Affaire Tapie-Adidas : mis en examen, Stéphane Richard (Orange) sera à son bureau jeudi matin

 |  | 726 mots
Stéphane Richard, PDG d'Orange. Copyright Reuters
Stéphane Richard, PDG d'Orange. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Tapie-Adidas, le PDG d'Orange réfute ce chef d'inculpation et va déposer un recours en annulation. L'ex-président du Consortium de réalisation (CDR), Jean-François Rocchi, a aussi été mis en examen mercredi soir.

"Escroquerie en bande organisée". C'est le motif pour lequel le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a été mis en examen, mercredi, dans le cadre de l'affaire Tapie. Le 29 mai, Pierre Estoup, l'un des trois juges qui avaient rendu l'arbitrage en cause, avait été mis en examen pour le même motif. L'annonce est "un choc pour les personnels de France Télécom Orange" qui ont renouvelé "leur soutien" au PDG, selon un communiqué du syndicat CFE-CGC Unsa, qui souligne que le contrôle judiciaire du patron "est limité aux protagonistes de l'affaire et ne l'empêche nullement d'exercer ses fonctions" au sein de l'entreprise.

"Pas de conséquence" pour son poste à Orange

"Stéphane est confiant et combatif. Il est rentré chez lui", a déclaré le porte-parole du PDG d'Orange."Le groupe prend acte de cette décision", "Cette affaire, qui ne concerne pas Orange, n'a pas de conséquence sur ses responsabilités actuelles. Stéphane Richard sera de retour à son bureau dès demain matin". On souligne chez l'opérateur que cette décision judiciaire ne constitue qu'une étape dans une procédure qui sera longue. En clair, l'idée qui courait d'une présidence par intérim n'est absolument pas d'actualité. Et ce d'autant que les soutiens au sein de l'entreprise se multiplient même si le syndicat Sud indique dans un communiqué que "le motif (de la mise en examen) est extrêmement grave(...) On voit mal comment une telle mise en examen est compatible avec la direction de l'entreprise".

Un conseil d'administration d'Orange doit se tenir dans les prochains jours. L'Etat y fera valoir sa position en tant qu'actionnaire, a indiqué Matignon. Premier actionnaire avec 27% du capital, l'Etat dispose de trois sièges sur quinze au conseil d'administration. Dans la soirée, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, a déclaré dans un communiqué que "l'appréciation des incidences possibles de cette décision sur la situation de Stéphane Richard au sein du groupe Orange va désormais incomber au conseil d'administration" de l'entreprise, "qu'il est nécessaire de convoquer dans les meilleurs délais." Et d'ajouter que "les représentants de l'Etat au conseil d'administration se détermineront par rapport au seul intérêt de l'entreprise."

Stéphane Richard réfute le chef d'inculpation "infâmant et grotesque"

Stéphane Richard a annoncé ce mercredi soir, par son avocat Jean-Etienne Giamarchi, qu'il va déposer un recours en annulation, réfutant le chef d'inculpation, qu'il considère "infâmant et grotesque". Il s'est expliqué pendant deux jours, en garde à vue, sur la décision prise en 2007, lorsqu'il était directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, de recourir à un arbitrage pour solder le litige. Les juges veulent notamment en savoir davantage sur la chaîne de décisions ayant conduit au choix d'un tribunal privé et sur le rôle respectif du ministère de l'Economie et de l'Elysée. L'enquête porte aussi sur le mode de désignation des arbitres et la décision du gouvernement de ne pas contester cet arbitrage malgré des soupçons d'irrégularité.

Sur le choix de l'arbitrage, Stéphane Richard avait récemment déclaré à l'AFP qu'une "réunion de validation" avait eu lieu avec le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, à l'été 2007 en présence de Jean-François Rocchi, ex-président du Consortium de réalisation (CDR), chargé de solder le passif du Crédit Lyonnais. Il n'y a eu "ni ordre, ni instruction, ni pression particulière" de l'Elysée, avait-il cependant assuré. Selon le Canard Enchaîné, M. Richard a soutenu le contraire, évoquant une instruction transmise par Claude Guéant lors de cette réunion.

Jean-François Rocchi, également mis en examen au même motif

Mercredi tard dans la soirée, le parquet de Paris a annoncé que Jean-François Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), la structure chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais, était également mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" après avoir été présenté aux juges d'instruction mercredi après-midi.

Pour aller plus loin: Ces patrons du CAC 40 qui ont connu la mise en examen

>>  Affaire Tapie : qui est l'insaisissable Stéphane Richard?

>> L'affaire Tapie-Lagarde en 7 rebondissements

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2013 à 20:32 :
ayrault se met à découvert, l'état est actionnaire minoritaire mais il veut virer la patron de droite même s'il n'y a pas la moindre preuve de faute....dérive démocratique trés grave, de l'épuration inqualifiable et faire oublier l'affaire cahuzac, ces donneurs de leçons montrent leurs vrais visages, des gens dangereux pour la démocratie et la justice qui elle aussi montre sa totale soumission à la gauche
a écrit le 13/06/2013 à 20:26 :
aucune preuve mais quantité de soupçons entretenus, aucune preuve mais des accusations sousjacentes, la vengeance est un plat qui se mange froid, par la presse, la justice, la dictature de gauche qui se livre à l'arbitraire et à l'élimination des politiques qui la géne... la france est un drôle de pays, et toujours rien contre les 1000 chomeurs de plus par jour... si toujours plus d'impôts qui tuent l'emploi par la baisse du pouvoir d'achat et étouffe les entrepises, et la protection des fonctionnaires et des mauvaises dépenses au détriement du privé qui bosse 70h pour financer le monstre...mals barrés...
Réponse de le 13/06/2013 à 23:16 :
bien d'accord, à écouter les médias, on pourrait croire qu'il s'agit d'un pot de vin de 400 millions, en fait tapie a été lésé par le crédit lyonnais de 2 milliards et comme dit ailleurs, 15 ans de procédure judiciaire sans résultat !!! quand il faut moins de 3 mois aux US pour boucler l'affaire DSK, notre justice de gauche est nulle et un gouffre financier !!! et es prévenus sont considérés comme des coupables qui vont partir à cayenne !! alors qu'il n'y a pas la moindre preuve et surtout des manoeuvres politiciennes !!! nos médias ne font aucune investigations, mais seulement du marketing clientéliste outrancier, quand on lit la presse é"trangère, on comprend dans quelle monarchie on est !!! la démocratie est un habillage de façade, le citoyen est un faire valoir qui n'a pas voie au chapitre, il subit
a écrit le 13/06/2013 à 20:16 :
il faut rappeler que Ayrault a été inculpé dans des affaires de marchés publics à nantes, que hollande avait juré ne recruter que des ministres blancs de toute affaire !!! et le premier ministre se livre à l'épuration politicienne par le soupçon, alors qu'il n'y a pas encore de preuve ni de jugement et donc aucune inculpation, où est la présomption d'innocence ??
a écrit le 13/06/2013 à 20:10 :
le procès tapie port sur le fait d'avoir été lésé de 2 milliard, le procès dure depuis 15 Ans (coût pour le contribuable), il a été décidé une négociation, l'affaire est en jugement, mais sans aucune preuve ni jugement prononcé, la justice de gauche s'acharne et le président et les ministres se livrent à une élimination politicienne invraisemblable, les propos de fleur pellerin sont un pur lynchage politicien inqualifiable sans jugement... dignes de cambodgien d'une autre époque...que la justice éclaire les motivations et juge s'il y a entorse, tout comme elle doit juger géant (qui lui ne semble pas cair), mais il serait comique que tapie embauche des juges anglosaxons efficaces et récupère 2 milliards, flanby aurait belle mine !!
Réponse de le 13/06/2013 à 23:19 :
tout à fait d'accord, FP a pris une posture sectaire, manipulatrice, dogmatique et accusatrice à charge totalement déplacée, elle n'a rien à faire dans un ministère, retour en corée du nord, elle sera dans son élément !!!
a écrit le 13/06/2013 à 13:54 :
Moi j?espère que les gens de chez Orange se souviendrons de cette sombre histoire aux prochaines élections..
a écrit le 13/06/2013 à 13:39 :
c'est simplement la chasse aux sorcieres qui continue, la gauche continue de chasser les sarkosistes du moins ce qu'il en reste.Ils feraient de venir en aide aux jeunes femmes emprisonnées en tunisie. Il y a combien de directeurs à jeter encore, et surtout faire barrage à sarko des fois qu'il reviendrait. La merde que nous avons en ce moment c pas lui c hollande
sa mollesse son efficacité. Cette histoire pue la chasse à la droite, la manipulation ce nouveau gouvernement est tres fort. Nous rentrerons bientot dans une dictature, et tt le monde se laisse faire. c ca la democratie, hollande n'en connaispas le sens, seulson nombril compte
Réponse de le 13/06/2013 à 20:37 :
100% d'accord, "les démocrates" montrent ce qu'ils sont : des fourbes, des lâches, des rancuniers et aucun sens de la responsabilité de la justice et encore moins de gestionnaires : ils dépensent, taxent, saignent le privé pour conserver les privilèges du public et des politiques... un vrai désastre, le cercueil de la france..
Réponse de le 13/06/2013 à 23:26 :
eh oui, on amuse la galerie et rien sur les vraies mesures contre le chomage, la dette, le déficit, la compétitivité....que des dépenses, des impots,tout ce qui faut pour tuer encore plus l'emploi....un vrai drame national dont on est pas pret de se remettre...
a écrit le 13/06/2013 à 10:46 :
Ce que je voudrai savoir c'est quid de Sarkozy, Lagarde ? car après tout c'est de là que provenaient les ordres.
Réponse de le 13/06/2013 à 11:30 :
Vous pouvez imaginer sans peine que "les ordres" aux quels vous faites allusion n'ont pas fait l'objet de notes écrites !!! et si elles ont été écrites elles doivent etre suffisemment vagues pour que l'expéditeur ne puisse pas etre mis en cause .
a écrit le 13/06/2013 à 10:44 :
comme il me revient en mémoire cette ambiance de janvier/février où TOUS les socialistes prenaient aveuglément la défense de Cahuzac...
Si ce haut fonctionnaire est actuellement inculpé (mot oublié de nos médias qui ne parlent que de mise en examen..), c'est que les faits sont graves. Laissons la justice faire son travail, tous les soutiens actuels sont vains. Une chose est sûre, Mme Mandine (dircom Orange) fait bien le job..
a écrit le 13/06/2013 à 10:39 :
je souhaite qu'il revienne pour mettre de l'ordre dans sa maison et voire un peu comment se passe la censure sur orange
a écrit le 13/06/2013 à 9:46 :
Cette affaire me fait penser à l'affaire entre maman adorée et monsieur MOREL; ce dernier était débiteur et après l'audience au tribunal monsieur MOREL a été condamné à payer.
a écrit le 13/06/2013 à 9:30 :
Pour être accusé d'escroquerie, il faut avoir dérobé de l'argent à quelqu'un à son profit. Combien Stéphane Richard a-t-il volé à l'état?
Zéro euro? Alors tout ceci n 'est que bouffonerie organisée par les politiques.
Réponse de le 13/06/2013 à 11:24 :
Raisonnement simpliste qui ignore les fondements et la procédure du droit pénal ! Lorsque la justice met en examen un individu c'est sur le fondement d'un ou plusiurs articles du code pénal .Pour l'heure SR est présumé innocent et comme tout justiciable il va organiser sa défense comme d'autres dirigeants de grandes entreprises l'ont fait avant lui .C'est certe une épreuve mais tous les chefs d'entreprises connaissent les risques attachés à leurs fonctions et leurs rémunérations en tient compte .
Réponse de le 13/06/2013 à 23:35 :
à pnv : quand on entend le sactarisme, le dédain, mépris, dogmatisme de Taubira et de joly, on se rend compte à quel point la justice n'est surement pas indépendante ni objective mais bien de gauche...et donc cautionne la manipulation et et l'organisation de la ve,geance contre sarko qui a osé dire ce qu'il pensait de la réalité du fonctionnement de ce dinausaure à coté de la plaque, insupportable pour cexu qui pensent être sortis de la cuisse de jupiter et n'ont aucune capacité de remise en cause ni de progrés....crimle de lès majesté pour ces corporatismes à l'esprit purement monarchique
a écrit le 13/06/2013 à 9:18 :
Quand DSK ( qui n'avais toujours fait qu'une erreur de jugement )fait l'objet d'un non lieu on a bon espoir de penser que cela seras la même chose Aujourd?hui il suffit de croiser dans les couloirs du métro un escroc pour être poursuivi de complicité en bande organisée surtout si vous êtes un chef d'entreprise
a écrit le 13/06/2013 à 9:16 :
Ce matin au petit déjeuner, j'ai pris une orange pressée avec ma copine, je tiens à ma vie!
a écrit le 13/06/2013 à 9:05 :
Affaire Tapie ou pas ,l'opérateur traditionnel est loin d'avoir suscité beaucoup, d'enthousiasme de la part de ses utilisateurs Pour ma part j'ai "fui"Orange" au profit d'un autre opérateur après une résiliation non demandée de ma ligne téléphonique De même , pour internet ;beaucoup d'erreurs concernant les codes donnés pourtant par écrit par Orange J'allais oublier aussi les conditions dans lesquelles les agents de France Télécom ont contribué jadis aux efforts de tous et versé 24?:action de leurs économies qui valent environ 8? aujourd'hui
Réponse de le 13/06/2013 à 9:26 :
jefferson, je pense que vous avez compris que l'Etat était le pire gestionnaire qui soi. Inutile donc d'accuser Stéphane Richard de maux dont il n'est pas responsable...
a écrit le 13/06/2013 à 8:52 :
La justice enfin lucide sur le fonctionnement de la politique ''Escroquerie en bande organisée''. Cela va faire jurisprudence j?espère.C'est de l'humour évidemment,aller aujourd'hui on se détend.
a écrit le 13/06/2013 à 8:41 :
Pour le simple citoyen que je suis on a l impression qu il y'a deux traitements différents entre le directeur de cabinet et le ministre , et puis garder 48 h une personne pour élucider c est vraiment beaucoup
Les politiques feraient bien de rester en dehors de cette affaire
Réponse de le 13/06/2013 à 8:53 :
@Carlier: qui les politiques? faites nous des noms; Sarko,Guéant,Lagarde,Borloo,la
sarkotapie,etc.Les socios ont attendu avec impatience ce moment...
a écrit le 13/06/2013 à 8:39 :
pourquoi deux justices MAIS une injustice ,les droits communs comme mr richard et les monarcHS
devant la cours de justice de l'état ,???????
a écrit le 13/06/2013 à 8:28 :
Quand la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques a été condamnée à me payer, ce fut l'affaire la plus grave, la plus dramatique du début du siècle dernier en France. Finalement la société a payé! Maintenant mon huissier et moi sommes fiers de nous!
Réponse de le 13/06/2013 à 9:10 :
En effet, les huissiers et les victimes ne sont pas des escrocs
a écrit le 13/06/2013 à 8:21 :
Que d'efforts déployés par toute la "nomenklatura" pour essayer d?empêcher N. Sarkozy de se représenter en 2017 .... J'espère qu'en cas de réussite, tous ces braves soldats de la "démocratie" se verront copieusement remerciés !
Réponse de le 13/06/2013 à 8:48 :
Pas besoin de la nomenklatura pour se souvenir du bilan désastreux de Nico. Comme celui de Hollande sera catastrophique, on va bien rigoler en 2017. Moi ce sera journée pèche comme en 2007 et 2012 ...
Réponse de le 13/06/2013 à 9:30 :
ABasl'ISF ho bien vu mon ami(e) ,texte précis et concis encore bravo.
a écrit le 13/06/2013 à 7:42 :
j'aimerai savoir combien coûte ce cirque médiaco-judiciaire. Ce n'est plus une affaire judiciaire c'est un règlement de compte politique de caniveau.Au PS on jubile dés qu'on peut détruire quelque chose ou quelqu'un. Mise en examen on dit présumé innocent, médiatiquement c'est plutôt présumé coupable.
Réponse de le 13/06/2013 à 8:20 :
L'affaire a coûté 45 millions d'euros de "préjudice" pour Nanard aux contribuables. Soit plus d'indemnités non imposables à lui tout seul que tous les autres justiciables. Merci qui ? Merci les copains Nico le nab, Chris la marquise, Steph, Claude le collectionneur ...
Réponse de le 13/06/2013 à 16:49 :
Le Crédit lyonnais c'est 15 milliards d'euros la facture,je ne compte pas les pourboires,c'est pour le service.
a écrit le 13/06/2013 à 7:17 :
M.Richard vient de sortir de l'hopital.. Lundi il était en pleine forme et faisait du tennis...
Jeudi sera à son bureau pour se suicider ? Chez Orange ils sont très cohérent,meme
dans le malheur
a écrit le 13/06/2013 à 5:17 :
Avec G. Frêche nous avons bien connu ce que sont "les socialistes" : Il n'y a qu'eux et les leurs qui "avancent" !
Font tout pour se maintenir au Pouvoir, sans partage !
a écrit le 12/06/2013 à 23:57 :
Toutes ces affaires de l'argent ne montreraient qu'une chose: la France a endetté 600 milliards pendant 5 ans (+ combien en 5 ans avant?) par une bande mafia de la Sarkozie qui aurait servi de l'argent des contribuables pour enrichir leur poches et celles de ses proches!
Au moins, Hollande a (re)donné l'indépendance de la justice!!! Merci!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 0:30 :
et c'est sans doute grâce à une justice enfin indépendante que les affaires sortent et avancent en ce moment (de gauche comme de droite).
Réponse de le 13/06/2013 à 0:49 :
@fred: Tant que seul Bercy pourra porter plainte pour fraude fiscale et que le parquet ne sera pas plus indépendant ca continuera à faire du sur place et à s'arranger entre copains. Ce qu'on voit en ce moment au niveau des affaires a été levé plus par la presse que part d'autres canaux.
Réponse de le 13/06/2013 à 5:06 :
Les magistrats du Parquet (appelés les PROCUREURS) ne SONT PAS INDEPENDANTS. Ils dépendent de Mme TAUBIRA, la Ministre de la Justice. Donc la Justice n'est pas indépendante
a écrit le 12/06/2013 à 23:32 :
le ps veut se faire tapie, et comme il ne peuvent pas toucher a christine lagarde a cause de son poste au FMI, ils tapent un cran en dessus. Eh oui narnar fallait pas acheter une société de presse, p'?etre qu'il t'aurait foutu la paix. ton seul défaut s'est de réussir avec les feux en pleine lumière, t'énerve, donc tu paie. Au mieux ils vont te demander de rembourser se qu'il te reste....
a écrit le 12/06/2013 à 23:12 :
Affaire Tapie vs Affaire Cahuzac
L'UMP contre le PS
Ce sont des show médiatiques qui ne servent qu'à une chose.
Empêchez les auditeurs de regarder au bon endroit. Les politiques ne se rendent pas compte du mal qu ils font à la société française et la justice à force d être politisée ou sous contrôle car c est bien de cela qu il s agit, du dégoût qu elle renvoie.

a écrit le 12/06/2013 à 22:09 :
En tant que salarié, je n'ai rien à reprocher à mon PDG qui est très bon en communication et a su ramener le calme dans l'entreprise (même si tout n'est pas totalement reglé).
Néanmoins, s'il est inculpé, au delà de la présomption d'innocence, il ne peut pas piloter sereinement une entreprise comme la notre. Tous les pseudo-soutiens dont nous arrosent les médias sont infondés, les syndicats ne représentent qu'eux même, et certainement pas tous les employés.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:01 :
C était un parachute de la politique. Il n y a que des neu neu chez orange ????? J ai du mal à comprendre des salaries qui soutiennent un énarque qui débarque de la lune
Réponse de le 12/06/2013 à 23:04 :
Le bilan de Richard est nul. Mais au delà, il est surtout terrifiant de constater que cela ne dérange personne d'avoir un PDG mis en examen et continuer à exercer sa fonction, et donc à percevoir sa rémunération. Orange a déjà floué ses clients (condamnation), ses actionnaires (course de bourse...), et maintenant on s'en prend à la morale, ou à ce qu'il en reste dans le CAC40....
Réponse de le 13/06/2013 à 0:16 :
Si laisser FT roupiller tranquillement est un signe de bonne gestion, alors effectivement Richard a des qualités. Sinon faire de la comm sur sa personne, c'est pas ça qui va faire grossir le CA ou augmenter les marges. Je côtoie FT depuis des années à divers niveaux et on a trop souvent l'impression que cette boîte n'a pas de management (excel et powerpoint, les deux mamelles de l'enfumage) et est gangrenée par le carriérisme. Maintenant si regarde voit les autres telco, l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs...
a écrit le 12/06/2013 à 21:29 :
Quel est le mobile de cette bande organisée? Le soutiens de Tapie à la campagne de Sarkozy??? C'est un peu léger... non?
En revanche l'escroquerie du mariage pour tous à un mobile pertinent: conserver le vote homo. L'escroquerie de la floraison de taxe: 75%, sur les plus valus mobilières, immobilières, succession, etc... qui se succèdent depuis 12 mois à aussi un mobile: ne pas réformer l'état afin de conserver le vote de la fonction publique.
N'aurions nous pas à la tête de l'état un bande organisée qui nous escroque afin de conserver le pouvoir?
Réponse de le 13/06/2013 à 6:13 :
Vous ne voyez pas le rapport entre toutes ces affaires qui éclaboussent la ploutocratie etatico-financière internationaliste et le fait justement que les français soient sur taxés ? Quand un type touche plusieurs centaines de millions d'euros d'argent public lors d'un "arbitrage" privé, vous ne voyez pas la combine ? Bon elle date de quand votre dernière visite chez l'ophtalmologue ?
a écrit le 12/06/2013 à 20:34 :
en concubinage avec VT depuis 6 ans Hollande aurait du faire une déclaration d'ISF ,ce qu'il n'a pas fait et continu ,aux vues de la loi il n'aurait pu être élu et aujourd'hui VT mise en examen ,c'est bien une escroquerie en bandes organisée
Réponse de le 12/06/2013 à 21:11 :
Mouais, pas terrible la répartie : vous voulez qu'on parle des 10.000 euros par mois de Guéant et des rétro commissions ? Le petit télégraphiste UMP est de plus en plus pathétique avec ses pauvres éléments de langage. Presque autant que le militant PS après le congrès de Reims...
Réponse de le 13/06/2013 à 1:43 :
ne pas confondre


attention la rumeur n'est pas une inculpation ( se méfier quand même des rumeurs trop faciles et partisanes)
a écrit le 12/06/2013 à 20:30 :
qui sera le prochain de la bande organisée appréhendé ?
a écrit le 12/06/2013 à 20:20 :
Un président qui nous dit plus d'impôts mais 8 jours plus tard avec son Gv de nouveaux impôts ,ne serait ce pas une escroquerie en bande organisée!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:20 :
Vous parlez de Nico et de sa bande ? C'est bien ce qu'on lui reproche aussi, vous avez raison !
a écrit le 12/06/2013 à 19:36 :
ET TRIERWEILLER ELE EST DEAJA BLANCHIE ??
http://by-jipp.blogspot.ch/2013/06/contre-enquete-interdite-xavier-kemlin.html
a écrit le 12/06/2013 à 19:15 :
Ce pouvoir judiciaire sans visage est insupportable. Qui sont les juges d'instruction? Ne doivent-ils pas rester sous le contrôle du peuple souverain comme dans tous les pays européens démocratiques?
Réponse de le 12/06/2013 à 19:28 :
Vous racontez vraiment n'importe quoi pour justifier l'injustifiable. On peur de figurer sur une liste de banque suisse ?
a écrit le 12/06/2013 à 19:13 :
on pourrait maintenant le mettre dans des plumes avec un peu de goudron américain
a écrit le 12/06/2013 à 19:09 :
Si il y'a eu reellement escroquerie, saura t'on un jour qu'elle etait le deal entre Sarkozy et Tapie car le soutien politique de tapie à Sarkozy me parait leger comme explication ?
Réponse de le 12/06/2013 à 19:30 :
Tout est dans le titre : pourquoi croyez-vous qu'ils se battent comme des chiens pour accéder et rester au pouvoir ? Pour toucher quelques milliers d'euros et une voiture de fonction ?
a écrit le 12/06/2013 à 19:03 :
Il n'est pas beau
a écrit le 12/06/2013 à 18:44 :
La gauche veut absolument une tète... Elle a jusqu'au 7 juillet! Donc tout s'accélérer...
Réponse de le 12/06/2013 à 19:31 :
Richard n'est pas spécialement de droite : il a démarré chef de cabinet d'un ministre de gauche et se déclare d'ailleurs patron de gauche. Plutôt que de noyer le poisson avec votre pseudo guerre secrète gauche-droite, vous feriez mieux de vous révolter contre les pourris de la ripoublique bananière !
a écrit le 12/06/2013 à 18:43 :
La bande commence à prendre forme. Reste à savoir qui l'a organisée ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :