Jérôme Kerviel sort de prison sous bracelet électronique

 |   |  249  mots
Symbole des dérives de la finance qu'il dénonce aujourd'hui, Jérôme Kerviel sort lundi de prison pour finir sous bracelet électronique la peine à laquelle il a été condamné pour avoir causé 4,9 milliards de pertes à la Société générale.
Symbole des dérives de la finance qu'il dénonce aujourd'hui, Jérôme Kerviel sort lundi de prison pour finir sous bracelet électronique la peine à laquelle il a été condamné pour avoir causé 4,9 milliards de pertes à la Société générale. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Cour d'appel de Paris a accepté jeudi 4 septembre que l'ancien trader finisse sa peine hors de prison, sous bracelet électronique. Il a le droit de sortir de 07h à 20h30 du lundi au vendredi et une liberté totale de mouvement les week-end et jours fériés.

Jour J pour Jérôme Kerviel. L'ancien trader de la Société générale doit sortir de prison (Fleury-Mérogis, Essonne) ce lundi 8 septembre, pour retrouver une liberté sous bracelet électronique, suite à la décision de la Cour d'appel de Paris du 4 septembre.

Une totale liberté de mouvement le week-end

En effet, Jérôme Kerviel a obtenu, contre l'avis du parquet, un aménagement de peine. Un boîtier de contrôle sera installé à son domicile qui permettra aux services pénitentiaires de vérifier qu'il respecte bien ses horaires de sortie, puisque le condamné reste techniquement "sous-écrou".

L'ancien trader, qui sera employé comme consultant dans une entreprise de conseil en systèmes et logiciels informatiques où il avait déjà travaillé entre 2008 et 2010, a le droit de sortir de 07h à 20h30 du lundi au vendredi et une liberté totale de mouvement les week-end et jours fériés.

Libération conditionnelle en vue

Jérôme Kerviel purgeait sa peine depuis la mi-mai et avait déjà passé au début de l'enquête 41 jours en détention provisoire. Condamné définitivement en mars à cinq ans d'emprisonnement, dont trois ferme, l'ex-trader aura donc passé un peu plus de 150 jours, soit près de cinq mois, en détention.

Il sera tenu de conserver son bracelet électronique jusqu'au 26 juin 2015, date à laquelle il pourra bénéficier, s'il n'y a eu aucun incident, d'une mesure de libération conditionnelle, a précisé une source judiciaire à l'AFP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2014 à 7:22 :
Il faut lui réserver un traitement de faveur, il a juste fait perdre 5 milliards à la sté générale, 1,5 milliards à l'état, 3,5 milliards aux salariés et actionnaires. comme il dit ( et beaucoup le croit) c'est la faute de la sté générale qui n'a pas sût freiner freiner ses pulsions de fraude.
Il n'y a plus qu'à lui confier le budget de l'état.
a écrit le 08/09/2014 à 21:20 :
Si Kerviel avait été fonctionnaire, rien de cela ne lui serait arrivé. Dommage pour lui. Merci pour nous.
Réponse de le 09/09/2014 à 2:14 :
fonctionnaire ou non, il a ruiné une banque et fait perdre leurs emplois à plein de gens, et qui paye ? les clients de la banque...
quelle justice pourrie.
a écrit le 08/09/2014 à 17:21 :
Quand 80% des français ne comprennent pas des décisions de justice alors les medias ont mal fait leur travail... Kerviel n'est pas Calimero! Et on évitera de s'étendre sur la décision du juge d'application des peines..
a écrit le 08/09/2014 à 16:52 :
ILvient juste de sortir de prison et il fait des déclarations, quand on fait des bêtises on fait profil bas cette somme pour lui c'était du virtuel il mériterait une petite géole et du pain dur pour comprendre
a écrit le 08/09/2014 à 16:47 :
Bien sûr il a une bonne tête d'innocent victime du système, mais il a quand même été condamné par la justice.
Alors que les médias arrètent de nous bassiner avec Kerviel, héros national (sinon bientôt on saura à quelle heure il va aux toilettes), qu'on ne parle plus des people mais des sujets plus profonds comme l'économie française qui aurait bien besoin.
a écrit le 08/09/2014 à 16:43 :
Et Cahuzac, il est sorti de prison aussi? ah non, c'est vrai, lui c'est un homme politique...et socialisse en plus!!!
Et Mr Bouton, ex-PDG de la SocGen? il croupit encore au fond d'une geole? Ah non, c'est vrai, lui il savait rien!!!
Réponse de le 08/09/2014 à 21:57 :
Pour en sortir, encore faudrait - il y entrer sans toucher les 20000 de la case départ ?
a écrit le 08/09/2014 à 16:18 :
IL faut espérer que ce petit bracelet ne gênera pas ce petit génie, et qu'il pourra continuer à jouer
a écrit le 08/09/2014 à 13:00 :
moi qui etait client depuis 40 ans ,je n ai plus confiance dans cette banque et je laisse le minimun sur moncompte ,le reste en suisse ,declare bien étendu ,et c est legal !!
a écrit le 08/09/2014 à 12:49 :
Enfin c'est logique qu'on libère un innocent pendant que les vrais coupables de la finance opaque, des paradis fiscaux et autres magouilles financières sont encore aux manettes. Comme d'habitude le système s'est acharné sur un lampiste pour cacher les activités pourries des gros organismes financiers.
Réponse de le 08/09/2014 à 21:55 :
JK est très loin d'être innocent dans cette affaire, comme il l'a reconnu depuis le début; par contre, il a agit dans l'intérêt exclusif de son employeur qui lui ne veut pas reconnaître sa part de responsabilité directe ou indirecte selon l'appréciation qui en est faite. La Cour de cassation a annulé les dommages et intérêts disproportionnés, et la Cour d'appel a autorisé son placement sous bracelet électronique pour humaniser cette punition légitime.
a écrit le 08/09/2014 à 12:37 :
Voilà, enfin, un jugement intègre. Les vrais coupables, par manque évident de contrôle sont indiscutablement complices et ne valident certes pas, le capital confiance au sein de la banque !!! Les petites mains" ont certainement, à un moment ou à un autre, été autorisés à...........
a écrit le 08/09/2014 à 11:42 :
Malgré que je trouve qu'il n'aurait pas du écoper de peine de prison du tout tant ça sent la magouille autour de cette affaire ou plusieurs personnes concernés n'ont même pas été inquiété! Mais ce qui me choque c'est la facilité avec laquelle il obtenu son bracelet après avoir été condamné a une lourde peine de 5 ans de prison au total! Quand je vois moi comment a galere une personne ayant moins d'un an de prison cumule avec ses sursis et sa peine ferme, et vu les horaires imposés pour effectuer la peine (7h30 - 19 h 00, et les weekends 11h00 - 17h00), alors qu'il avait deux enfants en bas âge a charge, je me dis que tout le monde n'est pas égal devant la loi.
a écrit le 08/09/2014 à 10:10 :
Les juges ont compris qu'il n'était pas dangereux ! Ils ont quand même mis 5 mois...
a écrit le 08/09/2014 à 9:41 :
Le titre est mensonger pour provoquer des réactions !
a écrit le 08/09/2014 à 8:57 :
90% des français ont la conviction que la Société Générale est une bad banque et que les plus hauts dirigeants de la Société Générale avaient eux mêmes mis en place un système financier des plus pervers , ils savaient absolument tout.
Il faut rappeler que la Société Générale fait la UNE DES FAITS DIVERS depuis le milieu des années 1990/2000;
Ce sont les plus hauts dirigeants de la Société Générale qui devraient être enfermés à vie.
Réponse de le 08/09/2014 à 13:21 :
En fait, dans un état de droit, ce n'est pas la conviction des gens qui permet de condamner quelqu'un, mais des preuves analysées par des professionnels lors d'un procès... Vous avez le droit d'haïr les banquiers, mais pour les enfermer encore faut-il prouver qu'ils ont commis un délit !
Réponse de le 08/09/2014 à 15:57 :
expliquez -moi qui a jouer au casino avec sa Banque ? n'exagerez pas quand meme !!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :