Bernard Tapie a vendu yacht et jet privé pour solder ses dettes

 |   |  353  mots
La somme devrait servir notamment à combler les 31 millions d'euros déboursés en janvier 2014 pour racheter 80% du quotidien La Provence.
La somme devrait servir notamment à combler les 31 millions d'euros déboursés en janvier 2014 pour racheter 80% du quotidien La Provence. (Crédits : reuters.com)
L'homme d'affaires aurait cédé son yacht "Reborn" début juin pour rembourser ses dettes liées à "La Provence" indique Libération dans son édition de vendredi.

Le luxueux navire de 76 mètres de long permettra-t-il au patron de presse de "renaître" comme son nom l'indique? Selon Libération daté du vendredi 26 septembre, la vente a été conclue en juin dernier pour 44 millions d'euros, une somme qui devrait servir notamment  à combler les 31 millions d'euros déboursés pour racheter 80% du quotidien La Provence.

Bernard Tapie aurait également mis en vente son jet privé Bombardier Global Express, acheté 16 millions d'euros. Ces deux opérations pourraient, en plus d'éponger une partie de ses dettes, permettre à l'homme d'affaires d'entrer dans le capital d'un autre quotidien régional à hauteur de 35% : Nice-Matin.

Des investissements dans La Provence

Le journal La Provence devrait également bénéficier de ces deux ventes, comme l'avait promis Bernard Tapie. Dans une lettre du 2 juin adressée au juge Tournaire, l'un de ses avocats assure que les bénéfices issus de la cession du yacht et de celle du jet privé seront "versés directement sur le compte de La Provence", rappelle Libération. Le quotidien devrait ainsi percevoir 15 à 18 millions d'euros d'ici 2015, et pouvoir effectuer les "investissements nécessaires pour faire de La Provence un groupe multimédia".

Un acquéreur soupçonné de corruption

Mais ce que révèle aussi le quotidien national, c'est que tout le processus de vente a bien failli capoter. L'argent de Tapie étant gelé par les juges Tournaire, Daïeff et Thépaut au moment du rachat de La Provence, Bernard Tapie a signé avec la banque suisse UBS un mandat de vente de son yacht. La prospection d'un acheteur a été confiée à un courtier spécialisé qui a finalement trouvé un acquéreur... accusé de corruption. Selon un rapport du Sénat américain, Gabriele Volpi aurait aidé l'une des épouses d'un haut dignitaire nigérian à blanchir 17 millions de dollars (soit 13,3 millions d'euros).

Malgré cette réputation, la vente est finalement autorisée par UBS, après l'aval de Siccfin, la cellule anti-blanchiment du ministère monégasque des Finances. Selon ses déclarations au journal Libération, Bernard Tapie n'aurait jamais eu connaissance de l'identité de l'acheteur.

_____

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2014 à 14:15 :
Comment un aigrefin peut-il être aussi influent ,lui qui a défrayé la chronique sous tous ces angles depuis bientôt 25 ans. Y-a pas de doute seule le panier de crabes politique permet ça!
a écrit le 29/09/2014 à 9:24 :
dans le domaine de l'arnaque est de la politique ,le mec TAPI est un maitre , on devrait enseigner sa vie a l'ENA ,pour former les futurs politiques a passer maitre de la corruption et de l'influence, voyer ses amis et amies!!!!!
a écrit le 28/09/2014 à 14:40 :
plus rien à dire
Réponse de le 03/10/2014 à 15:22 :
moi non plus...
a écrit le 28/09/2014 à 10:52 :
Pas si malin le Tapie ou alors trop confiant en lui même et un égo surdimensionné car on ne gagne jamais contre le roi dans l'ancien Régime et Bercy dans le nouveau.Le jour ou il a touché le pactole ,il aurait du se casser vite fait et ne plus faire de vagues en planquant son pognon loin de la France.
a écrit le 28/09/2014 à 10:33 :
Tapie en tant qu'ancien ministre (eh oui) devrait déjà payé ses impôts en France.
Réponse de le 28/09/2014 à 17:27 :
un ancien senateur ump vit en suisse
il fut aussi maire et pdg du groupe acoord
a écrit le 28/09/2014 à 10:30 :
Tapie a acheté un journal pour influencer les opinions et avoir les faveurs des hommes politiques.
a écrit le 28/09/2014 à 10:07 :
j'en ai pleuré, tellement je compatis !
a écrit le 28/09/2014 à 9:44 :
Il aurait pu le vendre au fils du dictateur africain Obiang Theodorin.
a écrit le 28/09/2014 à 9:43 :
Tapie par ci Tapie par la Tapie c'est partout...
a écrit le 28/09/2014 à 9:33 :
Décidément, rien de ce que peut faire Tapie n'est totalement transparent. Son irruption dans les médias du sud à 2 ans des élections avec sa prise de participation dans Nice -Matin peut donner à penser que les grandes manoeuvres ont commencé sous la forme d'un renvoi d'ascenceur pour son"pote" le sieur $arkozy de Nagy Bocsa. Deux larrons en foire. La foire, la foire d'empoigne, le foirail, leur lieux privilégiés.
a écrit le 28/09/2014 à 9:06 :
Et alors? Combien de Français peuvent vendre un yacht?
a écrit le 28/09/2014 à 8:18 :
Nous n allons quand meme pas pleurer sur son sort...!
a écrit le 28/09/2014 à 7:58 :
c est toujours le meme un parvenu,investisseur a court terme mis en aucun cas ,uncreateur d emplois ,en fait c est un petit charognard ...!
Réponse de le 28/09/2014 à 8:19 :
Un destructeur d emplois
a écrit le 28/09/2014 à 1:19 :
Avec un bon arbitrage, on peut vendre des dettes pour solder un yacht .
a écrit le 27/09/2014 à 21:28 :
Tapie, on s'en tape !
a écrit le 27/09/2014 à 21:26 :
Pauvre" homme"! vraiment, ça nous touche..quand on aura 5 mn, on commencera par pleurer sur le notre, de sort !!!!!!
a écrit le 27/09/2014 à 20:00 :
J'ai la larme à l'oeil !
a écrit le 27/09/2014 à 19:03 :
Tapie…. Hollande…. Fabius…. Sarkozy…. des véritables caricatures dans le paysage politique français… à oublier quoi.
a écrit le 27/09/2014 à 18:34 :
Encore lui ! Une véritable caricature dans le paysage français ... A oublier. Histoire minable
d' un populiste bourgeois - parvenu politique intermittent du spectacle - Une honte ...
a écrit le 27/09/2014 à 17:27 :
Ma voisine, la mère michu ( très connue dans le quartier ) disait toujours " le jour où tapie n'aura plus un rond, on mangera de la brioche. " il faut reconnaître qu'elle n'a pas tort.
a écrit le 27/09/2014 à 16:23 :
Ça y est, la tante d'une voisine d'un ancien collègue de travail de mon cousin germain Anatole, une femme inconditionnelle optimiste, disait souvent : "Il n'aura plus de salut pour la France le jour où Bernard Tapie se débarrassera de son yacht et de son jet privé." Ben voilà, le jour est arrivé.
Réponse de le 28/09/2014 à 10:33 :
Cela ressemble fort à une organisation d'insolvabilité. Le bateau et l'avion ont une valeur, l'argent investi dans les journaux n'en a plus beaucoup...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :