La déduction fiscale pour frais de scolarité bientôt supprimée ?

Le gouvernement s'apprêterait à supprimer la réduction d'impôt s'appliquant aux parents d'enfants scolarisés dans le primaire, le secondaire et l'enseignement supérieur.

1 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

François Hollande avait prévenu: il est temps de faire une "pause" dans les hausses d'impôts. Mais sur les rabotages de niches, le chef de l'Etat s'est montré plus discret. Pourtant, parmi les mesures que préparerait l'exécutif pour son projet de loi de Finances 2014 figure bien des économies de ce type. Ainsi, la niche bénéficiant aux familles dont les enfants sont scolarisés dans le secondaire et le supérieur devrait être supprimée. C'est ce que croient savoir les Echos. Montant des économies espérées: 445 millions d'euros.

Une réduction qui s'appliquait par définition aux ménages imposables

Un premier rabotage avait été annoncé en juin qui portait sur les seuls parents d'élèves scolarisés dans le primaire et le secondaire et qui bénéficient jusqu'à présent d'une ristourne de 61 euros par enfants au collège et 153 par enfant au lycée. Le  gouvernement invoquait alors comme motif pour supprimer cette réduction d'impôt qu'il ne bénéficiait par définition qu'aux familles imposables, donc pas celles qui ont besoin d'être aidées pour scolariser leurs enfants. 

Au cours de l'été, selon les Echos, le gouvernement a décidé d'étendre la suppression de cette niche à la réduction d'impôts s'appliquant aux parents d'enfants étudiants (183 euros par enfant étudiant). 

Il ne s'agirait donc pas de la création d'un nouvel impôt, mais bien, indirectement d'une hausse pour les familles qui bénéficiaient auparavant de cette déduction. 

>> Politique fiscale: moins d'impôts pour les entreprises, beaucoup plus pour les ménages

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 78
à écrit le 06/09/2013 à 20:37
Signaler
Je vois que la plupart des commentateurs sont favorables à cette mesure. Un grand merci à ceux qui aiment la France.

à écrit le 06/09/2013 à 16:17
Signaler
Attention à la surpression Fiscale. Un jour viendra ou certaines collectivitées seront en défaut de Budget (comprendre Caisses Vides ) faute de paiement des contribuables. Ca c'est une vrai réalité immédiate ou imminente. Les élus "Responsables" de...

le 06/09/2013 à 17:01
Signaler
Tout d'abord, merci pour ce commentaire très juste et réaliste. C'est un vrai problème et nous nous devons d'être plus qu' attentifs à ne pas franchir cette surpression fiscale.

à écrit le 06/09/2013 à 13:25
Signaler
SCANDALEUX

à écrit le 06/09/2013 à 11:13
Signaler
Elus sur le terrain ? Ou Elus dans un Bureau ? Réponse : Elus dans un Bureau !!! ..... Arffffff ... Je m'en doutais un peu !

à écrit le 06/09/2013 à 10:17
Signaler
On pourrais aussi économiser sur le salaire des Elus PS. Ca ferait combien d'économie ?

à écrit le 06/09/2013 à 9:55
Signaler
Très mauvaise initiative. Si je ne sais pas pour qui je voterais dans 3 ans et demi, je sais au moins pour qui je ne revoterais pas !

à écrit le 06/09/2013 à 9:34
Signaler
Encore une fois, c'est la classe moyenne qui trinque ! Continuont a ne distribuer les aides qu'uniquement aux personnes qui ne paient pas d'impots... Ben voyons !!! Encore une mesure décidée par des élus prenant des mesures dans leurs bureaux doré...

à écrit le 06/09/2013 à 7:01
Signaler
Très bonne initiative.

à écrit le 06/09/2013 à 0:12
Signaler
Trop c'est trop Nos élites politiciens oublient que les classes moyennes sont celles qui font basculer des élections locales et nationales , ils verront bientôt ...

à écrit le 05/09/2013 à 21:57
Signaler
Scandaleux car l'enseignement universitaire est payant (contrairement aux collèges et lycées),pas tous les départements ont des universités (Cf. la Corrèze) et les parents n'ont plus d'allocations familiales. Drôle de conception de l'investissement d...

à écrit le 05/09/2013 à 19:06
Signaler
même l'éducation est sabordée, lamentable dans la mesure où la solution alternative est simple : s'attaquer à la colossale dépense publique, les régimes spéciaux : 20 milliards par an, les caisses noires des députés et sénateurs, les syndicats : 4,4 ...

à écrit le 05/09/2013 à 16:22
Signaler
Correcte cette suppression de niche surtout pour le niveau obtenu bac en poche, constaté lors des embauches. Ok nous sommes à mille lieues de la réforme fiscale promise et enterrée

à écrit le 05/09/2013 à 16:16
Signaler
Pour un gouvernement dit socialiste qui était sensé s'attaquer à la finance capituler devant les prétendus pigeons et taxer une partie de son électorat!!! j'espère qu'ily a au moins des députés socialistes qui sont en train d'avaler des tonnes de cou...

à écrit le 05/09/2013 à 15:18
Signaler
Voila que les socialiste attaque les mesures sociales on voit le loup sortir du bois.

à écrit le 05/09/2013 à 13:44
Signaler
retraitée, j'ai une enfant à charge qui poursuit des études supérieures déjà oh combien onéreuses et je ne touche pas les allocations familiales ni la rentrée scolaire; par conséquent, et je ne pense pas être seule dans ce cas, je vais être touchée d...

le 05/09/2013 à 15:44
Signaler
En même temps on ne fait pas des enfants pour des allocs ou des rabots fiscaux...

le 05/09/2013 à 16:08
Signaler
@Vander. Non, ce n'est pas pour cela que l'on fait des enfants, mais cela n'empêche que cela coûte très cher. Et pouvoir compter (dans le temps) sur une réduction fiscale permet à de nombreux parents de s'en sortir. Sinon l'on se retrouvera comme dan...

le 05/09/2013 à 17:39
Signaler
@Vander, il y en a qui le font puis qui abandonnent leurs enfants aux bon soins de la collectivité tout en continuant à toucher les allocations de la CAF.

à écrit le 05/09/2013 à 13:00
Signaler
Et encore une hausse d'impots. Et oui, une supression de réduction, cela entraine une hausse d'impot pour celui qui ne l'a pas. On joue sur les mots.

le 06/09/2013 à 7:05
Signaler
Et en quoi il était normal de bénéficier d'une réduction d'impôts ? En quoi devrais je payer pour vos enfants ?

le 08/09/2013 à 9:45
Signaler
Le voir comme un investissement d'avenir. Nos enfants, notamment les étudiants du supérieur, sont normalement ceux qui accéderons à des emplois durables et bien rémunérés. Ils seront moins exposés aux risques du chômage et ils seront les meilleurs co...

à écrit le 05/09/2013 à 11:19
Signaler
Etre sur-diplômé est un fantasme de bon à rien. C'est avec des métiers à forte valeur ajoutée et donc des diplômés hyper formés que la France a une chance de s'en sortir. Malheureusement, c'est pas avec des ouvriers de Aulnay, Florange ou Petite Cour...

le 05/09/2013 à 11:50
Signaler
Parce que vous croyez qu'on a besoin d'un diplômé bac +5 pour ramasser vos poubelles? Et vous croyez que les Chinois, Indiens et Philippins ne peuvent pas concurrencer nos diplômés? Vous vous sentez à ce point supérieur, vous et vos enfants, au reste...

le 05/09/2013 à 12:29
Signaler
C'est la politique pour laquelle vous avez voté en masse... 80% d'une classe d'âge devait avoir le BAC. Fin des métiers manuels jugés dégradants.

le 05/09/2013 à 13:48
Signaler
malheureusement d'accord avec celine; concernant le niveau c'est la chute libre, y compris pour les bac+8... last but not least , un bac +8 va estimer qu'il a le droit acquis d'etre recu comme un prince, alors qu'il n'a encore fait les preuves de rie...

le 05/09/2013 à 15:10
Signaler
c est pour cela que nos bac+8/12 en medecine, en ingienerie, dans bcp de domaine des sciences et maths, commerce.... sont courtise a l etranger parce que nos diplomes sont nul????? Non c est plutot l inverse faut etre realiste quand meme... Par contr...

le 05/09/2013 à 15:49
Signaler
Ne nous faites pas rire, Medecine = numerus clausus et les ingés au prorata du supérieur global c'est peanuts.. donc vous pouvez gloser en prenant les 5% qui sont courtisés (on fait toujours ça en France nos ingénieurs nos matheux l'aérospatiale le l...

le 06/09/2013 à 7:51
Signaler
"allez demander aux étudiants en psycho, histoire, littérature, AES & co..." : Auxquels? Les premières années où ils sont nombreux à glander aux frais des parents ou la faible proportion qui comprend qu'ils seront peu à sortir en master? Et ceux en p...

à écrit le 05/09/2013 à 10:42
Signaler
C'est quand même beau ... ! on supprime ces "niches fiscales" par esprit de justice, puisqu' elles ne profitent qu'aux "nantis", les foyers imposables .... Haro sur les nantis de la réthorique socialiste, les petites classes moyennes. Les élections p...

le 05/09/2013 à 14:28
Signaler
Les socialistes ont enfin trouvé une définition du nanti qui ne les met pas en porte-à-faux: le nanti n'est plus celui qui gagne une certaine somme, 4000? par exemple, ce qui était gênant car la plupart des socialistes gagnent nettement plus, mais ce...

à écrit le 05/09/2013 à 10:15
Signaler
Comme d'hab on épargne les babyboomers qui ont ruinés la France de tout effort. C'est la constante de la droite et de la gauche.

le 05/09/2013 à 10:40
Signaler
Je remarque ça aussi. Tous les efforts sont portés par les nouvelles générations.

le 05/09/2013 à 13:01
Signaler
+1 Surtout ne pas toucher aux retraités (ceux qui ont connu le plein emploi, la retraite à 60 ans - et pour certains la pré-retraite à 55 ans avec 30 ans de cotisations -), qui n'ont rien fait pour anticiper les problèmes (qui étaient connus), en pré...

le 05/09/2013 à 13:07
Signaler
Tout a fait d'accord avec Céline, ceux qui nous dirigent devraient dire pourvu que çà dure. J'ose espérer que l'obligation alimentaire de ses enfants est une obligation (bien que lorsque l'on voit des jeunes gens vivant dehors) alimentaire, de passe...

à écrit le 05/09/2013 à 9:59
Signaler
Tout le monde se félicite du dynamisme démographique de la France, qui sera certainement un des éléments qui la sauvera, dans les années à venir. C'est un de nos très rares atouts! Par petite touche, on est en train de le saborder! Quand on connaît...

le 05/09/2013 à 11:55
Signaler
Dans nos société actuelles, le dynamisme démographique n'est pas un atout mais un boulet à traîner. Surtout quand le système éducatif est volontairement sabordé par les "élites" qui ont peur que l'on s'aperçoive de leur inutilité sociale.

le 05/09/2013 à 12:44
Signaler
La démographie, c'est la vie, c'est vous et moi! Comment peut-on la considérer comme un boulet??? Une mauvaise démographie, c'est le déclin assuré et la disparition à terme, après avoir tenté de compenser par une immigration massive! Votre raisonneme...

le 05/09/2013 à 13:51
Signaler
ah, c'est une chance de fabriquer des rmistes ( qui de toute facon ne paieront jamais votre retraite), et de desesperer les jeunes... ? on ne doit pas comprendre ce mot de la meme maniere... ca serait une chance si le reste du syteme suivait, ce qui ...

le 05/09/2013 à 17:37
Signaler
@Une chance! ... une démographie élevée est utile dans quelles circonstances? Un pays en guerre : on envoi la chair à canon se suicider. Un pays en construction : beaucoup de travailleurs sont nécessaires. Un pays d'esclaves : travailleurs pas chers ...

à écrit le 05/09/2013 à 9:59
Signaler
Erreur, il n'y jamais eu de réduction pour les enfants en primaire. Les trois réductions d'impôts concernent le collège, le lycée et l'enseignement supérieur.

le 05/09/2013 à 10:27
Signaler
Les montants de ces déductions sont-ils annuels (si oui, c'est pas énorme, c'est vraiment faire les poches des français) ? Soumis à condition de ressource ?

le 05/09/2013 à 11:56
Signaler
Oui, ces déductions sont annuelles, et non soumises à conditions de ressources. Hollande, encore une fois, a menti : quelques jours après avoir annoncé une "pause" fiscale (ce qui veut dire que le harcèlement va reprendre), voilà une nouvelle déducti...

le 05/09/2013 à 12:26
Signaler
Merci pour votre réponse. Les politiques s'en prennent toujours aux mêmes. Les familles imposables en prennent plein la figure.

à écrit le 05/09/2013 à 9:48
Signaler
Enfin une mesure sensée dans ce pays surpeuplé et avec trop d'étudiants dans des voies sans avenir.

le 05/09/2013 à 10:02
Signaler
Certes mais pourquoi dans ce cas revaloriser la prime de rentrées scolaires ? Surpeuplée de certains main en manque d'autres ? Ecoeurant

le 05/09/2013 à 11:25
Signaler
Encore une reflexion de retraite gate avec 10% de reductions d impots pour des frais de travail qui n existent pas. Cest sur les retraites qui ont plus de 1000E / mois qu il faut prendre et pas sur les familles.

le 05/09/2013 à 11:35
Signaler
Mesure électoraliste facile et rapide à mettre en oeuvre pour remporter les élections législatives de 2012. Ils savaient pouvoirs compter sur le petit peuple pour ne pas réfléchir plus loin.

le 05/09/2013 à 11:38
Signaler
@emmanuelR, nous sommes d'accord sur les retraites : tous retraités devraient avoir la même, leur niveau de vie étant assuré par le résultat de leur vie de labeur et de l'activité qu'ils peuvent continuer à avoir. Le reste devrait concerner uniquemen...

le 05/09/2013 à 12:36
Signaler
Pourquoi pas à réfléchir mais faut drastiquement baisser les impôts et plafonner mes cotisations dans ce cas et laisser les gens jouir de leur argent.

à écrit le 05/09/2013 à 9:41
Signaler
On a bien compris que les socialistes où les socialistes voulaient faire des économies : sur les familles qui payent des impôts. Le mieux serait de le dire, ce serait moins hypocrite et un peu plus courageux.

à écrit le 05/09/2013 à 9:30
Signaler
L'équité socialiste c'est : vous, vous payez des impôts un maximum et nous on dépense un maximum. Dans le monde réel et jusqu'à preuve du contraire ça n'a jamais marché bien longtemps. Ca fini toujours par ce payer un jour.

le 05/09/2013 à 9:49
Signaler
Si c'était aussi simple... Tous les pays où on a massivement baissé les impôts des plus riches et privatisé se porteraient comme des charmes or ce n'est pas le cas ...c'est donc que c'est un peu plus compliqué que ça !

à écrit le 05/09/2013 à 9:19
Signaler
toujours tout contre les familles .....vive le kiboutz, ideal du socialisme des annees 50.....

le 05/09/2013 à 9:42
Signaler
La France est surpeuplée avec plein d'étudiants sur-diplômés. Cette niche fiscale n'a donc pas lieu d'être conservée.

le 05/09/2013 à 9:58
Signaler
Vous devriez en prendre acte et abréger votre séjour sur terre ...

le 05/09/2013 à 11:30
Signaler
La France a surtout trop de retraites qui partent en retraite trop tot et coutent trop cher. C est la qu il faut retirer tous des avantages fiscaux indus a ceux qui ont plus de 1000E / mois de retraite et qui ne bossent pas.

le 05/09/2013 à 11:42
Signaler
@@Thargor, ou alors abréger le séjour d'autres personnes qui ne s'en sont pas rendus compte. D'un point de vue étique et moral, ce serait d'ailleurs à privilégier.

à écrit le 05/09/2013 à 8:50
Signaler
Et voilà la nouvelle basse d impôt ou taxe de la semaine, le gouvernement tient bien le rythme de une hausse ou d une nouvelle taxation par semaine !!!!!:

le 05/09/2013 à 9:05
Signaler
Pendant 30 ans vous n'avez pas payé les impôts que vous auriez du et l'état s'est endetté. Maintenant faut rembourser !

le 05/09/2013 à 9:14
Signaler
Pas d'accord avec cette remarque. Pendant 30 ans l'Etat n'a fait que de s'endetter, ne réformant rien, laissant une fonction publique pléthorique, refusant toute réforme de la sécu, des retraites... A l'Etat de se réformer et non au Français de paye...

le 05/09/2013 à 9:14
Signaler
Le problème c est que c est toujours les mêmes qui remboursent!!!!!

le 05/09/2013 à 9:57
Signaler
Pendant 30 ans ... le français ont voulu et obtenu par petits fragments une réforme administrative de l'état, une décentralisation, et ce que les politiciens ont fait c'est empiler des tranches sur le mille feuille en se créant autant d'opportunités ...

le 05/09/2013 à 10:05
Signaler
@scipion Les familles ont bénéficié de nombreuses largesses de l'Etat : déduction d'impot, allocations, primes de rentrée scolaire etc... Durant les 30 glorieuses ces largesses étaient finançable. C'est malheureusement fini. Il ne faut pas oublier ...

le 05/09/2013 à 10:09
Signaler
Des impôts, les français en payent beaucoup et depuis longtemps, d'abord pour financer des guerres incessantes (encore aujourd'hui!!) et les gabegies de gestionnaires d'opérettes! Parfois, cela a mené à des révolutions, cela peut se reproduire!

le 05/09/2013 à 12:31
Signaler
@durrealite: je ne dis pas le contraire. La réforme dont j parle intègre effectivement celle de l État providence dont les règles ont été forgées à l après-guerre pour les besoins de reconstruction et qui sont aujourd'hui aberrantes. La comparaison ...

à écrit le 05/09/2013 à 8:39
Signaler
comme d'habitude au lieu de réduire leur train de vie les fonctionnaires de bercy ponctionnent, taxent, arasent, pillent dans votre porte monnaie en résumé !!

le 05/09/2013 à 9:08
Signaler
Ah ouais et les 4000 milliards de dettes de votre état providence à crédit ? C'est juste le train de vie des fonctionnaires de Bercy ? C'est toujours la faute des autres mais jamais la sienne, hein ? Vous votez depuis 30 ans pour ceux qui vous serven...

à écrit le 05/09/2013 à 8:37
Signaler
Qui a parlé de pause fiscale? Ils ont l'art et la manière d'avancer cachés (enfin, c'est ce qu'ils croient) et ils nous prennent pour des imbéciles.

à écrit le 05/09/2013 à 8:15
Signaler
On taxe les catégories à peine moyenne pour donner plus à la clientèle protégée et assistée !

le 05/09/2013 à 9:44
Signaler
Il ne s'agit pas d'une taxe mais de la suppression d'une niche fiscale.

le 05/09/2013 à 10:07
Signaler
On peut jouer sur les mots mais le résultat est le même...

à écrit le 05/09/2013 à 8:08
Signaler
Hé les gars, réveillez-vous ! Vous croyez encore à Petit papa Noël à vos âges ? Ça fait des dizaines d'années que vous votez par pur clientélisme pour des paltoquets qui endettent le pays et vous venez vous plaindre parce que le méchant état vous réc...

à écrit le 05/09/2013 à 7:58
Signaler
Encore une ponction aux ménages, déjà bien sanctionnés...

le 05/09/2013 à 9:45
Signaler
Il ne s'agit pas d'une taxe mais de la suppression d'une niche fiscale dans un pays surpeuplé avec une légion de jeunes sur diplômés.

à écrit le 05/09/2013 à 7:54
Signaler
Je suis rassuré entre la baisse du quotient familial, la perte bientôt de la 1/2 part de parent isolé pour les papas divorcés et encore là une p'tite poire pour la soif, cela devrait éviter toute réforme de l'état. À un moment j'ai eu peur que le gou...

le 05/09/2013 à 9:46
Signaler
La suppression des niches fiscales, on préférerait tous que ce soient celles des autres et pas les siennes n'est pas?

le 05/09/2013 à 10:25
Signaler
Non on préférerait que l'impôt soit justement équitablement partagée entre tous les Français. Trop ne payent rien, on ne leur demande jamais rien, on leur en donne même plus. Je vois pas pourquoi

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.