Chômage : un répit en décembre qui n'annonce pas de jours meilleurs

 |   |  422  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie "A") en France métropolitaine est resté stable (+ 300, soit une progression quasin-nulle) au mois de décembre pour la première fois en vingt mois. Sur l'ensemble de l'année 2012, cependant, le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie "A") a progressé de 285.000. De très nombreux indicateurs restent au rouge et le gouvernement, réaliste, sait très bien que les résultats de décembre, moins catastrophiques que d'habitude, ne signifient absolument pas que la courbe du chômage soit en passe de s'inverser.

Léger répit sur le front du chômage, même si la tendance à la hausse est loin, mais encore très loin, d'être inversée... D'ailleurs le gouvernement, modeste et réaliste, se garde bien de crier victoire, trop conscient des difficultés encore à venir. En tout état de cause, pour la première fois depuis 19 mois, en décembre, le nombre des demandeurs d'emploi en France métropolitaine (catégorie « A ») ne progresse pas ou de façon très minime : passant de 3.132.600 à 3.132.900, soit... 300 chômeurs de plus (0% de hausse).

285.000 chômeurs de plus (catégorie"A") en 2012

Sur l'ensemble de l'année 2012, le nombre des demandeurs d'emploi en catégorie « A » aura donc augmenté de 285.000, soit tout juste 10%... ce qui, en effet, est assez désastreux, même si la barre - certes symbolique - des 300.00 chômeurs de plus dans cette catégorie n'a pas été franchie. En incluant les Dom, le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie « A ») s'établit à 3.389.400, en progression de 0,1% sur un mois et de 9,8% sur douze mois.
Si, cette fois, l'on ajoute également ceux qui ont exercé une activité partielle durant le mois, le nombre des demandeurs d'emploi s'élève à 4.917.500 (catégories « A,B,C », y compris Dom), soit une hausse de 0,3% sur un mois mais surtout de 8,7 % sur l'année 2012.

Le cap des 5 millions de chômeurs (catégorie "A,B,C) n'est plus loin

Le cap des 5 millions de chômeurs n'est vraiment plus loin (il est même déjà dépassé si l'on ajoute d'autres catégories de demandeurs d'emploi). On comprend mieux pourquoi dans son communiqué, le ministère du Travail prend soin de préciser que « ce n'est pas au mois le mois que les statistiques du chômage doivent être analysées, c'est la tendance qu'il faut regarder sur plusieurs mois »...
De fait, de nombreux indicateurs restent au rouge. Ainsi, le chômage des moins de 25 ans continue de progresser de 0,6% en un mois et de... 9,2% sur un an. Et, avec la conjoncture atone, pas de miracle non plus concernant la durée du chômage. Ainsi, le chômage de longue durée (plus d'un an) concerne maintenant 1.816.300 personnes, soit une impressionnante progression de 12,5% sur un an.
Et ce n'est pas la modeste croissance attendue pour 2013 - autour de 0,4% selon le consensus des économistes - qui va arranger les choses... Il est fort probable que les résultats de décembre, moins catastrophistes que d'habitude, fassent figure d'exception dans les mois à venir.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2013 à 19:23 :
Sur un quotidien que je tairais le nom le nombre de demandeurs d'emplois inscrits fin décembre est à son plus haut depuis 1998, chercher l'erreur
a écrit le 26/01/2013 à 18:02 :
Alfred SAUVY disait à ses étudiants,les statistiques sont comme les minijupes,elles montrent beaucoup de choses,mais elles cachent l'essentiel
Réponse de le 27/01/2013 à 3:17 :
@heraclite: et Churchill disait " je ne crois aux statistiques que quand elles émanent de moi" :-)
Réponse de le 27/01/2013 à 13:44 :
@ heraclite : Ne sachant pas qui est alfred sauvy, je pense que tu te trompes les filles maintenant ne cache pas l'essentiel, rien à voir avec l'article paru..........................
a écrit le 26/01/2013 à 16:56 :
Pour percevoir les cotisations les fonctionnaires de l'URSAFF sont toujours aux aguets, mais lorsqu'il s'agit de payer les indemnités, il n'y a plus personne!.
D'ailleurs pourquoi une personne qui perd son emploi à un mois de "carence" avant de percevoir les indemnités, et pourquoi cette même personne qui est embauchée paye plein pot les cotisations dès le premier jour de travail?, c'est du vol manifeste et de l'abus de confiance ni plus ni moins!.
Réponse de le 26/01/2013 à 17:47 :
savez vous qui est le plus grand voleur?? c'est proclamé depuis longtemps, c'est ; l'Etat!
Réponse de le 26/01/2013 à 18:50 :
Le nombre de jours de carence est de 7 ( il s'agit d'une franchise) auxquels se rajoutent les jours de congés acquis au cors de l'année que vous n'aviez pas encore pris et que votre employeur vous a payé ( ex s'il vous resté 10 j a prendre, votre employeur doit vous les payer) et si vou avez perçu de votre employeur une indeminité supérieure à ce que prévoit la loi, la différence est convertit en jours.
a écrit le 26/01/2013 à 12:21 :
lu dans Mayotte Hebdo.com ( j'ai failli m'étrangler)
"Le Conseil général est ainsi passé en 6 ans de 1.200 à 3.000 salariés ! Les ressources financières n'ont évidemment pas suivi cette courbe. Ces embauches se sont réalisées de manière tout à fait discrétionnaire, au rythme d'une par jour quasiment pendant ces 7 années. Elles ne correspondaient pas à des fiches de poste, à des besoins déterminés pour la plupart. Il s'agissait pour une large part d'emplois de complaisance dans le sens où il s'agissait de faire plaisir en assurant un revenu régulier, pour ne pas dire des emplois fictifs ou à but politique."
Réponse de le 26/01/2013 à 12:53 :
une vraie dégoutation! Révoltez vous, Français! on ne peut plus supporter ce genre de choses, on est rétamé, on nous pousse à bout, ...quand on voit tout ce qui se passe, ça dépasse l'entendement !!!
Réponse de le 26/01/2013 à 15:02 :
c'est la meme chose à tout les niveaux, ainsi un communauté de commune pres de chez moi à été créée au départ pour mettre des moyens en communs et ainsi faire des economies: "ne vous inquiéter pas, une ou 2 secretaire et le tour est joué", seulement quelques années apres ils sont plus de 30 et pas de baisse des effectifs dans les communes concernés!
a écrit le 26/01/2013 à 11:26 :
Le pôle emploi a-t-il reçu des consignes pour radier le maximum de chômeurs, même ceux qui y ont droit, pour améliorer les chiffres du chômage???
Réponse de le 26/01/2013 à 11:50 :
Sous tous les gouvernements c'est pareil, donc sous un gouvernement Ayrault FILLON, c'est normal de radier et bidouiller pour leurrer
a écrit le 26/01/2013 à 11:16 :
je pense que le vrai problème vient de l'accord sur la libre circulation des marchandises. Cet accord nous impose une compétition et un modèle économique qui convient plus à l'Allemagne, à la Chine qu'à la France et à la plus part des autres pays de l'Union Monétaire, tous les pays n'ayant pas été gratifiés par la nature des mêmes avantages naturels, comme position centrale et taille du marché intérieur. Cet accord interdit le choix du modèle économique qui conviendrait mieux à chaque pays.
Comparez le fameux modèle allemand, basé sur l'excédent commercial (par l'excédent ils exportent leur chômage vers les pays déficitaires, dont la France) et qui pour fonctionner et être gagnant a besoin de perdants.
Je pense qu'à long terme nous devrons revenir à un minimum de protectionnisme si nous voulons éviter que les divergences économiques entre les pays de l'Union Monétaires n?augmentent au lieu de diminuer, ce qui en principe était le souhait et le but de l'Union Monétaire.
Une mesure rapidement applicable serait de tolérer une TVA à deux taux, un taux majoré pour produits importés et un taux minorés pour produits Made dans le pays, même de marque étrangère.
Cette TVA majorée sur produits importés serait aussi justifié par le fait que les impôts et les cotisations sociales diverses sur les salaires vont au pays exportateur et non au pays importateur, ce qui serait logique selon moi.
Réponse de le 27/01/2013 à 0:42 :
Le problème de votre argumentation est qu'elle ne cible géographiquement que l'Europe. En d'autres termes, vous raisonner comme si nous n'étions pas en train de vivre l'émergence de nombreux autres pays, aux dimensions bien plus grandes que les nôtres, face auxquels nous devons nous adapter.
Ainsi, alors que les entités internationales deviennent de plus en plus des continents et non des pays, vous préconiser de revenir le plus rapidement possible au caractéristique d'une économie adaptée aux dimension d'un petit pays, d'une province en quelque sorte.
Nous devons nous adapter au modèle allemand parce qu'il est le seul à avoir su s'adapter à cette nouvelle donne économico-géographique.

En conclusion, je ne souhaite pas revenir à ce que vous appelez l'environnement naturel de notre économie puisqu'il n'a pas les armes pour se faire une place dans la mondialisation. Je veux donc que notre économie prenne une dimension continental. Le marché doit être européen. Les entreprises doivent être européenne. Et elles doivent être tournées vers l'exportation de produits à haute valeur ajoutée, car c'est là notre meilleur chance de reprendre le contrôle de notre destin.
a écrit le 26/01/2013 à 10:44 :
Le travail non qualifié disparaît : plus exactement il vaut mieux automatiser qu'employer des gens qui génèrent 2 fois leurs (petits) SMIC en charges sociales et qui coûtent chers à licencier. Bref on en a pas fini avec le chômage ...
a écrit le 26/01/2013 à 10:31 :
C'est pas grave notre president va nous arranger tout ça. Il faut avoir confiance !! Il faut continuer à protéger notre système d'aide, la securité sociale est un outil fabuleux pour aider les gens en difficulté. Il reste 4 ans de presidence avec tout ca on va pouvoir faire quelquechose.
a écrit le 26/01/2013 à 10:15 :
Faut pas rêver : le futur sera bien pire que le présent. Chaque français peut bien le comprendre. C'est pas en faisant fuir les riches et les forces vives (petits entrepreneurs, commerçants, professions libérales etc.) que l'on va créer des emplois dans un pays presque complètement vidé de ses industries. Le mal est profond...et ne date pas d'aujourd'hui. Mais les socialos en rajoutent une bonne dose. Ils achèvent le pays. Les conséquences seront.... beaucoup plus de misère.
Réponse de le 26/01/2013 à 12:54 :
le moyen âge...!!on regresse! charmant!
a écrit le 26/01/2013 à 9:42 :
En décembre il y a eu 46700 radiations soit + 9200!!!,les catégories Bet C représentent + 10800 demandeurs Les radiations sont inexplicables sauf pour présenter un beau bouquet de fleurs
a écrit le 26/01/2013 à 9:40 :
Nous étions habitué avec les précédents gouvernements aux magouilles des chiffres, via leur officine officielle l'INSEE, (vous savez ce réservoir de grands statisticiens qui nous disent que les prix à la consommation n'ont pas augmentés depuis dix ans), mais alors, ce gouvernement en place bat tous les records de mensonges!, après le cortège des révoqués, des fins de droits, des stagiaires, des mi-temps, des quarts de temps, des rayés de la liste, et de tous les évincés du système ANPE, nous battons aujourd'hui tous les records d'Europe en matière de misère d'emploi, plus de 8 millions de chômeurs, et ce n'est pas terminé!.
Réponse de le 26/01/2013 à 10:30 :
il n'est pas certain que les fonctionnaires de l'INSE étaient particulierement favorable à l'ancien gouvernement: Proposons leurs de préciser pour qui ils ont voté aux dernieres élections!
Réponse de le 26/01/2013 à 17:51 :
on parle de 2014...les barricades, ça nous pend au nez
a écrit le 26/01/2013 à 9:02 :
Vous allez voir qu'à coup de tours de passe-passe le chômage va baisser ! Qui peut proposer ce gouvernement pour "le plus grand cabaret du monde" ?
a écrit le 26/01/2013 à 8:49 :
Est-ce que la tribune a regardé aussi, du côté du nombre de radiations faites en décembre ? Il risque également, d'y avoir une "belle" surprise ! Ceci expliquant aussi cela.
a écrit le 26/01/2013 à 8:47 :
les chiffres du chomage sont toujours sujet à caution: les "stagiaires, les "radiés", les "intermittents", les saisonniers",..., sont les oubliés. Avons nous une iddée du nombre de personnes au travail chaque mois(salariées ou non) et son évolution par rapport à la population en age de travailler ?
a écrit le 26/01/2013 à 8:19 :
tirer d'un autre journal:

Mystérieuse explosion des radiations. Le ralentissement de la hausse en décembre est d'abord dû à un mystérieux bond des radiations administratives de 24,5 % en un mois, soit 9 200 personnes radiées en plus qu'en novembre. Les cessations d'inscription pour défaut d'actualisation progressent aussi fortement (+5,9 %).

Donc en janvier attention le chomage va baisser grace a une jolie magouille des chiffres
Réponse de le 26/01/2013 à 8:42 :
Et alors ? Tous les gouvernements le font. Obama s'est fait ré-élire en bidouillant les statistiques du chômage... Sarkozy en a largement abusé aussi.
Réponse de le 26/01/2013 à 9:59 :
Ce n'est par pour autant qu'il faut accepter comme des moutons leurs chiffres.
La réalité c'est qu'il y a en France 9 millions de chômeurs, catégories A B C D E. On ne tiens jamais compte des E qui sont portant des chômeurs non inscrits (temps partiel subit etc....).

Tout cela ne sont que des interprétations politiciennes pour nos magouilleurs de politiques.
Réponse de le 26/01/2013 à 14:24 :
Il n'y a pas de baisse du chômage : ce qui fait baisser les statistiques des inscrits au Pole Emploi c'est la radiation d'office de 28 000 personnes qui entrent dans le "décret Hollande" du 1er novembre 2012 relatif au départ en retraite à 60 ans. Ces chômeurs radiés deviennent des retraités !!!
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/01/la-retraite-a-60-ans-accordee-a-28-000-personnes-d-ici-a-la-fin-de-l-annee_1783962_3224.html
Réponse de le 26/01/2013 à 20:04 :
la lutte contre le chomage n'est qu'un bidouillage des stats;c'est ça le changement.
a écrit le 26/01/2013 à 7:15 :
Le nombre d'étrangers originaires de pays de l'ancien bloc soviétique, surtout d'origine russe, à Berlin est impressionnant.
J'habite à Charlottenburg (centre ville) et je peux vous dire que la langue que l'on entend le plus après l'allemand c'est le Russe (surtout dans les Lidl et les Aldi).
On vient de terminer à Charlottenburg une église orthodoxe russe d'ailleurs.
Pour la première fois depuis la réunification le nombre d'habitants à Berlin a, grâce aux immigrés, augmenté, et je pense que ce mouvement va aller en s'amplifiant.
Toutes les prévisions pessimistes sur la démographie (on parlait de 60 Millions d'habitants dans 30 ans) sont à revoir. Malgré les primes à la naissance (jusqu'à 1600,- par mois pendant 12 mois) la natalité en Allemagne est encore parmi les plus basses en Europe et cela ne va pas changer. Mais l'immigration prend de l'ampleur. On appelle ses étrangers déjà - Die neue Deutsche ? (les nouveaux Allemands)
Déjà les Turcs et les Allemands d'origine turque (nés en Allemagne) représentent une partie importante de la population de l'Allemagne, surtout dans les villes. Mais alors que le nombre des retours au pays chez les Turcs dépasse le nombre des nouveaux arrivés, ceci du au miracle économique turc, il n'en est pas de même en ce qui concerne les étrangers venant de l'est.
Il y a de moins en moins de Volksdeutsche (cela se traduit mal, allemand de souche, serait de ce que je trouve de plus proche)
Il faut tenir compte de cette évolution quand on parle du Modèle Allemand, économiquement cela représente un gain pour l'Allemagne, ces nouveaux venus étant souvent très qualifiés. De plus cela favorise aussi les échanges commerciaux avec la Russie.
Quand à savoir si cela va changer le caractère des Allemands c'est difficile à dire, personnellement je l'espère, ce qui n'est pas l'opinion générale ici, voir ? Deutschland schafft sich ab ? tiré à des Millions d'exemplairs du fameux nationaliste allemand Thilo Sarrazin et autres publications de même nature.par des émules moins prospères.
Réponse de le 26/01/2013 à 7:59 :
Qui vous dit que les allemands attachés au droit du sang, vont accepter une immigration de peuplement ? Les contre-exemples sont le Japon et dans une certaine mesure la Corée du sud qui veulent rester "ethniquement homogènes", quitte à développer la robotisation. Je ne parierais pas trop sur ce que vous dites, d'autant plus que les pays de l'est ont une démographie épouvantable (la Russie se dépeuple) et que je ne vois pas très bien comment ils constitueraient un réservoir de population active...
Réponse de le 26/01/2013 à 17:54 :
ils accepterons, comme c'est fait en France! mais, on ne nous demande pas notre avis, à NOUS!
Réponse de le 28/01/2013 à 19:01 :
Si on comptait que sur certains, ça serait que un pays de ploucs et de vieux croulants... ah on me dit dans l'oreillette que ça yest déjà :) Ah oui franchouillard...c'est vrai, ça me rappelle la bouse de vache et les sabots.
a écrit le 26/01/2013 à 6:36 :
Et oui ça ne baissera pas, les salariés de goodyear France arrivent .... Construire un aéroport à Nantes est plus important que de faire décoller l'emploie !!!!
a écrit le 26/01/2013 à 6:17 :
Sans doute un bidonnage des statistiques par report des acceptations de dossiers, juste qq malheureux de plus qui paieront les pots cassés de l'égoisme politique
a écrit le 26/01/2013 à 0:40 :
Le POLE EMPLOI ne peut placer des chômeurs dans des usines qui licencient /La règle du jeu,les lois sociales,la jurisprudence,le respect des accords sont autres en Asie et défavorisent l'Europe qui IMPORTE EN MASSE à bas prix des marchandises et au nom de principes généreux certes,politiques des immigrés souvent sans formation,voire illettrés,qu'il lui faut loger,entretenir et dont la majorité constituera une classe aigrie de parias,car importer des TRAVAILLEURS avant de placer ses CHOMEURS est une aberration /LA QUESTION est de savoir combien de temps le système peut encore durer?
Réponse de le 26/01/2013 à 6:30 :
@héraclite. "La question est de savoir combien de temps le système peut encore durer ? " C'est une bonne question. Quand on sait que malgré le chômage très élevé qui est le nôtre on continue à recevoir chaque année des milliers de nouveaux venus en France qu'il faut nourrir, héberger, soigner, et leur trouver un emploi ! etc. Cette immigration nous est imposée par l'Union Européenne et c'est effectivement une aberration. Alors la réponse pourrait bien être : "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la Révolution sera logique et inévitable" Suivant le livre brûlot "les corps indécents" sur notre jeunesse ô combien désabusée. Car qu'en est-il de l'avenir de nos enfants ? Quelles perspectives ? Comment trouver le bonheur dans un environnement aussi incertain, voir même hostile ? Les dépressions vont se multiplier et des mouvements sociaux d'envergures pourraient voir le jour peut-être pas en 2013 mais plus sûrement en 2014. C'est peut-être la réponse à votre question.
Réponse de le 26/01/2013 à 18:02 :
c'est ce qui nous attend sérieusement ! ce sera trop tard....sans compter ce qu'il se passe actuellement avec des étrangers atteints de tuberculose très pointue, résistant aux médocs, qui viennent se faire soigner dans les grands hôpitaux parisiens, les médecins sont très pessimistes....de mauvais patients, qui plus est....(tout ça, gratos!), une pandémie de tuberculose qui était éradiquée chez nous?.....de mieux en mieux, on soigne gratis pour le "prestige de la France", c'est pas beau, ça! comme au moyen âge...en poussant un peu, la tuberculose, la "peste" exportées...C'est chouette!"et bon nombre de gens ne peuvent plus se soigner en France...on est pas dans la m.rde!
Réponse de le 27/01/2013 à 13:51 :
@@ Margot, je vous rassure vos craintes sont fondées depuis Mitterand Chirac, Sazrkozy, et Hollande on est dans le m.rde, depuis des décènies et cela ne va pas s'arrangeant avec le temps et avec Flamby autant que les autres qui sont au gouvernement et ceux qui vont venir après.!
a écrit le 25/01/2013 à 22:01 :
Vous y croyez à ces chiffres ? Moi pas du tout ... On a l'impression que l'Etat essaie d'utiliser la méthode Obama où la population active reste stable voire diminue et personne ne se préoccupe de tous ces gens en moins qui sont soit radiés soit qu'ils ont renoncé à rester inscrits et vivent des aides minimales.
a écrit le 25/01/2013 à 21:56 :
Parlons de la grève des instituteurs. Le gouvernement méprise ouvertement les compétences en refusant de payer les gens. Chaque jour qui passe est pire que la veille, on planque les chiffres de l'inflation et du chômage, c'est le petit traffic de l'insee! On paye pour des études supérieures un salaire d'à peine plus de dix mille francs, c'est ça la démocratie et le progrès? Aujourd'hui tant de masters sur le carreau, 40%, une hécatombe dans un océan de chômage et une france qui périt comme nos voisins du sud de la malgouvernance. Quel respect du mérite quand on paye les gens qui ont fait des années d'efforts dans les études, pour rien... alors oui la grève. Les allemands ont le double!
a écrit le 25/01/2013 à 21:43 :
On est entrain de niker une génération... cette Europe des pays latitudinaires et sous compétitifs, est vicieuse! Tant qu'on mettra des agronomes derrière des ordinateurs, ça ne marchera jamais. A la base il faut être honnête!
Réponse de le 26/01/2013 à 18:06 :
"Honnête? comme vous y allez!! jamais, au grand jamais il n'y aura quelqu'un d'"honnête en politique !!
a écrit le 25/01/2013 à 21:43 :
Hollande prétend inverser la courbe du chômage. Autant demander à un pyromane d'éteindre un incendie ! Impôts, taxes, bureaucratie, fonctionnaires, réglementations, charges sociales, sécu, retraites, principe de précaution, écologisme, Etat obèse = chômage structurel élevé. La seule question n'est plus de savoir si mais quand les sacrifiés de l'obsession collectiviste se révolteront.
a écrit le 25/01/2013 à 21:30 :
Le chômage baisse effectivement grâce au Roms : lire la video
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/qu-on-installe-les-camps-roms-a-neuilly-ca-ne-durera-pas-deux-jours_1213179.html
Réponse de le 26/01/2013 à 13:01 :
un veritable scandale !
a écrit le 25/01/2013 à 21:12 :
Eh ben saquez le! Pendant que les français douillent, la ministre de la culture fait du bikini en réunion. Ils n'ont que faire des 9 millions de pauvres qu'ils laissent trainer dans les rues!
Réponse de le 26/01/2013 à 13:00 :
on veut bien les "saquer", on fait comment? voter pour d'autres c.ns autant incompétents?
a écrit le 25/01/2013 à 21:05 :
bon résultat quand on sait qu'il faut réparer 5 ans de dégâts du sarkosysme
a écrit le 25/01/2013 à 19:39 :
La propagande de vos socialistes est en pleine marche ! Bientot le retour des bisounours et des licornes a paillettes ! C'est beau la France !
Réponse de le 25/01/2013 à 23:57 :
Ce n'était pas mieux avec les précédents! Tous les mettre dans un bateau et leur souhaiter bon voyage...
Réponse de le 26/01/2013 à 13:02 :
tout à fait de votre avis! tous des incompétents, des polichinelles!
a écrit le 25/01/2013 à 19:20 :
300 chomeurs en moins au mois de decemdre...... qui peut croire ce genre de sornettes.On comprend mieux pourquoi l UE et l OCDE insistent depuis des lustres afin que le gouvernement fasse appel a un institut independant de stastistiques.Le grotesque est depasse.......
a écrit le 25/01/2013 à 19:08 :
Imaginez un instant que "sous SARKO" et bien sûr avec le contexte économique actuel......(bien "amélioré"....!!! par les décisions socialistes)......."On" annonce un chômage stabilisé.....pourquoi pas en baisse....? Ce serait un déchaînement médiatique/gauche donneuse de leçons (TV/Radios/Presse), expliquant que ces statistiques sont "arrangées"...."provisoires".....pipées par des radiations en hausse (à la demande personnelle de Sarko...!!)...pipées par une administration "aux ordres"......etc...etc....
En d'autres termes qui peut croire un tel résultat quand on connaît la capacité de nos "gouvernants" à mentir et nous prendre pour des quiches.
a écrit le 25/01/2013 à 18:35 :
Le chomage va encore augmenter. Le gouvernement vient de flinguer le régime de l'auto-entrepreneur par décret avec une augmentation de 25 % des charges sur le chiffres d'affaire.
Réponse de le 26/01/2013 à 0:00 :
C'EST LA FAUTE DES 68ARDS!
Réponse de le 26/01/2013 à 13:25 :
vous savez ce qu'ils vous disent, les 68RDS?? !! NO Comment !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :