Croissance : l'Allemagne creuse l'écart avec la France

 |   |  512  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les chefs d'Etat européens se réunissent ce soir à Bruxelles avec, au menu de leurs discussions, la politique économique dans la zone euro. Les indicateurs avancés annoncent un rebond du PIB allemand au premier trimestre. A l'inverse, l'économie française peinerait à sortir de la récession

"Le point bas est atteint, la reprise pourrait être effective en fin d'année au sein de la zone euro":  tel est le diagnostic conjoncturel de nombreux analystes financiers, qui veulent croire à un redémarrage de l'activité en Europe. Les 27 chefs d'Etat européens, qui se réunissent ce jeudi soir à Bruxelles, aimeraient aussi partager cette analyse. Les optimistes basent cette affirmation sur deux facteurs. D'une part un effort de rigueur ralenti, en moyenne, dans la zone euro. Les baisses de dépenses publiques et hausses d'impôt restent à l'ordre du jour, en 2013, mais pèsent moins que les années précédentes. Cela influe donc moins sur l'activité. D'autre part, un redressement , certes encore timide, des indicateurs avancés (enquêtes auprès des directeurs d'achat et des chefs d'entreprise).
De fait, fin 2012, et jusqu'au mois de janvier, les enquêtes Markit menées auprès des directeurs d'achat, corroborées par celles de la commission européenne, ont donné le sentiment d'une amélioration à venir du climat des affaires. Mais la situation s'est légèrement dégradée en février. Et surtout, une divergence apparaît, entre les deux premiers pays de la zone euro, la France et l'Allemagne. Ces indicateurs  font état d'un probable redressement du PIB allemand au premier trimestre, après la chute (-0,6%) du dernier trimestre 2012, plus forte qu'en France (-0,3%, selon les chiffres révisés). La détérioration de la conjoncture avait été moins nette au cours du dernier trimestre 2012, dans l'hexagone, ce que n'avait manqué de souligner le gouvernement Ayrault.

L'écart se creuse au premier trimestre
Les indicateurs actuels donnent à penser que cette divergence favorable à la France n'a plus cours. Au contraire. Markit souligne à quel point l'écart s'est creusé en février, entre une Allemagne dont le PIB serait actuellement, au premier trimestre, en forte croissance, et une économie française au plus mal. "L'écart entre les deux pays n'a jamais été aussi élevé depuis la création de cette enquête, il y a 15 ans" souligne le responsable des études économiques de Markit, Chris Williamson. La France s'enfoncerait dans la récession. Le fait que ce soit l'un des pays où l'effort de rigueur est le plus prononcé en 2013, avec des mesures « d'ajustement » budgétaire équivalentes à deux points de PIB, n'est peut-être pas étranger à cette situation.

L'Insee moins pessimiste

Les enquêtes de l'Insee ne donnent pas tout à fait ce sentiment. Le climat des affaires s'est au contraire redressé en février, selon l'institut de la statistique. Les perspectives personnelles des patrons de l'industrie s'améliorent.  Mais ce " mieux" demande à être confirmé. Et, étant constatée en février, cette amélioration du sentiment des industriels ne se traduirait que plus tard dans les chiffres de l'activité économique. Elle ne préjuge pas de l'évolution du PIB français au premier trimestre, qui risque d'être à nouveau négative, confirmant le diagnostic de récession. Ce qui est certain, c'est que l'Allemagne va économiquement beaucoup mieux que la France, en ce début 2013.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2013 à 10:06 :
le plus gros probleme des pays europeens c est que leurs haut fontionnaires sont TROP PAYES si chaque pays revoyes la grilles des ces salaires par rapport a leurs productivites ils conprendres car les vrais richesses sont fais dans les entreprisses pas dans les administrations payee moins dinpot passe aussi part LA?
a écrit le 16/03/2013 à 19:04 :
à toujours dépenser plus et taxer, il est clair que flanby creuse le trou de la france, 1900 milliards de dette, la plus forte dépense d'europe ainsi que les effectifs, et il recrute ! et la masse salarial augmente, +4% d'augmentation dans le public contre 1% dans le privé... et toujours pas de grandes reféomres pour baisser la dépense inutile, odnc il augmente les impôts, il taxe... pour remplir le tonneau des danaides ....
a écrit le 16/03/2013 à 10:05 :
Combien de temps encore vont "tenir" ces "politiques "de l'Europe de Bruxelles ? Il suffirait de regarder peu de temps en arrière , au temps où une partie des mêmes changeait d'avis et considérant sans doute que nous n'étions que des idiots et qu'eux seuls savaient ce qui était bon pour nous attendaient un moment plus favorable et nous faisaient revoter quand les résultats leur déplaisaient : Avons-nous oublié les traités de Maastrich , de Lisbonne etc etc ? Il existe en effet une autre solution , prônée par certains partis ( et non par le seul FN ) et par des économistes sérieux : revenir (certes , en concertation avec les etats concernés ) aux monnaies nationales , au prix d'une dévaluation certes douloureuse ( mais pas plus douloureuse que dans l'hypothèse d'une "sortie forcée ) et le retour à une monnaie commune ! Qui osera "tirer "le premier Surement pas les grecs , ! Ni notre Président élu !

a écrit le 16/03/2013 à 2:57 :
Ces gens là n?ont aucun respect pour l?humanité, on a de véritables fossoyeurs !La croissance, ça ne sort pas du chapeau. Ils ne font rien pourtant nous avons des tas de diplômés au chômage. Le DROIT au travail est foulé aux pieds. Il faut réaliser des investissements qu?on n?a pas fait, ainsi il n?y a pas d?avenir. Au Japon c?est 5 points de PIB. Ces gens là n?ont aucun respect pour l?humanité, on a de véritables fossoyeurs ! Un bonnet d?âne !
a écrit le 16/03/2013 à 2:41 :
L'avis de l'INSEE ? Pourquoi pas celui de ma femme de ménage..... On se demande pourquoi l'OCDE et l'UE demandent à cors et à cris que la France ait un institut INDEPENDANT........
a écrit le 16/03/2013 à 2:40 :
Les salariés en précarité sont floués par les privilèges du public ! On ne peut pas accepter ça ! La démocratie vers le bas n?est pas acceptable ! On ne risque pas de faire de la croissance avec 500 000 emplois non pourvus. La population est en dépression, qui sont ces gens pour martyriser la société !
a écrit le 16/03/2013 à 2:37 :
Ils ont fait des emplois à 500 euros, c?est un scandale, on se fout du monde !
a écrit le 16/03/2013 à 2:31 :
On nous a dit que les comptes étaient truqués
Réponse de le 16/03/2013 à 3:00 :
Ah ? Qui a une idée là-dessus ?
a écrit le 16/03/2013 à 2:27 :
Quand on voit que la moitié des français ne votent pas, qu?on a une situation désastreuse, 35 ans de déficit sans résultats si ce n?est un Etat qui ne fonctionne pas. Quand on voit comment les politiques ont fait exploser l?Europe du Sud. Quand on a entre 25 et 50% de jeunes au chômage, on fait une révolution ! Quand au pouvoir d?achat il sera démoli par le déficit, c?est plutôt grave le gouvernement du mensonge, de la piraterie et même de la violence !
a écrit le 15/03/2013 à 22:26 :
Il y a une dizaine d'années un socialiste Allemand prenait des mesures courageuses pour redresser son pays sur 10 ans .Après les années Jospin DSK , nos fondamentaux économique compétitivité , chômage,déficit étaient tous favorables à la France .Puis la droite gagne les élections dans les conditions que l'on sait .Depuis l faut bien le reconnaître le déclin fut continu , année après année le fossé avec l?Allemagne se creuse pour devenir en 2012 un abîme .
Médiocrité, clientélisme ,corruption , mépris,clivage, esbroufe ,peopolisation , gabegie furent les règles de gouvernance pendant 10 ans .Pour redresser le pays le défit pour FH est immense .
En lisant les commentaires ,les nostalgiques de ces années de décadence sont nombreux.
Si peu de lucidité,ça donne froid dans le dos!!

a écrit le 15/03/2013 à 20:37 :
Dormez brave gens, François veille pour vous...
a écrit le 15/03/2013 à 18:35 :
depuis quelques mois, et maintenant de jour en jour, les posts de nos amis socialistes se font de moins en moins virulents et de plus en plus rare, il y aurait comme un rabat de caquet et une amère déception dans l'air que cela ne m'étonnerait pas!.
a écrit le 15/03/2013 à 17:18 :
Le climat des affaires se serait amélioré en février d'apres l'INSEE ?
Ces gens là ont forcé sur le bourbon ! J'interroge tout ceux que je rencontre : c'est la déroute partout. Nos gouvernants sont fous. A part cirer les pompes de leur électorat de fonctionnaires et inventer des impôts nouveaux, ils nous mênent à l'abattoir économique
Réponse de le 15/03/2013 à 18:30 :
Ah!!!, la fameuse INSEE, cette officine d'état qui nous rabat les oreilles chaque semaine en nous disant qu'il n'y a pas eu d'augmentation des prix pour les articles de consommation courante depuis 12 ans!.
a écrit le 15/03/2013 à 17:08 :
Ce qu?on fait subir à la France, c?est une humiliation digne de la déroute de 40 ! Nous avons là un père la défaite, un petit staline !
a écrit le 15/03/2013 à 17:03 :
L?Europe du Sud a explosé pendant la crise, comme par hasard, c?est le résultat de mauvaises politiques. Nous devons protéger la société de ces malfaisances ! Le laxisme détruit la société. Nous avons une guerre de génération contre la solution finale mise en place par les apparatchicks. Nous avons des chômeurs à vie d?un côté dont des ingénieurs et des fonctionnaires à vie de l?autre.
a écrit le 15/03/2013 à 17:01 :
Les impôts indirects rentrent mal du fait de la crise. En 2014 ce sera pire, puisque l'état encaissera les impôts directs ou indirects ... des chomeurs. Donc nouveaux impôts à venir. En l'absence de réformes massives, spirale infernale garantie : découragement - reduction de la masse imposable - nouveaux impots ... Notre état obèse est en train de nous faire crever. Criez le partout : LES IMPOTS N ONT JAMAIS REMBOURSE LES DEFICITS ce sont les réformes qui remboursent.
Réponse de le 16/03/2013 à 19:01 :
trés juste, ces politiques sont de vrais nuls en gestion, la fuite en avant en aggravant la situation....
a écrit le 15/03/2013 à 16:16 :
C?est une administration autiste qui fabrique du chômage 6 millions plus le déficit et le commerce qui plonge. C?est un véritable désastre ! Ils ont paupérisé les pré-retraités en faisant croire qu?il existait une retraite !
a écrit le 15/03/2013 à 16:11 :
C?est le règne de l?arbitraire, de la prébende et du passe-droit. C?est un ignoble système clientéliste qui pratique le népotisme. Le mérite n?est pas respecté. 70% des français sont contre les institutions ! Les salariés sont vampirisés par les gratte papiers ! Trop d?Etat tue la société ! il faut faire le procès de l'Etat!
a écrit le 15/03/2013 à 15:54 :
En effet, c?est idiot de comparer la France et l?Allemagne : la France est envoyée à la poubelle par la classe politique, l?Allemagne fonctionne : exportations et déficit, chômage etc etc
a écrit le 15/03/2013 à 15:44 :
C?est un mensonge supplémentaire. Ce type est un chavez qui a légalisé le crime puisqu?on nous annonce qu?il ne met pas les condamnés sous les verrous. Les citoyens sont persécutés à tel point qu?on a des suicides en chaîne dans les entreprises. On a créé une féodalité sur la précarité des salariés. Nous sommes dans un système de type nord coréens, les citoyens sont priés de ne plus coopérer avec les institutions. La logique d?appauvrissement général atteint son comble avec la démolition de l?entreprise en cours, le déficit qui condamne les salaires du public et les retraites non financées. Nous avons un menteur au pouvoir qui détourne la démocratie à son profit et qui pille la société avec ses janissaires, des syndicats non représentatifs. C?est un gouvernement qui fait mettre la population au chômage. C?est un régime de terreur puisque les citoyens vivent dans la peur. La sécuritate on en veut pas ! On a mis en place une police politique afin de persécuter et de faire disparaitre les citoyens, on ne déclare que la moitié du chômage. Méfiez-vous ils peuvent vous envoyer leurs tueurs en toute impunité. Dans ce pays, il est un scandale infect, la bureaucratie empêche les jeunes d?accéder à la vie active. C?est un système fondé sur des valeurs de mort, l?archaïsme économique, le déclin puis l?effondrement et la haine de l?humanité ! Nous avons là un escroc, un voleur et un bourreau ! Partisans du nord, insurgez-vous !
a écrit le 15/03/2013 à 15:44 :
C est idiot de vouloir comparer la France a Allemagne dans 5 ans le modele Allemand va prendre l eau entre l agressivite de Asie et le probleme de natalite. La solution est evidente nos ennemies sontcorporatisme incluant la fonction public, et aide social c est à mon avis le seul secteur ou nous devons imiter les Allemands.
Réponse de le 15/03/2013 à 16:07 :
dans 5 ans que ferez vous comme pas mal déjà qui ont voté pour un pingouin, porter un T shirt avec ?je suis un c..., j?ai dis des c...ies sur l?Allemagne?.
Je travaillais et vivais en Allemagne en 1964 et déjà j?avais compris que nous étions battus dans cette course au progrès économique. Nous avions un tas de contraintes, eux la liberté d?entreprendre et leur D mark ne cessait de prendre de la valeur. A lui tout seul il explique le décalage avec la France. 48 ans plus tard, certains Français n?ont toujours rien compris.

Réponse de le 15/03/2013 à 16:47 :
exactement
a écrit le 15/03/2013 à 15:11 :
Comment peut-on dire que la France fait des efforts de rigueur quand le principal moyen utilisé réside dans l'augmentation des impôts et pas dans la réduction de la dépense publique ? Ce qui serait rigoureux, serait de se demander pourquoi en dépensant plus dans de nombreux secteurs de la sphère publique, nous avons des résultats inférieurs ? Ce qui est fait actuellement, c'est une fuite en avant qui démobilise un peu plus l'économie privée ainsi que nos chances de rebond.
Réponse de le 15/03/2013 à 15:32 :
@hallez
Oui mais la droite n'a pas fait mieux.Je crois que F Hollande fera rapidement la même analyse que vous,bien sûr avec des désillusions chez certains.
Réponse de le 15/03/2013 à 15:35 :
+ 100000
Réponse de le 15/03/2013 à 16:16 :
+100000 AUSSI
a écrit le 15/03/2013 à 14:49 :
la France est sortie de l'histoire pour entrer en Afrique!!!!
Nous avons des liens historiques qui nous lient....
Réponse de le 16/03/2013 à 13:54 :
Il n'y aurait donc pas histoire en Afrique ?
a écrit le 15/03/2013 à 14:18 :
Tout cela ressemble de plus en plus a l'annee 1940 ou le trou fut fait rapidement et l'Humiliation a son comble. En 2013 c'est la meme Chose mais cette fois sur le plan economique, le trou est fait et le chaos est incommensurable. F. Hollande risque de ne pas finir son quinquennat.
a écrit le 15/03/2013 à 14:10 :
A votre avis, qu'es ce qui devrait changer en France, pour que l'ecart ne se creuse plus?
Réponse de le 15/03/2013 à 14:29 :
Lire le Livre "l'Echance : Français vous n'avez encore rien vu...." de François de Closets.
Regarder ces quelques minutes de video : http://www.xerficanal.com/emission/Christian-Saint-Etienne_France-etat-d-urgence_637.html
Pour répondre brièvement à votre question : casser les corporatismes, les groupes de pression (lobbies) et le népotisme. Redonner la confiance aux Français, mais je pense qu'il est trop tard.
Réponse de le 15/03/2013 à 14:37 :
Bravo pour toutes ces bonnes idées. Le pragmatisme à la francaise triomphe!
Réponse de le 15/03/2013 à 14:53 :
un pay de créatifs!
a écrit le 15/03/2013 à 14:06 :
@kesako : +1 - "Le peuple allemand n'est pas moins attaché que nous à son Etat providence, à son pouvoir d'achat, à sa sécurité. Disons que chez eux c'est la "nécessité" qui fait loi quand chez nous c'est l" "opinion". (extrait du livre : "l'Echance : Français vous n'avez encore rien vu...." de François de Closets)

a écrit le 15/03/2013 à 12:53 :
J´ai bien peur qu en Juin 2012 les francais ont fait le choix de rester le Leader de Europe du sud. Francois Hollande commence a cormprendre qu a Bruxelle il n á rien a dire. Quand on vient en position de mendiant on ne pas jouer au cador.
Ce refus d´accepter les réalités exaspère les voisins.
On approche du jour ou les voisins vont se fâcher et lui claquer la porte au nez.
En tout cas il est a peu près sûr qu il ny aura pas de mutualisation des dettes avec des pays comme l´Espagne, l´Italie ou la France.
Soit la France (entre autre) sera capable de remonter la pente , Sinon ce sera la fin cette union économique.


a écrit le 15/03/2013 à 12:52 :
En Allemagne il y'a aussi beaucoup de problèmes à résoudre. Ce qui différencie les Allemands des Français, c'est à mon avis leur capacité de dialogue à tous les niveaux (entreprise, société,?). En Allemagne on passe beaucoup moins de temps à chercher des coupables, on recherche plutôt des solutions qui sont souvent discutées longtemps par les parties concernées, car le consensus est pour eux important. Ainsi ils ont compris que trop de fonctionnaires tue la compétitivité, que trop de dettes pénalise l?avenir, qu?un bon manager n?est pas uniquement une question d?école, que pour rester compétitif il faut travailler plus longtemps (pas que 35 heures pas que jusqu?à 55-60 ans), etc? Et même si chez en Allemagne tout n?est pas parfait, les Allemands ont une meilleure capacité à se remettre en question, au niveau individuel, au niveau des entreprises et au niveau de la société. C?est une raison pour laquelle les individus (chômage à 6%), les entreprises et l?état allemand se porte mieux qu?en France. Même s?il y?a des exceptions? Mais on peut être sûr que les Allemands travaillent dessus. A mon avis on a beaucoup à apprendre.
Réponse de le 15/03/2013 à 13:12 :
Le modèle allemand ne repose que sur une importante population active à cause d'une natalité faible, ce qui donne temporairement une grosse bulle d'air pour le budget de l'Etat et donc pour les charges sur les entreprises allemandes. Le reste, c'est du vent.
On en reparlera dans 20 ans.

Réponse de le 15/03/2013 à 13:23 :
@johnmckagan on peut dès aujourd'hui sollicité du travail, ou mieux, un emploi dans une entreprise, fonction publique pour le 16 Mars 2033? Eventuellement je peux demandé la retraite pour 2033? Possible??? Merci me donner plus amples informations!
Réponse de le 15/03/2013 à 14:07 :
@johnmckagan: un bel exemple de réaction bien franchouillarde. Si on veut, on trouve toujours des excuses pour ne rien faire. C'est plus facile, n'est ce pas?
a écrit le 15/03/2013 à 12:00 :
La France mal gérée depuis 1981 va dans le mur, ce pays est en faillite totale, aussi bien comptable que morale.
La France est en train de devenir la grande Grèce de demain avec un gouvernement de notables socialistes qui ne sont que des fonctionnaires des années 1970. Vivement l' écroulement de ce pays.
a écrit le 15/03/2013 à 11:41 :
bien sur que l'allemagne creuse l'écart avec la france:dernier trimestre 2012:france -0.3 %,allemagne -0.6%
a écrit le 15/03/2013 à 11:39 :
Il est absolument nécessaire que l'Allemagne creuse l'écart avec tous les partenaires de la zone Euro. Ceci, après avoir apuré ses comptes aux dépends de ses voisins, lui permettra de sortir de l'Euro. Et avant que les mécanismes de type MES s'appliquent faisant passer des garanties d'emprunt à de vrais paiements pour tous les pays qui s'écroulent et n'arriveront pas à s'en sortir car pratiquant tous en même temps la même politique.
a écrit le 15/03/2013 à 11:16 :
Voter socialo-communiste se paye toujours cash!.
a écrit le 15/03/2013 à 11:13 :
Faut-il sortir de l Euro de Jacques Sapir, éditions du Seuil
De la Grèce à l Italie, en passant par l Irlande, le Portugal et l Espagne, la zone Euro est en feu. La Monnaie Unique censée nous protéger se révèle un piège dangereux. Tout cela avait été prévu car les défauts structurels de la Zone Euro étaient notoires et bien connus des économistes.
L Histoire dira la responsabilité de nos gouvernements qui, par idéologie, par conformisme et parfois aussi par lâcheté, ont laissé la situation se dégrader jusqu'à l irréparrable. Elle dira aussi l immense culpabilité de ceux qui ont cherché à imposer une Europe Fédérale en contrebande, par le biais de la Monnaie Unique, à des peuples qui n en voulaient pas.
Aujourd hui, c'est aussi une certaine conception de l Europe qui agonise. La crise actuelle solde à la fois les erreurs d'une financiarisation à outrance et la faute politique que furent le Traité de Lisbonne et le Déni de Démocratiequi suivit le réferendum sur le projet de Traité Constitutionnel en 2005.
Faut-il dans ces conditions, sortir de l Euro ? Ce livre tente de répondre à cette question. Il se propose d examiner la crise actuelle, de mettre en évidence tant ses origines que la conjonction de politiques particulières qui l ont rendu inévitable. Il entend montrer au lecteur comment nous en sommes arrivés là, à partir des espoirs - pour certains réels et pour d autres imaginaires - qui avaient été mis dans l Euro à l origine. Il se propose enfin de montrer les solutions possibles qui s offrent à nous, et d évaluer objectivement si nous avons un intérêt à rester dans l euro.

http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/10-raisons-sortie-de-l-union-europeenne

Réponse de le 15/03/2013 à 12:22 :
ça me convient , perso !
Réponse de le 15/03/2013 à 12:55 :
de même + 1 @ à J Sapir
Réponse de le 15/03/2013 à 13:18 :
@ Faut-il sortir ..... et croyez vous que la France une fois sortie de l'euro et de l'Europe serait contre-poids de la Chine, de l'Inde des USA? Mégalomanie, folies de grandeurs? Par contre un jour les Français pourraient être les "immigrés" là-bas.
Réponse de le 15/03/2013 à 14:24 :
Ceux qui regrettent ma mise en place de l'Euro, ce sont surtout ceux qui se faisaient une commission sur le change et qui jouaient avec les valeurs des monnaies pour arnaquer d'autres personnes.
Réponse de le 15/03/2013 à 14:37 :
Europe/F: il ne faut pas aller trop loin,Chine-Inde ou USA,nous avons l'Afrique devant nous
et ça sera plus facile en raison des liens historiques........
Réponse de le 15/03/2013 à 15:30 :
@Europe / France
Votre remarque ne tient pas debout, le plupart des pays européens qui n'ont pas la monnaie de singe européenne ont en général un pouvoir d'achat supérieur de 50 à 100% et un taux de chômage insignifiant!.
Regardez la santé économique des pays comme la Suisse, Danemark, Norvége, la suède, ect...
Réponse de le 15/03/2013 à 15:49 :
Vous omettez l'Angleterre, et certainement pas par hasard !! Il ne sert à rien de faire un fixette sur l'euro qui n'est certainement pas à l'origine des problèmes de la France. Il est au contraire un élement de stabilité. Pourquoi pensez-vous les grecques ne voulaient pas sortir de l'euro ?
a écrit le 15/03/2013 à 10:42 :
Bien sûr que la France décroche par rapport à l'Allemagne : il suffit de comparer les compétences des chefs d'entreprises français avec celles des chefs d'entreprises allemands : le seul et vrai problème est là et pas dans les excuses bidons du style les fonctionnaires, les collectivités locales, les syndicats, la météo, l'euro trop fort, le dollar trop bas, les chinois etc..., etc.... En France, c'est toujours la faute aux autres, jamais à soi.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:01 :
En effet... Et le gros problème, c'est bien que c'est jamais de la faute du secteur public!!! Votre commentaire ne veut rien dire... Le problème de la France, c'est bien le secteur public beaucoup trop cher et beaucoup trop présent dans l'économie... Certainement pas à qualité des dirigents d'entreprises....
Réponse de le 15/03/2013 à 11:14 :
L'Allemagne a deux fois et demi de fonctionnaires que la France!.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:53 :
@ Marvin et @tout est résumé Je pleure de rire : ce n'est quand même pas de la faute du secteur public et des fonctionnaires si les constructeurs français d'automobiles sont incapables de CONCEVOIR un véhicule comme l'Audi A6 (il me semble, mais pas certain, j'ai des gros doutes) que je suivais ce matin. Je ne suis pas un admirateur de la voiture, mais je reconnais qu'elle est splendide, merveilleusement présente sur la route et d'une ligne à la fois fine et massive et incroyablement imposante tout en étant "classe" . Réellement, ce véhicule m'impressionne. Démontrez-moi qu'un designer est incapable de pondre une voiture française concurrente à cause des fonctionnaires et autre balivernes et je m'incline. Sinon..... revoyez votre logiciel libéral et entrepreneurial.
Réponse de le 15/03/2013 à 12:10 :
+10000000 !
Réponse de le 15/03/2013 à 12:14 :
@Tirelire : tiens, pourquoi les consructeurs français sont incapables de construrie du haut de gamme, et cela depuis les années 70 fin des années 80 (renault 25) ? Ce n'est pas lié à la super vignette, à la taxatino accrue des grosses cylindrée (malus) etc etc etc ? Ne serait-ce donc pas du à l'encouragement du gouvernement sur les petites voitures que les constructeurs français se sont désengagé du haut de gamme ? Voilà, grace à nos fonctionnaires, nous avons des 107, les allemands ont des audi A8 ... merci de revoir votre logiciel étatiste ...
Réponse de le 15/03/2013 à 13:06 :
@ john galt Selon vous, c'est jamais la faute des chefs d'entreprises français mais toujours de la faute de l?État. Mais il est vrai que le chef d'entreprise français est le seul au monde à être IN-FAI-LLI-BLE : c'est génétique! En ce qui concerne les véhicules français haut de gamme ils ont tous échoué car mal conçus, mal fabriqués et peu fiables. L?État n'est en rien responsable de ces échecs : seuls les chefs d'entreprise de cette époque ont failli, comme d?habitude. Après la 2ème guerre mondiale, les Mercedes et la Coccinelle avaient une réputation de solidité et de fiabilité que les dirigeants de ces entreprises ont maintenu et encouragé en permanence et qui se perpétue aujourd'hui. La non-qualité française est calculée pour assurer aux concessionnaires des revenus confortables en après-vente. La qualité allemande est connue du monde entier, la qualité française, euh...... La qualité n'est pas un problème de fonctionnaires, de lois décrets et autres mais un état d'esprit : on l'a ou on ne l'a pas. Pensez à Jacques Calvet, crétin patron de Peugeot qui voulait interdire l'importation des véhicules japonais en France par peur de la concurrence : Calvet, fonctionnaire ou chef d?entreprise français? Merci de revoir votre logiciel libéral-obtus.
Réponse de le 15/03/2013 à 13:19 :
@Tirelire
Ce n'est pas demain la veille que vous pourrez vous payer cette Audi A6 avec votre de statut de petit fonctionnaire Français!.
Réponse de le 15/03/2013 à 13:54 :
@Tirelire : votre raisonnement est parfaitement abscons. Un chef d'entreprise incompétent, il fait faillite, il n'est plus chef d'entreprise. Quelqu'un que l'on peut qualifier de chef d'entreprise n'est pas quelqu'un qui a monté sa boite et s'est planté lamentablement au bout d'un an. Un chef d'entreprise, par nature, est quelqu'un qui a créé et développé sa société. Donc il est compétent par nature, sinon, il devient chomeur ou salarié. Mais pourquoi il y a plus de chefs d'entreprise en allemagne qu'en FRance ? Selon votre explication, c'est que ce sont les français qui sotn incapables, il 'ny a aucune autre cause que celle-ci, en gros la "race" allemadne de chefs d'entreprises est supérieure à la "race" française de chefs d'entreprises. C'est parfaitement absurde, et cela sent bon l'explication d'extrème droite ...
Réponse de le 15/03/2013 à 14:02 :
Vous delirez completement, pour preuve l etude independante Ansap qui traite tant de la fiabilite que de la ligne mets vos Allemande derriere les Francaise, nottement votre cher Audi.......... qui est 156eme de ce classement les francaises sont avant les 50eme...... John a tout a fait raison sur les fiscalite dissuasive sur les grosse cylindre en France dissuade....
Réponse de le 15/03/2013 à 14:22 :
la fiabilité des voitures Allemandes est surfaite, (même si cela demeure des voitures de qualité),
Je possède deux véhicules, une Allemande et une Française, et ma Citroen est d'aussi bonne qualité de construction que l'Allemande et me coûte moins cher en entretien et en consommation.
a écrit le 15/03/2013 à 10:09 :
Vu la tête du bonhomme, il s'aperçoit qu'il est dans la mouise jusqu'au cou et il ne trouve pas de solution pour sortir le pays du marasme!.
Réponse de le 15/03/2013 à 12:11 :
pendant ce temps, ça l'occupe !
Réponse de le 23/09/2015 à 16:40 :
Les fonctionnaires c'est moins 32h de travail par semaine voir 50h mensuel (livre écrit à ce sujet par une exfonctionnaire) , absentéisme record, congés au dessus du légal, faible productivité, sur effectif, avantages et privilèges injustifiés comme les retraites spécifiques très inégalitaires avec le privé, voir rapports de la cour des comptes, éducation nationale en déroute voir classement européen international, enseignants contrôlés tout les 5 ans et 15 ans, statue à vie faisant des paresseux et m'en foutisme, des services publiques médiocres type pôle emploi, SNCF,... A RÉFORMER D'URGENCE ! LA SOCIÉTÉ CIVILE NE VEUT PLUS PAYER POUR CETTE CASTE QUI RUINE NOTRE PAYS ET NE PARTICIPE PAS À LA MODERNISATION DE NOTRE PAYS !!!!
Réponse de le 23/09/2015 à 20:21 :
et nous, on en a marre de toi Martine!
a écrit le 15/03/2013 à 10:08 :
La cigale et la fourmi.........
Il n'y a pas de secret, l'énoncé est simple, pour gagner de l'argent il faut produire, et pour produire il faut s'en donner les moyens!.
a écrit le 15/03/2013 à 9:58 :
Retraités, Receveurs de subventions et Fonctionnaires font plus de 50 % des electeurs. Il ne faut pas s´etonner que la majorité vote democratiquement en faveur du déclin economique du pays et rien ne pourra changer.
Cette démocratie va conduire le pays dans mur, c´est irrémediable.
Un catalogue de mesures de redressement a deja ete esquissé sur ce forum.
Il n y a que le systeme de la dictature avec une troika brutale et impopulaire qui pourra sauver le pays.
L´Italie nous le demontre actuellement: Monti = Troika remet de l órdre dans le pays . Monti part, nouvelles election democrtatiques et c´est de nouveau la zizanie.
Bilan : nos systèms democratiques ne sont plus en mesure de remettre de l ordre.
Se leurrer ne sert plus a rien !





.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:44 :
Vision très partielle et partiale : l'Allemagne, est globalement dans le même situation en nombre de retraités, fonctionnaires et subventionnés (+ chômage technique partiel) et pourtant les électeurs ne votent pas pour le déclin économique. Ils ont déjà eu un führer, ça les a peut être vacciné. Les italiens avec le duce sont plus changeants. Les espagnols avec Franco ont déjà donné, aussi. Il faudra que vous alliez en CHINE, là est votre paradis.
a écrit le 15/03/2013 à 9:40 :
Ne cherchez pas trop loin. L'Etat qui était censé aider les entreprises et être un facilitateur de l'économie, est avec toutes les couches d'administrations qu'il a créé, un état qui fige les entreprises et qui les rackette à tous les niveaux (état, régions, départements, communautés de communes, villes,...) Les entreprises ne peuvent pas se développer (déposer un permis d'agrandissement ou de construire est devenu une aventure et les chefs d'entreprise ont autrechose à faire), l'état met à la disposition des entreprises des personnels non formés aux métiers (une personne avec un bac + 4 en psychologie!!!!! ca fait quoi à part réfléchir...) et ponctionne les entreprises quand elles embauchent (il faut payer les cotisations avant d'avoir des suventions!!!!!) dans ces conditions VIVE LA DELOCALISATION. Les pays limitrophes accueillent les entreprises à bras ouverts, et les salariés ne sont pas moins heureux pour autant. A bon entendeur.....
a écrit le 15/03/2013 à 8:43 :
forcement un pays de communiste fonctionnaire dans une Europe capitaliste
ça ne va pas faire long feu
a écrit le 15/03/2013 à 8:21 :
l'insee moins pessimiste... avec le secteur auto qui ne va pas redemarrer de si tot et la construction qui va faire -25%, ils auront le temps de reviser leur prevision en temps opportun
a écrit le 15/03/2013 à 8:06 :
Personne n'ose établir une comparaison entre cout du travail et prix de l'énergie dans les deux pays.
a écrit le 15/03/2013 à 7:48 :
Dans un pays champion du monde du prélèvement : 46.3 % du PIB, dans un pays où les technocrates ont cherché à renforcer leur pouvoir en augmentant considérablement le nombre de fonctionnaires et assimilés, il fallait bien que quelqu'un paye. Les entreprises avec leur salarié ont été mis à forte contribution avec des 35 heures d'Aubry et Jospin qui ont augmenté de 11 % le coût salarial en France, avec Raffarin et Sarkozy qui ont relevé le smic de façon à exclure les non diplomés. Ce n'est pas la rustine "contrats d'avenir" qui va changer la donne. En Allemagne, ils n'ont pas de smic (de nombreux ouvriers sont payés 6 ? de l'heure), peuvent travailler jusqu'à 60 heures par semaine (en france 48 heures avec de fortes majorations) et n'ont pas de syndicats qui bloquent le pays, d'administration qui favorise que les grands groupes car plus facile à contrôler ... Bientôt, nos technocrates ne vont plus rien contrôler du tout. La France est en train de sortir de la route. Et si le crash peut être éviter, les jeunes et les entrepreneurs vont sortir d'un pays en déclin.
a écrit le 15/03/2013 à 7:40 :
ce n'est pas l'Allemagne qui creuse l'écart mais la France qui s'écroule !
a écrit le 15/03/2013 à 6:36 :
L'UE, c'est un train avec une locomotive, l'Allemagne, et les autres, des wagons. La France, c'est le dernier wagon, le wagon à bestiaux (à veaux..). Mais pour combien de temps encore?
a écrit le 15/03/2013 à 5:53 :
Les commentaires sont souvent idéologiques bien loin de ce qui se passe dans notre Pays, pour cela il faut remonter au moins 40 ans en arrière et voir ce que chaque Président et gouvernement ont apporté dans ce décrochage, mot faible plus vers le déclin dont la France ne peut inverser la courbe d?une façon sensible car toute la classe politique compris la « nouvelle » qui si nous regardons les commentaires de ces nouveaux vieux sont identiques à ceux des anciens. Le grand décrochage a commencé sous M. Mitterrand accentué par M. Chirac les deux pur produit de la classe politique française c?est-à-dire sans aucune vision économique, gouvernant par le désirata des Citoyens et dans la magouille politicienne, la prise du PS à la hussarde par M. Mitterrand car il n? y avait pas de place ailleurs et pour M. Chirac type appel de Cochin pas pour le bien des français mais pour son égo. Une classe politique toujours dans la médiocrité économique et intellectuelle.
En Europe des pays par leur population et leur économie sont plus importants que d?autres, ces pays sont intimement liés ce qui signifie que l?un ne peut faire l?inverse de l?autre. L?Allemagne a fait de grande réforme sous M. Schroeder plus particulièrement entre 2003 et 2005. Pendant cette période la France politique s?occupait de ses petites affaires d?égo au sein du gouvernement avec un premier ministre aussi flexible qu?un roseau M. Raffarin, un ministre de l?économie et de l?industrie compétent qui expliquait que les caisses étaient vides et qu?il fallait changer de politique M. Mer vite viré par M. Chirac car politiquement incorrect ce qui signifie politiquement anti bulletin de vote « du bon roi » remplacé par M. Sarkozy sans grande vision économique plus occupé à faire de l?anti Chirac pour son propre compte. Pendant ce temps l?Allemagne mettait en place l?agenda 2010 même si ce dernier n?est pas la panacée il montre 10 ans après à la cigale françiase des emprunts pour que la classe politique vive dans les ors et palais de la République, que l?Allemagne est mieux économiquement et plus respectée que la France dans le monde. L?élection de M. Hollande ne change rien car il est un pur produit politique français avec cette tare supplémentaire ^tre passé par l?ENA une école dont la vision économique se situe entre Strasbourg et Paris, sa vision est coincée entre sa formation socialiste anti riche et une économie de marché dans le verbe mais contraire dans les faits avec une valse de propositions qui se contredisent en permanence à cela se rajoute comme pour tous les Présidents de la République un goût prononcé pour mettre en place les amis de la promo et autres.
La France ne peut pas s?en sortir sans une grand nettoyage de la classe politique qui mène ce Pays à sa ruine. En France les politiques ne sont rien pour une grande majorité qui n?ont jamais connu un poste de responsabilité dans une entreprise ou un vrai métier. Les politiques commencent jeunes, avec des postes de secrétaires trieurs de courrier venant de S.po ou coptés par papa maman, la famille et amis, car sans cette porte de sortie des plus agréables financièrement ils seraient pour la majorité des ratés et « vogueraient » de poste en poste en passant par la case chômage de longue durée. Bien triste de voir une majorité d?incompétent nous faire des discours ou des lois dont le langage leur est inconnu.
Faire de l?idéologie aide les politiques de droite et de gauche pas la France.
a écrit le 15/03/2013 à 5:50 :
la faute à Mitterrand et maintenant à Hollande français voté socialiste vous serez les premiers à payer.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:08 :
C'est ni de droite ni de gauche. Le fait est que nos politiques on donné un poids trop important à l'état. Qu'ils on fait des choix stratégiques non pertinent. Et qu'ils nous on fait vivre à crédits pour se faire réélire et arroser les copains. Il nous aurait fallu un Schroder, une Merkel, etc.. au lieu de ça on c'est tapé VGE, Mitérand, Chirac, Sarko. Pour Flamby j'attend pour l'associer à la liste, un miracle, et une prise de conscience tardive, peut toujours survenir.
a écrit le 15/03/2013 à 5:07 :
J'aime les commentaires des petits rentiers qui réclament des baisses de salaires : plus les salaires baisseront, plus vite la retraite par répartition disparaîtra ...
Réponse de le 15/03/2013 à 9:48 :
Il s'agit de baisser uniquement les salaires des fonctionnaires et donc les dépenses exagérées de l'Etat. Les retraites des fonctionnaires sont financées par nos impôts, pas par la répartition
a écrit le 15/03/2013 à 2:00 :
Donnez les noms des chiens qui mettent nos ingénieurs à la poubelle. Nous avons un hiver nucléaire sur ce pays qui verse dans le chavisme.
a écrit le 15/03/2013 à 1:48 :
Le socialisme a été condamné par la liberté, on tire à vue.
a écrit le 15/03/2013 à 1:43 :
Demandez lui de faire hihan c?est à peu près tout ce qu?il peut faire de bien. Nous avons les moyens de régler la question.
a écrit le 15/03/2013 à 1:29 :
Le pissat du gouvernement qui détruit la liberté d?entreprise on s?en fout. Nous avons des flingues pour nous défendre contre ces misérables. Que les choses soient claires : ce gouvernement a décrété le totalitarisme, il est en état d?arrestation. La liberté a dit on tire à vue !
a écrit le 15/03/2013 à 1:16 :
Injurié en place publique pour diablerie. Je précise que j?ai un vieux fusil. Lequel est-ce ?
a écrit le 15/03/2013 à 0:41 :
Insulté en place publique pour diablerie, je porte plainte pour injure publique. Un citoyen parmi tant d?autres.
a écrit le 15/03/2013 à 0:26 :
" L'Allemagne a fait de l'euro, une machine de guerre pour imposer ses réformes néolibérales en UE, tout en imposant l'union politique" (ouais !) Pour Merckel; cette union politique, c'est une Europe à la "merci" de son pays...pour l'instant, rien n'es dit ouvertement, mais il est question d'une Europe fédérale...Reste à savoir si elle va pouvoir l'imposer.....de pas mal de pays, la colère gronde, et monde doucement, et surement......."
Réponse de le 15/03/2013 à 8:47 :
nous devrions être très heureux d'être entraînés par les allemands qui réussissent !!!
avec ses réformes, l'Allemagne avance, que ne faisons nous pas nous -mêmes ??
Réponse de le 15/03/2013 à 9:04 :
L'Allemagne avance?vous avez vu les conditions de vie et de travail chez eux??? !! si ça vous contente, pourquoi pas, vous n'êtes pas DIFFICILE !!! mais, pas tout le monde voit les choses comme vous !!
Réponse de le 15/03/2013 à 9:55 :
+ 100
Réponse de le 15/03/2013 à 10:39 :
RDV + 100
Réponse de le 15/03/2013 à 10:40 :
@Arthur les conditions de vie en Allemagne sont bien meilleures qu en France, les prix de l alimentation a l immobilier n y sont pas delirant comme en France.... Alors oui ils preferent avoir des "travailleurs" a minima sociaux (je rappelle que les kurzarbeit sont cumulable) que des "oisif" entretenu par l Etat..... Le probleme de la France il est a la fois dans sa fonction publique plethorique que dans son niveau d assistanat a tout les etages, des plus riches aux plus pauvres..... La France entretient l oisivete quand l Allemagne et les autres developpent l entreprenariat!!!!
Réponse de le 15/03/2013 à 12:14 :
Pas tord
a écrit le 15/03/2013 à 0:17 :
Non mais attendez : Hollande fait du poisson pourri et le ciel nous tombe sur la tête ! Vercingétorix est un looser, au moins Clovis est un vainqueur !
a écrit le 14/03/2013 à 23:52 :
La croissance, pff ils en sont incapables. Le régime a interdit la consommation, ainsi vous ne pouvez avoir d?auto. Vous voeutez pour rien, il n?est pas d?alternative ! Chaque jour est pire que la veille ! L?humanisme français, on est morts de rire, ça sent l?est, la police politique, la persécution. La dictature de l?hirsute imbécile qui en veut !
a écrit le 14/03/2013 à 23:42 :
Alors depuis que "Pépère"et sa bande sont aux manettes le pays n'avance plus ?????????
Moi Président je vous conduis dans le mur ?????????????
Réponse de le 15/03/2013 à 0:45 :
mouais. Il faut être naïf pour croire que la politique a des incidences sur l'économie
Réponse de le 15/03/2013 à 2:10 :
@ mdr,
Il a fallu plusieurs Présidents et même des Présidents collabos à la France pour arriver là où elle est! Ne pensez-vous pas?
À moins que vous attendiez un Zorro qui fasse des miracles et répare les méfaits de plusieurs septénats?, comme chantait jadis Henry Salvador? - - -
Eh, eh, Zorro est arrivé
Sans s'presser
Le grand Zorro, le beau Zorro
Avec son ch'val et son grand chapeau
Réponse de le 15/03/2013 à 9:56 :
Non, le Messie.....
a écrit le 14/03/2013 à 22:52 :
Votre majesté des mouches, avez-vous entendu parler du phénomène qu?on appelle vieillissement prématuré des français par rapport à nos voisins ?
Réponse de le 14/03/2013 à 23:09 :

C?est un personnage de roman qu?on appelle liberté. Autrefois il y avait Lantier : la liberté guidera le peuple contre les privilèges et la précarité, lantier, le syndicat du crime, il faut payer ! Le pirate ne doit pas faire la loi !
a écrit le 14/03/2013 à 22:37 :
La comédie de l'oligarchie de Bruxelles et des 17 ou 27 gouvernants du foirail européen a suffisamment démontré sur un demi-siècle sa forfaiture à prétendre réaliser une Union Européenne viable. Taxer de populisme ceux qui écoutent le mécontentement ou les révoltes de populations est un misérable faux fuyant. Les antagonismes et incompatibilités doivent être reconnus avec l'impossible solidarité à accepter entre tous.
La contrainte imposée aux populations n'a plus rien de démocratique et un terme doit enfin être mis à l'aventure.
Réponse de le 15/03/2013 à 3:01 :
+1
a écrit le 14/03/2013 à 22:17 :
Il faut mettre un terme à l?économie de la fête, nous devons inverser les termes de la croissance. On a un système louche : on a mis en place des réseaux afin de contrer la démocratie et le mérite. Les fonctionnaires ont des privilèges et l?entreprise est prohibée. Il faut septembriser la dépense, ce que tout le monde veut sauf la chose du gouvernement !
a écrit le 14/03/2013 à 21:57 :
Nous sommes en récession mais l?Etat est un bloc d?improductivité. Ça sert à quoi de faire des chiffres si c?est pour les falsifier. Heureusement que les américains ont nourri l?urss parce que ça n?aurait pas duré longtemps ! On fait dans le Brejnev sorti d?hibernatus ! Les dettes sont trop élevées pour faire de la croissance. En effet, c?est 35 ans de politiques foireuses? Quand on aura réglé le déficit on sera à notre vrai niveau. Seulement l?instituteur gagnera la moitié? c?est bête, on pourrait prévoir. Les employés vont être au salaire des chinois avec 50% de chômage. Tout ça parce qu?on a rejeté la modernité et l?innovation, on fait bien dans l?âne et le chien ! Monter au lampadaire à la jaurès, bon jocrisse, pour sortir des salades et envoyer l?humanité au goulag, pas question ! C?est la crise de rire ! La bourse est utile afin de financer l?entreprise et la spéculation sert à traiter les malades.
Réponse de le 14/03/2013 à 22:49 :
Monte donc au lampadaire, on sera tous morts de rire ! Tu la joues Palpatine ? Je touche du fric à fabriquer la misère ! Qui allez vous exécuter ? Qui allez vous déporter ? Combien de chômeurs allez-vous faire encore monseigneur l?administrateur?
Réponse de le 14/03/2013 à 23:00 :
Quand on a affaire au diable socialiste, on ne dit pas vous, mais tu ! Certes la France n?a pas fait du stalinisme ou du fascisme, seulement la démocratie est foulée aux pieds !
a écrit le 14/03/2013 à 21:38 :
C de la balle! La croissance la connerie, ça commence à bien faire ! Dans les années 90 nous étions au chômage de masse et l?Amérique avait de l?avance, au plein emploi. Ils créent sur les dernières décennies 3 fois plus d?emplois que nous? les anglais nous ont mis 20 points de pib dans la vue. Alors qu?on dise que la révolution, c?est une bonne chose, voire ! C?est un bain de sang qui a fait perdre son avance à la société française, qui a fait perdre la Louisiane et le Canada. Ne parlons pas de la déroute de 40, des foires du Moyen-Age qui passent en Allemagne, de la renaissance étouffée par la croisade. Celui qui dit que l?Etat a fait la France, qu?il s?avance devant tous ! Avoir exterminé les templiers parce qu?on a fait faillite, c?est du bon travail ça ? Croisez-vous pour la justice ! C'est un gros mickey!
Réponse de le 15/03/2013 à 12:17 :
Euh.....??????????? !
a écrit le 14/03/2013 à 21:27 :
La croissance de quoi ? De la pauvreté ? Nous avons là une mitte ! On voit que Big Brother Godzilla est entrain d?écraser la société. Citation : moi quand on m?en fait trop je correctionne plus, je ventile ! La liberté dit : ventilez le mille-feuilles ! On dit qu?on fait du progrès, mais en réalité c?est l?inverse ! Soit on est bête, soit on est méchant, de toute façon, c?est une usurpation ! Pour attentat à la sécurité de la société, la population porte plainte. Méfiez-vous ils vont vous envoyer un exécuteur ! Avec leur sécuritate politique ils persécutent les salariés ! Nous avons là le danger public numéro un de l?humanité : le totalitarisme ! Ensuite la démagogie ! comme les Gracques, c?est de l?escroquerie et de la barbarie : un coup de banc et dans le tibre !
Réponse de le 14/03/2013 à 22:11 :
tout à fait ça !++++ 1000
Réponse de le 14/03/2013 à 22:12 :
@ gaelle + UN
a écrit le 14/03/2013 à 21:20 :
Selon PETER,
« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. »
Conclusion le Président devrait non pas démissionner, mais renoncer à sa fonction.
Ce qui conduit à de nouvelles élections sur le principe de la communauté Papale, c'est à dire au deux tiers des voix.
a écrit le 14/03/2013 à 21:15 :
La croissance, on est morts de rire ! Le but c?est de ne pas en faire justement ! Le régime est pervers : c?est une dictature des ânes avec des chiens à leur solde pour harceler et terroriser la société. Les citoyens ne votent pas, ce n?est pas pour rien ! Voyez ce que politicien papiétomane a fait de l?Europe. HIHAN !!
Réponse de le 14/03/2013 à 22:13 :
@ desopilant + 100
a écrit le 14/03/2013 à 21:11 :
Curieux cette passion maladive de se comparer toujours aux allemands. Ça fait toujours un tabac dans les commentaires des lecteurs, ici et ailleurs. Pourquoi pas être content qu'on s'est sortie mieux que les espagnols, par exemple ? C'est parce qu'on veut toujours être le premier de la classe ?
Réponse de le 14/03/2013 à 21:34 :
plus que curieux en effet! d'autant plus que ceux à qui on se compare, sont loin d'être sans faute.....
Réponse de le 15/03/2013 à 10:08 :
+ 1
a écrit le 14/03/2013 à 20:59 :
A toutes les fourmis, la cigale veut votre peau ! Nous avons la loubianka, le gépéou et le goulag ! Ce type est le grand ordonnateur de la destruction de la société française !
a écrit le 14/03/2013 à 20:44 :
Ce sont les mêmes loosers de l'ENA qui gouvernent à l'Elysée et à Matignon, les Présidents élus par le peuple ne sont que des valets qui désignent des 1er Ministres chefs balayeurs qui constituent des gouvernements de laveurs de vitres ... le tout affublés des comédiens élus par le peuple dans les 3 Parlements Sénat Assemblée nationale et Parlement Européen ... AVEC ce manège qui dure et ronge la Nation Française, nous sommessur le chemin d'une révolte Nationale en même temps qu'une révolte Européenne.
Réponse de le 14/03/2013 à 23:09 :
il serait peut être temps, tout compte fait !
a écrit le 14/03/2013 à 20:44 :
Et la trajectoire de la dette ? L?Allemagne est stabilisée. Nous on est envoyés au fossé en Europe du Sud. Nous avons des petits pères du peuple à la Papandréou du psoe ! Entre les ânes et leurs chiens, la société n?est pas gâtée ! Faites hihan ! C?est pas la peine de parler économie ou emploi, c?est du pipo !
a écrit le 14/03/2013 à 20:17 :
C?est un système anti social et contre performant. La France a un déficit qui va la remettre à son niveau. Les allemands sont moins bêtes !
Réponse de le 14/03/2013 à 22:09 :
ah! sûrement, oui, ils sont moins bêtes, mais ils n'iront pas loin, non plus toujours en exemple, tu parles! ils n'ont rien d'exemplaire, rien du tout, à part faire marcher les Allemands au pas, ça ils savent faire ! et ils voudraient mettre à leur bottes tout le monde?? non, mais vous plaisantez? !
a écrit le 14/03/2013 à 20:14 :
Sortons de l'Euro et de l'Europe: un système à 19 Millions de Chômeurs qui ne laisse plus de souveraineté au peuple français.

Soyons maîtres de notre destin! Notre nation est millénaire! Jamais nous n'avons été aussi soumis !

Réponse de le 14/03/2013 à 21:38 :
Je pense tout à fait comme vous ! Merci pour votre juste réflexion +1000 !
Réponse de le 14/03/2013 à 23:05 :
Dans l'Europe il y a des pays qui s'en sortent et des plus nuls. C'est la même Europe pour tout le monde... le problème est à régler chez nous, inutile de chercher des boucs émissaires à l'étranger avec les chèvres qui nous dirigent depuis 40 ans et les moutons qui les élisent.
Réponse de le 15/03/2013 à 9:11 :
si vous avez une lumineuse idée, de pour qui voter, en tant que "mouton", je vous demande humblement conseil, faites nous part de votre science en tant que" voilà, les BONS politicards", vous nous les désignez, et on votera pour eux, en tant que veaux ou moutons.....mais, comme TOUS se valent, votre choix sera peut être difficile, non??!!
Réponse de le 15/03/2013 à 11:20 :
"C'est la même Europe pour tout le monde... " Mais c'est un des problèmes. Un seule taille de chaussures pour autant de pointures différentes.
a écrit le 14/03/2013 à 20:07 :
Nous avons là une calamité pour l?humanité, les 7 plaies d?Egypte à la fois ! C?est un raton totalitaire ! La société rejette les institutions à 70%... mobilisons ! Interdire la liberté d?entreprise nous conduit à un conflit et au rideau de fer. On joue au grand timonier!
a écrit le 14/03/2013 à 20:04 :
Les choses sont simples. Vu les prélèvements qu?on a on ne risque pas de créer des emplois. Créer de la richesse non plus puisque l?Etat appauvrit la population. Ce n?est pas le but d?une société. La société est vampirisée par la bureaucratie. Il n?y a pas de pays qui augmente les prélèvements sur l?activité. C?est une logique d?auto-destruction de la civilisation française par l?Etat. De la même manière on a fait éclater l?Europe du Sud. Ce qu?il faut c?est pas une politique de chômage et d?appauvrissement, c?est une aberration ce système !
Réponse de le 14/03/2013 à 20:13 :
@looser: Vous êtes dur..........................il a créé le mariage homosexuel faussement appelé pour tous et Monsieur le Grassouillet continue de cultiver son goût pour les femmes.
Réponse de le 14/03/2013 à 21:40 :
@ Looser + 100
a écrit le 14/03/2013 à 19:54 :
Ce n'est pas une surprise, l'Allemagne a su protéger ces industries leurs syndicats sont réalistes pas comme les notre, ils ont participés avec la nouvelle politique a enfoncer le pays, et ce n'est pas fini, l'écart entre l'Allemagne et la France vat augmenter de plus en plus, nous marchons sur la tête.
a écrit le 14/03/2013 à 19:47 :
Espérons que la leçon sera comprise et que le temps où l'Allemagne et la France se mettaient d'accord avant un sommet pour imposer leur solution aux autres soit révolu, parce-que c'est bien cela qui a conduit l'Europe au bord du précipice et qui a permis surtout à l'Allemagne, moins à la France, de s'engraisser aux dépens des autres économies européennes, ceci grâce à son excédent commercial chronique, ce qui lui permet d'exporter son chômage vers les pays à balance commerciale déficitaire et qui de ce fait auront forcement aussi un déficit budgétaire du au manque à gagner et aux dépenses sociales supplémentaires pour les chômeurs!
Réponse de le 14/03/2013 à 20:21 :
L'Allemagne a notamment bloqué les salaires pour être compétitives. La France ne l'a pas fait. On aurait pu le faire et aujourd'hui nous aussi nous exporterions dans le monde nos produits. Ne soyons pas jaloux. On a vol le beurre ( les salaires non loques ) et l'argent du beurre ( être compétitif et vendre nos produits )
Réponse de le 14/03/2013 à 20:40 :
"Lol", vos vielles rangaines du MEDEF UMP Nouveau Centre dégisés en UDI sur les salaires fait de la peine parce qu'ils sont l'aveux par "Lol" que les patrons pleurnicheurs invétérés sont dépassés par les évolutions technologiques et incapables de concevoir des produits à très fortes valeurs ajoutées et à très fortes marges ...
Réponse de le 14/03/2013 à 20:40 :
+1 Bien résumé !
Réponse de le 14/03/2013 à 20:42 :
@ Lol En Allemagne ce n'est pas le législateur qui "fait" les salaires, contrairement à la France, mais ce sont des accords entre partenaires sociaux, à savoir syndicats et entreprises, les syndicats n'accepteraient pas qu'un gouvernement se mêle des pourparlers salariaux. En effet, pendant plusieurs années les syndicats, donc les travailleurs se sont contenté de très peu d'augmentation de leurs salaires. Mais, c'est fini, en ce moment il y a des augmentations de plus de 5%. On s'est serré la ceinture, pendant ce temps on ricanait en France, et maintenant en Allemagne les travailleurs "récolte". Mais jamais il y a des salaires dictés par une loi.
Réponse de le 14/03/2013 à 20:55 :
@ Lol En Allemagne aucun gouvernement a le pouvoir de bloquer des salaires. Il y a dans ce pays, ce qu'ils appellent "Tarifautonomie", ce sont les employeurs et les syndicats qui négocient les augmentations de salaires et n'acceptent aucune ingérence de qui que ce soit, surtout pas du gouvernement. Bonsoir!
Réponse de le 14/03/2013 à 21:59 :
Vous racontez n'importe quoi ! sous prétexte d'être "compétitifs", comme la SAINTE Allemagne qui exporte, il faudrait baisser le salaire des Français? BAISSEZ alors le coup de la vie!il faudrait payer les ouvriers avec une poignée de riz, vous les croyez nantis, peut -être! il y en a marre de gens comme vous qui pronez de travailler pour un semblant de salaire! pourquoi pas faire kdo de la paye au patron, tant que vous y êtes! L'Allemagne n'a rien d'un pays exemplaire!! les gens s'ont sous payés, travaillent à temps partiel...ça leur ferait les pieds si les individus se révoltaient là bas aussi; un pays de vieux ! c'est pas avec une mentalité à 2 balles, qu'on va s'en sortir...lamentable !!
Réponse de le 15/03/2013 à 7:58 :
@ LOL qui vous raconte que les gens en Allemagne sont sous payés? travaillent en temps partiel... je pense vous vivez en Allemagne vu vos connaissances, alors à votre place je quitterais ce pays le plus vite possible. Travail partiel de certains
= 1) c'est souvent leur choix,
2) je comprends, les Français préfèrent de ne pas travailler du tout,
Réponse de le 15/03/2013 à 11:12 :
@Lol patrons assistés pleurnichards invétérés
Qu,attendez vous pour créer une entreprise High-tech et nous montrer votre savoir faire?, avoir de la gueule c'est bien!, mais passer aux actes c'est mieux!.
a écrit le 14/03/2013 à 19:45 :
Il n?y a pas de moteur dans l?économie française. On fait du papier et on décrète le non travail ! Ce qui entrain de se passer avec la faillite actuelle, c?est que le gouvernement écrase les entreprises. La retraite on dit que c?est du Madoff, le déficit c?est la fin des salaires du public et le chômage qui galope. La santé on s?en balance etc etc. De la même manière on nous annonce qu?ils laissent les criminels en liberté. C?est un régime diabolique qui ruine les citoyens. On nous raconte aussi qu?on est mauvais en innovation et qu?il n?y a pas d?avenir. La fonction publique nous fabrique des illettrés et les ingénieurs sont mis au chômage. On nous parle de privilèges dans la fonction publique et de clientélisme. Qu?est-ce que c?est que ce système ! On nous fait disparaitre la moitié du chômage et de l?inflation. Le niveau de vie vers le bas, c?est du bon travail ça ? Il faut demander : quel citoyen allez-vous faire assassiner ? Combien de familles mettrez-vous au chômage ? Combien d?entreprises ferez-vous fermer ? 35 ans de déficit, les français parlent aux français !V
Réponse de le 14/03/2013 à 22:01 :
BRAVO + 100000 !!
Réponse de le 14/03/2013 à 22:03 :
"La fonction publique nous fabrique des illettrés" : il suffit de vous lire pour en avoir une preuve édifiante !
Réponse de le 14/03/2013 à 22:05 :
La France se délite.....TOUT part en c..uilles ! la belle et douce France, c'est fini ! !!!!! c'est à chialer !
Réponse de le 14/03/2013 à 22:23 :
dans quelle partie du commentaire de "Cid", vous êtes vous rendu compte qu'il était "illettré "? la preuve "édifiante" se niche où, SVP ?? faut pas prendre non plus les gens pour des andouilles....
Réponse de le 14/03/2013 à 22:37 :
++ UN
a écrit le 14/03/2013 à 19:13 :
Décidément, la rigueur, contrairement aux apparences, ça paye !
Réponse de le 15/03/2013 à 12:20 :
...on le dit.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :