"Evidemment" que Nicolas Sarkozy va revenir (Bernadette Chirac)

Invitée d'Europe 1, Bernadette Chirac a fini par concéder qu' "évidemment" l'ex-candidat à la présidentielle compte se représenter en 2017. Parallèlement Médiapart annonce que l'amende relative au rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy a bien été payée.
(Crédits : Reuters)

"J'ai interdiction de le dire." Invitée sur Europe 1 ce mercredi matin, l'ex-première dame aura tenté de résister au questionnement pressant de Thomas Sotto, en vain. En moins d'une minute, le mot est lâché : "évidemment" que Sarkozy compte se présenter à la présidentielle de 2017.

L'interviewer commence classiquement : "Nicolas Sarkozy sera t-il candidat la présidentielle de 2017 ?". "Je l'espère !", répond la fervente supportrice de l'ex-chef d'Etat. S'en suit un échange rapide et réjouissant. "Mais à vous, il a dit qu'il reviendrait ?" Bernadette Chirac tente la sourde oreille. "Comment ? Ah, mais j'ai interdiction de le dire." "Je ne vous demande pas de me dire s'il vous l'a dit mais s'il vous a parlé de ses intentions", revient à la charge l'interviewer. "Ça revient au même", proteste Bernadette Chirac, visiblement confuse. "Donc la réponse est oui ?" Un blanc gêné. "Evidemment", lâche finalement l'ex-première dame.

Amende payée : la voie est libre

Cette annonce fortuite intervient quelques heures après la publication, mardi 21 janvier par Médiapart, d'un article affirmant que les 516.615 euros d'amende que Nicolas Sarkozy devait au Trésor Public, suite au rejet de son compte de campagne présidentielle par le Conseil constitutionnel, ont bien été payés. Il semble que les obstacles qui obstruaient la route de la présidentielle 2017 tombent peu à peu.

Le site d'informations affirme avoir consulté des documents, obtenus de Bercy par Raymond Avrillier (un militant écologiste déjà à l'origine de la révélation de l'affaire des sondages de l'Elysée), attestant de ce règlement. Selon Médiapart, le militant a dû faire appel à la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA), afin de passer outre le refus de Bruno Bazard, un haut fonctionnaire de Bercy.

Médiapart publie par ailleurs les deux titres de perception qu'a reçus Nicolas Sarkozy en septembre dernier. Le premier, de 363.615 euros, concerne le recouvrement de l'amende sanctionnant le dépassement du plafond des dépenses de campagne autorisées. Le second, de 153.000 euros, correspond à l'avance de frais concédée par l'Etat en début de campagne - frais que le candidat était prié de rembourser.

Qui a payé ? L'argent aurait été débloqué en octobre 2013 mais aucune information ne permet d'identifier qui a réellement payé la dette.

"Reste à savoir qui a réellement supporté ces pénalités financière, de Nicolas Sarkozy en personne ou bien de l'UMP, écrit Médiapart. Si le premier a multiplié ces derniers temps les conférences grassement rémunérées (…), l'UMP avait tout de même fait savoir à l'automne dernier, qu'elle prendrait quoiqu'il arrive les 516 615 euros à sa charge".

Le come back Instagram

Quoiqu'il en soit, le règlement de la dette représente un obstacle de moins pour un come-back en 2017. Ce même mardi 21 janvier, Nicolas Sarkozy a d'ailleurs fait son grand retour sur Instagram en postant une photo sur son compte - la première depuis sa défaite à la présidentielle.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 07/03/2014 à 16:34
Signaler
surtout pas qu'il reste chez lui et comme ca il nous ruinera pas car il en a bien profite de notre argent et aussi il s'en ai mis plein les poches

à écrit le 24/01/2014 à 15:20
Signaler
ca va être sacrément bon de le renvoyer dans ses buts une deuxième fois! Que dis je, carrément joussif!! Je prie pour qu ils reviennent!

à écrit le 23/01/2014 à 22:49
Signaler
Pourtant ils ont des jeunes biens pour qui on pourrait voter (Lemaire, Baroin...)...Je peux voter indifféremment de l'aile droite du parti socialiste jusqu'aux gaullistes sociaux peu importe...A condition d'avoir quelqu'un avec des idées plus novatri...

le 24/01/2014 à 5:03
Signaler
Bernadette, ya l'téléfon qui son...

à écrit le 23/01/2014 à 18:08
Signaler
Si le scénario de la dictature se confirme, on ne manquera pas de candidat ; qu'il s'agisse du modèle napoléonien, nazional socialism ou du franquisme, on ne manquera pas de candidatats ; ça va VALSER !

à écrit le 23/01/2014 à 16:10
Signaler
il va falloir encore choisir entre la peste et le choléra !

le 23/01/2014 à 19:08
Signaler
Ça dépend... Vu que le vote blanc n'est pas comptabilisé, il reste les votes pour les autres parties... Extrémiste qui finalement semble être beaucoup moins que ce qu'il se dise. Si deux d'entre eux passait ça nous piquerais pas plus que maintenant e...

le 23/01/2014 à 22:41
Signaler
En fait non on ne choisit pas. Lui c'est la peste donc il faut voter pour le cholera hélas...

le 24/01/2014 à 5:06
Signaler
Aux grands mots les grand remakes !

à écrit le 23/01/2014 à 8:01
Signaler
2002-2012 => 12 ans de dégradation sociale, un triaité européen signé sous la manche, PITIE, ne nous fâites pas ça ! NE SERAIT-IL PAS POSSIBLE DE LAISSER LE SIGE VACANT UN QUINQUENNAT OU DEUX ?

le 23/01/2014 à 8:32
Signaler
Désolé, j'ai écris 2002-2012 par erreur car ma mémoire de travail est calée sur 2014 ! On a bien eu 10 ans de gouvernance et 2 ans de propagande en bonus. Cela fait bien 12 ans ; le "compte est juste" comme dirait l'autre fonctionnaire des "Chiff et ...

à écrit le 23/01/2014 à 6:54
Signaler
voila la meilleure nouvelle de ce début d'année

le 23/01/2014 à 7:34
Signaler
C'est la pire nouvelle de ce début d'année

le 24/01/2014 à 6:28
Signaler
Que nos voeux restent pieux.

le 25/01/2014 à 0:55
Signaler
Que nos vieux restent au pieu !

à écrit le 22/01/2014 à 22:19
Signaler
Ah, du journalisme d'investigation ! Le haut fonctionnaire de Bercy s'appelle Bruno Bézard, et non Bazard. Lapsus révélateur ou médisance ?? :) Il en faudra plus pour le déstabiliser, le bonhomme maîtrise sa barque (paquebot) de la DGFiP d'une main d...

à écrit le 22/01/2014 à 22:12
Signaler
ca y est la droite la plus c...e du monde a remis en marche la machine a perdre !

le 24/01/2014 à 8:02
Signaler
et bien voila je m'en doutais on aura encore pas le choix entre la peste et le choléra , on subit la dicta des polititiens !! la droite a mis en place la machine a perdre personne n'est pour nicolas et encore moins françois alors que reste'il rien on...

à écrit le 22/01/2014 à 20:53
Signaler
Bernadette, Rotweiler, Cecilia, Julia, Carlita, : ces dames sont toutes charmantes, mais à quel titre interviennent-elles ? C'est une affaire de famille ? Quant à Monsieur Sarko, odnt je pense qu'il s'est pris un temps pour Napoléon (sans doute sous ...

à écrit le 22/01/2014 à 19:57
Signaler
Elle serait pas mieux à la maison ou dans une maison de retraite la Bernadette ? Faire des annonces comme celà, j'ai failli avoir une crise cardiaque.

à écrit le 22/01/2014 à 19:28
Signaler
Le système étant ce qu'il est, si au 2e tour les gens votent contre Hollande, ils auront Sarko et inversement :-) On voit l'ampleur de notre démocratie dans notre système piège à dindons :-) je suis de ceux qui pensent que si on est d'accord ni avec ...

le 23/01/2014 à 6:53
Signaler
le vote blanc a permis à HOLLANDE d'etre élu en 2012. Vous voulez recommencer ?

le 23/01/2014 à 13:28
Signaler
Le vote Marine, permettra d'éliminer Sarkozy Hollande Copé Fillon et l'inénarrable Valls né en Espagne

le 23/01/2014 à 17:18
Signaler
j'ai longtemps pratiqué, jusqu'à 2002....résultat Chirac 82% et encore du temps perdu....

à écrit le 22/01/2014 à 19:18
Signaler
On voit que les moutons aiment bien être tondues par une brebis galeuse plus on est pourrit en haut lieu plus on l aime!!!!

à écrit le 22/01/2014 à 19:14
Signaler
On a déjà une catastrophe avec hollande, au secours on n'en veut plus de ce type qui le premier jour de son élection à été faire la bringue au Fouquet´s. Ce fut le début de la décadence.

à écrit le 22/01/2014 à 18:55
Signaler
on ne va pas remettre des vieux, place aux jeunes!

à écrit le 22/01/2014 à 18:11
Signaler
...cette marionnette ! Qu'est ce que l'on est bien quand on ne parle plus de lui ... ! :)

à écrit le 22/01/2014 à 17:15
Signaler
Mais qui sont ses marionnettes, que l'on ne me dise pas que ses bipèdes vont représenter nos futurs instances décisionnaires de notre avenir, Je vois de gros nuages gris sur la France!!!!

à écrit le 22/01/2014 à 16:54
Signaler
Les électeurs sauront se souvenir du massacre de la France par l'UMP et Sarkozy, tout comme les électeurs prendront la décision d'écarter le PS et Hollande. Dehors les casseurs de la France.

à écrit le 22/01/2014 à 16:33
Signaler
Pourquoi toujours vouloir occuper l'espace médiatique et penser que son avis compte pour quelque-chose ?

le 22/01/2014 à 19:52
Signaler
bien dit

le 22/01/2014 à 20:29
Signaler
entièrement d'accord

le 23/01/2014 à 20:56
Signaler
Je crois que c'est maladif...

à écrit le 22/01/2014 à 15:09
Signaler
on va vraiment bien se marrer pour la sortie de la suite du carton médiatique de 2013, qu'était l'élection d'un président de l UMP, je propose un jeu : trouver le titre de ce grand spectacle, je me lance "Le Don, la Brute et le Truand", ou "Un fauteu...

le 23/01/2014 à 20:57
Signaler
J'en propose deux autres : "La buée vers l'or" et "Pour quelques euros de plus"

à écrit le 22/01/2014 à 14:41
Signaler
Il y a a nouveau, abus de faiblesse ; il pourra toujours nier, surtout si cela ne lui rapporte rien!

le 22/01/2014 à 16:52
Signaler
Bien vu cette métaphore.

le 23/01/2014 à 20:48
Signaler
Bah, il le vaut bien ;-))

à écrit le 22/01/2014 à 14:40
Signaler
Il y a a nouveau abus de faiblesse, il pourra toujours nier surtout si cela ne lui rapporte rien!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.