Emploi à domicile : vers un allègement des charges ?

 |   |  367  mots
L'emploi à domicile a fortement diminué en 2013, atteignant même sa plus forte baisse depuis 10 ans. /Reuters.
L'emploi à domicile a fortement diminué en 2013, atteignant même sa plus forte baisse depuis 10 ans. /Reuters. (Crédits : reuters.com)
Après avoir supprimé la possibilité de déclarer au forfait les employés à domicile, le gouvernement pourrait donner un coup de pouces à l’allègement de charges forfaites de 0,75 euros par heure de travail.

Le gouvernement réfléchit à un allègement de charges supplémentaire pour les particuliers employeurs, afin d'aider le secteur de l'emploi à domicile, a annoncé jeudi le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert.

La précédente majorité, alors UMP, avait supprimé l'abattement de 15 points sur les cotisations sociales des ménages qui déclaraient leur employé à domicile au salaire réel (et non au forfait). Puis, début 2013, la possibilité de déclarer au forfait, qui permettait de payer des charges calculées sur la base du Smic quel que soit le salaire versé au salarié, a également été supprimée, afin d'améliorer le niveau de protection sociale des employés.

LIRE : 20 ans après sa création, la niche emploi à domicile écornée

Cette dernière mesure "a renchéri le coût de l'heure", avec une compensation : l'introduction d'un allègement de charges forfaitaire de 0,75 euro par heure de travail, a souligné Christian Eckert.

"Aller au-delà des 75 centimes de réduction"

Alors que la Fédération des particuliers employeurs (Fepem) milite depuis des mois pour que l'abattement de 0,75 euro soit porté à 2 euros, le secrétaire d'État au Budget a dit le gouvernement "prêt à examiner avec le Parlement la possibilité, dans les contraintes budgétaires qui sont les nôtres, d'aller au-delà de ces 75 centimes de réduction".

"Nous réfléchissons" pour que ceci prenne place "en plus de la mesure de réduction de cotisations salariales qui sera posée dans le prochain projet de loi de finances rectificative" et "qui bénéficiera à l'ensemble des salariés y compris dans le secteur du service à la personne", a-t-il précisé.

16.500 emplois détruits en 2013

L'emploi à domicile a fortement diminué en 2013, atteignant même sa plus forte baisse depuis 10 ans. Le nombre total des heures déclarées a baissé de 6,1% au quatrième trimestre par rapport à la même période de 2012, et le nombre des employeurs a diminué de 3,2% à 1,99 million.

Un rapport publié le 20 mai par la Fédération des particuliers employeurs faisait part de la destruction l'an passé de 16.500 emplois (en équivalents temps plein), soit un recul de 2,2% de la masse salariale (-1,8% en 2012).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2014 à 15:30 :
Il faut punir ces employeurs en garantissant un an de paye payé par ceux-ci, pour les travailleurs qui travail au noir et qui porteraient plainte pour non déclaration auprès des organismes sociaux sachant que tous ces travailleurs touchent le RSA ou autres !
a écrit le 29/05/2014 à 15:18 :
Une drôle d façon de s'attaquer aux riches... En faisant trinquer les pauvres... Puis pour montrer qu'on s'occupe d'eux, on fait marche arrière... On ne peut même pas dire "une maille à l'endroit, une maille à l'envers", car même avec cette pratique, on fabrique quelque chose.
a écrit le 29/05/2014 à 11:32 :
Une piste pour les chômeurs faire des ménages? Et qui a les moyens d'embaucher femmes de ménage, cuisinier, jardinier, vraiment ces cadeaux continuels expliquent comment les riches deviennent plus riches. C'est l'état qui embauche en sous main.
a écrit le 29/05/2014 à 9:24 :
Aider oui mais pas à n'importe quelles conditions ! S'il s'agit encore d'aider les plus aisés NON ! Car au final cela revient à SUBVENTIONNER les employeurs qui n'en n'ont pas le plus besoin ! Alors aider OUI mais SOUS CONDITIONS de situations (personnes malades,personnes âgées) mais pas les plus riches !
Réponse de le 29/05/2014 à 12:54 :
D'accord à 100%! Seulement, les intéressés cracheront sur les associations pour récupérer ces subventions.
a écrit le 29/05/2014 à 8:38 :
Incroyable on revient encore sur une mesure prise en début de quinquennat Hollande !!!!!

Trop d’impôts c'est super productif et encourage les gens à employer et faire travailler les autres non ?
a écrit le 29/05/2014 à 8:32 :
QUE DEVIENT LE PACTE DE COMPETITIVITE ?COMMENT VA T O N BOUCLER LE budget surtout avec toutes les belles promesses aux fonctionnaires mais pas de mesure d'économies toujours pleins de privileges pour nos élus c'est là qu'il fallait un decret pas avec GE
a écrit le 29/05/2014 à 8:15 :
J'ai effectué pendant des années, ce genre de travail...c'est gratifiant car on aide des personnes diminuées ou malades... j'ai fait de mon mieux, mais lorsque arrivait la paye, qui m'aidait moi? toujours à se faire du mouron, peur de ne pas y arriver, compter et recompter ses sous, on est payé à l'aide d'un lance pierres, c'est très, très mal payé "les aides à la personne",parfois, mes employeurs en voyant ma paye, eux mêmes faisaient des réflexions, car l'entrprise qui m'employait , gagnait, elle, très bien sa vie sur le dos de ses employées...Voilà, qui va remettre un peu les pendules à l'heure, pour ceux qui croient que ceux qui exercent ce travail s'en sortent......
Réponse de le 30/05/2014 à 1:05 :
"mes employeurs en voyant ma paye, eux mêmes faisaient des réflexions, car l'entrprise qui m'employait , gagnait, elle, très bien sa vie sur le dos de ses employées..." : Vos employeurs votent pour payer moins de 10 euros de l'heure charges comprises... Un peu facile de se planquer derrière les entrepreneurs qui profitent eux aussi de l'aubaine.
Réponse de le 30/05/2014 à 10:00 :
N'oubliez pas qu'au delà du faible coût que paie votre employeur c'est surtout l'état qui vous appauvrit en vous prenant 30 a 50% de la somme qui vous était due.
a écrit le 29/05/2014 à 3:35 :
payer au black ces mieux que toutes les deux minute changer les regles
Réponse de le 29/05/2014 à 12:52 :
Moi président, il y a un numéro de téléphone : "Faites constater votre emploi au noir, gagnez 5000 euros"
a écrit le 28/05/2014 à 22:06 :
Visiblement les socialistes adorent faire payer aux français leurs privilèges de monarques...
a écrit le 28/05/2014 à 18:31 :
...du coup pour les domestiques de nos victimes auto-proclamées de la fiscalité?
a écrit le 28/05/2014 à 17:36 :
Emplois à domicile : le cauchemar de la précarité et déprimes assurées ! des payes "peanuts" ! que du bonheur...!
Réponse de le 28/05/2014 à 19:39 :
Un procédé qui fonctionne très bien . En plus de simple particulier très peu riche peuvent bénéficier d une réelle aide. Pourquoi empêcher la création d emploi même payé au smic ....
Réponse de le 28/05/2014 à 22:22 :
c'est vrai il vaut mieux des chomeurs et RSA ....
Réponse de le 28/05/2014 à 22:51 :
vous parlez de choses que vous n'avez jamais appréhendé , donc......
Réponse de le 28/05/2014 à 23:18 :
@ !? : j'espère vous satisfaire : je réfléchissais à employer quelqu'un quelques heures hebdo pour mon repassage et le ménage dans mon appart... mais vous m'avez convaincu : le chômage est largement préférable pour mon "ex-futur employé" !!!
Réponse de le 29/05/2014 à 2:55 :
J'aime autant que mes impôts servent à embaucher vos "ex-futur employé" dans une association venant en aide à des personnes, imposable ou non, âgées ou non, mais physiquement diminuées...
Mais bon, en bon défenseur des subventions qui améliorent la qualité de vie des plus aisés, vous allez nous faire le chantage au chômage comme pour votre 10 ième salarié?
Procédé risible particulièrement en vogue dans une droite qui se prétend être celle de la valeur travail, mais qui est rarement parti du bas de l'échelle...
Réponse de le 29/05/2014 à 20:14 :
+1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :