L'OCDE pressent une accélération de la croissance française

 |   |  211  mots
L'indicateur composite établit plus la France par l'OCDE atteint son meilleur niveau depuis l'été 2011, à 100,5.
L'indicateur composite établit plus la France par l'OCDE atteint son meilleur niveau depuis l'été 2011, à 100,5. (Crédits : reuters.com)
L'indicateur mensuel de l'Organisation de coopération et de développement économique signale une reprise de l'activité en France, et plus largement dans la zone euro.

Enfin des bons points pour la France. Les indicateurs conjoncturels publiés ce lundi par l'OCDE prévoient "une inflexion positive de la croissance", soit une possible accélération dans les prochains mois. Ce serait le cas plus largement de l'ensemble de la zone euro mais la France et l'Italie ont droit à une mention spéciale. 

La France à son niveau de 2011...

Pour la première, l'indicateur composite établit pour mesurer la tendance de long terme de l'activité économique progresse de 0,2 point à 100,5 points, le seuil de 100 indiquant la limite entre ralentissement et reprise de l'activité. En janvier, déjà, l'organisation avait signalé la possibilité d'une accélération de la croissance dans les prochains mois. 

Cet indice est publié le même jour qu'une série de statistiques par l'Insee, qui pointe une progression de l'activité industrielle en décembre. La Banque de France, de son côté, table sur une croissance de 0,2% au premier trimestre

...la zone euro également

Plus largement, l'indicateur global pour la zone OCDE ressort à 100,9, en hausse de 0,1 point par rapport au mois précédent, son plus haut niveau depuis deux ans. Pour l'Italie, l'indice grimpe de 0,1 point à 101,3. Il progresse au même rythme de 0,1 en Allemagne (100,8) et reste stable au Royaume-uni à 101,3, tout comme aux Etats-Unis (101). 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/02/2014 à 17:48 :
Chouette, on va pouvoir continuer à augmenter les impôts...
Ah bon ? C'était prévu de toute façon ?
a écrit le 10/02/2014 à 17:38 :
Zut alors ! Et la crise ? De quoi on va parler maintenant ?
a écrit le 10/02/2014 à 17:00 :
Je suis censuré ?

--> Nous n'avons pas lu le même rapport INSEE.
Ils annoncent une réduction de la production industrielle de 0.3%
a écrit le 10/02/2014 à 16:24 :
Chacun de nous est un économiste pur sucre, mais si les officines (il faut s'en méfier) nous disent celà va un peu mieux alors que pendant des mois les mêmes faisaient du bashing un peu à la BFM Tv , on pourrait au moins une fois leur faire crédit , à moins bien sûr que chacun de nous ici soyons ecarté UMP ? quoi que ?
Réponse de le 10/02/2014 à 17:04 :
Ne confond pas BFM TV et BFM Business.
BFM TV est clairement pro-Hollande, alors que BFM Business faisait un réel Bashing de la politique.
Réponse de le 10/02/2014 à 18:33 :
Ce commentaire m'a bien fait rire! C'est comme si vous disiez que Le Figaro et Le Figaro Economie n'avait pas la même ligne éditoriale...
a écrit le 10/02/2014 à 16:06 :
je ressens plutot une recession , bizarre non ???
a écrit le 10/02/2014 à 15:13 :
Nous n’avons pas dû lire le même rapport de l’INSEE pour le mois de décembre…
« La production de l'ensemble de l'industrie française en décembre a fléchi de 0,3% »
a écrit le 10/02/2014 à 14:13 :
Ça se fera sans moi raz le cul de consommer pour que les feanant en profite
Réponse de le 10/02/2014 à 15:50 :
Qui sont les fainéants qui profitent de votre consommation? Le boulanger qui produit le pain que vous mangez? Les employés de votre supermarché? Des noms!!! Les commentaires de ce site sont d'un niveau de plus en plus bas. Entre les "y a qu'à faire....' faut qu'on...." "c'est la faute à....." . Le monde est complexe et fluctuant et je me rends compte qu'une large partie de mes concitoyens est juste incapable intellectuellement parlant de saisir ses subtilités. A quand le retour du suffrage censitaire et limité au niveau d'éducation?
Réponse de le 10/02/2014 à 17:19 :
Avec vous comme censeur...
a écrit le 10/02/2014 à 14:13 :
On est en croissance négative. Le titre de cet article est un aveu de betise. Fatiguant
Réponse de le 10/02/2014 à 14:59 :
pas négative. Ne prenez pas vos rêves pour des réalités.
Réponse de le 10/02/2014 à 16:49 :
Pour résumer vous écrivez des mensonges et jugez les autres à votre mesure.
a écrit le 10/02/2014 à 13:45 :
On attend la CSG non déductible, 10 milliards et pour 2014, 6 milliards de TVA, une baisse du QF 1 milliards, la complémentaire fiscalisée 1 milliard. La dépense, on en est aux effets d'annonces... pour les 50 milliards et les 30 de charges. Le coq court toujours même avec une aîle coupée pour cause de virage ou bien de mirage et le cac couic. Le PMI recule de 0,3% en décembre, on annonce 0,2% de croissance T1... Pourtant avec les élections, la visite aux USA serait un scandale comme l'accord de libre échange? Et l'euro qui monte un problème? On fait dans l'inflationnisme et le changement de Constitution comme politique de croissance? Ce sont les veilles recettes... des croissances en carton! Alors on plume le poulet français qu'on déguise en poule effarouchée dès 3 ans à l'école? Et l'emploi de Hatz, serait un pacte avec le diable pour l'emploi? En contrepartie, des contre-péteries! Pourtant on nous dit bien que les français financent leur logement, pas la croissance... y a encore du potentiel de croissance avec le nombre de diplômés laissés pour compte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :