"Il faut libérer le travail en soirée et le dimanche. Il faut libérer l’emploi"

 |   |  274  mots
La boutique Sephora des Champs-Elysées devra désormais fermer à 21h.
La boutique Sephora des Champs-Elysées devra désormais fermer à 21h. (Crédits : reuters.com)
Le président du Club des entrepreneurs a exprimé son émoi après la décision à caractère définitif de la justice interdisant à l'enseigne Sephora des Champs-Elysées d'ouvrir après 21h.

"Il faut libérer le travail en soirée et le dimanche. Il faut libérer l'emploi. Aucun pays dans le monde ne se pose cette question délirante de savoir quand et comment l'Etat doit empêcher les salariés de travailler alors qu'ils sont volontaires et sont mieux payés."

En ces termes Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs, accueille la décision de la Cour de cassation rendue publique vendredi 26 septembre, qui confirme l'interdiction du travail de nuit pour le magasin des Champs-Elysées de Sephora.

"Des textes archaïques"

Elle repose, selon son communiqué, "sur des textes archaïques et déconnectés de la réalité du terrain vécue par les entrepreneurs Français". Le chef de file du réseau de créateurs et dirigeants d'entreprises s'indigne:

"Qui peut prétendre, à moins d'être d'une mauvaise foi absolue, à l'heure du commerce sur Internet que notre Code du travail n'est pas définitivement désuet? Qui peut comprendre que sur la plus belle avenue de France, une enseigne de sport soit autorisée à travailler, mais pas l'enseigne voisine de parfums?".

>>LIRE: En vingt ans, le nombre de personnes habituées à travailler la nuit a doublé en France

"Le Code de travail (...) détruit" l'emploi"

"Le Code du travail est censé protéger l'emploi, en l'espèce, il le détruit", affirme Guillaume Cairou, pour qui "les mesures qui empêchent le travail le dimanche et en soirée entravent l'emploi, la croissance et le pouvoir d'achat".

>>LIRE AUSSI: Travail de nuit : la CGT réclame à Monoprix près de dix millions d'euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2014 à 16:36 :

Compte tenu du surcoût du travail de nuit, je doute que ces ouvertures le soir ou la nuit soient "rentables".
En revanche la rentabilité est multipliée par X par l'image de marque donnée aux touristes étrangers qui peuvent parler et argumenter sur les produits achetés à Paris, sur les Champs etc. Ça, ça ne se mesure pas, mais c'est du concret. On parle facilement d'un magasin ouvert ou l'on a pu acheter un produit, jamais d'un magasin fermé.
Pour la vie de famille vous avez raison, mais les peuples de la terre entière se battent pour vivre ou survivre, et cela passe par notre élimination à terme.
Réponse de le 27/09/2014 à 16:40 :

Je rajoute un mot: il faut savoir s'adapter ou crever.
a écrit le 27/09/2014 à 11:43 :
La "justice" fait son travail dans ce cas, à savoir qu'elle applique des lois qui font plus que dater. Il faudrait que les législateurs se rendent compte que l'on travaille quand on a des clients et pas de 9 à 5 :-)
a écrit le 27/09/2014 à 11:18 :
Toujours les mêmes à donner des leçons, toujours ceux là même qui ne travailleront jamais de nuit, ni eux ou leurs enfants....
100e dépensé de nuit ou la journée, ça reste 100 euros, ce n'est pas parce que les magasins ouvriraient la nuit, le wk, les jours fériés (et pourquoi pas inventer un 8éme jour?!) que ces 100e se transformeront en 200euros....
Par contre pour les salaries ca fait une grosse différence, voir sa famille etcetc La vie ce n'est pas que le travail. Et dire que les salariés seraient volontaire, c faux si ils refusent de signer le contrat de travail stipulant qu'ils devront taffer la nuit, ils ne seront pas embuché, où est le volontariat?!
Et ça ne redonne pas du pouvoir d'achat aux salariés, car une fois généralisé, comme le savent les serveurs, les salaires de nuit ne sont plus payés double....
Quelle vaste fumisterie. A quand de vraies patrons, de vrais entrepreneurs créateur de richesse, avec de vrais projets?!
Réponse de le 27/09/2014 à 11:57 :
je vous suis entièrement sur la contenance de votre commentaire +++
Réponse de le 27/09/2014 à 15:32 :
Non c'est une question de mentalité. En Suède (qui ne me semble pas être un pays thatcherien), tout cela ne pose aucun pb...
Réponse de le 01/10/2014 à 6:52 :
Et en Allemagne, notre modèle, c'est niet. Et puis une journée qui n'est pas consacrée au commerce, à l'échange marchand c'est bien non ?
Réponse de le 04/10/2014 à 10:45 :
@Théo

La suède est un pays qui a viré dans le néolibéralisme.
Si pour vous la vie se résume à travailler tout le temps pour à peine s'en sortir.... Tout cela c de l'esclavage déguisé et toujours proposé par les planqués, les nantis.
Il n' y a aucun volontariat, ça ne fera pas augmenter les salaires(une fois généralisé) et le problème n'est pas là. Si la France voit son économie en faillite, c avant tout un problème de vision industrielle, de capital qui prend trop de place dans le réel. L'argent des dividendes ne vont pas dans la RD, l'investissement ou les salaires....
Ca ne fera que masquer le problème sur du court terme et puis retour à la case départ avec un code du travail qui aura été dépecé.
Réponse de le 08/10/2014 à 23:12 :
@@Théo
L'Allemagne n'est pas du tout mon modèle (on y trouve l'administration continentale comme chez nous et le conservatisme luthérien). Regardons plutôt les pays scandinaves, UK, le Canada...qui ont des systèmes plus intéressants et parfois finalement plus respectueux des personnes
a écrit le 27/09/2014 à 10:08 :
Tous ces patrons qui dénigrent le marché du travail français, et qui ne quittent pas ce pays de fainéants si horrible et improductif... Qu'ils aillent en Chine s'ils veulent de la main d'oeuvre bon marché, ou encore mieux, en Afrique ou le salaire doit être un des plus faible du monde. Ils vantent la mobilité aux salariés, mais eux-mêmes sont incapables de bouger...
Réponse de le 27/09/2014 à 11:21 :
Mais ils le quittent, ce pays!
Et les jeunes aussi.
Pour aller dans d'horribles pays tels que l'Amérique du Nord ou l'Europe.
Réponse de le 27/09/2014 à 12:38 :
Moi j'ai quite la France il y a 20 ans.
Impossible de bosser et faire de l'argent.

Je gagne 3x plus qu'en France, appartement paye par le compagnie et 5% taxe dur salaire!

Lol
Réponse de le 27/09/2014 à 17:09 :
@Chris
Tu ne travailles certainement pas la nuit, certainement pas chez Sephora comme vendeur d'eau de Cologne et il est aussi certain que tu ne nous dit pas tout, par exemple combien coûtes ta "sécurité sociale", combien ça coûte pour l'éducation des enfants.... 3 fois plus est-ce assez pour couvrir autant de frais?
a écrit le 27/09/2014 à 9:35 :
Tout cela fonctionnera tant que le salarié n'aura pas le choix sous la pression du chômage! Et après ça on parle de libéralisation!
Réponse de le 27/09/2014 à 16:59 :

Pas seulement sous la pression du chômage, Mais de tous ceux "qui ont faim" et qui veulent prendre notre place.
a écrit le 27/09/2014 à 8:25 :
Et libérer l'esclavage moderne encore plus, tel celui partiqué grace à la libre circulation des personnes au niveau européen
a écrit le 27/09/2014 à 5:58 :
certains, comme celui qui est outré par le nombre de glandus", sur ce site, n'arrivent pas à piger que cette situation est voulue par les nantis Gattaz et Cie, politiques, affairistes etc, qui "sous prétexte", qu'il n'y "a plus de travail", on devrait travailler jour/nuit, 7j/7....ce que ces braves gens oublient de dire, c'est que eux, pendant ce temps s'engraissent de plus/plus sur notre dos, riches de plus/plus riches, et pauvres.......on connait la chanson; certains devraient ne pas se tromper de cibles !
a écrit le 26/09/2014 à 21:33 :
C'est c'la oui.... Il faut libérer l'esclavage de gens qui n'ont pas d'autres choix pour faire vivre leur famille ! Et quelle vie de famille par ailleurs s'ils ne profitent pas de celle ci s'il ne sont pas la le soir et le dimanche !!!
Réponse de le 26/09/2014 à 22:09 :
Toi, tu préfères l'assistanat. La France coule a cause de glandus.
Réponse de le 26/09/2014 à 23:24 :
La France coule a cause des assistés comme Serge Dassault qui bénéficie de subventions massives mais qui n'en foutent pas une.

La France coule a cause des gens comme lui.
Réponse de le 27/09/2014 à 6:21 :
+ 10000000 !
a écrit le 26/09/2014 à 21:13 :
Le travail c'est la santé !
Réponse de le 26/09/2014 à 21:30 :
"arbeit macht frei"
Réponse de le 27/09/2014 à 13:04 :
Je traduit et j'approuve : le travail rend libre
a écrit le 26/09/2014 à 21:11 :
bientôt les parcs d'attractions ne seront plus fréquentés que par les patrons ,les salariés étant toujours au boulot .
a écrit le 26/09/2014 à 20:58 :
"Aucun pays dans le monde ne se pose cette question délirante de savoir quand et comment l'Etat doit empêcher les salariés de travailler alors qu'ils sont volontaires"

Je suis salarié et non je ne suis pas volontaire monsieur.
Réponse de le 26/09/2014 à 22:11 :
Quand tu auras perdu ton job, tu changeras d'avis pour nourrir les tiens. Car il n'y a plus de sous dans la caisse a chômeurs.
Réponse de le 26/09/2014 à 23:25 :
Et c'est pour ca qu'il existe un droit du travail.
a écrit le 26/09/2014 à 20:13 :
Décidément ce gouvernement ne comprend rien il y a tant de personnes ou d'étudiants ou retraites qui cherchent un petit boulot pour arrondir les fins de mois. Ailleurs en Europe ils l'ont bien compris
a écrit le 26/09/2014 à 20:02 :
Mais bien sûr !! allons travailler, le JOUR, la NUIT, le DIMANCHE!! qu demande le peuple ! on veut nous transformer en SERFS, en CORVEABLES à merci!! ne le voyez vous pas??? !
Réponse de le 26/09/2014 à 22:12 :
J'ai honte de voir autant de glandus dans mon pays
Réponse de le 26/09/2014 à 23:26 :
Assisté = Quelqun qui vit du travail d'autrui. La famille Gattaz.
Réponse de le 27/09/2014 à 5:59 :
j'ai bien apprécié votre "HUMOUR"! + 1
Réponse de le 01/10/2014 à 22:15 :
Au cas où vous ne le sauriez pas, il y a déjà des gens qui travaillent le dimanche et la nuit ... (hôpitaux par exemple )
a écrit le 26/09/2014 à 19:47 :
Trois mots que nos politiciens et syndicats bafouent depuis des années. Si quelqu'un VEUT travailler qu'il travaille. Su quelqu'un ne VEUT PAS travailler qu'il n'empêche pas les autres de travailler.
a écrit le 26/09/2014 à 19:33 :
Est-ce que ce monsieur travaille le dimanche ? N'a t'il pas de vie de famille ?
Réponse de le 26/09/2014 à 19:44 :
si les personnes veulent travailler qu'on les laisse ,en periode de crise arretons d'etre faignant!!!!
Réponse de le 26/09/2014 à 23:29 :
"Veulent"

Ils travaillaient 16 heure par jour dans les mines a l'époque. Et ils étaient "volontaires". Je suis bien content que le code du travail existe.
Réponse de le 27/09/2014 à 6:20 :
+++

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :