Le pays qui prélève le plus d'impôts dans l'UE est...

 |   |  418  mots
Le Danemark était le champion des recettes fiscales en 2012, selon Eurostat, devant la Belgique et la France. /Reuters
Le Danemark était le champion des recettes fiscales en 2012, selon Eurostat, devant la Belgique et la France. /Reuters (Crédits : reuters.com)
La France est le pays de l'Union européenne où les recettes fiscales ont le plus augmenté en 2012. Mais c'est au Danemark que le ratio recettes fiscales sur PIB a été le plus élevé.

Les impôts, voilà un sujet qui fait réagir en France. En particulier depuis l'arrivée à la présidence de la République de François Hollande, dont la politique d'augmentation des prélèvements a été particulièrement impopulaire. Et pour cause, c'est bien dans l'Hexagone que le montant des recettes fiscales par rapport au produit intérieur brut (PIB) a le plus augmenté en 2012, de 43,7% à 45%, selon Eurostat, l'institut européen des statistiques.

Le Danemark, pays de l'UE où la charge fiscale est la plus importante

Mais les Français ne sont pas encore les plus à plaindre dans l'Union européenne. Les Danois sont en effet les plus mis à contribution, avec un ratio prélèvement sur PIB de 48,1%.

La France, en troisième position, fait partie d'un peloton de tête constitué essentiellement de pays du Nord, dont les prélèvements, en lien avec des systèmes sociaux généreux, sont réputés élevés.  Parmi ces pays où la charge fiscale est la plus élevée figurent en effet la Belgique (45,4%), la Suède (44,2%) et la Finlande (44,1%). A noter qu'avec un ratio de 44%, l'Italie n'est pas loin non plus de la France.

Diversité des taxations en Europe

La taxation du travail représente la principale source de recettes fiscales dans presque tous les pays de l'UE. Les proportions les plus élevées ont été observées en Suède (58,6%), aux Pays-Bas (57,5%), en Autriche (57,4%) et en Allemagne (56,6%).

Alors que les taxes sur la consommation ont été la principale source de recettes fiscales en 2012 en Bulgarie (53,3%) et en Croatie (49,1%). A l'autre bout de l'échelle figurent la Belgique (23,7%), la France et l'Italie (24,7% chacune).

Enfin, les impôts sur le capital ont représenté la plus petite proportion des recettes fiscales dans tous les pays européens en 2012. La proportion n'a dépassé 25% que dans quelques pays: le Luxembourg (27,5%), le Royaume-Uni (27,4%), Malte (26,6%) et Chypre (26,1%).

Bruxelles s'inquiète du poids de la fiscalité sur le travail

Le fait que la taxation du travail occupe toujours une telle place dans les recettes fiscales des 28 "confirme les préoccupations de la Commission", a réagi dans un communiqué le commissaire européen chargé de la Fiscalité, Algirdas ?emeta. La Commission a en effet recommandé aux États de diminuer la taxation du travail pour favoriser la création d'emplois.

"La taxation du travail reste trop élevée, tandis que des bases fiscales favorables à la croissance, comme les taxes sur l'environnement, sont sous-utilisées dans de nombreux pays", regrette-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2014 à 13:15 :
La croissance, celle là elle est pas mal! Seulement si les gens veulent moins d'impôts, nous aurions des sursitaires à la chambre!
a écrit le 17/06/2014 à 11:34 :
inégalités de taxation : pourquoi toujours vouloir taxer le travail, que diable, la taxation du capital non investi ou les opérations à risque (effet de levier, ventes à découvert) devrait être bien plus importante, car ceux ci sont les contributeurs de bulles financières, qui ont un effet direct sur l'économie productive de bien
a écrit le 17/06/2014 à 7:43 :
Le probleme n est pas seulement la hauteur du prelevement mais surtout sa redistribution...efficace. En france on le gaspille, vole et on n oublie l'essentiel efficacité...et honnetete...tiens un petit coup aux cheminots et intermittents pour etre tranquille...idem pour UMP
a écrit le 17/06/2014 à 0:10 :
Avec 10 fois moins d habitants c est plus facile a gerer
a écrit le 16/06/2014 à 23:20 :
2 choses : 1.le pib par habitant, même avec 3 points de taxes en plus, reste prêt de 30% plus élevé au Danemark qu'en France. 2. Il me semble faux de dire qu'une taxe est source de croissance, d'autant plus les taxes sur l'environnement... J'aimerai bien un exemple !
a écrit le 16/06/2014 à 20:12 :
Doit-on comprendre que l'idée d'une TVA sociale qui revenait à reporter la taxation du travail sur la consommation, était une bonne idée ?
a écrit le 16/06/2014 à 19:23 :
Je connais bien le Danemark je puis vous dire que comparativement avec la France, on sait où va l'argent. Ce pays est infiniment mieux géré que le nôtre. Les passe-droits et combines sont mal vus et ceux qui piquent dans la caisse publique sont définitivement éliminés. Impossible de se représenter aux élections car immédiatement les médias rappellent à tous le passé des escrocs, et il en faut peu pour être montré du doigt.
Réponse de le 16/06/2014 à 20:35 :
Là aussi on sait... Comment croyez vous que Sarkozy a payé sa campagne ? Avec sont "salaire" il a dû 'endetter sur les 20 prochaines génération d'enfants...
Réponse de le 17/06/2014 à 6:49 :
.1!C'est ce que l'article aurait du préciser !
Réponse de le 17/06/2014 à 7:45 :
+1 et l europe prend le chemin de la France
a écrit le 16/06/2014 à 18:58 :
Si ca inquiète tant Bruxelles, ils n'ont qu'a arrêter de nous taxer eux aussi !
Réponse de le 14/02/2018 à 1:18 :
OUI !
a écrit le 16/06/2014 à 17:27 :
Et malgré cela , nous payons pour rouler sur les autoroutes, payons pour mettre nos enfants dans des ecoles convenables , payons (cher ) les mutuelles pour faire un complément sans cesse croissant pour la santé , payons des systèmes divers de sécurité pour endiguer les vols sans cesse plus nombreux ....
a écrit le 16/06/2014 à 16:52 :
On s'en doutait un tout petit peu...
Dans l'art de trouver de nouvelles recettes fiscales et créer de nouveaux types d'impôts inconnus jusqu'ici, les fonctionnaires de gauche du Ministère des finances sont les meilleurs du monde. Le monde entier nous les envie.
a écrit le 16/06/2014 à 16:39 :
Certains de nos concitoyens ont tout fait pour l'avoir au gouvernement. Maintenant, tout le monde paye la démagogie.
Réponse de le 16/06/2014 à 19:00 :
parce qu'avec Sarko, on allait mieux, c'est sûr ! pfffffff ! qu'est ce qui faut pas enten dre !!
Réponse de le 16/06/2014 à 20:33 :
On ne parle pas que de Hollande là; mais aussi des 17 ans de Chirac et Sarkozy qui on bien participé à la création d'impôts...
a écrit le 16/06/2014 à 16:37 :
peut être mais le niveau scolaire du Danemark est autre, en France obligé de payer des écoles privées et les logements sociaux qui en profitent ? pas beaucoup autour de moi et nous sommes loin d'être riche.
a écrit le 16/06/2014 à 16:37 :
En grece 33% en France 45%, et c'est des habitants de pays comme la France qui paient la dette des autres.

Encore un article commandé par l'état avant le nouveau budget des finances, pour faire passer la pillule de la hausse d'impôts.
a écrit le 16/06/2014 à 16:31 :
pas pour tout le monde, les requins ou plutôt les rats, genre multinationales et autres ne payent pas d’impôts et personne ne va les chercher, c'est sur qu'il est plus facile de mettre la pression sur les petites gens
a écrit le 16/06/2014 à 16:27 :
Faute d'aurthographe

La Farnce est le pays ...............
a écrit le 16/06/2014 à 16:24 :
Faute dans la première phrase... Dommage.
a écrit le 16/06/2014 à 15:51 :
ou sommes nous classé en terme de prélèvements obligatoires ? impôts, taxes diverses, prélèvements sociaux, ...
Réponse de le 16/06/2014 à 20:37 :
C'est difficile a calculer avec tous ceux qui sont caché... Comme sur une facture EDF...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :