la maitrise des dépenses ????
a écrit le 12/01/2013 à 19:25 :
Y aura t il encore un intérêt a aller bosser, a entreprendre dans ce pays....
A QUAND dans l'assiette imposable la totalité des aides sociales ?
a écrit le 12/01/2013 à 19:16 :
Et les gagnants seront ..... les bénéficiaires d'indemnités non-imposables bien sûr puisqu'ils ont peu de revenus taxables. Ils paieront ainsi presque pas de taxe d'habitation !!
Réponse de le 12/01/2013 à 21:40 :
+1, ben oui c'est l'electorat et le fonds de commerce du PS. Eux seront exemptes de taxe, par contre celui qu ia le malheur de gagner 1500 euros nets ou plus par mois sera ciblé et detrousser
Réponse de le 13/01/2013 à 8:24 :
Bien plus que les "assistés", les grands gagnants seront les bénéficiaires des niches fiscales sans plafond, comme les pseudo investissements dans les DOM-TOM. Ouvez-les yeux, les gagantas sont toujours les très très riches.
a écrit le 12/01/2013 à 19:08 :
" ou soient contraints de la revendre " On prefèrre donc qu'une personne qui n'a pas les moyens d'occuper un 5 pièces y reste au lieu de l'inciter à revendre son bien pour acheter un deux pièces... Une fois de plus c'est la donation, l'héritage qui sont valorisées. On oublie que la taxe d'habitation sert aussi à financer les aides sociales, les activités associatives, les activités culturelles, sportives etc de la ville. Est ce que lorsque l'on est plus aisés on en profite plus ? NON ! Le gouvernement ferait mieux d'instaurer un système de troc qui permettrait aux plus modestes d'échanger quelques heures par mois d?entretien des espaces publiques, de faire passer les enfants et personnes âgées au feu rouge etc contre des accès à ses activités (bibliothèques, piscines, stades etc). A force de vouloir faire payer les plus aisés pour tout et tout le temps, les plus aisés s'en iront. La justice sociale c'est " Je travaille, je reçois" et non pas " Je suis pauvre, tu me donnes" !
a écrit le 12/01/2013 à 19:03 :
Donc il faut lire dans ce projet : Exemption de taxes pour les assistés en tout genre qui representent le fonds de commerce du PS. Par contre l'employé qui a le malheur d'avoir un travail qui paie juste au dessus du SMIC va encore une fois se faire matraquer.
Réponse de le 12/01/2013 à 20:54 :
Les riches se sont barré ou sont en train de le faire. Sur qui taper hormis la classe moyenne. Nous sommes les seuls qui restent.
a écrit le 12/01/2013 à 18:57 :
Certains vont commencer à comprendre pourquoi je ne loue plus ( un studio pour un rendement net de 200e /mois) .A quoi bon prendre des risques sur un locataire pour avoir peu de revenus supplémentaires qui augmenteront de nouvelles taxes
Réponse de le 12/01/2013 à 20:46 :
Autant payer des impôts, les assurances et l'entretien et ne rien toucher comme loyer : c'est vachement plus rentable !
a écrit le 12/01/2013 à 18:49 :
Et à l'inverse, un bonus pour ceux qui, honte à eux gagnent de l'argent mais bossent 60 heures par semaine, on y pense?
Réponse de le 12/01/2013 à 20:31 :
Ben là c'est pas politiquement correct. Si tu bosses 60h par semaine, tu devrais avoir honte, te cacher dans les bois. Honte à toi qui vis de ton travail et pas des aides sociales. Soit solidaire et ferme là.
a écrit le 12/01/2013 à 18:47 :
On peut toujours mettre tout sur la base du revenu mais dans ce cas tout avantage quelqu'il soit doit aussi être pris en compte exemple les allocations, les APL, l'aide femme isolée, les traifs sociaux elec, gaz et portable,l'avantage des agents EDF sur le prix du KW etc etc les gouvernements succesifs tapent en parmanance sur les classes moyennes avec à la clé des dérogations pour ceux qui à priori sont les plus mal lotis!!!! mais si nous prenons la totalité des aides alors les plus mal lotis!!!! sont en définitif bien plus aisés que ceux qui sont en limite des aides et qui eux paient. Ce gouvernement comme les autres baratinent ceux qui y croient que les classes moyennes ne seront pas matraquées mais le discours est inversement proportionnel à la réalité
a écrit le 12/01/2013 à 18:25 :
Encore une débilité de ce gouvernement , voilà comment on va payer l'intervention militaire au Mali
Réponse de le 12/01/2013 à 19:49 :
une de plus
a écrit le 12/01/2013 à 18:19 :
te fatigue pas flashmips , tes arguments ne tiennent pas et pour cause .................trop facilement repérables.
a écrit le 12/01/2013 à 18:11 :
taxes plus taxes plus new taxes
a écrit le 12/01/2013 à 18:07 :
Et la diminution du nombre de strates du millefeuilles administratif, c'est pour quand ? Les économies des collectivités territoriales, c'est pour quand ? L'imposition des indemnités des élus de tous types, c'est pour quand ? La suppression des avantages exorbitants de certains (ex: prime de chauffage des sénateurs et il y en a beaucoup d'autres), c'est pour quand ? Ce gouvernement ne sait que piller le peuple
Réponse de le 12/01/2013 à 19:35 :
tous le monde connait la solution. sauf que le plan social massif sur les 600000 politiciens doit être mis en ?uvre par ses mêmes politiciens. Sarkozy a eu le courage de commencer à réformer le mille feuille. ça lui a couté le sénat .
Réponse de le 12/01/2013 à 19:42 :
+1
Réponse de le 12/01/2013 à 20:32 :
Ben la réponse, c'est jamais.
Réponse de le 12/01/2013 à 22:53 :
la prime de chauffage ne concerne pas les sénateurs mais les employés du Sénat
Réponse de le 13/01/2013 à 9:16 :
Même les employés bénéficient d'une prime de plus de 4000 euros par mois pour le chauffage... Donc ils peuvent changer de chaudière tous les ans... Pour moi, j'attends depuis quelques années et je n'ai aucune prime en fin d'année (et je bosse comme contractuel... pour l'Etat).
a écrit le 12/01/2013 à 18:06 :
Le racket fiscal socialiste continue, les dirigeants politiques français ressemblent de plus en plus à une mafia.
a écrit le 12/01/2013 à 18:05 :
On généralise l'idée qu'après avoir taxé les revenus de façon progressive , on peut taxer les dépenses de la même manière.
Nos fonctionnaires ont une imagination débordante pour inventer de nouvelles taxes, sous couvert de justice fiscale, bien évidemment.
A quand l'essence indexée sur le revenu ( oui je sais, il en est déjà question pour l'eau et l?électricité), le train, le métro, (déjà subventionnés donc scandaleusement injustes pour l'aubaine qu'ils constituent pour les plus aisés ) , les parcmètres pour ces grosses voitures qui prennent trop de place etc...
Une fois le principe bien ancré, on pourra créer une super taxe pour ceux qui paient beaucoup d'impôts, preuve qu'ils ont trop d'argent disponible.........................
Réponse de le 12/01/2013 à 20:34 :
S'il te plait, tais-toi, ils pourraient y penser.
Réponse de le 12/01/2013 à 20:39 :
C'est fait , ISF
a écrit le 12/01/2013 à 18:02 :
Et pourquoi pas le prix de la baguette ou du litre d'essence en fonction de son revenu ? On croit rêver. Ce nivellement qui s'accentue dans tous les domaines ne peut que démotiver les gens de travailler pour tenter d'améliorer leur revenu. On va vers un bolchévisme qui a échoué. Il ne va rester en France bientôt lus que les assistés, mais où le gouvernement trouvera-t-il un peu d'argent quand toutes les forces vives auront quitté le pays ?
a écrit le 12/01/2013 à 18:01 :
vivement une taxe sur les nantis de la fonction publique !
Réponse de le 12/01/2013 à 18:44 :
Elle ne rapportera rien : car ils ne sont pas nantis comme vous semblez le croire
Réponse de le 12/01/2013 à 19:44 :
Papa Noel, c'est passé! on verra plus tard....ou jamais surement
Réponse de le 12/01/2013 à 20:52 :
Aujourd'hui au delà du smic, on n'est plus sûr de rien. En, plus, il reste les avantages sociaux: retraite, vacances, jour de congés, délais de carence sur les arrêts maladie, journées pour enfants malades...Un peu tout ce que tu ne trouveras jamais dans le privé. Il ne faut rien mésestimer.
Réponse de le 12/01/2013 à 21:43 :
je corrige: vivement une taxe sur les rentiers de la fonction publique !
a écrit le 12/01/2013 à 18:01 :
Ils vont finir par faire disparaître toute mixité sociale : les riches iront toujours plus habiter des villes de riches avec de bas taux d'impôt et les pauvres se retrouveront seuls dans leurs ghettos à subir la banqueroute de leurs municipalités sans espoir de s'en sortir. Sauf pour les pauvres qui seront les "clients" des municipalités riches et auront la chance d'habiter dans des HLM privilégiées du fait de la loi SRU. Quel progrès social !
Réponse de le 12/01/2013 à 20:24 :
Quel rapport ? La mixité sociale disparaît depuis les abonnés 60 ! Mais vous allez nous expliquer le lien entre l'indexation revenus/taxe d'habitation et le ghetto de riches très mal fréquenté de Neuilly sur Seine (en journée : que des vieilles emperlouzées qui circulent recouvertes, non pas d'une burqa, mais d'une épaisse couche de maquillage : horrible ! )
Réponse de le 12/01/2013 à 21:54 :
Les socialistes ont trouvé la parade, ils font payer les communes où le clientélisme de gauche a porté à leur tête des incapables par des contribuables plus sages de la commune d'à côté. Cela a été mis en place cette année.
a écrit le 12/01/2013 à 17:36 :
votre carte du PS vous l'avez depuis longtemps. 3500 euro chacun, fonctionnaires sans aucun doute ou assimilé. Pipeau le socialo, nous voterons contre ce parti démago. Au fait vos camarades les riches comme Cahuzac, n'avaient-ils pas affirmer qu'il n'y aurait d'augmentation d'impôt avant 2017? Encore un renoncement, un mensonge, mais c'est la politique des socialos vous me direz.
a écrit le 12/01/2013 à 17:32 :
Comme on parle d'héritage, on pourrait faire en sorte , que la taxe foncière soit aussi en fonction du revenu .
a écrit le 12/01/2013 à 17:31 :
uniquement ceux qui ont la malchance de travailler seront impactés par cette mesure scélérate et O combien populiste. Ce gouvernement socialiste est prêt à toute compromission pour rester au pouvoir et garder son électorat d'assistés.
a écrit le 12/01/2013 à 17:29 :
J'ai une idée. Taxons à la place les propriétaires de chien en zone urbaine. 200 euros par an et par animal. Après tout ce sont leurs bêtes qui salissent le plus de leurs déjection les trottoirs. Voilà un impôt juste!
Réponse de le 12/01/2013 à 19:56 :
C'est déjà le cas dans beaucoup de pays...sauf en France !
Réponse de le 12/01/2013 à 21:27 :
Mains bien sûr...et puis taxons aussi la bêtise...avec ça on sera sûr de renflouer les caisses !!
Réponse de le 13/01/2013 à 6:29 :
Oui, voilà une taxe à mettre en place. Tous ces propriétaires de chiens et de chats qui emmerdent la France entière.Y'a effectivement de l'argent à prendre aux détenteurs de klébar.
a écrit le 12/01/2013 à 17:28 :
Il n'y a pas 15 jours il nous promettait de ne plus augmenter les impôts et de les baisser des 2016, mais a peine le budget 2013 terminé ils portent tout leur efforts la création de nouveaux impôts. Alors que concernant la baisse des dépense, rien n'est indiqué, seul une demande de patriotisme a été formulé.
Pendant ce temps le gouvernement a donné de très belle prime de noël au menbre du gouvernement est a leurs collaborateurs (environ 6 000 euros par personnes)
A également été refusé d'imposer les indemnité de mandat des députés a une très large majorité (belle exemple patriotique, alors qu'elle contrevient au principe d'égalité des citoyen devant l?impôt inscrit dans la constitution)
Réponse de le 12/01/2013 à 19:47 :
la constitution? on en parle quand ça les arrange! , le principe d'égalité, ils s'en tapent
Réponse de le 12/01/2013 à 20:48 :
Tu connais le proverbe, "les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent"
a écrit le 12/01/2013 à 17:20 :
Si cette mesure débile passe, je m'adapterai. Je travaillerai moins afin de diminuer mon revenu imposable. Inutile de se tuer au boulot pour se faire taxer de partout et voir l'argent qu'on a gagné gaspillé par des politicards en mal de clientélisme.
Réponse de le 12/01/2013 à 18:18 :
C'est malheureusement ce qui se passera, tout comme c'est le cas déjà entre les minima sociaux. De plus en plus de gens vont se rendre "assistés" pour éviter de se faire tondre. L'effet secondaire sera une économie parallèle florissante.. hors taxes :-)
Réponse de le 12/01/2013 à 20:36 :
Le social clientélisme ne justifie pas tout. Ils devraient quand même se rendre compte des effets induits de leur politique délirante.
Réponse de le 12/01/2013 à 20:57 :
L'effet secondaire sera aussi une économie réelle moribonde
a écrit le 12/01/2013 à 17:05 :

une veste aux prochaines elections !!!l les francais ont votes CONTRE mais pas POUR cette equipe
Réponse de le 12/01/2013 à 18:31 :
Un peu mare de ce genre de commentaire ! Si vous ne savez pas lire tant pis pour vous ! Je reconnais en FH le mérite d appliquer strictement son programme ..
Réponse de le 12/01/2013 à 19:52 :
car ils vont nous pondre une nouvelle constitution
Réponse de le 12/01/2013 à 20:01 :
En ce qui me concerne, je n'ai pas voté FH à la présidentielle, ni pour le PS aux législatives, vu que je sais lire, merci, mais je comptais voter PS aux municipales et aux régionales, vu que j'aime bien ce qu'ils font localement. Finalement pas, dommage, c'est un peu injuste, mais trop c'est trop, ce parti doit disparaître.
a écrit le 12/01/2013 à 16:57 :
La polémique sur les gaz de schiste n'avait pas lieu d'être. Le gouvernement, sa majorité et rapporteur du budget béni oui-oui créent tous les jours des usines à gaz, dont la production combinée devrait rendre notre pays auto-suffisant. A moins que, mal conçues, elles ne leur explosent au visage, tous les accidents industriels n'étant pas inutiles.
Réponse de le 12/01/2013 à 18:00 :
lol
Réponse de le 12/01/2013 à 18:06 :
Gaz de Chiotte ?
Réponse de le 12/01/2013 à 20:03 :
De shit, les verdâtres veulent dépénaliser ...
a écrit le 12/01/2013 à 16:51 :
Toujours cette solution de facilité ! Mais bon admettons. En contrepartie, il faut diminuer le nombre de collectivités territoriales, et surtout empêcher tous ces potentats locaux qui, une fois élus, profitent du système pour faire toujours plus de dépenses inconsidérées. Que la cour des compte contrôle de manière approfondie la pertinence des dépenses et que les électeurs, par leurs bulletins de vote, se choisissent des responsables qui n'auront comme objectif que l?intérêt de la collectivité. Pas le leur.
a écrit le 12/01/2013 à 16:37 :
ils ont fait un AVC ou quoi? car là c'est le grand n'importe quoi . sentiment quasiment unanime en France. il faut qu'ils arrêtent leurs délires , ça ne va pas finir bien.
a écrit le 12/01/2013 à 16:30 :
il me semble pourtant avoir entendu que les impôts n'augmenteraient plus jusqu'en 2017 !!!!!
a écrit le 12/01/2013 à 16:25 :
@ flashmips : Oh le vilain sous-marin du PS !
a écrit le 12/01/2013 à 16:21 :
@ sci babys : excellente analyse ! Il faudrait des gens comme vous au gouvernement .
a écrit le 12/01/2013 à 16:20 :
lol.. je serai curieux de voir le résultat d'une étude avec le vrai cout des choses en fonction du revenu.
A force de tout imposer en fonction du revenu, on a parfois l'impression que ceux qui gagnent plus voient leur gain supplémentaire absorbé en impôt.
a écrit le 12/01/2013 à 16:14 :
Ne vous inquietez pas, l'objectif final est clair, quels que soient vos revenus, une fois fini les manipulations fiscales de nos chers parasites, le résultat sera le même :SMIC pour tous...
Réponse de le 12/01/2013 à 20:38 :
+1, le nivellement par le bas est leur politique.
Réponse de le 12/01/2013 à 21:57 :
Pas tout à fait. Ce gouvernement réfléchit à la suppression du SMIC, en tout cas d'un salaire minimal, pour ne conserver que le RSA à partir de 2014. Il y a un article sur le site Fortune à ce sujet.
a écrit le 12/01/2013 à 16:06 :
En fait les plus modestes comme on dit sont exonérés de tout et touche des allocations. C'est donc, comme toujours , la classe moyenne qui trinque. Bientôt les courses dans les magasins seront facturées selon les revenus du client. Et si les Collectivités se regroupaient enfin ? Impensable pour les petits potentats locaux tellement imbus de leur personne.
Réponse de le 12/01/2013 à 17:08 :

TROP DE PROFITEURS '(cmu ext....)
a écrit le 12/01/2013 à 16:04 :
CHURCHILL :
"Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait... et il faisait tout ça aux frais du contribuable"
Réponse de le 12/01/2013 à 18:02 :
l'homme que vous citez est un saint homme ;-)
Réponse de le 12/01/2013 à 18:47 :
et la COCOE assurait les comptes ... C'est dire s'ils étaient faits convenablement !!!!!!
a écrit le 12/01/2013 à 15:51 :
Pour faire des économies, étendons à toute la France la décision de regrouper les 2 départements alsaciens. 40 à 50 départements seront largement suffisants pour administrer le pays !
Réponse de le 12/01/2013 à 16:25 :
A part la notion de provocation de votre propos, un tel regroupement existe déjà, et s'appelle Région. Ca tombe tien, il y en a encore la moitié de ce que vous proposez :-)
Réponse de le 12/01/2013 à 18:48 :
je ne vois pas ce qu'il a de provoquant dans les propos de Yves, il disait à juste titre qu'on devrait supprimer les départements et les regrouper pour faire des économies.
Réponse de le 13/01/2013 à 18:03 :
@Arf : vous n'avez pas du lire plus des cinq premiers mots, donc je répète en espérant que vous lirez la suite : un tel regroupement existe déjà, et s'appelle Région.
a écrit le 12/01/2013 à 15:42 :
Les bases ont été actualisées 1980 en métropole par des coefficients départementaux et des coefficients forfaitaires de majoration annuels nationaux. Il y a déjà une incidence du revenu sur cette taxe, mais c'est plutôt obscur :"La valeur locative nette est égale à la valeur locative cadastrale du local diminuée, s'il s'agit de votre résidence principale, d'abattements obligatoires (pour charges de famille) ou facultatifs (en fonction du revenu, d'un handicap ou d'une invalidité?)"
Une révision de la valeur locative nette est probablement nécessaire. Il pourrait y avoir un effet bénéfique. Vu le montant des loyers dans les grandes métropoles, la hausse serait généreuse, la pression sur les salaires en conséquence et une décentralisation des entreprises pourrait se faire, engendrant une baisse du prix de l'immobilier dans ces métropoles.

Faire une progressivité croissante sur le revenu n'a aucun sens. Il y a l'IRPP pour cela. Pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de la logique avec une TVA basée sur les revenus !
Le manque de courage politique est évident. Avant d'augmenter les recettes, il convient de réduire fortement les dépenses.

a écrit le 12/01/2013 à 15:42 :
J'imagine surtout l'usine a gaz que va représenter ce nouveau mode de calcul
de plus, la prise en compte des revenus se fera obligatoirement, comme pour l'IR, sur les revenus de l'année N-1, imaginez alors la situation en cas de perte d'emploi ou de chute franche des revenus liée à la maladie ou tout autre cause. Connaissant la souplesse des services fiscaux, on peut imaginer dans quelle situation se retrouvera le contribuable
Réponse de le 12/01/2013 à 18:07 :
Ca justifiera d'embaucher 10000 agents des impots en plus pour gérer le merdier...
a écrit le 12/01/2013 à 15:38 :
a quand le litre d'essence et la baguette en fonction du revenu ( avant impot, comme ca apres impot, moins on gagne plus on en a)?
Réponse de le 12/01/2013 à 20:39 :
Il ne faut surtout pas leur donner de nouvelles idées. Ils pourraient le faire.
a écrit le 12/01/2013 à 15:35 :
UNE HONTE ! De la démagogie à l'état pur ! Qui'est-ce que ce principe qui consiste à assommer tous ceux qui veulent vivre de leur travail. MARRE DE CET ESCROC qui promettait la lune pendant sa campagne!!!
a écrit le 12/01/2013 à 15:32 :
Il y a å peine une semaine le gvt nous disait plus d impõt nouveau dans le quinquanat ...La principale caractéristique de ce gvt est le mensonge.
a écrit le 12/01/2013 à 15:27 :
Pffffff.
Prenez tout ceci en conséquence pour voter lors des prochaines municipales et régionales ;o)
Les assistés voteront encore et toujours pour cette équipe.
Réponse de le 12/01/2013 à 16:15 :
L'ennui est que les autres camps font pareil, et n'ont aucun intérêt a ce que cela change, tant qu'ils peuvent vivre sur la bête en faisant semblant de "travailler" (terme qui n'évoque strictement chez eux)
a écrit le 12/01/2013 à 15:24 :
Beaucoup de villes appliquent déjà se principe en exonérant de taxe les petits revenus. Si une hausse forte des impôts est indispensable pour réduire la dette, il faut aussi diminuer sensiblement la dépense publique, chose que ne fait pas ce gouvernement.
a écrit le 12/01/2013 à 15:21 :
Mais combien d'espace en plus que dans la grande ville où les gens sont entassés, pollués, interdits de circulation... ?.
Pour une taxe d'habitation progressive selon la surface, avec, jointe, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères selon le nombre de personnes occupantes .

pour la suppression de parlementaires inutiles , surtout les sénateurs, à réduire des trois quarts au moins, voire totalement , et d'autres parasites dont beaucoup d'élus départementaux, d'accord aussi.
a écrit le 12/01/2013 à 15:19 :
cela serait une excellente initiative!! les bases actuelles datent de plus de 30 ans et les habitants de banlieues paient plus que certains des villes cossues. je gagne 3500? par mois, ma femme également; nous risquons donc de voir notre ardoise augmenter, et alors??? ils nous reste largement assez pour bien vivre. 300 ou 400? de plus ne nous mettrons pas sur la paille. il faut arrêter de regarder son nombril et accepter de participer à l'effort nécessaire. la justice sociale doit rester un fondement de notre système.
Réponse de le 12/01/2013 à 15:54 :
bravo pour votre esprit citoyen!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 12/01/2013 à 15:57 :
Joke?
Réponse de le 12/01/2013 à 16:16 :
donc, vous acceptez que l'on augmente vos impots tant qu'il vous reste suffisamment pour (sur)vivre ? curieux principe d'imposition ...
La justice sociale, c'est que la cigale ait le droit de prendre la maison de la fourmi car comme elle a chanté tout l'été, elle n'a pas de maison ? curieuse justice ...
Réponse de le 12/01/2013 à 16:21 :
si vous préférez engraisser ces strates d'élus inutiles plutôt que de mettre votre argent dans l'économie française, c'est bien dommage ...
Réponse de le 12/01/2013 à 16:28 :
moi je suis d'accord pour payer des impôts, mais quand je vois ce qu'ils en font : assistanat de gens qui bossent au black, réceptions, voyages d'études avec restaurant gastronomiques, "ambassades de région" à l'étranger, pages de pubs dans les journaux, batiments pharaoniques pour les conseils de département et de régions, 11 vice présidents à la métropole de la côte d'azur, et des gars qui skient avec le forfait gratuit et les skis rossignol sérigraphiés "conseil général"...là ça me donne envie de dire : Stoooop !
Réponse de le 12/01/2013 à 16:30 :
Toujours au meme d'avoir l'esprit citoyen
Réponse de le 12/01/2013 à 16:50 :
Bravo flashmips ! Avec des gens comme vous, propres sur eux, Mimolette Ier va pouvoir se gaver de taxes, contributions et autres gestes de solidarité...mais tout en conservant pour lui et ses acolytes un train de vie de seigneur féodal, durant et après mandat ! Quant à vous, ce sera "300 ou 400 ?" la première année puis 10 ans après, alors que votre salaire (ou votre retraite) aura stagné, voire que vous serez sans emploi, ce seront 1200 ? qui vous seront ponctionnés.
J'adhèrerais tout à fait à votre raisonnement si nous avions à faire à des hommes politiques honnêtes, mais tout le monde sait que cette expression est une antithèse. Alors, face à des escrocs menteurs, je dis non. Luttons contre les ponctions de toutes sortes tant que nos "gouvernants" n'auront pas balayé devant leur porte.
Réponse de le 12/01/2013 à 17:24 :
il faut regarder plus loin que le bout de son orteil a raison:flashmips a raison!ok ,vous payez 400 euros de plus et vous pensez que vous n'aurez rien en retour?ben justement si!ces 400 euros serviront a péréniser la protection sociale.soit vous ne payez pas 400 euros et alors vous perdez une partie de votre protection sociale.soit vous payez et votre confort est préservé.du gagnant -gagnant comme souvent avec ayrault!
Réponse de le 12/01/2013 à 17:26 :
11 vice présidents sur votre métropole c'est tout à fait convenable. Il faut venir sur Lille. LMCU en compte 32.
Réponse de le 12/01/2013 à 18:13 :
@Elu PS, Par Protection Sociale vous entendez CMU? Non parce que pour les autres cela s'appelle Mutuelle et c'est Privé.
Et ne me parlez pas de la Sécurité Sociale.
Réponse de le 12/01/2013 à 19:40 :
@élu PS Depuis que je fais du gagnant gagnant je n'ai plus de plumes sur le dos. Alors écoutez moi bisounourx ripez les galoches avant de faire du dégage dégage
Réponse de le 12/01/2013 à 19:41 :
@élu ps

Il ne faut pas oublié de financer les ronds points, C'est ce que nous pouvons appeler un investissement improductif. Mais il faut croire que ce sont des opérations qui ne sont pas perdus pour tout le monde. En effet, c'est juteux!!!
Réponse de le 13/01/2013 à 18:07 :
@élu PS : vous semblez manifestement tout confondre : la protection sociale s'effectue au niveau national, et non local. Votre excuse bison de politicaillon n'a rien a faire dans les taxes locales, qui elles sont destinées a laver les chiottes locales. Le reste, c'est de l'escroquerie pour créer un palier fiscal de plus dans l'impot sur le revenu
a écrit le 12/01/2013 à 15:17 :
Ou comment augmenter l impot sur le revenu en fourbe .
Ce pays ne changera donc jamais, aveuglé par son socialisme antique .Il faut partir
Réponse de le 12/01/2013 à 21:00 :
Oui, mais comment faire.
a écrit le 12/01/2013 à 15:14 :
Je propose une taxe sur les fainéants, les parasites sans emplois qui profitent du travail des autres. Ces profiteurs qui prennent sans scrupule sans jamais donner. Comment les faire payer me direz-vous? Ben à la manière des cocos dans les Goulags, le travail forcé pour régler leur dette envers la société. Si malgré l?investissement du contribuable dans tes études, tu ne sers à rien, bah tu vas être forcé à remboursé!!!!!!
Réponse de le 12/01/2013 à 15:47 :
ATTENTION votre idée va être prochainement reprise par notre gouvernement.
Réponse de le 12/01/2013 à 15:57 :
+1
Réponse de le 12/01/2013 à 21:07 :
arrêtez de dire que les fonctionnaires de l'administration sont des fainéants.c'est juste qu'ils sont nombreux et qu'on leur donne pas de travail.
a écrit le 12/01/2013 à 15:09 :
... Ou aller en vacances à l'île Maurice!
a écrit le 12/01/2013 à 15:07 :
A force de vouloir taxer toujours plus, ce pays finira dans une misère noire pour la majorité des Français dits "moyens".
Pendant que les assistés sociaux à vie et autres migros auxquels tout est dû, continuent de pourrir et de ruiner nos systèmes sociaux et de santé.
La lâcheté politique étant devenue une règle de conduite, cette fuite en avant se terminera mal, et même très mal.
a écrit le 12/01/2013 à 15:04 :
Jamais bientot une diminution de la dépense publique...Ah ces sénateurs qui sont trop jeune pour avoir travaillé et ne connaissent que les dépenses.
a écrit le 12/01/2013 à 15:01 :
Rendez-vous demain à 13h00, soit à Denfert, soit Porte Maillot, soit Place d'Italie
Réponse de le 12/01/2013 à 15:58 :
Nous y serons !
Réponse de le 12/01/2013 à 16:01 :
Quel rapport avec la taxe d'habitation ?
Réponse de le 12/01/2013 à 20:56 :
Aucune, juste une petite randonnée pédestre dans mon quartier.
a écrit le 12/01/2013 à 14:53 :
la france veut faire des economies commençons par supprimer la moitie des deputes car ils ne servent a rien,la moitie des senateurs, la moities des ministres ,comme cela le parque auto sera divise,et faisons payer les impots a tous ces gens la..
car a ce que l'on dit des logement de plusieurs millions ont etaient paye avec notre argent
Réponse de le 12/01/2013 à 22:20 :
Tout à fait d accord , pour la plupart on se demande à quoi ils sont payé quand on voir une assemblée vide ...où sont ils alors ? Avec le montant mensuel de leur indemnité "déplacement" ils pourraient au moins venir un fois pas semaine "faire leur travail " !!!!
a écrit le 12/01/2013 à 14:52 :
les revenus sont pris en compte pour la taxe
a écrit le 12/01/2013 à 14:52 :
Que c'est bas....cette espèce de diabolisation initiée par le PS à l'encontre des "plus aisés"...on s'en prend maintenant à la classe moyenne...et les français suivent...(ceux qui étaient trop fainéants pour lire le programme de cet imposteur)
Je gagne 3000 Euros en moyenne par mois, j'ai acheté mon appartement et je paye tout plein pot car je suis cadre, célibataire et sans enfants. J'ai payé 5000 d'impôts sur le revenu, 950 ? de taxe d?habitation et 850 ? de taxe foncière pour un 40 m2
Alors ça vous parait énorme mais croyez-moi mes impôts je les ai payé avec tout ce que j'ai mis de côté en bossant 12h par jour, car comme vous le savez la vie a paris est très chère.
Vous l'avez voulu ce président il me semble...prenez vos responsabilités...et arrêter de jalouser bêtement ceux qui essayent de s'en sortir. Nous sommes tous responsables de notre vie et se cacher derrière sa malchance ou ses problèmes ne changera rien.
Battez-vous car la vie c'est cela et arrêter de vous reposer sur ceux qui le font.
Réponse de le 12/01/2013 à 15:08 :
Merci Charlie! Je suis dans le meme cas! et je partage totalement votre point de vu! Vite faisons des enfants!
Réponse de le 12/01/2013 à 15:08 :
Bien dis Charlie!!! Je suis dans la même situation que vous et je sais ce que c'est que de bosser dure et voire le fruit de son travail être expropriés aux profits de bons à riens aux crochet de la société!
Réponse de le 12/01/2013 à 15:20 :
40m2 sur paris yen a pour 250000/300000?
j'espere pour toi que t'avais un bel apport ( parental ) ou un bon credit sur 50ans