La Suisse, la destination préférée de ceux qui ont choisi l’exil

 |   |  724  mots
La Suisse est le pays préféré des expatriés
La Suisse est le pays préféré des expatriés (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon une étude la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, entre 1,5 et 2 millions de Français résident à l’étranger. Cette population est en grande majorité qualifiée et active, les motivations professionnelles étant les principales causes de leur expatriation.

La France irait si mal, la fiscalité des ménages et des entreprises serait si lourde, que les candidats à l'exil se multiplieraient ces dernières années. Les rumeurs vont bon train mais la réalité est difficilement observable.

Pour tenter d'y voir plus clair, la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) s'est saisie du dossier.

Publiée ce mercredi, son enquête estime que le nombre de Français à l'étranger serait compris dans une fourchette de 1,5 à 2 millions de personnes. Précisément, le ministère des Affaires étrangères recense 1.611.054 inscrits au Registre mondial des Français établis hors de France au 31 décembre 2012. Mais le quai d'Orsay estime qu'il faudrait sans doute ajouter environ 500.000 français non-inscrits, en raison du caractère non obligatoire de cette inscription.

La carrière avant tout

Qui est parti ? " Cette population est en grande majorité qualifiée et active, les motivations professionnelles étant les principales causes de leur expatriation ", constate la CCIP. L'opportunité professionnelle étant la première motivation au départ des Français à l'étranger, celle-ci est liée à l'intérêt du poste dans 37 % des cas, à l'augmentation des revenus (32 %) ou bien aux opportunités d'évolutions de carrière (42 %).

" Il est ainsi avéré que les carrières sont souvent plus rapides à l'étranger où le poids de la hiérarchie peut être moins important qu'en France. Ce sont donc des raisons pragmatiques qui pousseraient les Français à travailler à l'étranger où les opportunités sont plus élevées ", avance la CCIP.

Le jeu semble en valoir la chandelle d'un point de vue strictement financier. Selon cette enquête, 57 % des Français de l'étranger gagneraient plus de 30.000 euros nets par an alors que le salaire médian français était de 20.720 euros en 2012, pour un équivalent temps plein.

Où sont-ils partis ? Avec 158.862 Français déclarés, la Suisse est le premier pays d'accueil des Français à l'étranger, derrière le Royaume-Uni, avec 126.049 Français inscrits à la fin de l'année 2012. Viennent ensuite les États-Unis, la Belgique et l'Allemagne où résident plus de 110.000 Français.

Les pays du Maghreb, destination préférée des retraités.

Les pays du Maghreb, avec lesquels la France est très liée économiquement et socialement, constituent des pays d'expatriation importants pour les Français, et notamment pour les jeunes retraités. " Les retraités qui s'installent dans certains pays du Maghreb, comme le Maroc ou la Tunisie, y trouvent un climat clément et jouissent de services dont ils pourraient difficilement bénéficier en France comme des jardiniers, des cuisiniers… ", précise l'étude.

Autre enseignement de cette enquête, les candidats à l'exil et les expatriés sont de plus en plus jeunes, incités par la crise, à chercher un emploi hors de France. Ce phénomène étant très récent, la CCIP refuse néanmoins d'évoquer une tendance de fond. Elle ne donne pas non plus d'explication définitive à l'allongement des durées de séjour, ni sur le fait que les intentions de retour des expatriés ne sont plus aussi marquées qu'auparavant.

" Même si les horizons de retour des Français de l'étranger semblent être moins précis aujourd'hui qu'il y a dix ans, les Français expatriés, dans leur grande majorité, se réinstallent à terme en France. Une des principales motivation est l'attachement aux proches restés en France ainsi, que d'une manière plus générale, un attachement à la culture française ", explique l'étude.

Le nombre des expatriés a explosé en Allemagne

La France est-elle un cas isolé ? " Le niveau de migrations internationales n'a jamais été aussi élevé en valeur absolue qu'à l'heure actuelle. Ainsi, la croissance moyenne annuelle de la population expatriée a été de 1,25 % dans les années 1990 alors qu'elle s'élevait à 2,20 % entre 2000 et 2013. Ceci traduit une accélération des mouvements migratoires qui peut être interprétée comme une mondialisation des échanges de personnes", explique la CCIP, reprenant les statistiques des Nations Unis datés de 2013.

Ainsi, le nombre d'expatriés allemands est passé de 3,2 à 4,2 millions de personnes entre 2000 et 2010. Le Royaume-Uni observait 4,6 millions d'expatriés en 2010, contre 3,7 millions dix ans plus tôt. En 2010, l'Italie comptabilisait 3,6 millions de personnes hors de ses frontières, contre 3,5 millions en 2000.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 16:42 :
Le plaisir du retraité Français exilé fiscal et tout court: ne pas avoir au petit déjeuner les médias Français et leur flot de "problèmes politiques Franco-Français"; quant aux médias, anglo saxons notamment, on n'en parle pas en France et je me doute pourquoi.
Réponse de le 13/03/2014 à 17:25 :
C'est sûr , la Pub Ovomaltine , en Suisse , ça tient lieu de kul-ture !!!
a écrit le 13/03/2014 à 15:55 :
Lorsque les Finances de la France iront mieux , il ne faudra pas oublier de garder la porte fermée à ceux qui ont fui le bateau.
Et remercier , de façon substantielle , ceux qui auront écopé dans les cales.
Réponse de le 13/03/2014 à 16:45 :
Vous pouvez garder votre porte fermée, même à double tours, une fois parti de l'enfer fiscal, moral, financier et politoco nauséabond Français on n'a vraiment pas envie de revenir, croyez-moi, quant à écoper il serait plus juste de dire que vous pourrez alimenter la pompe à M......
Réponse de le 13/03/2014 à 17:24 :
Bon fromage...!!!
Réponse de le 19/03/2014 à 21:04 :
ce jour là, vous ne serez plus ce monde ni nous non plus, le cas est donc réglé.
a écrit le 13/03/2014 à 15:44 :
@ricoh
Arrêtez de croire que le système de santé français est le meilleur ! Je le trouve particulièrement médiocre. En Suisse, le système de santé PUBLIC est de grande qualité et quand on se pointe aux urgences on n'attend pas 6 heures !
a écrit le 13/03/2014 à 13:30 :
La France exporte des Bacs+5 et importe des Bacs-5...
Réponse de le 13/03/2014 à 18:20 :
bac-&é ce sera plis pres de la realite ;-)
Réponse de le 19/03/2014 à 21:06 :
la France exporte des ISF et importe des cas sociaux sub sahariens...qui votent pour qui l'on sait.
a écrit le 13/03/2014 à 7:25 :
Beaucoup de Français à l'étranger ne s'inscrivent pas dans les consulats. Les chiffres d'expatriations sont systématiquement sous-estimés. La France est à fuir sauf pour les vacances. Raisons: chômage, fisc, socialisme.
Réponse de le 13/03/2014 à 8:44 :
Heureusement que vous nous mettez en garde sur la non fiabilité des statistiques : on imagine que vos sources sont bien plus fiables que celles des consulats.
Réponse de le 19/03/2014 à 21:14 :
si selon le MAE il y a bien 160.000 fr en Suisse, ce chiffre reflète bien les résidents français qui ne doivent pas être beaucoup plus nombreux ; par contre en Belgique il ya plus de 170.000 Français résidents pour plus de 120.000 inscrits. Le cas est le même dans l'ancien empire, le premier pays d'Afrique en nombre d'inscrits est MADAGASCAR alors que le pays accueillant le plus de francais est le Maroc. A priori vu votre commentaire vous ne semblez ni expatrié ni l'voir été.
a écrit le 12/03/2014 à 23:12 :
Je suis l'un d'eux. Je suis expatrié en Suisse avec toute ma famille.
a écrit le 12/03/2014 à 20:57 :
Entre 1,5 et 2 millions de français ultra-qualifiés préfèrent prendre la poudre d'escampette et ça n'a pas l'air de choquer qui que ce soit...
Réponse de le 13/03/2014 à 9:41 :
Oui, ce sont en majorité des personnes intelligentes et qualifiées qui ont bien compris comment fonctionne le système... Certains "finissent par revenir" mais souvent pour prendre leur retraite et profiter du système de santé avantageux.
Réponse de le 13/03/2014 à 10:35 :
vous revez pour le retour. Non seulement apres avoir passe 30 ans a l etranger vous aurez du mal a vous reaclimatez a la france mais meme les retraites francais quittent la france (malgre soin medicaux gratuit). Certes pas pour trouver du travail mais pour avoir soleil et personnel pas cher (voir de la chair fraiche a mettre dans son lit)

Dans 20-30 ans, le systeme francais aura explose (plus d argent) et les expat d aujourd hui ne rentreront pas dans un pays du tiers monde
Réponse de le 13/03/2014 à 17:35 :
choqué , cela s'appelle la libertée , la taxe à 75% , le president normal , qui deteste ceuxqui reussissent , le matracage fiscal pour les entreprises et les particuliers depuis 18 Mos , l'insecuritée , la preference etrangere pour les diverses allocations , et vous vous posez des questions encore !!! quand vous n'aurez plus d'entrepreneures vous serez cher monsieur chomeur , c'est cela le socialisme , tous pauvre !!! sauf les princes de la republique !!!
a écrit le 12/03/2014 à 20:36 :
Pour la Suisse, c'est normal que les Français aiment y travailler quand on gagne le double mais que la vie ne coute que 30 % de plus, on gagne 70 % de pouvoir d'achat d'autant qu'il y a du travail en suisse et qu'on ne doit pas se brader comme en France. Les employeurs en profitent . Pour avoir passé des entretiens en France , mais Monsieur vous savez combien on a de candidats , mais vous demandez de trop. Le pire était "vous êtes hors-marché" , on est du bétail sur le marché avec des cours mondiaux, chouette la vie.
Réponse de le 13/03/2014 à 13:40 :
@67moselle57. Et les employeurs en deviennent stupides... Comme celui qui, après 1h30 d'entretien, me répond à l'énoncé de mon âge "mais nous ne faisons pas dans le social", à qui je n'ai pu m'empêcher de répondre " et vous vous n'êtes qu'un gros c...), et de lui claquer la porte au nez. Et l'on s'étonne que la France fonctionne mal... Avec de telles mentalités, il n'y a rien d^étonnant. Et depuis, je travaille en Suisse, oû la question de mon âge ne se pose plus... Pauvre France! Si tu savais comment les autres pays te trouvent ridicule...
a écrit le 12/03/2014 à 19:12 :
http://agefi.com/fileadmin/user_upload/documents/Hollande_en_Suisse/Agefi_Supplement_France_19.11.2012_PDF_light.pdf
Réponse de le 13/03/2014 à 10:14 :
Merci d'avoir partagé!!
Réponse de le 13/03/2014 à 18:19 :
Un très bon dossier. J'ai regardé http//agefi etc . je ne connaissais pas le livre,de
FRANÇOIS GARÇON., je vais l'acheter. Pour Metz il y a trop d'élus, de présidents etc mais ceci est vrai pour toutes les villes de France, Coop Suisse c'est OK, nous les " coop Alsace , Normandie Picardie sont mal à l'aise, je le sais je suis sociétaire
électeur, trop d'impôts locaux en France et parfois le personnel, pas tous, bossent
comme des fonctionnaire, Il y a des réformes à faire en France Mais les élus les veulent ils ?? rien n'est moins sûr, On préfère mentir et se payer largement ?????
a écrit le 12/03/2014 à 18:33 :
cela fait au moins quinze ans que l'on estime le nombre des Français à l'étranger dans une fourchette entre 1.5 et 2 millions de personnes... lol. Déjà en 1974, souvenirs de mon premier Quid, il y avait plus d'un million de Français à l'étranger enregistrés par les ambassades...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :