Remplacer l'écotaxe par une vignette, une idée qui divise

 |   |  592  mots
La ministre défend depuis mardi l'idée d'instaurer une vignette appliquée aux camions étrangers à la frontière. Reuters
La ministre défend depuis mardi l'idée d'instaurer une vignette appliquée aux camions étrangers à la frontière. Reuters (Crédits : Reuters)
La ministre de l'Ecologie envisage la mise en place d'une taxe ne visant que les camions étrangers, a-t-elle annoncé mardi soir. Une bonne idée pour les uns, "irréalisable" pour d'autres

"Une taxe injuste pour les camions français". Ce sont les mots de la ministre Ségolène Royal qui devraient rassurer les conducteurs de poids lourds et transporteurs de l'Hexagone. L'écotaxe sur les poids lourds de plus de 3,5 tonnes devait servir au financement d'infrastructures de transport. Elle pourrait être remplacée par un prélèvement concernant exclusivement les véhicules étrangers.

L'obligation d'apposer une vignette et d'utiliser l'autoroute

La ministre défend l'idée d'instaurer une vignette appliquée aux camions non-français à la frontière. Elle a aussi suggéré d'obliger ces derniers à utiliser les autoroutes. Elle s'est expliquée : 

"Ce que je cherche aujourd'hui, et le plus rapidement possible, c'est un système qui va faire payer les camions étrangers parce que les camions français paient déjà. Lorsqu'ils font leur plein en France, ils s'acquittent de la taxe sur les produits pétroliers (TIPP) qui sert à entretenir les routes. [...] Les camions étrangers, eux, font leur plein en Belgique, traversent tout le pays en utilisant nos routes parce qu'ils ne veulent pas payer l'autoroute, puis font à nouveau le plein en Espagne."

Une idée bien accueillie par les transporteurs

La fédération de transporteurs OTRE s'est "félicitée d'une telle déclaration qui va dans le sens des propositions qu'elle fait depuis plusieurs mois", la création d'une vignette représentant "une avancée solide" de sortie de crise, a-t-elle indiqué. De son côté, le président de la Confédération française du commerce de gros et international (CGI), Marc Hervouet, s'est également "réjoui" de la piste de la vignette.

Chez les Verts, le chef des sénateur EELV Jean-Vincent Placé a qualifié mardi d'"intéressantes" les pistes envisagées par la ministre de l'Ecologie. Le sénateur de l'Essonne a déclaré à l'émission "Preuves par trois" de Public Sénat/AFP : 

"Il faut absolument trouver les 800 millions d'euros que devait rapporter l'écotaxe et que les collectivités attendent pour financer leurs équipements de transports: on attend pour des projets de tramways, pour des projets de RER, y compris en Ile-de-France"

Un projet "irréalisable au regard des règlements européens"

L'opposition, à travers la voix de Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), considère aujourd'hui la proposition de Ségolène Royal comme "une bonne idée sur le principe" mais "irréalisable au regard des règlements européens". La députée de l'Essonne a développé : 

"Il y a des règles européennes. On ne peut pas pour le même service ou pour le même usage de la route, faire payer différemment. Sur le principe, ça a l'air d'une bonne idée mais vous ne pouvez pas faire n'importe quoi en la matière. Ségolène Royal fera étudier des propositions alternatives si elle veut mais elle se rendra vite compte de la complexité à la fois technique et juridique du problème".

Nathalie Kosciusko-Morizet a néanmoins rappelé la nécessité de trouver des financements pour l'entretien des infrastructures de transport.

"Je reste persuadée que l'écotaxe est une bonne formule. On a besoin d'un milliard d'euros par an pour réhabiliter les routes et financer toutes les alternatives à la route", a-t-elle encore déclaré.

         >> 100.000 euros par heure : le coût de report de l'écotaxe 

Pour rappel, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a suspendu en octobre dernier l'entrée en vigueur de l'écotaxe, prévue le 1er janvier 2014, face à la fronde des "bonnets rouges" en Bretagne. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2014 à 16:14 :
en renationalisant le reseau autoroutier qu'un imbecile a vendu au prive on a de quoi entretenir et investir dans tout le reseau routier francais (benefice net apres impot de vinci autoroute en 2012 etait de 800 milions d'euros) donc pas besoin d'ecotaxe
Réponse de le 24/06/2014 à 11:04 :
BIEN PARLE CAMARADE . LES SOLUTIONS EXISTENT.MAIS IL FAUT UNE VOLONTE POLITIQUE???
Réponse de le 24/06/2014 à 11:07 :
AVEC L OBLIGATION AUX CAMIONS DE PRENDRE LES AUTOROUTES ???
a écrit le 27/04/2014 à 18:47 :
Vous avez dit Europe? Les camions vont payer un supplément dès leur entrée en territoires étrangers sous prétexte qu'ils sont Français.
a écrit le 25/04/2014 à 19:10 :
Encore une Ségolènitude !
a écrit le 23/04/2014 à 7:23 :
écotaxe : oui
compensée par une diminution des autres taxes et impôts pour les entreprises françaises
a écrit le 17/04/2014 à 11:41 :
L'écotaxe a été mal pensée et pénalise les entreprise de province en revanche un surtaxe aux péages d’entrée sur notre territoire y compris les routes secondaires pourquoi pas , l'installation aurait été beaucoup moins couteuse et très rapide
a écrit le 17/04/2014 à 7:58 :
Enfin du resonable en regardant les plus intelligent d Europe nos amis Suisse...
a écrit le 17/04/2014 à 0:01 :
Il faut lui donner un nom pour que cette taxe soit populaire , Mois je serai pour " La royale verte" bien sur pour les étrangers .
a écrit le 16/04/2014 à 23:43 :
Ce qui est étonnant c'est que les portiques Ecotaxe fonctionnent très bien ailleurs et permettent en outre les contrôles de trafic en Europe en réduisant de plus les interventions des douanes et avec plus de résultats et moins de frais. Il a fallu des bonnets rouges qui veulent que les autres paient à leur place pour tout mettre en l'air. Les vignettes c'est moins contrôlable et ne permet pas toutes les possibilités de l'écotaxe.
a écrit le 16/04/2014 à 21:25 :
Un milliard à récupérer par an, s'il y a 100 000 camions étrangers passant en France (pour 10 ou 1000km voire plusieurs fois dans l'année), ça fera la vignette à 10 000 euros. Peut-être dix fois 1000€, mensualisé, ça serait moins douloureux ?
a écrit le 16/04/2014 à 19:23 :
Et pourquoi pas une eco taxe déductible intégralement dans les bilans des transporteurs français ? Neutre pour eux mais pas pour les étrangers....
Réponse de le 16/04/2014 à 23:45 :
Si les étrangers commercent plus que les français le système leur serait favorable. Par ailleurs ce serait une aide déguisée.
Réponse de le 17/04/2014 à 10:05 :
Et la taxation différente du gasoil en Espagne et en Belgique , c'est pas une aide déguisée. Pour NKM qui éclaire le débat sur les règlementations européennes, il faudrait pas s'empêcher de faire ce que les autres font déjà.
a écrit le 16/04/2014 à 19:04 :
Pas mal, mais ça ne rapportera pas assez, vous verrez....
a écrit le 16/04/2014 à 18:20 :
ils vont le generaliser en suite
a écrit le 16/04/2014 à 18:03 :
Il est nécessaire de mettre sérieusement en place l'éco-taxe (certainement en changeant le nom) en expliquant mieux son usage. mais le point est que tout ne peut être dit. On ne peut en faire une arme contre les non-français ou faire en sorte que cela apparaisse. Expliquer sans expliquer, telle est la contrainte.
a écrit le 16/04/2014 à 16:55 :
Une vignette pour l' année en cours ne sert à rien au niveau de la pollution, par exemple avec une vignette à 50 euros par an, le camion pourra passer 50 fois dans la même ville, et polluer 50 fois plus pour le même prix !!!! Il faut une taxe pour les camions étrangers chaque fois qu' ils empreintent nos routes, et une taxe pour les sociétés Françaises de transport qui emplois des chauffeurs des pays de l' est, pour les incités à embaucher des Français !!!!
Réponse de le 16/04/2014 à 21:06 :
... Pourquoi la limiter à 50 euro... 500 euro annuels me paraissent plus judicieux !! Cette somme déductible de la fiscalité des transporteurs ( tipp, ou charges sur salaires des chauffeurs par exemple !)
a écrit le 16/04/2014 à 16:32 :
MDR !! pourquoi ne pas remplacer Ségolène par Julie, ça fera même effet...!
Réponse de le 16/04/2014 à 17:12 :
a@tonton2 votre analyse me stupéfie ! j'ose d'ailleurs pas m'exprimer ...
a écrit le 16/04/2014 à 16:16 :
Les littéraires pipoteurs qui nous servent de gouvernement n'y pourront rien : la loi précise qu'il faut compenser les coûts du service réglémenté.
EDF ne doit pas compenser les coûts du service régleenté en France avec les bénéfices de l'étranger.
SR n'y peut pas grand chose...
a écrit le 16/04/2014 à 16:08 :
Il suffit d'augmenter le prix des carburants rétroactivement.Que fait le conseil d'état?
Réponse de le 16/04/2014 à 18:31 :
Les prix sont ajustés en temps réel selon le prix du pétrole, la TICPE (ancienne TIPP), la TVA et une taxe de département, aucun déficit. A part que les pompistes ont le droit de ne pas baisser le prix tant que la cuve n'est pas vidée, mais si ça augmente, le droit de l'augmenter tout de suite avec le stock à l'ancien prix (petits privilèges).
De toute façon, c'est le meilleur moyen, imaginez qu'on vous demande le relevé de tous vos achats de carburant pour vous "redresser"? J'imagine que vous avez oublié, ou jeté les papiers, tickets, ... Distrait ! :-)
a écrit le 16/04/2014 à 15:18 :
C'est la période des économies on remplace l'écotaxe par RIEN DU TOUT !!!
a écrit le 16/04/2014 à 14:50 :
merci à tous pour ces contributions, mais nos politiques ne lisent pas ce forum de La Tribune, qui globalement est de bonne tenu, pas trop d'invectives, assez courtois. Il y quelques remarques frappées au coin du bon sens, probablement dues à une vrai expérience du terrain....des solutions simples à mettre en place, ou a retirer si elles ne fonctionnent pas...il y a ici des qualités de secrétaire d'état supérieur à celui des européennes par exemple.
a écrit le 16/04/2014 à 14:44 :
Une vignette différente pour chaque pays d'un montant significatif par rapport à leurs PIB .
a écrit le 16/04/2014 à 14:29 :
Pour récupérer de l'argent, rien de tel qu'une bonne petite augmentation de la TIPP, avec un net rattrapage du gasole compte tenu de sa toxicité respiratoire, et le tour est joué...
Réponse de le 16/04/2014 à 18:36 :
La TICPE rapporte déjà pas mal. Vous savez sans doute que les moteurs modernes à essence à trois cylindre modernes qui vont sortir, à basse consommation et injection directe, émettent beaucoup de particules fines, il faudra leur mettre les filtres des diesel !!! Un comble.
Je me posais la question, vu que c'est un but à atteindre, quand il y aura zéro diesel particulier, que des camions, aura-t-on assez d'essence chez nous ou devra-t-on en importer ? On se plaint d'importer du gazole (qui se nomme aussi fuel, une fois coloré, à cause de sa détaxation, détection si carburant à tort) mais on se plaindra aussi d'importer de l'essence ??
a écrit le 16/04/2014 à 14:06 :
Proposition visant surtout les élections européennes, faut a tout prix s'afficher "anti-étranger", mais en Juin, back to business !!!
a écrit le 16/04/2014 à 13:59 :
Il n'y a qu'a faire une taxe pour tout le monde mais déductible des IS payés en France et le tour est joué.
a écrit le 16/04/2014 à 13:34 :
"inappliquable au regard des lois européennes"... Ben si ! Il suffit d'instaurer cette taxe pour tous les transporteurs y compris français ! On peut meme décider d'une taxe modulable, valable soit pour 1 région uniquement (ça interessera surtout les livreurs courtes distances) soit pour la France entière. Et si on ne veut pas que les transporteurs français subissent un prélèvement supplémentaire, on peut décider que la TIPP sera récupérable jusqu'à concurrence du prix de la vignette !!!
a écrit le 16/04/2014 à 13:23 :
une bonne chose , et la droite qui ramène sa science mais si c était la droite c est la gauche qui aurai critiquer , sont tout les deux a mettre dans le meme sac , et en fin de compte c est le cou.... c est a dire nous qui paierons la taxe ou autre
a écrit le 16/04/2014 à 13:20 :
c est tellement simple ! il fallait faire compliquer pour des interets particuliers
a écrit le 16/04/2014 à 12:23 :
Une vignette remise à la frontière revient moins chère que l'infrastructure nécessaire pour l'écotaxe...! Mais ça ne plait pas a certain lobbies qui auront les oreilles de Bruxelles
Réponse de le 16/04/2014 à 13:36 :
... vendu dans les bureaux de tabac frontaliers: ça compensera les pertes dûes aux achats de cigarettes à l'étranger !!!
a écrit le 16/04/2014 à 12:23 :
Ras le bol de ces politiques qui acceptent des principes de bases européens quand il faut ratifier des traités et qui les contredisent ensuite pour faire plaisir à je ne sais pas qui ! C'est trop demander qu'ils fassent preuve d'un minimum de cohérence sur l'Europe ?!
a écrit le 16/04/2014 à 12:19 :
A-t-elle calculé combien il faudra payer par camion étranger et par an, vu que le but est un milliard par an, et en ne comptant plus les km parcourus (écotaxe au km), et en ne taxant pas non plus les camions français très nombreux en France (normal !).
En Allemagne, leur système coûteux mais qui rapporte pas mal (pas de péages sur les autoroutes), ne vise que les gros camions, me semble. Chez nous, on voulait viser large pour que ça rapporte plus, disons que le prix du km soit plus faible donc plus acceptable.
Pour les autoroutes allemandes, s'ils veulent mettre une vignette comme en Suisse, c'est simple, il faut que TOUT véhicule en ait une, voiture allemande ou étrangère (quitte à réduire d'autant des frais que les automobilistes allemands ont, pour faire une somme constante). Payer pour une autoroute à deux voies pleine de camions sur la file de droite avec des fous (grande vitesse) sur celle de gauche, bof...
a écrit le 16/04/2014 à 12:14 :
Ce pays ne sait parler que de taxes et d’impôts!!!
a écrit le 16/04/2014 à 12:09 :
Trop facile et pas cher à mettre en place. On se demande ce qui est passé dans les crânes d'oeuf de l'UMP pour qu'ils finissent par imposer un bidule électronique avec des portails qui flambent et qui coutera 250 millions chaque année rien qu'en frais de fonctionnement pour le plus gros bénéfice d'une boite privée.

Pour ce qui est de l'objection de NKM, elle est probablement fondée mais on pourrait assez facilement rétrocéder le cout de la vignette des transporteurs français sur des charges fiscales.
a écrit le 16/04/2014 à 11:36 :
et l allemagne veut bien mettre une vignette au etranger comme la suisse
pour aider a financer l entretien des routes
alors pourquoi chez eu et pas chez nous
Réponse de le 16/04/2014 à 11:43 :
La vignette en Suisse est pour tout utilisateur des autoroutes Suisse, que vous soyez Suisse ou étranger. C'est dingue cette recrudescence de solution qui désigne l'étranger, on devait pas construire l'Europe pour faire de l'harmonie ? Faut croire qu'ils ont complètement raté l'objectif !
Réponse de le 16/04/2014 à 11:51 :
la vignette suisse n'est pas que pour les etrangers, mais pour les suisses aussi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :