Abonnements, locations... Les Français changent de mode de consommation

 |   |  339  mots
Pour le moment, la consommation par abonnement connaît surtout un succès dans les biens culturels.. Niall Kennedy via Flickr CC License by.
Pour le moment, la consommation par abonnement connaît surtout un succès dans les biens culturels.. Niall Kennedy via Flickr CC License by. (Crédits : Niall Kennedy via Flickr CC License by)
La propriété représenterait désormais un attrait réduit pour le consommateur. Il préfère se tourner vers un mode de consommation plus souple, comme le leasing (crédit-bail en français) ou le streaming payant.

Acheter ? Pour quoi faire ? D'après un sondage Ifop réalisé en ligne auprès de 1001 personnes et commandé par Zuora, spécialiste des solutions de paiement par abonnement, un Français sur deux souhaite consommer plus de produits par abonnements. 

À l'heure où la Fnac propose de louer avant d'acheter grâce à une offre de leasing (crédit-bail en français), où les offres de streaming se multiplient partout sur le Web, avec notamment l'arrivée prochaine de Netflix en France, la propriété représente un attrait réduit et "ne répond plus aux aspirations des consommateurs qui privilégient désormais une consommation libre, flexible et sans contrainte", estime cette étude.

Des biens culturels avant tout

Parmi les profils dressés, les jeunes se démarquent puisqu'ils sont plus de 6 sur 10 (61%) à opter pour ce type d'offres ou à éprouver un intérêt pour. Viennent ensuite les classes aisées (57%) et les personnes résidant en région parisienne (54%). 

Pour le moment, la consommation par abonnement connaît surtout un succès dans les biens culturels. La presse écrite, les films ainsi que la musique figurent en tête des produits les plus consommés par ce modèle, "respectivement 22%, 10% et 9% des Français y sont déjà abonnés".


Le leasing, une nouvelle tendance conso par BFMTV.

 

Trois quart des personnes interrogées estiment néanmoins que le mode de consommation  par abonnement verra son développement s'accroître dans l'avenir. 

Le mobilier et la mode trop "intimes" pour un abonnement

Si les Français pensent voir les offres d'abonnement pour les automobiles (69%), les services de voyage (58%) ou encore le matériel informatique (comme les entreprises qui louent leur parc informatique) se multiplier au cours des années qui viennent, ils sont nettement plus réservés concernant les jouets (43%), les accessoires de mode (41%) ou encore les meubles (23%), des "biens personnels avec lesquels les consommateurs tissent une relation de l'ordre de l'intime".

Photo : iPhone checkout at Genius Bar par Niall Kennedy. Via Flickr CC License by.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2014 à 15:34 :
Les Français essaient de survivre ! normal, non? puisque c'est tout ce qui nous restent, pendant que les "autres" s'empiffrent !
a écrit le 26/06/2014 à 10:15 :
Ce qui est amusant, c'est que l'intérêt de louer devient de plus en plus évident aux Français, hormis dans l'immobilier ... c'est vrai que nos lobbys sont très très forts dans ce domaine.
Réponse de le 26/06/2014 à 14:23 :
@Bx: on loue quand on a pas les moyens. quand ce marche aura ete capte par des groupes, il ne sera ni flexible, ni libre, ni sans contraintes. le probleme des operateurs est de "capturer le marche :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :