"Il faut le passage aux 39 heures payées 35 ! " (Hervé Morin)

 |   |  289  mots
Hervé Morin prône une réduction des charges sociales avec une baisse des cotisations patronales familiales et la mise en place d'un contrat de travail unique. Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier, affirme-t-il.
Hervé Morin prône "une réduction des charges sociales avec une baisse des cotisations patronales familiales" et la "mise en place d'un contrat de travail unique". "Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier", affirme-t-il. (Crédits : DR)
Le "Pacte de responsabilité" de François Hollande n'est pas en mesure d'améliorer emploi et croissance assure le président du Nouveau Centre, qui n'hésite pas à prôner le passage aux 39 heures payées 35 ainsi que le contrat de travail unique dans une interview publiée mardi dans Les Echos.

Hervé Morin n'y va pas par quatre chemins. Interrogé sur la capacité du "Pacte de responsabilité" à améliorer l'emploi et la croissance, au cours d'un entretien accordé au quotidien Les Echos daté de ce mardi, le président du Nouveau Centre se montre plus que sceptique:

"Je n'y crois pas. La question fondamentale est que la France souffre d'un vrai problème de compétitivité, qui n'est pas seulement lié à la question du coût du travail."

Selon le président du conseil national de l'UDI, "la France n'est plus compétitive dans son espace économique : on le voit avec sa balance commerciale, une croissance des entreprises moins forte qu'ailleurs, des taux de marge inexistants, un sous-investissement".

"Un vrai choc de compétitivité"

Aussi défend-il "l'idée d'un vrai choc de compétitivité, autour d'une politique libérale, qui dit aux Français : c'est par l'amélioration des conditions de production que l'on fera la meilleure des politiques sociales, c'est-à-dire le retour au plein-emploi!"

Ce choc de compétitivité commencerait par le passage aux 39 heures travaillées mais payées 35:

"D'abord, première mesure, il faut le passage à 39 heures payées 35!", s'exclame l'ex-ministre de la Défense. "Est-ce que notre destin est de voir notre pouvoir d'achat se réduire, un chômage massif, des prélèvements obligatoires augmenter pour un déficit qu'on n'arrive plus à réduire car il n'y a pas assez de production? Ou essaie-t-on de renverser la vapeur?", s'interroge-t-il.

Enfin, Hervé Morin prône "une réduction des charges sociales avec une baisse des cotisations patronales familiales" et la "mise en place d'un contrat de travail unique". "Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier", affirme-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2015 à 9:18 :
et surtout changer d'hommes politiques et avoir nous le peuple la possibilité de les licencier
pour faute grave sans indemnités , les mettre en prison etc...
par exemple il n'y a plus assez d'argent on ferme l'élysée et ont met tout ça dans des bureaux en seine Saint Denis ça couteras moins cher au contribuable
les repas de blah blah eh bien on les fait au Kebab du coin (eh oui en france beaucoup de gens mange un kebab le midi) ceux qui ronflent pendant les reunions de l'assemblée nationale un avertissement au bout de 3 faute grave et dehors sans indémnités
une personne qui fait une loi qui ne fonctionne pas dehors pour incompétence
(c'est ce qui se pratique dans les entreprise privées pourquoi pas pour les hommes politiques)
eh oui il y a beaucoup de réformes a faire en France
a écrit le 01/03/2015 à 18:01 :
"D'abord, première mesure, il faut le passage à 39 heures payées 35!", s'exclame l'ex-ministre de la Défense. "Est-ce que notre destin est de voir notre pouvoir d'achat se réduire indique-t-il..."
S'est -il relu ?????
a écrit le 08/12/2014 à 10:48 :
Ils sont vraiment trop fort au gouvernement!!
Pourquoi chercher de petites économies alors qu'il suffirait juste de tuer tous les chômeurs! Si çà suffit pas, ne soignons plus les malades (trop cher et çà fera encore baissé le taux de chômage)
Du coup plus de chômage, plus de dépense de santé, baisse des cotisations en tous genre, augmentation du pouvoir d'achat et de la compétitivité!! Trop facile quoi!
a écrit le 30/09/2014 à 19:02 :
Etant aux 39 heures et avec un taux d'endettement de 30%, si on me diminue mon salaire à 39 heures payées 35, alors je serais immédiatement surendetté.
Que propose monsieur Morin pour éviter cette catastrophe financière?

Je sais bien que les patrons ont des difficultés, mais les particuliers aussi.
On ne peut pas déplacer le problème comme ça indéfiniment, il faut le régler.

A moins de me proposer de bosser 43 heures payées 39, moi je ne vois pas d'autres solutions.
Mais bon, bosser 43 heures par semaine, ça remet en cause la semaine de 40 heures qui date de 1936. Quel recul inacceptable du pays!
a écrit le 29/01/2014 à 21:58 :
Il aurait pu dire;
- une baisse de 10% des salaires car c'est exactement la même chose
- La nécessité de souscrire à des assurances pour assurer ses risques sociaux car il n'y a pas de baisse des cotisations sociales sans baisse des prestations (ça fait une baisse du salaire net de combien 15, 20% ?)
- Tout le monde en CDD

Le pire c'est que cette décision débouchera sur une baisse du pouvoir d'achat (une évidence), mais aussi surement sur du chômage massif (il y aura une baisse énorme des ventes entreprises et des faillites) et même une hausse des impôts car l'Etat n'arrivera pas à se financer et devra augmenter les taux pour compenser l’effondrement de la TVA et de l'IS).

Un beau projet pour la France!
a écrit le 29/01/2014 à 21:55 :
il faut le non cumul des mandats, tout député ayant 3 absences injustifiées verra ses indemnités parlementaires réduites des 2/3
a écrit le 29/01/2014 à 20:39 :
Soit on applique la mesure, soit on fait maigrir les cantines du public qui a la sécurité d'emploi, l'appartement, la prébende, la retraite payée sur le dos du salarié. C'est au choix... comme le progrès, c'est relatif.
a écrit le 29/01/2014 à 20:39 :
Soit on applique la mesure, soit on fait maigrir les cantines du public qui a la sécurité d'emploi, l'appartement, la prébende, la retraite payée sur le dos du salarié. C'est au choix... comme le progrès, c'est relatif.
a écrit le 29/01/2014 à 20:38 :
Soit on applique la mesure, soit on fait maigrir les cantines du public qui a la sécurité d'emploi, l'appartement, la prébende, la retraite payée sur le dos du salarié. C'est au choix... comme le progrès, c'est relatif.
a écrit le 29/01/2014 à 18:04 :
Dès l'application des 35 heures j'ai fait mon boulot de 39 heures en 35 heures en supprimant les pauses, en me hâtant pour tout faire ! fo t il en faire toujours plus en empêchant l'embauche d'autres , donc en excluant des jeunes qui attendent ????
a écrit le 29/01/2014 à 17:57 :
Donc si j'ai bien compris, en travaillant gratuitement 4h de plus par semaine je vais voir mon pouvoir d'achat augmenter... J'propose donc d'augmenter à l'infini le pouvoir d'achat de tous les députés sénateurs, maires et autres zoms politiques en ramenant leurs indemnités à 0€. D'accord Monsieur Morin ?
a écrit le 29/01/2014 à 16:41 :
"Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier"

C'est ce que le CNPF disait... en 1986, quand il voulait que l'on supprime l'autorisation administrative de licenciement. Le chômage a triplé depuis.

On se demande comment un politique ose dire de telles bêtises.

Vincent
a écrit le 29/01/2014 à 13:07 :
Le talent se reconnaît dans les actes et bonnes actions que l on a pu faire pour son pays.échangeons Marine contre tous nos politiciens de salon pas capables depuis 40 ans de redresser la France .la seule qui reste et qui a de bonnes idées économiques,c est Marine.
Réponse de le 29/01/2014 à 13:28 :
Oui oui le franc va nous sauver...
a écrit le 29/01/2014 à 12:43 :
Et si il nous racontais plutôt comment, en sa qualité de ministre de la Défense, il a su piloter le projet de migration de la paie des militaires sur le système Louvois?
a écrit le 29/01/2014 à 9:53 :
En 1848, la durée légale du travail était de 48 heures en France, puis de 40 heures en 1936, 39 heures en 1982, et 35 heures en 2002 on revient donc comme il y a 32 ans,on fera évidemment abstraction du progrès technologique pendant la même période et des gains de productivité y afférant.Sacré Morin toujours au top.
a écrit le 29/01/2014 à 9:52 :
Si vous lisez la biographie de Hervé MORIN, vous constaterez qu'il n'a jamais été salarié d'une entreprise. Dès 1989 il entre en politique en tant que conseiller municipal et poursuit son chemin à nos frais.
Ses leçons aux salariés, je me les mets autour du cou.
Réponse de le 29/01/2014 à 11:10 :
Vous êtes injuste avec Mr Morin, car même si il n'a jamais travaillé en entreprise il a certainement lu des rapports écris par de vrais spécialistes, et cela lui donne toute la légitimité pour nous expliquer quels contrats de travail doivent être appliqués en entreprise.
a écrit le 29/01/2014 à 6:44 :
45 payé 22 !... Qui dit mieux ?
a écrit le 29/01/2014 à 6:38 :
Suppression du sénat ,suppression de leur retraite,remboursement des 5 dernières années de retraite,voila des économies ,les 3 milliards du sénat mis sous l oreiller ,restitué a l état ,qui avec cet argent,créera une véritable silicone vallée a la française ,voila M.Maurin,pas besoin d avoir été ministre pour trouver des solutions.aucun politicien a part Marine ne préconise cette magnifique idée.
a écrit le 28/01/2014 à 23:52 :
Ce monsieur ne va pas redorer le blason de la classe politique : il oublie juste qu'il a été au pouvoir pendant 10 ans...
Si il avait une méthode miracle, il n'avait qu'à la mettre en oeuvre, et on aurait jugé sur résultats. Le résultat, on l'a vu...
.
Réponse de le 29/01/2014 à 11:05 :
Il a été au pouvoir 10 ans et n'a jamais travaillé dans une entreprise. Il croit que les cadres pointent à l'entrée et à la sortie, effectuant 35 heures et pas une minute de plus. Il faut que quelqu'un le sorte de ses luxueux bureaux parisiens.
a écrit le 28/01/2014 à 22:10 :
Décidément c'est une obsession chez les politiciens de droite de vouloir rétablir l'esclavage comme le sieur Raffarin qui peut roupiller au sénat avec 40 000 € d'indemnités grâce au racket de la "journée de solidarité"!
Ce qui rétablirait l'économie de la France, c'est de ne plus avoir à engraisser ces parasites de politicards ! Ca lui va bien , M. Morin, d'exiger que les gens travaillent gratuitement, lui, un cumulard, qui touche les rémunérations de ses différentes fonctions sans passer 35h par semaine pour chacune d'elle !
Un peu de décence
a écrit le 28/01/2014 à 20:34 :
Qu'il commence par montrer l'exemple en réduisant par trois son salaire... Il lui en restera toujours plus qu'a la moyenne.
a écrit le 28/01/2014 à 19:58 :
Irréaliste. quand on parle des 35h, on croit réver. Cette mesure est suffisamment ancienne pour qu'on en parle plus. Meme si elle a eu des effets négatifs, il y a longtemps qu'elle devrait etre digérée et ces effets effacés
Pourquoi la droite n'a pas supprimée les 35h? Il y a certainement des entreprises qui y trouvent un effet positif.
Supprimer les 35h c'est aussi revenir à toute la réglementation du travail qui existait avant les 35h. Fin de l'annualisation du temps de travail. On parle de 35h mais on oublie que le temps de travail se mesure sur l'année.
Alors que les entreprises demandent plus de flexibilité, l'annualisation du temps de travail est une mesure de flexibilté.
Certaines entreprises ont su l'utiliser à bo escient, d'autres non
Réponse de le 28/01/2014 à 22:23 :
Vous avez raison ce n'est plus un sujet. Le système des heures sup et de l'annualisation est beaucoup plus souple que le temps partiel forcé (en moyenne les français font 38h aujourd'hui ce qui les situe dans la moyenne). Le vrai sujet c'est le coût de l'heure avec nos charges à transférer d'urgence vers l'impôt
Réponse de le 29/01/2014 à 21:09 :
On paye déjà beaucoup d'impôts comme ça. ça va être compliqué de transférer tout en augmentant le pouvoir d'achat. Les salaires devront augmenter pour compenser.
a écrit le 28/01/2014 à 19:28 :
et les 39 heures payés au smic pour les députés et sénateurs qui sont absents les 3/4 du temps lors des séances ou des groupes de travail au parlement il en pense quoi MORIN ?
Combien de courriers envoie-t-il aux administrations pour défendre ses électeurs indélicats avec la législation sociale et/ou fiscale ? Que propose t-il pour lutter contre les délocalisations fictives, des struxtures écrans, les transferts de bénéfices à l'étranger dans des paradis fiscaux ou pas, de l'évasion fiscale, des travailleurs déplacés de l'UE
MORIN échappant aux cotisations sociales françaises, il ne dit rien ou pas grand close, il choisit la facilité, il le paiera aux élections européennes....
Voilà donc bien une mesure déflationniste qui ne dit pas son nom....
Réponse de le 28/01/2014 à 19:57 :
D ACCORD
a écrit le 28/01/2014 à 19:26 :
Soit 4 heures obligatoires et non payées.
Ce n'est pas ce qu'on appelle les travaux forcés ? Que l'on réservait jadis aux criminels...
a écrit le 28/01/2014 à 19:02 :
Il faut aussi permettre aux enfants de pouvoir travailler ,pourquoi pas a partir de 10 ans
Réponse de le 29/01/2014 à 3:08 :
écrire des inepties ne sautraient cautionner les parlottes de cet ex mi istre de la défense. Si vous avez quelques chose de sérieux à dire dites le, à défaut lisez la Tribune.
a écrit le 28/01/2014 à 18:48 :
pour les 39 h pourquoi pas 42 morin tu fais quoi comme job
a écrit le 28/01/2014 à 18:36 :
Les seuls a etre a 35 h en france sont: les politiques et l'armée de fonctionnaires des ministereset, les cadres. Le reste est a 35h effectives c a dire pour un ouvrier, une fois toutes les poses imaginaire inventées dans la loi ou supposées par les encadrements rivés a toutes les etudes sur internet (promos produits a base de pomme) 39/40H
Réponse de le 28/01/2014 à 22:25 :
Les cadres ne comptent plus leurs heures depuis longtemps
Réponse de le 29/01/2014 à 6:23 :
d'accord avec Théophile ; mais que de blabla dans la journée et ils ne se foulent pas ; ils commencent à travailler à la fin de la journée ! ! ! et surveillent les petits salariés qui travaillent ! !
a écrit le 28/01/2014 à 18:33 :
C'est donc cela le slogan de son ancien patron: "travailler plus pour gagner moins". Ok, nous n'avions pas compris. Encore un peu d'audace M. Morin. Proposez, graduellement, "45 H. payée 30" et ainsi de suite. Vous verrez, nous nous habituerons à travailler gratis.
Réponse de le 28/01/2014 à 22:27 :
Sarko n'y croit pas du tout au retour aux 39h car il sait ce qu'il faut faire maintenant pour perdre les élections
a écrit le 28/01/2014 à 18:17 :
Les parlementaires français tous corrompus d'après une enquête l 'U.E. doivent être d'office et sans discussion être payé au salaire minimum !!!!
a écrit le 28/01/2014 à 18:11 :
D'accord et en urgence pour les fonctionnaires et les agents territoriaux à moins de 32h de travail et absentéisme record. Les contribuables du privés ne veulent plus payer !!!
a écrit le 28/01/2014 à 18:11 :
D'accord et en urgence pour les fonctionnaires et les agents territoriaux à moins de 32h de travail et absentéisme record. Les contribuables du privés ne veulent plus payer !!!
a écrit le 28/01/2014 à 18:10 :
D'accord et en urgence pour les fonctionnaires et les agents territoriaux à moins de 32h de travail et absentéisme record. Les contribuables du privés ne veulent plus payer !!!
a écrit le 28/01/2014 à 17:09 :
Les 39 heures payées 35. Mais en moyenne on est déjà à plus de 39h d'après l'INSEE.
Ceux qui sont vraiment aux 35 heures sont une minorité.
La compétitivité n'est selon lui pas liée au coût du travail alors que les chiffres indiquent au contraire une excellente productivité du travail.
Ce sont les prestations sociales et les dépenses de l'Etat qui nous plombent, pas les salaires !
a écrit le 28/01/2014 à 17:05 :
quel delai pour avoir son commentaire en ligne ?
a écrit le 28/01/2014 à 15:57 :
En voilà un qui ferait mieux de se trouver d'autres occupations au lieu de débiter de pareilles inepties. Il n'y a plus assez de travail pour tout le monde et ce monsieur veut encore augmenter le temps de travail ! On marche sur la tête. Il ferait bien de lire Keynes, il apprendrait beaucoup de choses.
a écrit le 28/01/2014 à 15:43 :
J'invite Mr Morin à venir travAiller dans l'agroalimentaire plus de 35 h pour le Smic, en botte dans le froid, le bruit, l'humidité, il verra, s'il veut faire 39 h pour le meme tarif. Quand on n'a jamais travailler, je dis bien travailler, c'est facile de demander aux travailleurs, encore une fois de se sacrifier. Qui'il donne sa "paie", lui et tous ses accolites. C'est nous qui l'entretenons, en plus pour sortir des anneries pareilles, Pauvre France !!!!
a écrit le 28/01/2014 à 15:27 :
Pour le même salaire, pourquoi seulement 39h, pourquoi pas 50h ou même 70h???
a écrit le 28/01/2014 à 15:22 :
C'est une excellente idée. Je crois que les salariés ont largement payé le passage aux 35 heures, en n'ayant pas bénéficié des augmentations de salaires auxquels ils auraient eu droit sans les 35 heures...Par contre notre pays crève du fait de tous ceux qui ne font rien et bénéficient de prestations. Remettons les France au travail c'est le véritable défit pour que notre pays aille mieux. Valorisons le travail et arrêtons de stigmatiser ceux qui travaillent pour vivre.
Réponse de le 28/01/2014 à 17:30 :
Les premiers Nefont RIEN, ce sont les milliers de politicards qui saignent la France
a écrit le 28/01/2014 à 14:41 :
Sieur MORIN et vos amis politicards,

rendez vos indemnités à la France que vous avez massacrée,

sinon les français vont venir vous voir les uns après les autres dans vos permanences pour vous faire rendre ce que vous n'avez jamais mérité.
a écrit le 28/01/2014 à 14:24 :
Des politiques comme Mr MORIN qui ont déjà occupé des fonctions ministérielles, feraient bien de retourner pantoufler dans le secteur privé au lieu de profiter de système. Le contribuable s'en porterait mieux.
a écrit le 28/01/2014 à 13:55 :
merci Hervé Morin,mais c'est difficile de remettre le pays dans ce sens.nous n'avons pas assez souffert de la redistribution des cartes globalisation. il suffit en diagonale de lir les commentaires ci-avant,on a l'impression d'être sur un site d’extrême gauche populiste
a écrit le 28/01/2014 à 13:44 :
Et si on diminuait et le nombre de députés, et leur salaire, trouverait-il pas cela plus compétitif ? Lorsqu'on parle de compétitivité, on parle de production ! Or ces gens là sont des "improductifs" car à part des lois et des impôts quelle valeur ajoutée apportent-ils à la France.
Réponse de le 28/01/2014 à 13:52 :
Absolument ! Il faut baisser les loyers aussi...
a écrit le 28/01/2014 à 13:36 :
moi officiellement je suis à 35 h mais je fais toujours un quart d'heure par ci par la ou une demi heure et je dois bien faire plus de 39 h à la fin. Mais je conseille à M morin de baisser son salaire payer par le contribuable français pour faire baisser la dette. mais bon ça risque pas aites ce que je dis pas ce que je fais
a écrit le 28/01/2014 à 13:26 :
gros malin, je voudrais bien le voir sur un chantier dans le bâtiment en train de poser les parpaings plus de 8 h.
Si c'est pour dire des âneries, autant les garder pour le palais bourbon au milieu de ses potes.
Réponse de le 28/01/2014 à 20:43 :
Et quand vous êtes en intempérie, vous travaillez à la bougie ?
a écrit le 28/01/2014 à 13:04 :
Entendre à tout bout de champ ce terme de "compétitivité" m'énerve, la compétitivité doit se comparer au coût de la vie, revenez au coût de 1973 et ok vous mettrez le smig à 150 euros pour 40h.
pour le reste si le but est de revenir a payer une poignée de féves pour 80h semaine sans aucune protection sociale d'accord nous reviendrons deux siécles et demi en arriére et nous referons 1789.
Réponse de le 28/01/2014 à 13:31 :
ou du pays si vous êtes au bangladesh ou en chine
a écrit le 28/01/2014 à 12:52 :
C'est une evidence que la France n'est plus competitive dans ce monde ouvert. Ne pas revenir sur les 35H c'est se condamner a toujours plus de chomage et de precarite car c'est l'une des mesures qui plombe le plus notre competitivite. Que veulent les grands malin commentateurs de cet article ? Etre sur-privilegie quand on a un travail au risque de galerer pendant des annees quand on est licencie ?!
En Suisse, le salaire est eleve, le taux de chomage de 3%, mais on travaille le 1er mai dans certain cantons, la duree legale est de 42H (pas toujours realise), les conges sont de 4 semaines, il n'y a pas de cotisation chomage (ou tres peu), pas de CSG non plus, pas de statut de fonctionnaire. Aucune relation cause a effet avec le fait que la Suisse ou le terrain est cher est plus attrayante pour les entreprises etrangeres que la France bien entendu.
Derniere remarque : avez-vous entendu les Suisses se revolter ?
Réponse de le 28/01/2014 à 13:07 :
arretez de comparer surtout avec la Suisse, pourquoi pas le Koweit ou le Luxembourg, avec un revenu annuel médian (et des avantages sociaux béton) depassant les 90.000 euros per capita on peut travailller plus ok.
Réponse de le 28/01/2014 à 22:33 :
Les durées légales ne veulent rien dire. La France est le pays qui occupe le plus de personnes au travail avec la plus grande intensité (processus très tendus) entre 30 ans et 50 ans : moins de temps partiel qu'ailleurs, plus d'heures sup, plus de femmes occupées. Le seul souci c'est que ce pays n'intègre pas ses jeunes et se débarasse très tôt de ses vieux...
a écrit le 28/01/2014 à 12:46 :
alignons directement le coût du travail sur les salariés chinois, l'effort de la dette sera payé par les pauvres mais c'est ce qu'ils veulent non ?
Réponse de le 28/01/2014 à 22:36 :
On peut faire ça en redistribuant par ailleurs un revenu de base par l'impôt sur les personnes physiques. Ca nous rendrait beaucoup plus compétitifs que le retour aux 39h.
a écrit le 28/01/2014 à 12:32 :
et payer pour aller bosser ? vous n'y avez pas encore pensé ?
a écrit le 28/01/2014 à 12:24 :
pour qui il se prend se morin travailler 39 h et payer 35 il ferait même lui il a combien de salaire à rien foute et raconter que des conneries pauvre france
a écrit le 28/01/2014 à 11:50 :
Morin est un ultra libérale et pas un centriste
Réponse de le 28/01/2014 à 22:42 :
Non il est de droite. Un libéral peut être de droite ou de gauche. S'il est libéral, il ne règlemente plus les heures tout simplement.
a écrit le 28/01/2014 à 11:43 :
On se demande quelle est l'école qui a formé ce type
Une telle mesure serait immédiatement censurée par l'OIT .....

bravo champion....un tel niveau de compétence, ca donne de l'espoir
a écrit le 28/01/2014 à 11:31 :
Oui une idée fumeuse de travailler plus longtemps jours, semaines dimanche inclus, mois et jusqu'à sa mort si possible; Plus de charges de retraite mais il va nous falloir détruire les robots toujours plus nombreux pour remplacer l'homme de toutes ses tâches inutiles voire abêtissantes. Vivement le salaire du moins disant juste une assiette de soupe midi et soir. Merci au libéralisme et ses 85 milliardaires. La déflation totale et destructrice en marche.
a écrit le 28/01/2014 à 11:29 :
oui mais ces élus dont il fait partis doivent montrer l'exemple et baisser leurs PRIVILEGES
a écrit le 28/01/2014 à 10:32 :
Voilà un représentant de la clique politique actuelle qui nous a emmené droit dans le mur qui nous préconise tranquillement de gagner encore moins que moins, tout en oubliant de se mettre dans le lot ,pas fou non plus le gus !
J'ai une autre idée : on vote pour un parti qui n'a jamais été au pouvoir , que des gens neufs , on vire sans indemnités tous ceux qui sont en place, sans retraite sans rien du tout. Quoi ? on me dit que Morin n'est pas sûr d'être OK ...
a écrit le 28/01/2014 à 10:31 :
je suis pour, c'est le seul moyen de s'en sortir, si l'on attend trop longtemps les solutions s'imposeront à nous
Réponse de le 28/01/2014 à 11:48 :
s'en sortir de quoi ?la concurrence des chinois payer 200 euros par mois ? ne vous inquitez pas morin ne gagne pas 200 euros par mois lui.
a écrit le 28/01/2014 à 10:20 :
Un moyen de faire baisser le smic comme dans tous les pays européens, mais je ne voterais pas pour lui !
a écrit le 28/01/2014 à 10:16 :
travailler plus pour gagner pareil et bientôt moins
a écrit le 28/01/2014 à 9:42 :
pour les salariés il y a souvent confusion entre heures de présence et heures de travail.
Qu'on se le dise!
Réponse de le 28/01/2014 à 13:10 :
Cette remarque me rappele mon père, quand je faisais 60h , il me disait "c'est de la présence", je l'ai pris une semaine avec moi, il n'a plus rien dit.
a écrit le 28/01/2014 à 9:40 :
Mr Morin n'a pas du mettre le nez dans une entreprise depuis des lustres.
Les entreprises .. (et par conséquence les salariés pour qui le nombre de burn out explose, c'est un signe) produisent aujourd'hui 1,5 fois plus que du temps des 39 heures.. mais ca n'a pas été sans conséquences
Alors 39h00, oui, mais à un rythme 39h00
a écrit le 28/01/2014 à 9:31 :
on devrait plutôt passer aux 70 heures payés 35 h comme ça on sera compétitifs face aux esclaves chinois et roumains. M Morin devrait donner l'exemple en divisant par deux ses indeminités payé par le contribuables français ou être remplacé par un travailleur détaché d'Europe de l'est
Réponse de le 28/01/2014 à 22:40 :
Oui à condition de compléter par ailleurs avec un impôt négatif (distribution directe d'argent des personnes physiques aisées vers les personnes plus pauvres sans passer par la case "entreprise" ou "CAF")
a écrit le 28/01/2014 à 9:25 :
"Serrez-vous la ceinture, après... vous y serez habitué" disait un humoriste... Sérieux ? La production de richesses par tête de pipe n'a jamais été aussi élevée que maintenant. Cherchez l'erreur...
a écrit le 28/01/2014 à 9:20 :
il faut déjà appliquer les 39 heures à tous les fonctionnaires territoriaux soit 1,5 million de personnes et diminuer en même temps le nombre de ces fonctionnaires territoriaux en surnombre. on ne remplace alors aucun fonctionnaire territorial pendant 2 ans partant en retraite et on ne recrute pas au -delà d'un seuil barrière . c'est indolore et efficace. Encore faut-il avoir l'honnêteté de reconnaître que c'est VRAIMENT possible.
a écrit le 28/01/2014 à 9:18 :
Face à Morin, le cumulard privilégié qui veut que ça bosse plus dur, Hollande a encore une chance en 2017
a écrit le 28/01/2014 à 9:15 :
Et pourquoi ne pas obliger les gens a acheter une deuxième voiture sous la "menace" pour pousser la demande?
a écrit le 28/01/2014 à 9:14 :
ça fait longtemps que ça devrait être fait.
a écrit le 28/01/2014 à 9:12 :
La première des réformes ,revoir de manière rigoureuse tous les mandats politiques en surnombre, exonérés d'impôts, leurs avantages et surtout trop coûteux pour la France actuelle en commençant par le sommet de la pyramide ! Mr H Morin donnerait du crédit à son discours en montrant l'exemple plutôt qu'a chercher à exister avec des propositions provocatrices !!!
a écrit le 28/01/2014 à 9:03 :
C'est mignon mais 39h payées 35, on y est déjà.
Réponse de le 28/01/2014 à 9:12 :
POURQUOI TRAVAILLER PLUS? S'IL N'Y A PAS DE TRAVAIL..............
a écrit le 28/01/2014 à 8:44 :
Il n'y a pas assez de production ? C'est pour cela que les plans sociaux se succèdent sans doute. Quant à augmenter le pouvoir d'achat avec 39 heures payées 35, cela parait compromis, surtout lorsque l'on sait que la durée horaire moyenne est de 39,5 heures !
Cela signifie donc, non pas travailler plus mais simplement travailler autant et gagner moins en payant plus d'impôts car la baisse des charges sur le travail seront prélevées par l'impôt sur la consommation ou par les autres impôts.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :