Pour les Français, les causes de la crise sont...

 |   |  150  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans un sondage, ils sont divisés sur ce qui provoque les difficultés économiques actuelles.

43% accusent le contexte international, 34% la politique du gouvernement actuel et 18% la politique menée par l?ancienne majorité de droite. Les Français sont divisés sur les causes des difficultés économiques actuelles, selon un sondage CSA pour BFMTV publié jeudi.

Au sein de l'échantillon des 18-24 ans, plus d'un sondé sur deux (51%) estime que les difficultés économiques de la France sont dues au contexte économique international (20% ciblent la politique de François Hollande, 15% celle de Nicolas Sarkozy).

L'international pour les sympathisants de gauche

Par ailleurs, 67% des sympathisants de droite mettent en cause la politique du gouvernement actuel, tandis que 53% des sympathisants de gauche jugent que la situation économique actuelle s'explique avant tout par le contexte international.

Sondage réalisé par internet les 14 et 15 mai auprès d'un échantillon national représentatif de 987 personnes âgées de 18 ans et plus d'après la méthode des quotas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2013 à 12:28 :
la crise a une seule cause :la Chine
a écrit le 23/05/2013 à 21:25 :
euh le contexte international c tous pour un tous pour moi donc forcement si sa se joue a la loi du plus fort forcement va y avoir du grabuge, au debut les forts gagne, et apres aussi, et encore apres aussi, puis les faibles comme leur nom l'indique ont mis du temps a comprendre qu'ensemble il gagneront et paf revolution puis ca recommence au fil du temps un cycle et la on a nos regles
a écrit le 22/05/2013 à 23:16 :
Il est facile d'accuser la majorité actuelle de tous nos mots mais depuis plus de 10ans la FRANCE SE DESINDUSTRIALISE soit un septennat puis un quinnat de M. CHIRAC et enfin un quiqnuennat de M. SARKOZY alors attendons la fin du quinquennat de M. HOLLANDE avant de juger Mais les responsables sont bien M. CHIRAC et M. SARKOZY (lire le rapport rédigé par M. GALLOIS oui je sais encore un affreux gauchiste à la solde des rouges) En gros HOLLANDE et sa majorité ont bon dos
Réponse de le 24/05/2013 à 20:00 :
et les annees mitterand et hollande il nous plume pas,droite,gauche leur porte monnaie d'abord
a écrit le 20/05/2013 à 11:07 :
Chercher une seule et unique cause a la crise, c'est un peu comme l'election de miss France c'est amusant mais n'apporte rien, voire conduit a la simplicite.
a écrit le 19/05/2013 à 12:42 :
Bonjour, actuellement l'Europe a la marcher intérieur le plus ouvere au monde.... Donc beaucoups de protectionnisme, si il y a libre échange cela doit être gagnant pour les deux partis ( en prix des importation et des exportation) , ensuite il doit y avoir du social au même niveau dans les état européen ( la fin dumping sociale), ensuite il doit y avoir au niveau européen une même politique d'immigration ( les états du nord soutaite une immigration ( de la maindoeuvre à exploiter), nous pas car on a plus de travail) ensuite ils faut contrôler à tout pris les groupes de pression au parlement européen. ( leur actions vas à l'encontre du bien des citoyens), ensuite l'Europe doit protéger à tout prix nos grosse industrie ( ne pas laisser un monopole eu Europe qui imposse ses prix) .... Cela sera déjà un bon commencement....
Réponse de le 20/05/2013 à 8:45 :
Ce que vous dites est sensé, mais quasi utopique, car cela revient à harmoniser tout dans une union où chaque pays ne regarde que son intérêt personnel. On en perçoit le résultat.
a écrit le 16/05/2013 à 20:11 :
le système ne fonctionne plus ! on va dans un mur sans d'autres orientations que la rigueur et la stagnation des salaires ..
récession, baisse de la consommation, bulle immobilière qui freinent une reprise - mauvaise politique préconisée par bruxelles : que proposez vous ?
a écrit le 16/05/2013 à 18:28 :
Seul le libéralisme est la solution, lisez donc les écrits de Hayek.
Réponse de le 23/05/2013 à 12:59 :
Oui, on a vu ce que ça a donné dans les années 20,dans lesquelles seule une politique de relance accompagnée d'une guerre mondiale a pu mettre fin à la crise, sans parler d'aujourd'hui, où l'on voit le résultat de la dérégulation de la finance. Comme l'a démontré Kondratieff, sans parler de Marx, le libéralisme fonctionne par crise, crises que d'ailleurs certains appellent de leurs voeux car ça leur permet de dérèglementer encore plus.
a écrit le 16/05/2013 à 17:59 :
EURO : un changement significatif
http://russeurope.hypotheses.org/1198
Excellente conférence
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

a écrit le 16/05/2013 à 17:42 :
un :dechirer le traite de maastricht,deux supprimer la loi de 1973 sur l'emprunt, trois revenir au franc ,quatre devaluer, cinq stopper l'immigration pour cinq ans ,six :bloquer les prix, taxer les produits chinois ect....
Réponse de le 16/05/2013 à 18:03 :
Le retour au Moyen Age ?
Réponse de le 16/05/2013 à 19:11 :
7 supprimer les grandes surfaces qui détruisent le petit commerce
8 interdire internet et l'e-commerce

Qui a d'autres idées ?



Réponse de le 18/05/2013 à 18:11 :
9 - Rétablir la "peine de maure"
a écrit le 16/05/2013 à 15:29 :
Droite ou gauche, les français sont surtout champions du monde de la lamentation sur leur propre sort, de la jalousie des voisins et du report de la faute sur les "autres" (Hollande, Sarkozy, Merkel, les chinois, les arabes etc)
Réponse de le 16/05/2013 à 15:43 :
Absolument mais vous n'êtes pas sans savoir que tous ceux qui crient au loup ou désignent des boucs émissaires ont des arrières pensées : faire en sorte que l'addition de la crise soit réglée par leurs compatriotes plutôt que par eux-mêmes, par exemple...
Réponse de le 16/05/2013 à 16:27 :
Réfléchissez: bientôt 1 million de chômeurs de plus et le déficit qui galope. On fait de la récession dette, ce n'est pas du pib qu'on fait!
a écrit le 16/05/2013 à 15:20 :
Le chômage est un réel problème. Plus largement, c?est un problème économique : veut-on faire vivre les gens ou pas ? Dans les actualités, nous avons un appel du pape aux chrétiens. Il dénonce une dictature en Europe d?un système économique qui n?a pas de respect pour l?être humain et qui nie le primat de l?homme. Il dénonce la précarité, la peur et la désespérance. Il dénonce la violence et le fait que la joie de vivre se réduit. Il dénonce la baisse du niveau de vie d?une majorité de la population et une tyrannie invisible. Il dénonce la corruption et l?évasion fiscale. Il dénonce des politiques contraires au bien public et enjoint le personnel politique à changer d?attitude. En effet, aux actualités, nous avons un fait terrible d?un enfant tué à coups de marteau et la question des casseurs. La violence est institutionnalisée par l?Etat, c?est le règne de la Terreur. Les salariés se plaignent de harcèlement à tel point qu?on note des suicides en chaîne sur lieu de travail. Récemment une policière s?est donné la mort suite à des harcèlements de sa hiérarchie. 70% de la population se dit en dépression et c?est un des pays à plus fort taux de suicide parmi les pays développés. L?Etat est coupable de persécuter de persécuter la population. En terme économique, l?Etat est coupable d?attenter au salut public par la dévastation de notre économie et le chômage permanent qui explose aujourd?hui. L?Etat est coupable d?incurie et de persécution administrative. L?Etat est coupable de distribuer des prébendes à la fonction publique sur la précarité des salariés. L?Etat est coupable en matière de retraites d?injustice contre les salariés. L?Etat est coupable de cherté et d?inefficacité. L?Etat est coupable du déficit public qui plonge la société dans la misère. L?Etat est coupable d?empêcher les jeunes d?accéder à la vie active. La liberté du travail est foulée aux pieds. On dénonce la faiblesse du niveau de l?éducation. On dénonce le droit au travail qui n?est pas appliqué. On vit sur le déficit, en musique républicaine jouons le titanique coule ! On nous sert Waterloo, 1870, la déroute de 40 ! On fait de la France un pays concentrationnaire ! Humanistes, chrétiens, nous avons un devoir de révolte quand les institutions déraillent, pourquoi ne pas se croiser pour le respect de la vie, du progrès, de la justice et des libertés ! Il faut rejeter l?Europe des ténèbres !
Réponse de le 16/05/2013 à 15:53 :
+ 1 !!
a écrit le 16/05/2013 à 15:18 :
la fin approche, protégez-vous:
http://www.lemadblog.com/architecture/a-vendre-maison-avec-bunker-geant-en-cas-dapocalypse-zombie-ou-autre/
Réponse de le 16/05/2013 à 16:26 :
Le message ci dessus n'est pas de moi, mais d'un éternel lache qui n'a pas le courage de s'exprimer sous son propre pseudo, et n'a aucune personnalité.
Réponse de le 16/05/2013 à 17:06 :
Le message ci dessus n'est pas de moi mais d'un lache qui se cacher derrière mon pseudo pour me preter des propos qui ne sont que les siens, et donc qui n'a aucune personnalité
Réponse de le 16/05/2013 à 17:58 :
il n'y a que cela de vrai: http://www.frontnational.com/2013/05/recession-lumps-confirme-son-incompetence-economique/
Réponse de le 16/05/2013 à 18:47 :
Le message ci dessus avec le lien vers le FN n'est pas de moi, mais de l'usurpateur lache, comme d'habitude.
Réponse de le 23/05/2013 à 13:02 :
ça devient compliqué de démêler le vrai du faux si j'ose dire.
a écrit le 16/05/2013 à 14:19 :
Les cotisations sont pourtant proportionnelles au salaire non ?
a écrit le 16/05/2013 à 13:07 :
Les causes de l'endettement sont avant tout les 1450 milliards d'euro d'intérêts et d'interêts composés versés aux marchés depuis 30 ans (dont les deux tiers des créanciers sont des non-résidents), et le coût exhorbitant de l'immigration massive (entre 42 et 84 milliards d'euro par an)
Les causes de la "crise" (comprendre de l'effondrement économique définitif) sont l'endettement massif mais surtout la politique euro-mondialiste orchestrée par les banques et les multinationales, qui consiste à ouvrir à tous vents les frontières (zone euro a les droits de douane les plus faibles au Monde) et qui a pour conséquence la désindustrialisation presque totale, les délocalisations permanentes, avec la mise en concurrence de tous les salariés (esclaves) du Monde Entier entre eux. Quand vous ne produisez plus rien et que votre modèle économique se borne à faire consommer à crédit par des populations immigrées qui ne travaillent pas, des produits (à très faible durée de vie) fabriqués par des multinationales étrangères dans des pays du Tiers-Monde, pas besoin d'être un grand économiste pour comprendre que ça ne peut pas fonctionner. Mais chut, dénoncer cela c'est du populisme !!!
Réponse de le 16/05/2013 à 13:37 :
Le travail de la population est récompensé par des dépenses improductives qui se soldent par une chute du niveau de vie, et ce n?est pas des riches dont il s?agit, ne parlons pas du chômage qui explose. L?industrie que la France perd, les allemands l?ont toujours. C?est l?Etat qui est coupable. Les causes de l?endettement qui paye des fonctionnaires au lieu de produire, c?est l?économie de la fête, du faux pib. 50 milliards d?intérêt annuel, c?est 2,5 points de croissance en négatif. Prenez la bulle japonaise en termes d?immobilier, c?est un petit pays, en dix ans, les prix ont doublé et sont revenus à leur point de départ. Résultat c?est la société qui s?endette. On pousse les prix trop haut par une pénurie, on joue aux tulipes, est-ce fait exprès ? De la même manière, l?Etat n?investit pas dans l?industrie. Au Japon l?industrie automobile est soutenue par des investissements, c?est le succès de Toyota. Nous sommes doublement administrés par rapport aux démocraties. C?est un système qui fonctionne sur la dette. C?est une triple erreur : désindustrialisation, excès d?administration qu?on appelle mille feuilles, pénurie de logement. Seulement le déficit est là?
Réponse de le 16/05/2013 à 15:35 :
Enfin,voilà une Analyse d'une Limpidité Exemplaire !!!!!
a écrit le 16/05/2013 à 13:02 :
L?Europe est bonne dans le pire, surtout pour se délester des jeunes générations ! Un cabinet d?étude publie le 18 Avril une étude qui avance une croissance de 5% pour les émergents et de 3,5% pour le monde. La croissance existe, c?est nous qui sommes mauvais. Avant crise on était sur 5% de croissance mondiale et nous avions déjà des pertes de marché? L?Europe est l?homme malade du monde, pas spécifiquement la France. On voit les députés de la majorité anglaise interpeller le gouvernement pour son incapacité à réduire le déficit. En Allemagne on fait de l?excédent, en Italie aussi. Si le Sud est malade, la France aussi. Nous n?avons de salut que dans l?investissement et tout le monde le sait, le déficit c?est la mort de la population. On commence à voir des violences politiques, la question de concorde et de la paix civile se pose alors que le chômage ne cesse de grimper. La consommation se réduit, on fait des dettes pour ensevelir la population dans la misère ! Nous sommes en récession officielle et on annonce des pertes d?emploi dans l?industrie. Quand on étouffe l?activité au niveau des politiques publiques, on ne peut s?attendre à une baisse du chômage. L?Etat est coupable pour la sous-compétitivité. La zone euro a toujours fonctionné sur le mode dette qui achète la croissance, c?est un système caduc, de l?anti-développement, ce qui est contraire au sens commun le plus élémentaire. Nous avons des charlatans sur la place publique qui sont contre le progrès et qui ne défendent que le totalitarisme d?un Etat en faillite. Dans la décennie 90, la France faisait déjà du chômage sur le sous-investissement. A peine 3% de l?Etat. Sommes-nous encore un pays civilisé quand on voit des jeunes enfants se faire massacrer à coup de marteau et que l?Etat a financé récemment des ong qui faisaient du trafic d?enfant. Nous avons affaire à des ennemis de l?humanité qui détruisent l?économie. La société ne consent pas aux politiques conduites qui sont une aberration sur la terre tel que le mépris du travail ou les injustices en matière de retraite entre les salariés considérés comme des esclaves et les fonctionnaires, on fait des mandarins qui ne rendent pas de comptes. C?est un pays qui doit cesser de produire des papiers et qui doit soigner sa production et sa R&D, une révolution ! On nous invente une monstruosité sur l?effondrement du niveau de vie et c?est l?administration qui est coupable comme on a délité l?école mal classée dans l?OCDE. On attend toujours le règlement du déficit en vertu de la règle mise en place. Il est un devoir de résister à un Etat qui détruit la société. A quand le respect du droit au travail ? Il existe des gens dont on dit qu?ils travaillent, mais ils ne font rien. Et à côté nos ingénieurs n?ont pas droit au travail, et certains sont martyrisés au point de se suicider, la récompense à la paresse, voila qui est ubuesque ! La zone euro est dans le rouge, à quand la vraie croissance ? Des fautes sont commises par des apparatchicks dont l?impéritie consterne la population ! Qui est candidat au suicide collectif ? Nous n?en sommes qu?aux prémisses de l?austérité résultat de décennies de déficit. On parle d?une fraude de 60 à 80 milliards, mais alors l?administration de Bercy ne ferait pas son travail de collecteur d?impôts ? Voila une preuve de l?incurie de l?Etat ! En revanche on a vraiment une fuite de capitaux de 30 milliards. Le déficit, c?est le tiers des dépenses selon les projections, nous avons une crise de grande ampleur, voila qui concerne la société au premier chef? Nous avons vu les scènes d?émeutes et de conflits en Grèce dans un pays qui a été conduit à la faillite, les citoyens sont menacés en Europe car la paix sociale n?est pas assurée, ce qui est un droit fondamental?
Réponse de le 23/05/2013 à 13:05 :
Comme j'aimerais pouvoir voir les choses de manière si manichéenne et simple...
a écrit le 16/05/2013 à 12:15 :
Encore à dénigrer les autres (ceux qui n'y connaissent rien, alors que nous nous savons bien sur !!! Apprenons donc l' humilité , retrouvons notre bon sens, proposons des solutions et soyons acteurs : peut etre alors ,que notre pays , qui est envié par la plupart des étrangers, retrouvera le respect de ses partenaires européens et des autres nations.
L'état dépense trop (écoles et soins quasi gratuits, infrastructures parmi les meilleures au monde,etc...), des gens qui sont payés à ne rien faire (qui ??? on aimerait tous etre à leur place), Bruxelles, les banques,.... Ne passons pas notre temps à chercher un prétendu coupable, nous le sommes tous à divers égards et il va falloir changer nos habitudes, nos égoismes, réactions corporatistes et que nous nous remettions tous ensemble à agir pour créer de l'emploi, réduire les dépenses inutiles à tous les échelons de l'Etat des collectivités et des grandes entreprises et ce afin de soulager le fardeau de celles et ceux qui ne sont pas les nantis et se battent au quotidien pour vivre ou survivre, c'est à dire les patrons de PME,PMI,ETI, commerçants ,artisans et les petits (jeunes salariés pauvres,seniors sans emploi, petits retraités, les sans ressources,..).... Le Social n'est possible que lorsque le développement économique le permet. Où est donc notre priorité collective ?? . Les débats sur les autres sujets de société sont certainement importants, mais tous les partis politiques, tous les élus, tous les agents économiques ( les administrations, les banques,...), tous les syndicats patronaux ou salariés doivent laisser leurs divergences au placard le temps de s'associer pour résoudre cet immense défi qui est de faire redémarrer la machine FRANCE ( au plus vite maintenant) , sous peine de laisser notre destin etre déterminé par des Hauts fonctionnaires étrangers ou les marchés financiers. Donc à toutes celles et ceux qui sont fiers de vivre dans ce beau pays et de pouvoir continuer à en apprécier la douceur de vivre, je dis : arretons de nous affronter et de dénigrer mais proposons, prenons des risques et agissons ensemble. Nous sommes responsables du devenir des générations futures, mais aussi de nos aieux...
a écrit le 16/05/2013 à 11:44 :
Bonjour,

Ce sondage n'a absolument aucun intérêt si ce n'est justifier l'existence de l'organisme ayant effectué ce sondage.

Nous vivons dans un monde multipolaire fortement concurentiel qui subit une crise initialement provoquée par la crise des subprimes US.

Les causes non exhaustives sont les suivantes :

A l'international :

- Titrisation des dettes immobilières US sous formes de produits dérivés notés AAA et revendues aux banques du monde entier = Schéma de ponzi qui s'est effondré lorsque l'immobilier US à taux variable s'est effondré. Cela a forcé les état nottament européens à venir aux secours de leurs banques qui avaient achetées massivement ces produits dérivés sur la confiance accordée à la notation AAA des agence pour ces junks bonds.

- Endettement massifs des états pour venir au secours de leurs banques afin d'éviter que l'argent des contribuable soit perdu et de rentrer dans un effondrement type ex-URSS.

- Augmentation du prix du pétrole suite à la demande très forte d'Asie du sud-est empêchant les vieilles économies occidentales de continuer leur production industrielle à bas prix ce qui les a forcées à délocaliser pour jouer sur une autre variable d'ajustement à savoir le salaire.

- Enrichissement et transfert technologique grâce notamment au reverse engineering et aux délocalisation amis également à l'amélioration de la recherche des BRICS qui font à présent jeux égale avec les vieilles démocraties occidentales au niveau industriel.

- Politique de la rigueur inapte pour tenter de réduire l'endettement des états alors qu'ils n'ont plus la main ni sur leur monnaie, ni sur éléments protectionnistes qui leur permettraient de protéger un peu leur marché pour stimuler une consommation interne.


Au niveau national les actions à mener sont les suivantes :

- Plus de 5 millions de fonctionnaires qui représente plus de 50% des charges de l'état en terme de salaires et de pensions de retraites. Il faudrait faire comme en Allemagne à savoir réformer le droit de grève afin que la fonction publique n'ait pas le droit à la grève dans les transports, la santé et la sécurité. Offrir comme en Allemagne un départ volontaire dans tous les postes surnuméraires (une prime de départ de deux ans de salaires + une formation universitaire) afin qu'ils basculent vers le privé cela permettra d'éviter l'inertie due à l'emploi à vie + la retraite à taux plein qui nous empêche de baisser les charges de l'état. Lorsque l'on baisse le nombre de fonctionnaire par le non renouvellement des départ à la retraite on ne fait que figer le coût car une inertie d'environ 20 ans existe sur la retraite à taux plein. Si on renouvelle le poste on augmente les charge de l'état (pension de retraite du fonctionnaire à la retraite + salaire de son remplaçant) C'est tout simplement intenable et stupide d'un point de vu comptable.

- Alignement de toutes les retraites nationales sur la retraite privée cela afin d'avoir une seule et unique caisse de gestion. Le seul avantage de la fonction publique serait la sécurité de l'emploi ce qui est déjà bien suffisant car une étude de capital de début 2013 a prouvé que la moyenne des salaires du public était 20% plus élevée que la moyenne des salaires du privé grâce au point d'indice.

- Un manque de modernisation par l'informatique, l?automatisation et la modernisation des processus et métiers de l'appareil étatique et de la force publique.

- Un manque patent d'investissement dans la recherche fondamentale et de cohésion sur les recherches prioritaires à effectuer. ITER est un fiasco annoncé et tout le monde commence à nous concurrencer dans le spatial. De plus nous sommes très en retard en robotique, en nanotechnologie et en intelligence artificielle.

- Un manque de courage dans la réforme du territoire. Il faut forcer la fusion région/département afin de faire des économie d'échelle.

- Un manque de logique fiscal par un changement régulier des règles et des taux ce qui donne peu voir pas de visibilités pour les particuliers comme pour les entreprises. De plus les entreprises bénéficient de bien trop d'exonérations fiscales à leur disposition ce qui représente un manque à gagner sérieux pour l'état. Il conviendrait également de mettre en place un prélèvement de l'IR à la source ce qui permettrait de limiter très sérieusement la fraude ainsi que le traitement papier de millions de déclarations annuelles.

- L?alignement du Diésel sur l'essence permettrait de faire rentrer des taxes supplémentaires non négligeable pour l'état.

- L'arrêt des opérations militaires extérieures pendant le reste du quinquennat et la création d'une force européenne d'intervention rapide de 5000 homme capable de se projeter sur n'importe quel site d'opération afin de mutualiser les frais des opérations militaires au niveau de l'Europe.

- Accélérer la mise en place de la BPI pour investir dans les entreprises franco-française.

- Exempter de charges toutes les entreprises de moins de 5 employées créées en 2013 et 2014 jusqu'à 2017 afin de pérenniser l'emploi et la création d'entreprise. Même si ce n'est pas la panacée cela permettra d?arrêter temporairement l?hémorragie de création d'entreprise.

- Créer une caisse de cotisation spéciale pour les indépendant et les auto-entrepreneurs avec une grille de cotisation forfaitaire au choix de l'indépendant. Cela permettrait aux professionnels de choisir leur protection sociale en fonction des revenus généré par leur activité. Cela permettrait pour ceux qui le souhaitent de privilégier leur revenus immédiats et pour les autres de rester sur le modèle historique.

- Mettre en place une taxe forfaitaire libératoire pour tous les travailleurs au noir afin qu'ils rentrent dans le cadre de la loi sans mettre en branle tout l?appareil législatif. Parallèlement pour ceux qui ne souhaitent pas régulariser leur activité mettre en place un appareil répressif rapide en comparution immédiate et une task force bien plus importante.

- Favoriser la création de commerce en banlieue des grandes villes avec l'obligation d'embaucher 50% de la main d??uvre dans la ville ou s?installe les professionnels.

Enfin bref il y a plein de choses qui peuvent être faites mais on a des gens très frileux au gouvernement qui ne voit les choses qu'au niveau du carcan de l'appareil législatif et ne font pas preuve de créativité.
Réponse de le 16/05/2013 à 12:25 :
Vous oubliez l'effet néfaste des banques dans notre économie, c'est un poids énorme . Personne ne veut s'y attaquer mais là , on pourrait libérer les énergies de notre pays. Regardez qui sont les dirigeants des grandes Banques et quels seront les prochains et cela se passe de commentaire.
Réponse de le 16/05/2013 à 16:32 :
30% de stagiaires
Réponse de le 22/05/2013 à 8:50 :
Vous parlez comme un livre. C'est justement ce genre de discours que nos "élites" nous servent à longueur de temps. Tout ceci n'est qu'une mise en scène d'une crise provoqué volontairement par les banquiers américains et le lobby qui n'existe pas. Pour s'emparer des richesses de son ennemi, il faut lui faire signer une reconnaissance de dette. C'est ce qu'ont fait tous nos dirigeants depuis Mitterrand. La France avaient trop de moyens économiques et industriels et pouvaient résister sans problème au rouleau compresseur Bruxellois. Sarkozy a donc bradé 500 tonnes d'or et les délocalisations encouragées par le rapport Attali ont fait le reste. Nous aurions pu rester sur un modèle social qui fonctionnait bien sans aucun problème. Nous avons juste été trahis.
a écrit le 16/05/2013 à 11:15 :
L' incompétence....l' incompétence.....l' incompétence.... de tout nos politiques !!!!! Mais attention, ils ne sont pas incompétents pour magouiller !!!!
a écrit le 16/05/2013 à 10:40 :
le francais a ete bien dersponsabilise, comme prevu...... s'il y a un pb, il n'est responsable de rien!!! ' c'est la faute a sarkozy' ' c'est la faute a mittal' ' c'est la faute a bismerkel', ' c'est la faute aux americains et aux chinois', ' c'est la faute...' ..... et la solution???? eh ben ' il suffit de faire de la croissance, donc les autres n'ont qu' faire de la croissance pour que la france se sente mieux'............ heeeeeeeeeee! vous avez vu vos chiffres de l'investissement? ( qui ne refletent pas encore la realite!)
a écrit le 16/05/2013 à 10:34 :
Pas assez de liberté et trop de dirigisme. c'est la social démocratie a la française qui est en cause Le refus d'accepter la réalité économique du monde d'aujourd'hui. la défense des avantages acquis. l'incapacité de nos élites a se remettre en cause et l?imprégnation de nos citoyen des idées humanistes de gauche révolutionnaires. En quelque sorte un vieux pays fatigué nostalgique de son passé et qui refuse d'entrer dans le futur par peur de ne plus être le centre du monde
Réponse de le 23/05/2013 à 13:10 :
En gros, si on refuse de suivre le modèle ultralibéral allemand ou américain, on est des arriérés, ce modèle là, c'est le futur et puis c'est tout. Et que dire de l'angleterre, qui a détruit son système social et mis tellement ses hopitaux dans un tel état que les anglais venaient se faire soigner en France ( alors que si on avait fait comme ben on aurait été compétitifs). Faisons exploser les inégalités, détruisons tout système social et tout droit du travail, de toute manière, comme diraient les protestants, les riches sont les élus de Dieu, et tant qu'on y est, imitons directement les chinois, mettons des barrières aux fenêtres pour empêcher les ouvriers de se suicider et faisons leur signer des décharges de responsabilité de l'entreprise en cas de suicide. Faisons une école chère pour les riches, et des écoles low cost pour les autres. Ah...quel bel avenir que ce capitalisme.
a écrit le 16/05/2013 à 10:19 :
les causes sont simples : on ne peut pas payer indéfiniment des gens à ne rien faire, cherchez bien autour de vous, vous en connaissez surement beaucoup
a écrit le 16/05/2013 à 9:53 :
La cause de ce bordel ambiant,c l'absence d'harmonisation fiscale,economque,sociale,ecologique,au niveau europeen. C le lobby bancaire qui donne ses ordres a bruxelles,enlevant tout interet sur la loi sur la separation des banques,c la taxe tobin qui n'arrive toujours pas, c la non lutte contre l'evasion fiscale qui coute a la France entre 60 et 80 milliards euros chaques annees, c qui équivaut a 1/3 du budget annuel de la france
Réponse de le 16/05/2013 à 10:11 :
Les évadés fiscaux ne sont en rien responsable de 40 ans de dettes qui contine chaque jours. Les gouverements français empruntent à tour de bras sur les marchés financiers juste pour payer son train de vie et ses milllions de fonctionnaires en trop. Les 2000 milliards de dettes de la France sont uniquement due aux différentes politiques anti libérales et ultra étatistes des gouvernements successifs. Tenter de faire reporter leur incurie sur le ods des autres, et une vieille technique de lache ne voulant jamais avouer ses fautes. L'ultra fiscalisme, la socialisation forcée, l?interventionnisme étatique à tous les étages, tout cela nuit à la compétitivité de la France, et au malheur économique des français. Il faut libéraliser l'économie, diminuer drastiquement le poids de l'état, et cesser de décourager seuls qui vuelent entreprendre, et créer des emplois. Mais la tete sur le billot jamais les politiciens n'avoueront les conséquences de leurs politiques dogmatique UMPS. Alors bon courage....l'éclatement de la bulle financière approche.
Réponse de le 16/05/2013 à 10:33 :
J'ajouterai que l'évasion fiscale n'est pas un crime, la fraude fiscale oui (mentir sur ses actifs et revenus). L'évasion fiscale n'est même pas moralement condamnable du moment que la fiscalité est confiscatoire!
Réponse de le 16/05/2013 à 10:41 :
ni les allemands, ni les autrichiens, ni les brits, ni les espagnols, ni personne n'a envie d'etre dirige par un politburo francais... a la france de s'adapter, pour une fois....
Réponse de le 16/05/2013 à 10:43 :
et j'oubliais... au lieu de dire de debilites sur le web, vous pourriez lire un peu... la taxe tobin a ete votee au niveau francais et represente .20% des montants de transaction achat... mais bon, les methodes de propagande deplacees, ca vous connait, hein? ;-)
Réponse de le 16/05/2013 à 10:51 :
Je suis entièrement d'accord avec vous, et face à l'enfer il est légitime de rechercher le paradis. La gestapo fiscale française est à un niveau de confiscation tel qu'il est normal que les citoyens écrasés cherchent à s'enfuir. Ce n'est pas un exil mais une exode !!!
Réponse de le 16/05/2013 à 11:07 :
@Churchill:
Ca represente 0,1% de taxe sur 20% des transactions financieres....Un regime communiste quoi ;)

@Libre:
Vous etes libre de partir et d'aller vivre vos reves de libertee fiscale en chine,bon voyage.
Quand aux creusements des déficits,un etat a toujours un deficit c d'ailleurs indispensable,mais ce creusement s'est fait a partir du moment ou les pays sous directive ue ne pouvaient plus emprunter a taux 0% directement a leur banque centrale(donc a nous) pour financer le role de l'etat,et devaient s'approvisionner sur les marches avec intérêts qui se nourrissent sur la bete. Vous financez des rentiers qui ne sont rien de plus que des parasites,ca ne vous choque pas,vous qui passez votre temps a denoncer les parasites....
Et une politique neo liberal avec deregulation(les subprimes invention etatiste ou financiere?!) pronant depuis 30 ans un système qui ne cree que de la misere,sauf pour une minoritee d'elites qui se nourrissent sur la productivitee des plus nbs, qui en de moins moins pour donner de plus en plus a ces braves gens.
Le communisme est mort a raison,il serait temps de reconnaitre que le neo liberalisme est un echec
Réponse de le 16/05/2013 à 15:08 :
Alors rb, pour vous un état doit pouvoir emprunter à 0%? Si l'état peut se refinancer à l'infini alors il va gonfler. Si quelqu'un emprunte à 0% et tous les autres ont un taux positif, alors la part de M. 0% va augmenter à chaque refinancement proportionnellement à la différence de taux... le chemin du collectivisme ici est, à long terme, inévitable. C'est aussi la déresponsabilisation totale des gouvernements. Ce n'est pas souhaitable.
Réponse de le 16/05/2013 à 15:09 :
Néolibéralisme dans un pays qui croule sous 5,5 millions de fonctionnaires dont il faut payer les privilèges, les retraites et le semplois improductifs ? Un pays qui vole 57 % de la richesse antionale ? Un pays qui cumulent 40 ans de féficit à cause du poids de l'état ? Un pays quiintervient partout dans l'économie, et ou des monopoles entiers sont intouchables, et l'abri de différentes mafias syndicales ultra bolchéviques ? C'est ca le néo libéralisme pour vous ? Le libéralisme n'a pas besoin de "néo" il a toujours été simplement libéral, il n'y a arien de pus que la liberté, par conte l'ultra collectivisme UMPS que vous représentez sont un poison nocif dont on voit le résultat de sa politique anti libérale qui sévit depuis des décennies en France. Il est temps de reconnaitre que votre anti libéralisme d'un autre age est le seul et unique responsable de l?appauvrissement de la France, puisque c'est vous qui etes au pouvoir depuis tout ce temps.
Réponse de le 16/05/2013 à 15:14 :
à rb vivement le jour ou nous jugerons les gens comme vous qui cause de votre idéologie bolchévique nous pourrons a plongé la France dans l'adoration des fonctionnaires et des politiciens, tous vivant aux crochets du privé. Vos privilèges vous seront supprimés et otus vous finirez aux fers. Je suis pour la purge contre toutes ces mafias de l'état et de leurs copains syndicaux. Vous etes les coupables qu'il faudra bien briser, pour de nouveau laisser la place à la liberté d'entreprendre et de jouir des richesses que l'on créée sans tous se faire voler par ces parasites suceurs de sang.
Réponse de le 16/05/2013 à 15:17 :
@ rb. Les parasites sont les millions de fonctionnaires, d'énarques, de députés et de sénateurs, des ministres et des président des conseils généraux, et départementaux , les assistés et les étrangers illégaux à la charges des contribuables. Tous cela nuit gravement à la compétitivité des entreprises françaises, se débattant pour maintenir l'activité, mais essorées par les salopards comme vous et vos amis. Un jour on vous aura, vous et toutes la clique que vous représentez, les parasites rentier à la charge des contribuables.
Réponse de le 16/05/2013 à 16:00 :
La seule protection contre l'appauvrissement, c'est l'or !
Réponse de le 16/05/2013 à 16:22 :
Le truc qui vient de perdre 20% de sa valeur en 3 mois et qui continue à baisser?
Réponse de le 16/05/2013 à 17:11 :
Le propos sur l'or ci dessus n'est pas de moi, mais issu du lache qui se sert de mon pseudo. Bien que je préconise l'achat d'or je n'ai pas besoin d'un usurpateur pour s'exprimer à ma place.
Réponse de le 16/05/2013 à 17:15 :
Libre avait raison il faut acheter de l'or qui effectivement j'ai fini par comprendre que les monnaies en papier sur imprimées au quotidien ne valent plus grand chose.
Réponse de le 16/05/2013 à 17:16 :
Oui je sais il y a trop de fonctionnaires et d'état en France, mais je ne peux pas l'écrire puisque je fais partie de ceux qui profitent de vos impots.
Réponse de le 16/05/2013 à 18:00 :
je ne préconise rien d'autre que l'achat massif d'or.
Réponse de le 16/05/2013 à 18:23 :
Non pas nécessairement massif monsieur l'usurpateur, chacun achète ce qu'il peut, et s'il veut.
a écrit le 16/05/2013 à 9:47 :
La crise dure depuis 30 ans avec l'ouverture des produits chinois a bas prix l' arrivé massifs d'étrangers sans revenus la hausse des impots des collectivitées creation de nouvelles taxes depenses de prestiges inutiles .
a écrit le 16/05/2013 à 9:25 :
Economiquement,les français ont vraiment une culture non seulement très faible, mais également gauchiste. Cela leur empêche de pouvoir appréhender le monde et la mondialisation de manière claire. Quand on voit le contenu d'un enseignement prodigué par une majorité de professeurs ouvertement marqués à gauche (en histoire, économie, philosophie etc...) au lycée, on ne peut en être étonné! Cette faible culture économique a été démontrée l'an dernier il me semble par des tests faits à l'échelle européenne.
Il fut également démontré qu'il faut plus ou moins 10 ans d'expérience dans la vie active à un jeune pour comprendre les réalités du marché du travail et en déduire que le socialisme n'est qu'une douce illusion.
Réponse de le 16/05/2013 à 9:53 :
@panpan C'est un constat lié à la nature humaine: certains préfèrent une douce illusion à une brutale réalité.
Réponse de le 16/05/2013 à 12:58 :
La culture économique ça n'existe pas, il faudrait plutôt parler de propagande. Les Français en savent surement plus que vos économistes et politiques sur ce point : ça fait longtemps qu'ils voient la crise arriver, malgré les propagande "tout va très bien madame la marquise". Quand on dit qu'ils sont "pessimistes" par rapport aux autres pays, c'est pas du pessimisme mais c'est de la lucidité.
Réponse de le 16/05/2013 à 16:26 :
Candide président! Il n'a aucune solution, rien à proposer mais il savait que la crise allait arriver lui! Et toc!
a écrit le 16/05/2013 à 8:55 :
La grande erreur dans la globalisation c'est l'idée dogmatique de la concurrence, l'exemple de l'Allemagne travaillant en solo, a jouer contre l'Europe du fait de sa compétitivité exclusive et en aillant comme marché: ses voisins. Déséquilibre qui a détruit l'idée d'une europe de coopération!
Réponse de le 16/05/2013 à 10:03 :
Dogmatisation de la concurrence ? Erreur de la globalistation ? Ce charabia ne veut rien dire, et votre idée de la "coopération" veut dire socialisation des profits entre état, au détriment de ceux qui font des efforts, et aux profits des dogmatiques gauchistes, qui eux ne veulent pas en faire. Vous pouvez toujours réver. Il faut dégraisser le mammouth étatique si vous etes aussi performant que les allemands, et à condition de travailler, d'entreprendre et d'arréter la massue fiscale qui écrase tout et décourage tout les entrepreneurs, et créateurs de richesses.
Réponse de le 16/05/2013 à 15:34 :
Détrompez-vous, on peut ne pas abonder totalement dans le sens de The end cependant la notion de dogme concurrentiel qu'il soulève par rapport à l'Europe est tout à fait légitime et d'actualité.
La privatisation de l'énergie et du train -entre autres- sont à mon avis des erreurs fondamentales pour 2 raisons : d'une part la notion de service public va progressivement disparaitre dans ces 2 compartiments : Concernant le train par exemple, bye bye les déssertes non rentables en région, hello la désertification rurale. Par ailleurs concernant l'énergie d'une les prix ont tout sauf baissé même si le tarif règlementé reste à ce jour le fruit de décisions en partie politiques. mais l'on peut légitimement s'interroger sur ce qu'il restera de la qualité de service d'ici 15 à 20 ans alors que l'objectif sera celui de la rentabilité là ou sous égide publique il fallait assurer une continuité de service absolue. par ailleurs l'on peut s'interroger sur les investissements qui seront réellement réalisé dans le cadre du renouvellement du parc nucléaire. le cas du Japon, pays le plus nucléarisé avec la france et les USA (qui ont également eu leur catastrophe nucléaire à 3 miles Island fin des années 70) n'incite pas à l'optimisme le plus béat..
Réponse de le 16/05/2013 à 17:25 :
à sun Tzu. Le débat sur la privatisation du train n'est meme pas d'actualité en France, alors je ne vois pas le rapport avec les causes de l'effondrement de l'économie due à un état omnipotent depuis des décennies, et volant toutes les richesses pour juste entretenir sa propre maffia, et ainsi écraser le peuple et les entreprises de taxes et d'impot, alors votre charabia d'intello du genre "dogme concurrentiel" n'est qu'un délire d'un intellectuel de gauche, mais surement le discours des chefs d'entreprises qui au quotidien se battent pour survivre, sous ce poids de l'état esclavagiste, pour juste entretenir certains. C'est bien plus concret et réelle que vos utopies d'un autre temps.
a écrit le 16/05/2013 à 8:49 :
Les causes sont multiples. Les difficultés économiques résultent d'une cascade d'événements, de choix politiques, du comportement des acteurs économiques, etc ... Ce sondage mesure la capacité des personnes interrogées à réduire toute la complexité à une seule cause. La capacité de synthèse des sondés est remarquable, même avec l'aide des sondeurs !
Réponse de le 16/05/2013 à 9:19 :
Je suis pleinement d'accord avec vous, la crise économique est un concours de circonstances, une accumulation d'évènements sur l'échiquier économique. Assimiler les causes de la crise actuelle à une seule cause est non seulement réducteur et simpliste mais aussi dangereux. Les choix donnés par les sondeurs aux personnes sondées sont tout autant critiquables... Comment peut-on sérieusement accuser le gouvernement Sarkozy d'être responsable d'une crise économique qui touche le monde entier jusqu'à la Chine et le Brésil, en ralentissant leur croissance par ricochet et interdépendance? Les 18% de gauche qui mettent ca sur le dos de la droite, me laissent sans voix. Oui ils n'ont pas su (pu?) réformer un pays irréformables structurellement, bloqué par des syndicats égoistes et une opposition de gauche idéologue et démagogique. Je mets les voiles, la nouvelle de la récession d'hier était largement prévisible par ailleurs.
a écrit le 16/05/2013 à 8:25 :
L'échantillon démontre à merveille l'immaturité des gens sondés, leur insuffisance intellectuelle, car ce n'est jamais la faute aux autres mais toujours de soi-même inadaptés, assistés sociaux, ce n'est pas comme cela que l'on affronte la mondialisation, sans oublier des politiques du rond point des incapables qui se savent pas gérer un pays mais s'engraissent, les énargarques.
Réponse de le 16/05/2013 à 8:46 :
Vous faites donc parti de l'échantillonage en rendant fautif les autres: "inadaptés et assistés sociaux"? Ainsi que, l'immaturité des gens sondés?
Réponse de le 16/05/2013 à 8:48 :
Je ne l'aurais pas dit comme ça mais plutôt d'accord avec ce point de vue. De toute façon demander à la population la plus économiquement inculte des 27 (ce n'est pas moi qui le dit mais des test réalisés il y à 1 an et demi) son avis sur les causes la crise c'est un peu comme si on demandait à Nabila ses prévisions sur l'évolution de la masse monétaire en zone euro...
Réponse de le 16/05/2013 à 9:12 :
@Sun Tzu.............je suis bien d'accord avec vous et c'est bien exprime.
Réponse de le 16/05/2013 à 9:27 :
@Sun Tzu Sa réponse pourrait vous surprendre ... surtout si c'est un sondeur qui formule la question.
Réponse de le 16/05/2013 à 9:32 :
Heureusement qu'il reste des gens cultivés comme vous pour relever le niveau !
Réponse de le 16/05/2013 à 10:24 :
@09:32 Oui vous pouvez l'affirmer au regard de son historique de commentaires sur ce forum.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :