Ces "plus hauts salaires" de la fonction publique appelés à "faire un geste"

 |   |  856  mots
La ministre de la Fonction publique a tenté d'apaiser la colère de ses agents, après l'annonce de Manuel Valls du maintien du gel de leurs salaires. (Photo : Reuters)
La ministre de la Fonction publique a tenté d'apaiser la colère de ses agents, après l'annonce de Manuel Valls du maintien du gel de leurs salaires. (Photo : Reuters) (Crédits : AFP)
La ministre de la Fonction publique, Marilyse Lebranchu a promis d'appeler les plus hauts salaires à un geste de solidarité après l'annonce par le Premier ministre du maintien du gel des rémunérations des fonctionnaires. Elle n'a toutefois pas précisé qui seront ces fortunés mis à contribution.

"Je vais appeler à un geste de solidarité des plus hauts salaires, par exemple ceux qui gagnent plus qu'un ministre".

Par cette déclaration sur RMC jeudi, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a tenté d'apaiser la colère des fonctionnaires, auxquels Manuel Valls a annoncé mercredi le maintien du gel du point d'indice utilisé pour calculer leur rémunération, dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards d'euros du gouvernement.

"Tout ça va être discuté au mois de mai, nonobstant ce qu'a dit le Premier ministre hier", a ajouté la ministre, évoquant les négociations prévues sur les traitements et les parcours professionnels et sans donner plus de précisions. Mais qui sont donc ces "hauts salaires" de la fonction publique sur lesquels compte la ministre ?

Une partie infime de la fonction publique

Moins de 5% des 5,2 millions des fonctionnaires français perçoivent un salaire brut supérieur à 3800 euros. Ce sont ceux qui relèvent non pas du mode généralisé de calcul de la rémunération, fondé sur la grille indiciaire, mais d'un système à part : celui dit "des échelles lettres", qui s'applique essentiellement à des cadres supérieurs, occupant le plus souvent des postes de direction, qui relèvent de la catégorie A+. Leur salaire brut, duquel il faut soustraire les cotisations sociales, peut s'élever jusqu'à 8000 euros mensuels.

Ce salaire ne tient toutefois pas compte des primes qui, si elles constituent une source importante d'inégalités dans toute la fonction publique, atteignent des taux particulièrement importants pour les très hauts fonctionnaires. Dans ce cadre, les primes servent en effet de formes de "compensation" par rapport à de salaires bruts forcément inférieurs à ceux auxquels les mêmes personnes pourraient prétendre en choisissant de travailler dans une grande entreprise du secteur privé.

Une centaine d'agents gagnent plus que des ministres

Parmi ces fortunés, "ceux qui gagnent plus qu'un ministre", évoqués par Marylise Lebranchu, ne sont qu'une grosse centaine, du moins depuis que François Hollande a décidé de baisser sa rémunération, ainsi que celle de tous les membres du gouvernement, de 30%. Ces "jobs en or" ont été passés en revue en mai 2012 par Challenges.

Le magazine citait notamment les ambassadeurs, dont le salaire brut mensuel peut aller de 3800 à 7000 euros, mais qui voient leur rémunération dopée par l'indemnité de résidence. En fonction du degré de risque, de l'éloignement, des conditions sanitaires etc. du pays où ils sont en mission, ces indemnités (s'ajoutant au salaire) peuvent aller de 6.500 euros (en Tunisie) à 25.000 (en Afghanistan). A Bercy également, les plus hauts fonctionnaires du ministère des Finances gagnent bien leur vie : entre 15.000 et 20.000 euros nets par mois.

Les rémunérations des deux secrétaires généraux de la Présidence et de la Questure du Sénat atteindraient les 20.000 euros nets par mois, alors que leurs homologues à l'Assemblée nationale devraient "se contenter" de 15.000 euros mensuels, selon Challenges. Les salaires des présidents des Autorités administratives indépendantes dépasseraient également les 15.000 euros mensuels, mais seulement en brut, pour atteindre 20.000 euros.

Un cinquième des fonctionnaires gagnent moins de 1400 euros bruts par mois

A l'autre bout de l'échelle, 95% des agents de la fonction publique gagnent, en brut, entre 1.350 et 3800 euros par mois, auxquels il faut soustraire les cotisations sociales. De source syndicale, ceux qui ne perçoivent pas plus de 1.400 euros sont d'ailleurs 20%.

Ces différences de salaires, dépendant de la grille indiciaire, reflètent sans doute la distinction entre les trois catégories des fonctionnaires (A, B, C), mais des chevauchements existent, permettant aux plus anciens des agents de la catégorie C de gagner mieux que les plus jeunes des agents de la catégorie A.

Au salaire brut s'ajoutent, certes, les primes (qui n'ont d'ailleurs pas été gelées). Celles-ci toutefois, après avoir été négociées collectivement par corps, sont très fortement modulées sur une base individuelle. Résultat : si leur taux moyen par rapport au salaire brut est de 20%, celui-ci peut varier de 5% à 70%, masquant ainsi des inégalités très marquées.

Une cotisation spécifique

Les bénéficiaires et le contenu du "geste de solidarité" évoqué par Marylise Lebranchu restent également non précisés. Certes, en faisant valoir que "depuis le mois de février, nous avons augmenté les catégories C", c'est-à-dire "ceux qui gagnent à peine plus que le Smic", et que ceci répondait "à un devoir de solidarité envers la fonction publique", Marylise Lebranchu semble avoir laissé entendre que le "geste" des plus riches pourrait profiter aux plus pauvres.

Rien ne paraît toutefois moins sûr, puisque le Premier ministre n'a été guère ambigü en annonçant que le gel du point d'indice concernera l'ensemble des 5,2 millions de fonctionnaires. Les syndicats s'attendend donc plutôt à une cotisation spécifique appliquée aux plus hauts salaires, qui exprimerait une "solidarité" symbolique vis-à-vis de l'objectif de réduction du déficit, à défaut de représenter une rentrée significative pour les caisses publiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2014 à 18:24 :
Je suis moi même fonctionnaire (territoriale) et je suis scandalisé non pas par les salaires (en principe le même pour tous en fonction du cadre d'emploi, du grade et de l'ancienneté) mais par les primes que perçoivent certains. Fonctionnaires dans les ministères, assemblée, sénat peuvent très largement doubler leur salaire. 2000€net pour faire le ménage ou la vaisselle, 4000 pour un cuisinier, 5000 pour un chauffeur. C'est injustifié et injuste.
Concernant l'opposition récurrente privée/publique chacun a ses avantages et inconvénients pour comparer il faudrait pouvoir avoir toutes composantes (les CE, RTT, avantages en nature, primes d'intéressement etc.). Je pense objectivement (j'essaie) que l'herbe n'est pas plus verte chez moi.
a écrit le 23/10/2014 à 8:46 :
Le cumul des mandants on y pense plus , qand je pense que tous(étiquette politique de droite comme de gauche) ont voté oui MAIS pour 2017 ; des économies alors cessez ce cumul là maintenant!!!!!
Les préfets nommés sans aucun poste honoré(c'est la mega fête au village là)
Les députés fraudeurs et qui mentent outrageusement gardant leur statut (alors là c'est la fin .............)
Etc etc etc etc .... il y en a tellement d'injusticesssssssssssss
a écrit le 23/04/2014 à 9:10 :
Incroyable le nombre de réaction a cet article sur les fonctionnaires.

La propagande anti fonctionnaire marche mieux que votre pseudo révolution que l'on attend toujours....
a écrit le 22/04/2014 à 17:12 :
dans tous les pays d'Europe les élus paient ce qu'ils consomment, logement nourriture etc, en france on les engraisse et en plus on les paye supprimons les avantages colossaux dont ile bénéficient, et quand je lie que madame lebranchu s etonne qu'un O fonctionnaire gagne plus qu'un ministre !!!!!! alors la je suis simplement abasourdi . quant es ce qu'il vont publier leur VRAI salaire et revenu
a écrit le 22/04/2014 à 17:05 :
moi je avait promis pas de différence de 1 a 10 sur les salaires dans la fonction publique, et un mensonge de plus
a écrit le 21/04/2014 à 18:24 :
Le 15 mai, les fonctionnaires sauront vous faire sourire.
(\_/)
(=¨.=)
('')_(")
a écrit le 21/04/2014 à 18:20 :
IL FAUT VIRER LES SENATEURS QUI NE SERVENT A RIEN
a écrit le 21/04/2014 à 17:42 :
Indemnités de ceci et de cela...pour finalement arriver à un gros salaire + PRIMES... Les socialopes ne se privent de rien! normal les français payent
a écrit le 21/04/2014 à 17:08 :
pourquoi ne pas demander aux députés et ministres de montrer l'exemple qu'en-et -il de la grosse prime de J.M.aIRAULT vu ses résultats ?
a écrit le 21/04/2014 à 14:37 :
déjà les aligner sur les retraites du prive enlever 3 jour quand ils sont en maladie comme dans le prive faut arretter de les plaindres ils doivent serrer la ceinture comme les autres
a écrit le 21/04/2014 à 12:12 :
La solidarité passe par cela mais surtout par une cotisation solidarité payée par TOUS les fonctionnaires pour aider à combler le déficit lié au chômage et aider les gens au chômage. C'est urgent ! A 5,5 millions de fonctionnaires, il suffit d'une petite cotisation. On ne peut pas continuer à ce que des gens qui ne produisent aucune richesse, dont le nombre n'est pas compatible avec un pays développé, dont les salaires et les retraites contribuent essentiellement au déficit de la France, et à jeter notre jeunesse au chômage ou à l'exil, continuent à être à l'écart de la situation du pays.
a écrit le 20/04/2014 à 19:52 :
" faire un geste de solidarité ...symbolique " ! ah! bon, ben dites donc, si c'est vrai ça va faire mal! le pharmacien du coin, 3, rue du "Cirque", fait la pub pour 3 tubes, dont un gratuit! bougez vous, y en aura pas assez pour tout le monde....
Réponse de le 21/04/2014 à 18:26 :
(\_/)
(=¨.=)
('')_(")
a écrit le 20/04/2014 à 11:01 :
En plus du gel des salaires des fonctionnaires, Il faut plafonner les primes ! combien nous coûte le sénat en rapport a sa fonction après la suppression des départements ?
a écrit le 20/04/2014 à 10:31 :
toujours precher la langue de bois au lieu de montrer l exemple aucune crédibilité aux politiciens
a écrit le 19/04/2014 à 17:49 :
Mme Lebranchu prend les français pour des débiles .Dans la fonction Publique les salaires ne sont pas très élevés mais il y a toutes les primes , transport , logement , prime à l'enfant + allocations familiales , billets d'avion pour les familles qui vennent des Iles + 4 semaines de vacances supplémentaires et combien de semaines de Congé ???? sans oublié les nombreux arrêts maladie jamais controlés.Vu feuille de salaire d'une fonctionnaire à envoyé Spécial .
Réponse de le 22/04/2014 à 10:48 :
va parler de la fiche de paie que t'as vu à un agent de la poste . TOUS, vous mettez tous les fonctionnaires dans le même panier . Un privé touche des alloc aussi. Tickets restaurant 3 euros 80 , alors tu me fais rire . Change de cible
Réponse de le 22/04/2014 à 13:11 :
Je crois que vous vous faites de fausses idées concernant les avantages et les salaires de la majorité des fonctionnaires !

30 ans de fonctionnariat 1920 euros brut... 1745.63 euros nets (avec les fameuses primes !!)
a écrit le 19/04/2014 à 17:39 :
La comparaison avec le privé n'a aucun sens: si on veut gagner de l'argent, on va dans le privé; si on entre dans l'administration, on sait à quoi s'attendre; tout le monde sait qu'en dehors de l'infime poignée de hauts fonctionnaires très bien payés, on ne fait pas fortune dans la fonction publique. Quant au "chevauchement" entre la fin de carrière d'une catégorie C et le début d'une catégorie A, heureusement que leur situation est momentanément comparable ! C'est comme si l'on s'étonnait qu'un contremaître de 60 ans ait un salaire comparable à celui d'un ingénieur sorti de l'école ! Le problème des quelques très hautes rémunérations de la fonction publique est certes réel et aurait dû depuis longtemps être traité. Chacun, ainsi saurait à quoi s'en tenir: servir l'Etat ou remplir son porte-monnaie (même si les deux ne sont pas systématiquement incompatibles). En réalité, les économies, mais aussi la rationalisation des services publics nationaux et locaux passe par la réduction de l'emprise de l'Etat sur des secteurs où il n'a rien à faire, réviser de fond en comble le système des primes et concentrer l'argent public sur les fonctions essentielles et légitime d'un Etat moderne.
a écrit le 19/04/2014 à 17:03 :
Une mesure nécessaire. Il était convenu que les fonctionnaires gagnent moins que le privé.
La ganatie de l'emploi devrait -être donnée à tous les français comme notre Constitution l'y oblige. Les fonctionnaires partageraient leur statut avec tous.
a écrit le 19/04/2014 à 10:14 :
Elle pourrait s'appliquer a elle-meme ses beaux principes, par exemple renoncer a al reserve ministerielle et parlementaire, veritable obole des nobles de la republique.
a écrit le 19/04/2014 à 9:54 :
politicien désavoué point .gabgie totale
a écrit le 19/04/2014 à 4:44 :
Merci pour cet article pertinent et intelligible, parfaitement et exactement documenté sur les rémunérations des fonctionnaires, sujet sur lequel les média disent trop souvent des bêtises.
a écrit le 19/04/2014 à 4:01 :
Ben Madame imposez au lieu d'appeler, ce serait plus efficace
Réponse de le 22/04/2014 à 10:51 :
c'est sûr , c'est plus facile d'imposer aux petits fonctionnaires
a écrit le 19/04/2014 à 0:46 :
mamis le branchu est trés vigilante surle salaire des fonctionnaires,; mais est ce qu'elle a conscience que les agriculteurs, indépendants, artisans.. travaillent 70h/s et cotisent pour deux vies de travail par rapport aux fonctionnaires à 35h max et ont 30% de retraite de plus qu'eux, soit 3 fois moins à heures constantes. Ce gouvernement n'est que le super syndicat de défense de la fonction publique et politique et surtout pas un président et des ministres de la france, une discrimination et sectarisme insupportable
a écrit le 18/04/2014 à 23:11 :
Il va participer à hauteur de combien ?
J'oubliais, il s'est crashé en flamme ce matin.
Il a rédigé des discours misérables et donné des conseils médiocres mais pourtant, il aura fallu attendre qu'un journaliste fasse éclater le scandale.
C'est une économie. Démissionnez vous aussi. Vous n'êtes pas audible, pas crédible et de toute façon, avec la raclée que vous allez prendre aux européennes, vous serez jetée sur le trottoir avec vos valets.
a écrit le 18/04/2014 à 20:56 :
je remarquerai qu'en baissant les haut salaires des fonctionnaires, l'Etat va aussi se priver de ressources fiscales. Quand l'Etat a supprimé 150 000 postes entre 2007 et 2012, il s'est aussi privé des ressources fiscales qui correspondaient tout en ramenant 150 000 chômeurs en plus à pôle emploi. Et oui, quand l'état paye 2000 euros un fonctionnaire, il en reprend directement la moitié.

Tous les citoyens doivent participer en fonction de leurs revenus et non pas en fonction de leur statut professionnel, donc il faut alourdir la fiscalité sur les hauts revenus, rajouter de nouvelles tranches d'impôts pour désendetter l'Etat et au passage soulager la fiscalité qui frappe les plus pauvres en augmentant le seuil.
Réponse de le 19/04/2014 à 0:41 :
oui les fonctionnaires payent des impôts, mais avec l'argent qu'on leur donne, et il vient d'où l'argent ? du secteur privé uniquement. Donc il ne faut pas pleurer sur moins de fonctionnaires, il faut le nombre nécessaire et suffisant pour des services efficaces et peu coûteux, soit 30% de moins en effectifs. Le gain est largement supérieur à la perte virtuelle de fiscalité
Réponse de le 20/04/2014 à 0:54 :
Et d’où vient le chiffre d'affaire et in fine le profits du privé?
Des milliards dépensés pas le public en investissements, dépenses sociales... et des ressources nationales qu'on laisse exploiter...

Mais aussi des infrastructures qu'ils utilisent, des soins et de l'éducation donnés à leurs main d'oeuvre, de la stabilité publique et de la sécurité que l'armée leur offre, des tribunaux qui font respecter leur droits de propriétés...

Au final, le calcul sur l'emploi des fonctionnaires ne sont pas aussi simple que vos 30% sortis d'on ne sait ou!
Réponse de le 23/04/2014 à 23:57 :
@ delirium tremens: votre commentaire est truffé de fautes de français. "in fine" + "au final". Super.:
a écrit le 18/04/2014 à 20:34 :
Allons nous descendre dans la rue ?
Réponse de le 18/04/2014 à 20:48 :
apparemment, il en faut plus aux Français! ça suffit pas!
Réponse de le 18/04/2014 à 23:18 :
Il serait bon de faire contribuer particulièrement nos ministres incompétents : il en reste moins, mais en il en reste encore beaucoup. Le SMIC pour eux est encore trop payé !
a écrit le 18/04/2014 à 18:59 :
5 % c'est 260 000 qui se gavent , car , nous aussi on sait lisser avec les moyennes
Pourquoi pas le premier quart Centile?
On verrait qu'on est loin des 3800 !!
Bref, s'ils bossaient , on comprendrait un peu ( et encore!) mais vu le job produit, c'est une honte, tout simplement!
a écrit le 18/04/2014 à 18:21 :
On a plus de généraux qu'aux Etats-Unis......
a écrit le 18/04/2014 à 17:41 :
« S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche ! »
a écrit le 18/04/2014 à 16:26 :
En tant qu'employeur de ces gens là , je m'insurge ses salaires nets qui apparaissent ici alors que les résultats sont si médiocres
Il devraient avoir un fixe de 2000 euros par mois brut et le reste au résultat ..

Le privé doit avoir son mot à dire sur les salaires de la ponction publique , c'est la moindre des choses !
Réponse de le 18/04/2014 à 18:00 :
exact, ils sont à notre service, on les paye pour gérer nos deniers avec efficacité, et c'est le monde à l'envers, ils nous ponctionnent d'autorité sans que le client ait son mot à dire, ils gèrent comme des cochons et s'attribuent des primes d'anti-résultats et d'anti-efficacité. On est vraiment dans une dictature, car on ne fait que subir
Réponse de le 18/04/2014 à 18:45 :
c'est une république bananière, un semblant de démocratie !! "Tout le monde doit faire des efforts"!NON? pas possible!
Réponse de le 18/04/2014 à 22:23 :
Je ne savais pas que le client d'une entreprise avait son mot à dire sur les salaires des dirigeants...
Réponse de le 19/04/2014 à 10:33 :
Il a son mot à dire de manière détournée : en n'étant plus client ..Or avec notre ponction publique , nous n'avons pas le choix , on nous impose ce service médiocre donc oui nous devrions décider de leur salaires , c'est légitime !
Réponse de le 19/04/2014 à 12:51 :
Je suis fonctionnaire depuis 20 ans et si seulement je touchais 2000 euro brut je serais heureux. Et oui après temps de temps je viens juste d'atteindre 1500 euro brut... Comme quoi nous fonctionnaires ont est loin d'être si bien payé que ce que beaucoup imagine...
Réponse de le 21/04/2014 à 18:30 :
"tant de temps" - "on est loin" "imaginent".
Réponse de le 22/04/2014 à 10:58 :
ce ne sont pas ses fautes d'orthographe qu'il faut critiquer mais plutôt son minable salaire . Vous assimilez tous les fonctionnaires au même salaires.
a écrit le 18/04/2014 à 16:26 :
y en à marre de parler tout le temps des hauts salaires! et si on parlait plutôt des bas salaire et du moyen de les faire progresser sans couler les entreprises ?
Réponse de le 19/04/2014 à 20:50 :
+1
a écrit le 18/04/2014 à 16:23 :
elle n'a aucune compétence en gestion (comme la plupart des politiques qui viennent du privé où on ne gére rien), elle a dit que la réforme du mille feuille coûterait 7 milliards !!!!! dans une entreprise, on réorganise pour faire des économies, dans ce monde de martiens, une réorganisation coûte une fortune en primes, dessous de table, absence de suppressions de postes....total délire, il faut interdire tout fonctionnaire dans la politique et ne mettre que des cadres du privé dans le public, sinon le tonneau des danaïdes continue ....
Réponse de le 18/04/2014 à 17:50 :
il faut lire bien sur : "comme la plupart des politiques qui viennent du public où on ne gére rien, ne manage rien"
a écrit le 18/04/2014 à 16:20 :
à force de se saigner les travailleurs du privé et les entreprises pour financer cette bulle politique et administrative qui ne fout rien mais se gave avec l'argent du privé, on lira dans les livres d'histoire que hollande qui fuyait la révolte en 2016 avec sa "marie antoinette" a été arrêté en mobylette à varennes et a été ramené à Paris... car on est bien revenu avant 1789, le peuple ne fait que subir cette royauté politico-administrative
Réponse de le 18/04/2014 à 20:25 :
A nous de descendre dans la rue sans plus attendre .
a écrit le 18/04/2014 à 16:14 :
cf cour des comptes : les salaires ont augmenté de 4% dans le public contre 1% dans le privé (car si l'indice est bloqué, l'avancement automatique des échelons à responsabilité constante galope...la masse salariale augmente malgré la baisse des effectifs), et la retraite d'un fonctionnaire est en moyenne de 1700e/m contre 1100e dans le privé, qui lui travaillede 40 à 70h/s contre 35 voire 32 dans les collectivités...il est urgent de tout privatiser pour baisser le coût de notre mammouth incontrolable
Réponse de le 19/04/2014 à 13:01 :
Le gros des effectifs de la fonction publique est constitué par l'éducation nationale dont la plupart des personnels sont des bac+5, qu'on ne peut pas rémunérer au smic. Sarko a essayé et s'est retrouvé avec des places non remplies aux concours.
Réponse de le 22/04/2014 à 11:09 :
1700 euros de retraite en moyenne , ? Vous avez vu ça où ? Dans le figaro encore ? Après 44 ans de boulot 1387 euros , vous me faites marrer avec votre anti - fonctionnarisme à la noix. Attaquez vous à ceux qui le doivent et pas au petit fonctionnaire qui gagne moins que dans le privé
a écrit le 18/04/2014 à 16:12 :
c'est sans doute pour ça que les ministres viennent de se distribuer la coquète somme de 23,4 millions d'euros en primes.....(le figaro), en plus du bénef sur les frais forfaitaires, des caisses noires et d'un salaire très confortable surtout qu'ils ne gèrent et ne managent rien, roue libre...avec 5 milions de choeurs, et tous les indiacteurs dans le rouge, c'est prime = zéro, et virés pour incompétence, comme dans le privé... ils en ont de la chance d'être des fonctionnaires de la politique
a écrit le 18/04/2014 à 15:41 :
Le 16 janvier vous aviez affirmé que l'indice des fonctionnaires ne serait pas bloqué, menteuse un jour menteuse toujours, à vomir. Profitez encore un peu ça va pas durer.
a écrit le 18/04/2014 à 15:08 :
Elle pense vraiment que de demander aux mieux payés de prendre une deuxième claque va calmer ceux qui ont leur salaire qui baisse?

Évidemment je ne suis pas concerné, mais je suis stupéfait par cette communication catastrophique!
a écrit le 18/04/2014 à 14:13 :
La monarchie parlementaire et ses vassaux de fonctionnaires de gauche comme de droite font du blablabla ! Les 12 millions d'euros de primes récemment versés pour les virés du gouvernement en son un exemple... La société civile ne veut plus payer pour cette caste de nababs c'est clair et finira par descendre dans la rue !!!
Réponse de le 18/04/2014 à 18:47 :
...QUAND????? mais QUAND?????? !!!!!!
a écrit le 18/04/2014 à 13:39 :
INCOMPÉTENT ...! Ce n'est pas en supprimant l'avoine à une mule que l'on en fera un cheval de course, on prend les problèmes a l'envers. Bloquer les salaires des fonctionnaires pendant 7ans, égal: démotivation dans le travail, baisse de rendement dans le travail, augmentation des absences et des arrêts maladie, conclusion déjà que certain ne sont pas des grands courageux...! Oui il faut le dire beaucoup sont des boulets dans la fonctions publique, peu importe ce sont les collègues qui font leur travail. Ou est l'économie...! Sa va nous coûter plus cher
Réponse de le 18/04/2014 à 17:42 :
tout d'abord, il n'y a pas gel des salaires puisque les échelons continuent à être donnés mécaniquement (au mérite d'après les textes trés bien faits mais complétement caviardés par les syndicats avec les complicité des cadres fonctionnaires qui se cachent), donc la cour des comptes a indiqué 4 % d'augmentation de salaires dans le public et la masse salariale qui augmente malgré la baisse des effectifs. la solution est de travailler sur l'efficacité et de ramener les horaires, efficacité, performance à celle de services équivalents du priév, soit 30% de moins en effectifs, et de quoi revaloriser les bas salaires. quand à ceux qui baissent en rendement, paye en conséquences.. comme dans leprivé...car c'est le contribuable qui paye, et on paye 30% de trop pour avoir de mauvais services
a écrit le 18/04/2014 à 13:33 :
Je pressens que leurs gestes risquent de nous faire encore plus mal .
a écrit le 18/04/2014 à 12:17 :
et les ministres ,députés ,sénateurs ,,, ils le font quand le geste ????
a écrit le 18/04/2014 à 12:10 :
Je la tondrais si je pouvais. ça me donne envie de vomir elle et son gouvernement.
Quant à l'UMP, ils sont tout autant tous à mettre sur le trottoir en attendant que les éboueurs passent.
Réponse de le 18/04/2014 à 14:41 :
Vous avez tout dit, rien à rajouter
Réponse de le 18/04/2014 à 21:25 :
ah! si on le pouvait! franchement, ce serait jouissif, n'ayons pas honte de l'avouer!!
a écrit le 18/04/2014 à 12:02 :
Vous êtes incompétente et de toute manière illégitime sur ce poste.
Réponse de le 18/04/2014 à 15:07 :
Et pourtant elle nous coûte très chère et ne rapporte rien,
a écrit le 18/04/2014 à 11:58 :
Et eux, ils vont faire un effort sur leurs primes et salaires ?
Parce que côté résultat, on attend toujours...
Réponse de le 18/04/2014 à 12:48 :
les EFFORTS, ce sont toujours les mêmes QUI S'Y COLLENT !! vous avez remarqué.? et pourtant il "parait", que tout" le monde" doit faire des efforts! AH? BON?!!!!! c'est LA-MEN-TA- BLE!!!!
a écrit le 18/04/2014 à 11:48 :
moi, qui suis devenu très riche, depuis Moi, Je, avec ma petite retraite,

le haut salaire en question , c 'est environ 2500 € / mois , par personne !!!!!!
a écrit le 18/04/2014 à 11:45 :
Le problème ne réside pas dans le niveau des "hauts salaires" de la fonction publique mais dans le surnombre et la relative inefficacité de maints des personnels concernés.
a écrit le 18/04/2014 à 11:44 :
Ha!Ha!Quelle délicatesse!Appeler a faire un geste de la part d'un ministre de tutelle.Et oh! surprise s'ils refusent?ils auront un blame?
Réponse de le 18/04/2014 à 12:50 :
ouais! ils vont faire un geste! Mouaaaahhhhhh !!!
a écrit le 18/04/2014 à 11:42 :
il y en a un qui va peut être même devoir rembourser Marylise.
c'est la plume pourrie du président.
on comprend les discours creux et idiots maintenant.
quant à toi Marylise, combien tu gagnes vraiment ?
combien tu devrais reverser aux restos du coeur puisque tu es de gauche ?
a écrit le 18/04/2014 à 11:13 :
Action réaction. Les primes sont payées par l’impôt de tous les français de ce pays, la France est en grande difficulté financière donc telle une entreprise privée qui fait des pertes les primes doivent être supprimées !!! Voilà ce que fait tout chef d'entreprise ayant du bon sens, quand certains vont jusqu'à ne pas se rémunérer pour préserver les emplois!!
Quand à la remarque de Francesco sur le, RSI et autres il y a de quoi chercher des économies en rationalisant le fonctionnement de ces institutions
a écrit le 18/04/2014 à 10:59 :
moi je c est le faire aussi desserrer la ceinture quand il reste encore 10 ou 20 trous.
il nous disent avec un sang froid il va falloir faire des efforts , encore un corrompu au gouvernement , proche en plus de hollande . ils tombent comme les feuilles des arbres en automne . il est temps de faire le ménage , mais qui va le faire???????
a écrit le 18/04/2014 à 10:54 :
C'est surtout au niveau de l'écrêtage des primes qu'il faudrait agir. Si les français avaient la vérité sur le niveau de certaines primes des fonctionnaires hors catégories, ils s'étrangleraient.La dérive des primes dans ces dernières années représente maintenant plus du tiers de la masse salariale. C'est pour cela que cette masse salariale n'a pas diminué avec le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Pire elle a augmenté au ministère de la Défense avec 40 000 suppression de postes.
a écrit le 18/04/2014 à 10:53 :
Lebranch (bourgeoise de gauche) rappelle un peu Guigou qui déclarait récemment à la TV (chansonniers Paris 1èere) tout de go qu'elle aimait le 93 ayant vécu au Maroc. Précision : son père dirigeait une entreprise agro-alimentaire à Marrakech et elle n'habitait certainement pas les bidonvilles et connaissait la population à travers la domesticité. L'histoire ne dit pas si elle habite effectivement Bobigny (circonscription où elle a été parachutée après ses déconvenues dans le Vaucluse). Député de Sarcelles, DSK logeait avenue Foch à Paris...
a écrit le 18/04/2014 à 10:49 :
elle donne l'exemple en reversant une partie de son salaie ?
a écrit le 18/04/2014 à 10:49 :
Par la même occasion rétablir le jour de carence quelle a elle même supprimé
Réponse de le 18/04/2014 à 20:30 :
Entièrement d'accord
a écrit le 18/04/2014 à 10:31 :
pour faire démago(=synonyme de socialo) on "tape" un peu sur les plus gros. Ici c'est la ministre de la fonction publique, ailleurs c'est par exemple montebourg avec les banquiers,...
a écrit le 18/04/2014 à 10:27 :
Bien sûr parlementaires et ministres sont concernés...
a écrit le 18/04/2014 à 10:19 :
Cela s'est fait en Italie avec des réductions de 5%, de 10% et de 15%. avec obligation d'atteindre des objectifs en cas de versements de primes. Certes, le dirigeant de la SNCF italienne qui gagnait 870.000 ans a menacé de quitter le pays, chose qu'il n'a pas faite. Démotiver les dirigeants ? Essayez de parler avec un directeur de service (rendez-vous, réunion, réponse du style mais enfin monsieur vous êtes qui pour que je dérange le directeur). Par ailleurs, des organismes comme la CIPAV, le RSI ou l'URSSAF connus pour leurs mauvais services n'ont pas réduit les rentes allouées à leurs dirigeants. Pourquoi l'effort ne devrait-il être que par les classes moyennes qui se sont terriblement appauvries ces dernières années.
a écrit le 18/04/2014 à 10:01 :
On commence par annoncer que seuls seraient concernés ceux qui gagnent plus que les ministres...puis à l'arrivée ce seront toutes les "échelles lettres "qui le seront!
le président avait pourtant dit PAS d'impôts nouveaux!
Encore un mensonge d'état de plus.
La France n'a plus aucune parole donc plus aucune crédibilité!
a écrit le 18/04/2014 à 10:00 :
Démotiver les cadres dirigeants c'est pas productif, sur le budget ça fera peanuts mais pour l'ambiance et pour les résultats au final il y aura solidarité de toute la fonction publique pour freiner les réformes juste pour se venger.
Réponse de le 18/04/2014 à 10:27 :
Pas grave. La probabilite qu'ils se barrent ou demissionne est presque nulle. Ils sont inemployables dans l'economie reelle.
Réponse de le 18/04/2014 à 10:29 :
Tout à fait. Il serait plus efficace de supprimer pas mal de ces postes dirigeants inutiles (président de la hadopi, conseil économique et sicial, agence pour ceci cela) que baisser les 20.000 euros mensuels à 19.800.
Réponse de le 18/04/2014 à 10:47 :
Il faut baisser tous les hauts salaires de la fonction publique dépassant 5000 Euros de 30% ainsi que les retraites de tous ces hauts fonctionnaires de 30%. Quant à avoir un ambassadeur en Afghanistan à 30000 Euros mensuels, il faudrait fermer cette ambassade. Nombre de pays d'Europe s'appuie sur les ambassades de France pour la délivrance de visas, ne pourrait-on-pas supprimer quelques ambassades de France qui ne servent qu'à payer cher des fonctionnaires ou récompenser des personnes MERITANTES proches des amis politiques?
a écrit le 18/04/2014 à 9:57 :
Les indemnités des ministres et des primes versées à leurs collaborateurs, les députés, sénateurs...tous ces cumulards...bref tout ce beau monde va t-il faire un effort ? que nenni, il n'en est pas question. Les "pôvres" ils sont si mal payés ! honte à eux.
a écrit le 18/04/2014 à 9:51 :
Il suffit d'indexer les "primes" de ces tres hauts fonctionnaires sur le deficit budgetaire de l'annee precedente.
a écrit le 18/04/2014 à 9:48 :
de toute façon, le système de paye, de congés, de maladie, d'assurance, de primes , de ceci et de cela, des fonctionnaires est et restera incompréhensible...
a écrit le 18/04/2014 à 9:22 :
OK avec BBB ! On commence par accorder des primes un peu excessives dans certains cas puis on corrige (peut-être) avec une taxe... Ne serait-il pas plus simple de diminuer la prime ?
a écrit le 18/04/2014 à 9:05 :
des paroles rapidement des actes exécutables et publiés sur leurs salaires injustifiés et mirobolants avant de toucher aux bas salaires et aux petites retraites
a écrit le 18/04/2014 à 8:59 :
En finir avec les indemnités non-imposables. Quel cynisme ! Tous égaux devant l'impôt.
Réponse de le 18/04/2014 à 10:50 :
Vous avez raison chère Maria, mais il y a longtemps que la devise de la France est bafouée et que l'égalité a disparu.
Réponse de le 18/04/2014 à 18:49 :
ils pondent des lois pour ne pas être spoliée" eux mêmes, les autres pékins, oui, mais pas eux! alors on peut toujours fulminer! (spoliés)
a écrit le 18/04/2014 à 8:59 :
Il faut absolument qu'elle porte ses lunettes pour voir l'état du peuple français, le peuple on le taxe tous les jours sans leur demander leur avis ceux qui ont des gros salaires on leur demande gentiment de faire un geste. Dehors ces bobos de gauche, d'ailleurs comment à t'elle fait pour ne pas être dans le wagon de sortie.
a écrit le 18/04/2014 à 8:59 :
Au parlement européen ce sont apparemment de véritables petites fortunes, miam il y a a toujours pas mal de fric à se faire...ça va pas si mal que sa malgré la soit disant crise (notre Dieu des temps moderne).
a écrit le 18/04/2014 à 8:56 :
Il faut sortir de cette logique de "gestes". il s'agit tout simplement d'ajuster les structures à ce qui est souhaitable, et soutenable. le reste énerve tout le monde, le haut du panier qui n'est plus payé selon l'importance des missions que l'on leur confie, et le bas, à qui on n'arrête pas de distiller un discours sur les "inégalités" et "la justice sociale". tout cela ne va dans le sens, ni de l'efficacité, ni de l'appaisement. Faire une liste de l'ensemble des missions de l'état, des structures dédiées, prendre un bic, et virer tout ce qui ne changerait rien pour 99% de la population: voilà ce qu'il convient de faire. personnellement, il me faudrait une demi-journée..
a écrit le 18/04/2014 à 8:55 :
elle a dit ' qui gagnent plus qu'un ministre'.. ce qui exclut de facto les ministres! la gauche sait etre tres genereuse tant que ca ne lui coute rien !
a écrit le 18/04/2014 à 8:52 :
faites ce que je dis, pas ce que je fais !
Réponse de le 24/07/2014 à 20:43 :
Et bien : Elle est belle la FRANCE lol , une honte , l'horreur : pauvre France !
a écrit le 18/04/2014 à 8:52 :
Pour faire un geste,ils vont un geste c'est sur :)
a écrit le 18/04/2014 à 8:50 :
Cette proposition est ridicule! Les modalités, le montant, la durée de la contribution ne sont pas définis et la redistribution aux agents de catégories C (sans doute plusieurs dizaine de milliers) d'un prélèvement sur une centaine de "hauts" salaires est une vaste plaisanterie... La solidarité passe déjà par les contributions sociales et fiscales, arrêtons les propositions inutiles qui créent de faux espoirs et de faux débats!
a écrit le 18/04/2014 à 8:47 :
"Je vais appeler à un geste de solidarité des plus hauts salaires, par exemple ceux qui gagnent plus qu'un ministre" pendant qu'elle y est, un peu de solidarité des ministres eux mêmes ne ferait pas de mal.
a écrit le 18/04/2014 à 8:43 :
Il est vrai que la majorité des fonctionnaires n'a pas de retraite chapeau et la proposition de Matheo de les aligner sur les le secteur privé poserait de sérieux problèmes étant donné que leurs revenus sont constants contrairement au secteur privé qui ne l'est pas... Au bout du compte, cela ne changerait probablement pas grand chose sur la retraite des fonctionnaires contrairement au secteur privé qui s'il était aligné sur le régime des fonctionnaires y gagnerait certainement beaucoup plus... pour certains... Quand on voit les disparités du secteur privé, il est sûr que les retraites seraient synonymes de de pont d'or pour certains ! Ceci dit c'est déjà le cas pour nombre d'entre eux. Par contre l'idée de revoir les retraites des smicards serait tout de même souhaitable étant donné la misère dans laquelle de nombreuses personnes se retrouvent au moment de tourner la page.
a écrit le 18/04/2014 à 8:42 :
Un professeur d'université peut gagner plus de 8.000 euros bruts en fin de carrière avec ses heures sup. Rappel de l'horaire de base:4 heures par SEMAINE sur 8 mois de l'année...
Réponse de le 18/04/2014 à 11:13 :
Euh, n'oubliez vous pas ses activités de recherche ?
a écrit le 18/04/2014 à 8:42 :
Allez encore un effort, avec la baisse des salaires des retraités et des fonctionnaires, c'est sûr, la croissance va repartir. Pour les vraies réformes , prière de patienter quelques milliers d'années.
a écrit le 18/04/2014 à 8:37 :
avec les salaires des cadres dirigeants des grosses sociétés privée et de certaines professions libérales et protégées.

20 000 euros mensuels nets, c'est le revenu moyen d'un notaire (mais à Paris certaines études font 10x ce chiffre), d'un médecin anesthésiste, d'un directeur d'une filiale d'un groupe international, ou d'un PDG d'un groupe français.

Sachant que le plus haut fonctionnaire de l'éducation nationale a en charge la gestion d'un budget de 65 milliards, et près d'un million de fonctionnaires, ça devrait valoir quel salaire dans un groupe équivalent?
Réponse de le 18/04/2014 à 9:02 :
Et je suis genereux. Les fonctionnaires c'est des impots. A la difference des PDG et cadres sup, qui prennent dans la poche des actionnaires, et qui sont taillables et corveables. Les hauts fonctionnaires de l'EN ne sont exposes a aucune precarite, et l'EN est extremement mal geree. Les couts par collegiens et lyceens sont presque 20% superieurs a l'Allemagne alors que les profs francais sont payes 20% moins chers. Tout ca a cause des etages administratifs surpeuples, tres chers et tres loins des eleves (inspecteurs d'accademie sans accademie, conseillers pour reformes inutiles etc). Ce qui est mal gere ne merite pas de bon salaire.
Réponse de le 18/04/2014 à 19:36 :
Les cadres des entreprises privées sont payés en fonction de leur position de pouvoir.

Une fois que les actionnaires ont pris leur 15%, on paye très bien les PDG et quelques cadres dirigeants parce que c'est la meilleure solution pour qu'ils choyent les actionnaires, ensuite les cadres moyens et tout en bas la piétaille. N'inversez pas les flux. Ce sont les salariés qui gagnent les dividendes pour les actionnaires et pas l'inverse et les gros salaires sont pris sur les petits, pas l'inverse.
a écrit le 18/04/2014 à 8:23 :
Non cumul retraite et mandat pour les élus. Il faut choisir soit o' est en retraite soit en activité. Exemple Mme Hidalgo...
a écrit le 18/04/2014 à 8:20 :
et les elus ne pourraient ils abolir leurs privileges . les regimes speciaux pourquoi baisser les petites retaites alors que l'on subventionne les regimes speciaux . pourquoi les fonctionnaires sont ils aligner sur les six derniers mois MAIS TANT QUE L'EXEMPLE NE VIENDRA PAS DES ELUS !!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 18/04/2014 à 9:10 :
Ce sont les elus qui devraient d'abord montrer l'exemple. Et c'est une tres bonne proposition d'aligner les retraites des fonctionnaires les mieux payes, sur celles du prive, avec qui ils aiment tant se comparer.. Les 25 meilleures annees pour tous ceux qui sont a plus de 5 smics en fin de carriere, avec integration des primes si ils ont cotise dessus au taux legal..
Réponse de le 18/04/2014 à 20:51 :
la "JUSTICE" a une connotation particulière, en France... ! ! !
a écrit le 18/04/2014 à 8:13 :
ha!ah! on peut alors attendre! quand les gallinacées possèderont des dents!!! c'est à se gondoler, cette proposition...!! déjà, on a qu'à MOINS les payer , point !!!
Réponse de le 18/04/2014 à 11:33 :
Et les politiques qui eux ne perçoivent que des indemnités et NON des salaires!!
Et de plus sont EXONERES d'Impots (car indemnités)

Ce qui fait qu'un député est un privilégié
Pourquoi ne payerais-t-il pas d'impots

Attention à l'abstention à + de 50°/°
Réponse de le 18/04/2014 à 20:54 :
c'est ce qu'il faudrait! nous en étions à combien aux municipales : 38 % si je ne me trompe...il reste encore de la marge, hélas..
Réponse de le 25/04/2014 à 16:45 :
choississez vos deputes utiles le reste ne votes pas pour eux ils sont inutiles aux peuple.
Réponse de le 27/04/2014 à 19:06 :
EFFECTIVEMENT TOUT CES DEPUTES EUROPEENS QUI DORMENT FONT LEUR PAPIER PERSO ET LISE LEUR JOURNAL POUR 12000 EUROS PLUS LES FRAIS CHAUFFEURS ETC REVEILLEZ VOUS FRANCAIS ON EST TOUS DES MOUTONS GAUCHE DROITE CE SONT TOUS LES MEMES VIVRE LARGEMENT A NOS CROCHETS REGARDONS L ALLEMAGNE COMBIEN DE DEPUTES SENATEURS ETC .... TROIS FOIS MOINS QU EN FRANCE ET LES PAYS SCANDINAVES OU LES MINISTRES ETC VIVENT PARMIS LE PEUPLE CHEZ NOUS BUREAUX LUXUEUX APPT DE FONCTION DANS LES QUARTIERS LES PLUS HUPES DE LA CAPITALE ET NOUS SERRONS NOUS LA CEINTURE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :